Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Bobo-Dioulasso : Chaude soirée entre des militants du MPP/Houet et la police

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • jeudi 6 septembre 2018 à 21h11min
Bobo-Dioulasso : Chaude soirée entre des militants du MPP/Houet et la police

Dans l’après-midi du mercredi 5 septembre 2018, des militants de la section provinciale du Houet du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP/Houet) ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène devant le siège dudit parti, à Bobo-Dioulasso. Ces militants, qui protestent depuis un certain temps contre le nouveau bureau provincial du parti, ont voulu empêcher une rencontre qui devrait se tenir au siège de la section provinciale du MPP, dans le cadre des préparatifs de l’accueil du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, ce jeudi 6 septembre 2018 dans la ville de Sya.

Le MPP/Houet traverse une crise, depuis un certain temps, suite au renouvellement du bureau de la section provinciale du parti. En effet, selon des militants, qui ont manifesté leur mécontentement le mercredi 29 août 2018 au siège, la liste des membres du nouveau bureau provincial ne répond pas aux textes du MPP. C’est pourquoi ils rejettent cette désignation dont, selon eux, le choix a été purement clanique. Pour exprimer leur frustration, ils avaient assiégé le siège du parti.

Ainsi, aucune activité du parti ne devait être menée tant que « une équipe consensuelle, représentative, politiquement compétente et répondant aux aspirations des militants, n’est pas mise en place ».

Cependant, contre leurs attentes, des responsables du parti auraient enfreint leur décret d’interdiction d’organiser une activité au siège du parti, à travers la tenue d’une rencontre qui, selon des sources, entre dans le cadre des préparatifs de l’accueil du président de l’Assemblée nationale à Bobo-Dioulasso. C’est pourquoi les protestataires ont pris d’assaut le siège provincial du parti, pour s’opposer à la tenue de cette réunion qui devait regrouper les cadres provinciaux sortants et entrants du parti.

Théophile Kambou

« L’intention de notre présence ici ce soir est de maintenir le mot d’ordre qui est la suspension de toutes activités au sein du siège jusqu’à nouvel ordre. Nous estimons que la section entrante est une section imposée par l’instance dirigeante du parti », a laissé entendre Théophile Kambou, un des manifestants.

Ces manifestants estiment que la tenue de cette réunion au siège est une insulte à leur égard. Par ailleurs, ils disent ne pas reconnaître le bureau sortant, ni entrant. Ils souhaitent que leur doléance soit respectée par la hiérarchie du parti.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2018 à 22:06, par Le convaincu En réponse à : Bobo-Dioulasso : Chaude soirée entre des militants du MPP/Houet et la police

    Vous croyez toujours à ce parti et sa suite ? Vous ferez mieux de ne plus faire de la politique. C’est quoi le MPP peux faire encore pour le pays si ce n’est envoyer ses enfants à la boucherie. Pendant qu’on tu vos frères à l’Est au nord au sud Ouest du pays vous vous faite gazie là-bas pitié pour le pays. Un pays que Dieu aura du mal remette sur le bon chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2018 à 02:10, par ckabore En réponse à : Bobo-Dioulasso : Chaude soirée entre des militants du MPP/Houet et la police

    Ecoutez vous la, c’est pas forcer d etre dans un parti si on vous ecoute pas. Si vous n’etes pas content aller creer ou demissionner. Vous faites trop de bruit

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre 2018 à 08:05, par Wadal En réponse à : Bobo-Dioulasso : Chaude soirée entre des militants du MPP/Houet et la police

    Ce que vous venez d’avancer le Convaincu est d’autant vrai que je me demande si au Burkina les jeunes réfléchissent et plus précisément à Bobo Dsso avant de s’engager dans cette aventure qui les jettera en pâture. C’est quoi ça cette connerie ? Sincèrement dit, le mpp et ses dirigeants doivent avoir honte de ce qu’ils posent comme actes. Malheur à ceux qui ne veulent jamais prendre des conseils car se croyant suffisants ! Le pays va de mal en pire ; burkinabè, vous avez choisi le mpp comme solution à vos problèmes, alors continuons et nous n’aurons que nos yeux pour pleurer. Je vous avais dit en 2015 qu’on ne peut faire du neuf avec du vieux et vous comprenez ce que je veux dire. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre 2018 à 13:06, par le gourou En réponse à : Bobo-Dioulasso : Chaude soirée entre des militants du MPP/Houet et la police

    Ces gens du MPP, anciennes têtes du CDP,
    vraiment pas étonnant qu’ils continuent avec les vieilles habitudes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés