Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Emploi des jeunes et des femmes : Le groupe parlementaire MPP recommande à l’exécutif des réformes courageuses

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Moussa Diallo • dimanche 16 septembre 2018 à 23h40min
Emploi des jeunes et des femmes : Le groupe parlementaire MPP recommande à l’exécutif des réformes courageuses

Week-end studieux pour les parlementaires du parti au pouvoir, à Tenkodogo dans la province du Boulgou. En effet, les élus nationaux du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) étaient réunis, du 14 au 16 septembre 2018 pour se pencher sur la « transformation structurelle de l’économie du Burkina Faso : quel impact sur l’emploi des jeunes et des femmes ? ». C’était à l’occasion de leurs 2e journées parlementaires de l’année 2018. A l’issue de ces journées, ils recommandent à l’exécutif de poursuivre ses efforts de transformation structurelle de l’économie du pays, en se focalisant sur les secteurs agro-sylvo-pastoral et tertiaire. Mieux, ils souhaitent des réformes audacieuses afin d’accroitre nos capacités de création d’emplois décents et durables.

Plus de 70% de la population burkinabè a moins de 30 ans. Aussi, les femmes représentent près de 52% de la population. Malheureusement, ces deux couches sont les plus touchées par la problématique d’emplois décents et pérennes. Pourtant, elles peuvent constituer le levier du développement de notre pays, si des opportunités réelles leur sont offertes. C’est dans ce cadre que s’inscrivent la création de plusieurs multiples fonds et des actions de promotion de l’entreprenariat entreprises par le gouvernement depuis quelques années.

Mais, ces initiatives peinent à donner des résultats satisfaisants.

Ainsi, s’inscrivant dans son rôle de de contrôle de l’action gouvernementale, mais également d’accompagnement des politiques publiques de l’exécutif, le groupe parlementaire du parti au pouvoir, le MPP a décidé de consacrer ses 2e journées parlementaires de l’année, à cette problématique. Ce, à travers le thème : Transformation structurelle de l’économie au Burkina Faso : quel impact sur l’emploi des jeunes et des femmes ?

Du 14 au 16 septembre, ils ont interrogé la trajectoire du gouvernement sur cette question d’importance capitale. « Les jeunes ont de l’énergie, les femmes ont de l’énergie, ils peuvent contribuer à la transformation structurelle de notre économie, à la création de richesses et cela participe à l’apaisement au niveau du pays. Depuis un certain temps, nous avons un certain nombre de fonds que le gouvernement a mis en place pour soutenir les jeunes et les femmes.

Donc, on va regarder si ces fonds atteignent leur objectif ? Est-ce que ces fonds arrivent à destination ? Si ça arrive à destination, est-ce que l’activité des jeunes et des femmes promotrices est pérenne ? Car, si on ne trouve pas de l’emploi aux jeunes, connaissant le mode de recrutement des groupes extrémistes et terroristes, nous en faisons davantage des proies faciles », a précisé Lassina Ouattara, le président du groupe parlementaire MPP.

Les participants à la cérémonie d’ouverture

La réflexion autour de ce thème visait donc à trouver des pistes de solutions à même de sortir les jeunes et les femmes des griffes de la pauvreté. Mobilisés massivement lors de la cérémonie officielle d’ouverture des 2e journées parlementaires des élus de leurs partis, les militants du MPP du Boulgou, par la voix de leur secrétaire général de sous-section provinciale, Claude Kéré, se sont dits honorés par le choix de leur province pour accueillir cette rencontre sur un thème pertinent et d’actualité.

Les groupes parlementaires Burkindlim, UPC, UPC-RD et PJRN ont répondu présents à la cérémonie d’ouverture de ces 2e journées parlementaires du groupe MPP. Tous ont salué la pertinence et l’actualité du thème et souhaité que les réflexions débouchent sur des recommandations et résolutions toutes aussi pertinentes et réalistes. « L’évolution de la situation nationale au plan économique et social exige des gouvernants une vision holistique et beaucoup plus d’actions concrètes.

Le groupe parlementaire Burkindlim voudrait vous féliciter pour le choix d’un tel thème dont le traitement contribuera à la lutte contre la pauvreté, l’émancipation des couches vulnérables et l’autonomisation des jeunes et des femmes », a confié Emmanuel Lankoandé, le président du groupe parlementaire Burkindlim. Abondant dans le même sens, les représentants des autres groupes parlementaires n’ont pas manqué de féliciter les élus du parti au pouvoir, tout en espérant que les conclusions ne resteront pas dans les tiroirs.
.

les participants

A l’issue de leurs réflexions, le groupe parlementaire MPP a recommandé à l’exécutif « la poursuite des efforts de transformation structurelle de notre économie notamment dans les secteurs agro-sylvo-pastoral et tertiaire pour résoudre l’épineuse question de l’emploi des jeunes et des femmes ». « La problématique de l’emploi des jeunes et des femmes est au cœur des préoccupations de notre peuple. Il va donc falloir des réformes courageuses et audacieuses afin d’accroitre nos capacités de création d’emplois décents et durables.

Pour ce faire, il faudra poser des actes concrets pour booster le secteur privé en vue d’en faire le véritable levier de notre croissance économique », a confié Lassina Ouattara. Il soutient par ailleurs qu’il faut s’appuyer prioritairement sur l’élevage et l’agriculture qui représentent 77% dans le bassin d’emploi. « A l’aune des exposés présentés ici, on a vu à quel niveau est notre agriculture qui a vraiment besoin de transformation, d’une modernisation pour donner de la plus-value et créer des emplois pour les femmes et les jeunes. C’est pourquoi, nous disons que nous allons poursuivre cette réflexion », a-t-il conclu.

Actualité oblige, le groupe parlementaire MPP a formulé une motion de soutien aux Forces de défense et de sécurité du Burkina qui ne cessent de se battre pour vaincre l’hydre terroriste.


Moussa Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 septembre 2018 à 11:12, par HAMA En réponse à : Emploi des jeunes et des femmes : Le groupe parlementaire MPP recommande à l’exécutif des réformes courageuses

    Messieurs les membres du parti MPP au pouvoir, régler d’abord les disparités qui existent actuellement dans l’administration publique. Il y a des agents mal rémunérés et sans indemnités qui croupissent dans la misère. LE CAS DES CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE, A QUAND LE DÉNOUEMENT MESSIEURS DU MPP. Ils contribuent eux aussi au développement du pays. A bon entendeur, Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2018 à 11:56, par Jerkilo En réponse à : Emploi des jeunes et des femmes : Le groupe parlementaire MPP recommande à l’exécutif des réformes courageuses

    Les écrits, propositions et recommandations sont en pléthore ; mais tant que la même méthode de gouvernance et les mêmes acteurs du régime précédent continuent à tenir les leviers de gestion des différents fonds destinés aux jeunes et aux femmes, au delà des paroles mielleuses, il y a un risque à courir au fiasco. Il faut secouer le cocotier de la gouvernance à tous les niveaux, sinon les jeunes ne pourront sortir de l’ornière du chômage et de la pauvreté.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2018 à 14:21, par La justice de Dieu En réponse à : Emploi des jeunes et des femmes : Le groupe parlementaire MPP recommande à l’exécutif des réformes courageuses

    En attendant la création de nouveaux emplois, protégeons ceux qui existent et qui risquent de disparaitre en prenant des décisions courageuses pour la survie de nos usines SOSUCO, CITEC, SAP etc qui ont dénoncé la concurrence déloyale qui entraine des méventes de leurs productions. Si mes souvenirs sont bons, ce n’est pas la première fois que ces usines, notamment la SOSUCO tirent sur la sonnette d’alarme. Nonobstant les fameux accords de libres échanges ou je ne sais quoi il faut impérativement trouver des solutions durables sinon ces nouveaux emplois s’ils sont créés connaitront le même sort.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance au Burkina : Le processus démocratique passé à la loupe au cours d’un panel initié par le CGD et le PNUD
Année scolaire 2019-2020 : La rentrée des incertitudes et des angoisses
Jacques Kaboré, maire de Zorgho : « Si vous avez des buildings et que vous n’avez pas d’eau potable pour votre population, vous ne faites pas le développement »
Me Paul Kéré à Léonce Koné du CDP : « D’où vous vient cette adversité personnelle à l’égard de Eddie Komboïgo ? »
Demande d’explication adressée par Eddie Komboigo à Léonce Koné : « Je trouve votre démarche incongrue et grotesque », répond Léonce Koné
Vie politique : Le CDP tient son congrès extraordinaire ce dimanche, 22 septembre 2019
Burkina Faso : « Le MPP, lui-même, mène quotidiennement des activités politiques, malgré l’insécurité », contre-attaque l’opposition politique
Interdictions des boissons frelatées : « Il faut se battre et non se réfugier derrière l’alcool », député Moussa Zerbo
Burkina : L’UPC « vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire »
Etat de santé de Djibrill Bassolé : La NAFA réitère son cri du cœur au président du Faso
Burkina Faso : L’UPC dénonce le « délitement silencieux du système de santé »
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés