Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Culture : Les organisateurs de « Tanghin festival » annoncent les couleurs de la deuxième édition

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET |Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • dimanche 16 septembre 2018 à 16h00min
Culture : Les organisateurs de « Tanghin festival »  annoncent les couleurs de la deuxième édition

Le lancement de la 2e édition de Tanghin festival (Festang) a eu lieu ce 15 septembre 2018, à l’espace de rencontre de Tanghin, située au secteur 17 de l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Placée sous le thème « Jeunesse, éducation, internet et interne », cette activité a été lancée devant les autorités administratives et coutumières. Discours et prestations d’artistes ont ponctué cette cérémonie riche en couleurs. Le festival lui-même est prévu du 7 au 11 novembre 2018 au stade olympique Naba Baongho de Tanghin.

Comme dit l’adage, « qui veut aller loin ménage sa monture ». L’Association Tanghin festival (ATF) s’inscrit dans cette logique en lançant en avance la 2e édition de son festival. Le Festang est une manifestation bâtie autour de la culture et du sport assortis d’opportunités commerciales, de conférences, de rencontre d’échanges, de formations et de manifestations de solidarité.

Le Festang 2018 prendra son envol à partir du 7 novembre et s’étalera jusqu’au 11 novembre, au stade olympique Naba Baongho. Cinq jours durant, le quartier Tanghin va vivre une foire, des prestations artistiques, des conférences publiques, des formations sur les opportunités de l’internet, des activités sportives et un concours de génie d’enfants.

Cette deuxième édition vise à poursuivre l’élan dynamique enclenché à la première édition, dans le but de renforcer les capacités de la jeunesse, dans la valorisation des arts, de la culture et de la fraternité dans le quartier Tanghin. Dans son adresse à la cérémonie de lancement, le directeur du Festang, Claude Sawadogo, a réitéré ses encouragements aux organisateurs et a dit compter sur eux pour donner un éclat incomparable à l’événement.

Le pésident du comité d’organisation

Les organisateurs du Festang veulent, à travers ce cadre, soutenir la jeunesse, préserver les diversités culturelles burkinabè et valoriser les ressources humaines pour une meilleure cohésion sociale. Ils veulent aussi véhiculer des messages pour encourager la dynamique économique et encourager la création d’entreprises.

Pour cette deuxième édition, le comité d’organisation, à en croire son président André Sawadogo, entend mobiliser plus de 40 000 festivaliers. Plusieurs activités sont inscrites à cette édition comme l’activité inaugurale qui va rassembler des majorettes, des troupes dodo, des marionnettes géantes. Il est aussi prévu une foire pour mettre en valeur les mets locaux.

Rendez-vous est pris pour le 7 novembre au stade olympique Naba Boangho de Tanghin.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Disparition de DJ Arafat : Que faire de son héritage ?
Kotéba de Seydou Boro : Du théâtre pour abattre le silence
Culture : « Notre musique n’est pas comestible à l’extérieur », dixit Tibiafouba Madiega, journaliste culturel
Musique : « Les Burkinabè commencent à s’intéresser à leurs artistes », dixit OUM’C, artiste musicien
Issa Sanou, danseur contemporain : « Au départ, ce n’était pas une vocation »
Rencontres artistiques et culturelles de Bingo : la 3e édition se tiendra du 22 au 24 novembre 2019
Disparition de DJ Arafat : Des politiques burkinabè lui rendent hommage
Culture : l’artiste Ivoirien DJ Arafat n’est plus
Iron Bender : « Depuis que j’ai commencé la musique, je n’ai jamais eu de producteur, je n’ai jamais eu de soutien »
Tourisme au Burkina : 25% de réduction sur les tarifs hôteliers du 1er août au 30 septembre 2019
Ministère de la Culture : « Le ministre tient des propos qui mettent de jour en jour un fossé entre les agents et lui », dénonce le SYNATRACT
Culture : Le film « Duga » pour célébrer l’amitié ivoiro-burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés