Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre : voilà lе mеillеur usаgе quе nοus рuissiοns fаirе dе lа médisаnсе. » Platon

Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement

Accueil > Régions • • lundi 20 août 2018 à 11h00min
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement

L’Association pour le développement de la province du Nayala a procédé, ce lundi 13 août 2018, à une séance de reboisement au Centre provincial de formation professionnelle de Toma (CPFP) au secteur N°7. Ces plants sont composés entre autres de nérés, de baobabs et de lianes.

« Nous avons trouvé bon d’apporter notre touche au développement de notre province en plantant utile », a noté le président de l’Association pour le développement de la province du Nayala, Alain Dala. En effet, dit-il, « le désert avance à grands pas, la coupe abusive du bois et les feux de brousse détruisent le couvert végétal en entraînant des conséquences néfastes pour la survie des êtres vivants ». D’où la présente opération de reboisement pour restaurer le couvert végétal.

Dans le cadre de cette campagne de reboisement, l’association a initié plusieurs activités dont une conférence publique sur le patriotisme et un don de kits sanitaires au Centre médical de Toma. A l’issue de cette activité de reboisement, rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

Gaston Toé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 août 2018 à 16:11, par Raogo En réponse à : Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement

    Mon Dieu si chaque Ministère, chaque direction, chaque syndicat, chaque association, chaque groupe, chaque région, chaque province, chaque parti politique pouvaient avoir un espace pour planter les arbres et les entretenir ; en dix ans mon pays allait sortir de la désertification.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2018 à 16:06, par Sarko En réponse à : Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement

    Bravo toi monsieur Dalla et à tous les initiateurs . Un seul conseil , ne vous laissez pas infiltrer par vos politiciens et tous ces gens qui pensent que sans eux rien ne peut avancer dans votre beau Nayala . Ils sucent le sang et la sueur des autres . Bon vent à l’ association .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Saïdou Maïga, maire de Falagountou : « L’insécurité doit nous amener à investir davantage »
Route Didyr-Toma : 12 mois de retard, 7 km de bitume sur 43 km
48 heures de la citoyenneté : Une série d’activités pour sensibiliser les jeunes de la région de l’Est
Boucle du Mouhoun : Un projet pour accroître l’accès à l’énergie
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
Diocèse de Dédougou : Monseigneur Prosper KY rend visite aux chrétiens de Toma
Journée de l’excellence du Conseil régional de l’Est : Le nom du premier au Bac aurait été remplacé par un autre
Région de l’Est : Les acteurs de la justice sensibilisés à la lutte contre la corruption
Education : Les nouveaux directeurs régionaux de la Boucle du Mouhoun installés dans leurs fonctions
Région des Hauts-Bassins : Le pont de Banakeledaga emporté par les eaux quelques mois après sa construction
Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés