Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Assemblée nationale : l’ambassadeur de Chine et Léonce Koné chez R.M.C. Kaboré

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 29 octobre 2003 à 06h48min

Les ambassadeurs de Chine et France , le président du forum francophone des affaires chez le président Kaboré

Le président de l’Assemblée nationale, Roch Marc Christian Kaboré a eu une journée particulièrement chargée le vendredi 24 octobre 2003. En effet, il a successivement reçu l’ambassadeur de Chine à Ouagadougou, le président du comité national burkinabè du forum francophone des affaires et le diplomate français nouvellement accrédité dans notre pays.

Dès la matinée, le chef du parlement burkinabè ; a reçu en audience M. Tao Wen Lung, ambassadeur de la Chine au Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou. Au cours des échanges, le diplomate chinois a informé le président

Kaboré de l’invitation faite aux parlementaires burkinabè à se rendre dans son pays.

Cette visite d’amitié et de travail permettra non seulement de réchauffer l’axe Ouaga-Tapei mais également donnera l’opportunité aux deux jeunes démocraties d’établir des contacts.

Le président Roch Marc Christian Kaboré a ensuite reçu en fin de matinée une forte délégation conduite par M. Léonce Koné, président du Comité national burkinabè du forum francophone des affaires.

A sa sortie d’audience, le président a confié à la presse qu’à l’occasion du lancement des activités de leur association, ils ont jugé bon de venir la présenter au président Kaboré pour bénéficier de ses précieux conseils car tout comme un enfant, le Comité national burkinabè du forum francophone des affaires a besoin qu’on lui guide les pas. " Aussi, M. Koné et sa délégation ont sollicité auprès du chef du parlement son soutien pour un succès éclatant pour la tenue du forum international francophone des hommes d’affaires en 2004..

Dans l’après-midi, ce fut au tour du nouvel ambassadeur de France accrédité dans notre pays d’être reçu en audience par le chef du parlement. Venu rendre une visite de courtoisie à Roch Marc Christian Kaboré, M. Francis Blondet a indiqué à sa sortie d’audience qu’il avait évoqué avec le président de l’Assemblée nationale des sujets d’ordre général pour faire le point de l’évolution institutionnelle de ce pays et des relations entre le Burkina et la France dans tous les domaines.

Celles-ci vont se poursuivre à travers notamment des missions d’échange et l’appui au fonctionnement de l’Assemblée nationale.

Nouhou Berté
DCRP/AN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « Si Yacouba Isaac Zida est candidat et président : YES à YIZ ! »
Enquête afro-baromètre : Le Centre pour la gouvernance démocratique affine les questions spécifiques au Burkina
Situation nationale : « Le terrorisme, c’est une culture et il faut d’abord l’accepter, sinon on ne pourra pas lutter contre », avise le porte-parole du MPP, Bindi Ouoba
Affaire charbon fin : « Si le ministre est fautif..., il sera responsable de ses propres turpitudes », réagit Simon Compaoré
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions
Burkina Faso : Admis d’urgence à l’hôpital de Tengandogo, le général Bassolé aurait réintégré la MACA
Zéphirin Diabré à Fada N’Gourma : « L’UPC est le seul parti qui peut faire de la réconciliation nationale une réalité »
Vie politique : Le Parti pour la démocratie et la jeunesse lance une offensive de formation de jeunes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés