Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mardi 14 août 2018 à 09h00min
Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa

Ceci est une déclaration du Général de gendarmerie, Djibrill Bassolé, suite à l’attaque terroriste survenue le samedi, 11 août 2018 à Boungou (à l’est du pays) et qui a coûté la vie à cinq gendarmes et un civil.

Chers amis,

Le samedi 11 août 2018, Les Maréchaux de Logis Bayire Inoussa, Kabore Élysée, Minoungou Blaise, Traore Tiemoko, et Sanou Serges ont tragiquement perdu la vie, victimes d’une ambuscade criminelle sur l’axe routier Fada Ougarou Bongou. Ils assuraient avec courage et fidélité une escorte de sécurité dans une zone potentiellement à hauts risques.

En ces moments de vive douleur et de profonde tristesse, je manifeste ma sincère compassion aux familles de ces valeureux sous officiers de gendarmerie .
À leurs promotionnaires en particulier et aux Forces Armées en général, j’exprime ma solidarité fraternelle. Je les encourage à persévérer dans l’instauration d’une sécurité préventive à travers une police administrative robuste et une culture du renseignement qui

permettront aux unités de terrain de neutraliser les bandes criminelles et terroristes.
L’effet de surprise du mode d’action cruel de ces groupes sans foi ni loi apparemment bien organisés causeront toujours des dégâts irréparables dans nos rangs et gangrèneront durablement nos régions frontalieres si les mesures préventives ne sont pas mises en oeuvre avec rigueur et assiduité.
Force et courage à tous et que le Tout Puissant nous protège.

Djibrill Bassolé

Vos commentaires

  • Le 14 août 2018 à 01:35, par Nabiiga En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    ..ne faut-il pas t’occuper des beaux draps dans lesquels tu te trouves présentement que de t’occuper de l’incendie que toi même tu as créé. Pourquoi es-tu devant le tribunal militaire ? Au fait, qu’est-ce qui se passe avec ta maladie cardiaque ou psychiatrique ou les deux ? Tu étais mourant et il fallait impérativement t’évacuer du pays pour te faire soigner. Moi, je dirais, tu cherchais à t’évacuer du tribunal militaire, oui.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 05:46, par Django En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Mon général. Commencez par le début. Une compation pour nos martyrs. Vous voyez que même en 2020 c’est pas sûr que vous serez candidat. Vous soutenez en son temps avant le coup d’état que vous serez candidat aux élections passées. Un agenda caché. Bref. Un repentir tardif mais significatif. Je vous sens humain. Vous êtes entrain de changer pour avoir compris que c’est Dieu qui est fort.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 08:17, par Jonassan En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Si, si, si.... Des reproches à peine voilées ??? Et si on ne s’était pas pactisé avec le diable, n’aurions-nous pas éviter d’être retenus dans son antre ? Pourquoi la Côte-d’Ivoire s’en sort mieux ? Est-ce parce qu’ils se défendent mieux ou est-ce que c’est parce qu’ils ne sont pas ciblés ? C’est normal, pour un spécialiste quand y’a un problème de réagir, c’est normal MAIS un spécialiste sait reconnaître ses erreurs - je parle d’erreurs tactiques - dans l’objectif de corriger le système avant de rebondir.
    1) Au lieu de laisser vos détracteurs comme nous autres tant polémiquer sur de prétendues erreurs de la gestion passée. Vous, vous dites quoi ? Tout était rose ?
    2) Le pardon est toujours disponible mais à condition qu’il y’a la Vérité et la Justice. Que vous veniez du CDP ou que soyez de la NAFA ou du MPP sachez qu’un JOUR la vérité apparaîtra aux peuples même s’il lui faudra interroger les archéologues.
    Les Burkinabé attendent DE LA RECONNAISSANCE de TOUS ceux qui sont aujourd’hui ce qu’ils sont - des grands - grâce au Burkina, grâce aux sacrifices des contribuables de la ville et des campagnes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 08:20, par Le veridique En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Mon général , ces propos ne te blanchis de rien
    Tu fais potentiellement partie de ceux qui ont conçu dans l’ombre cette situation tragique que nous vivons. Tu n’a qua te souvenir de ton échange téléphonique avec SORO.
    C’est vous qui êtes le premier sans foi ni loi !!! Il faut pas vendre la vie de tes frères pour des intérêt mondain (le pouvoir et l’argent).
    Votre responsabilité est engagé dans tout mort qui survient lors des attaques terroristes.
    Il faut leur (vos complices) dire d’arrêter tout de suite de faucher des vies innocentes , c’est la seule porte de sortie honorable pour vous ?
    Mes condoléances aux familles explorées

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 08:36, par nikos En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Nous saluons à sa juste valeur la réaction fraternelle et patriotique du général, au delà des clivages politiques, idéologiques, partisans et égoïstes, l’intérêt de la nation doit prévaloir en tout temps et en tout lieu vaille que vaille ; coûte que coûte. Mon souci que toute chose soit dite dans la sincérité. Que Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 08:39, par sidwaya sorgho gomis En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    En tant que qui parle t-il, celui qui s’est vu gratifié un grade de général par Blaise Compaoré alors qu’il était en disponibilité ?
    En tant que qui parle t-il celui qui, récemment fréquentait Iyad Ag Galhy le chef terroriste qui en veut particulièrement aux militaires burkinabè ?
    En tant que qui parle t-il celui qui conseillait fortement au RSP de mettre Ouaga à feu et à sang lors de la descente de l’armée républicaine sur la capitale pour mettre en échec le coup d’état du 15 septembre 2015 ?
    En tant que qui parle t-il celui dont la santé ne lui permet pas de séjourner dans une maison de détention spécialement aménagée pour officier généraux ?

    Cynisme, Cynisme, Cynisme.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 08:48, par boubiè En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    hum ! hum ! hum ! petit à petit on revient sur terre et tant mieux pour l’appel du pied.
    réconciliation oui mais reconnaissance, humilité avant. Ok pour le processus

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 08:49, par Bougoumbarga En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Que d’hypocrisie ! Même s’il a appartenu et/ou appartient au Corps des Pandores, ce Monsieur n’est pas assez franc pour manifester une compassion de fond d’un coeur. Vu ce qui se découvre de son personnage et de sa personnalité, on se doit d’être dubitatif dans tout ce qu’il manifeste.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 09:08, par VISION En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    "Je les encourage à persévérer dans l’instauration d’une sécurité préventive à travers une police administrative robuste et une culture du renseignement qui
    permettront aux unités de terrain de neutraliser les bandes criminelles et terroristes.
    L’effet de surprise du mode d’action cruel de ces groupes sans foi ni loi apparemment bien organisés causeront toujours des dégâts irréparables dans nos rangs et gangrèneront durablement nos régions frontalières si les mesures préventives ne sont pas mises en oeuvre avec rigueur et assiduité. " : Une vision claire, un Leader Né !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 09:13, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    On fait appel à des terroristes en les logeant à Bobo et Ouaga pendant le putsch d’après le témoignage du Touareg pour nous frapper ou pour détruire notre chère parce que nous voulons le pouvoir par la force. Aujourd’hui, on fait semblant d’être solidaire avec les FDS. Ces faux généraux félons sont de gros fabulateurs. "ange" Djibril a été toujours faux. Démontrons de A à Z qu"ange" Djibril est très loin d’être un saint :

    Primo,"ange" Djibril et ses partisans zélés(nafa) nous ont fait croire urbi et orbi que les écoutes téléphoniques étaient un pur montage de la transition particulièrement de Mr Zida. Après les analyses, l’expert allemand a confirmé que ces écoutes téléphoniques étaient BEL ET BIEN AUTHENTIQUES. Le premier mensonge de l’ami des djihadistes n’est pas passé devant l’instruction. Visiblement ayant le dos au mur, "ange"Djibril a reconnu formellement devant le juge que Soro le rebelle et lui ont eu des contacts téléphoniques. 1er échec

    Secundo, le deuxièmement mensonge orchestré par son camp est son état de santé.Depuis 2015, "ange" Djibril est bien vivant et bien portant et nous lui souhaitons longue vie pour venir répondre aux crimes devant les juges qu’il a commis en tant que le cerveau du putsch. En nous faisant croire que son état de santé nécessite une évacuation à l’extérieur,les pèlerins de l’impunité voulaient soustraire "ange" Djibril de la justice. Les juges ont vite compris le plan machiavélique de ces partisans de l’impunité. 2è échec.

    Enfin, des témoignages viennent accabler davantage "ange" Djibril. Certains officiers ont été contactés par le "putschologue" Djibril pour prêter main forte au rsp en difficulté. Ces derniers ont fait des aveux devant le juge. Les déclarations du touareg noie "ange" Djibril dans les eaux profondes du putsch. 3è échec

    Quelle hypocrisie de la part des amis des djihadistes.FDS n’ont pas besoin de vos encouragements après avoir appelé des terroristes pour détruire le Burkina et aujourd’hui faisant du coup des victimes dans le rang de FDS.Heureusement les braqueurs de la nation(la machine Diendéré et "ange" Djibril) ont été littéralement stoppé dans leurs élans machiavéliques et monstrueux par l’armée républicaine. Nous saluons sincèrement de passage cet acte patriotique des FDS(Merci le commandant Evrad SOMDA, aux forces loyalistes et respect à vous

    Ils ont facilement cru que le temps était leur ami pour échapper subtilement à la justice mais DIEU amène toujours les criminels devant la JUSTICE. Chez les putschistes, ce sont les mensonges pour se blanchir. Les chefs putschistes(Diendéré et "ange" Djibril) manipulaient les hommes de rang pour leurs intérêts car les hommes de rang étaient psychologiquement fragiles vu leur niveau d’instruction très bas(ni parler,ni écrire le Français). Dans ce procès,les putschistes sont entrain de nous offrir une comédie avec des contradictions en contradictions avec un ton belliqueux. Stratégie adoptée entre eux le mensonge espérant que le Ciel les sauvera de toutes les charges. Ils ont peur de la Justice. Dieu est juste et bon Il aime la JUSTICE.

    Nos amis putschistes franc-maçons,ne pleurnichez pas car la sentence sera très lourde à payer.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

    Répondre à ce message

    • Le 14 août 2018 à 10:31, par Bigbalè En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

      Tant mieux si ce monsieur Djibril Bassolet est sincère ! Si c’est de l’hypocrisie, Dieu qu’il est censé prier (puisqu’il est même allé à la Mecques semble-t-il !) verra certainement le fond du cœur ! C’est alors que Mr Djibril Bassolet, se jugera lui-même. On aime nous rappeler que l’autre nom de Dieu, c’est le "Temps" et ce Temps sort toujours vainqueur de ce qui mortel et passager !

      Répondre à ce message

    • Le 14 août 2018 à 13:35, par Ka En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

      Merci mon frère Achille de Tapsoba : Malgré que Djibril Bassolé veut jouer l’ange pour se rattraper, il portera toujours son titre de ministre tortionnaire en présentant le 11 Avril 2000 aux téléspectateurs du journal du soir, nous les responsables du collectif de l’affaire Norbert Zongo, tête rasée, parmi, maître Halidou Ouédraogo. Djibril Bassolé restera un complice des crimes de l’ère Compaoré. L’histoire retient de lui, comme Blaise Compaoré, François Compaoré, Gilbert Diendéré que ce sont des sicaires, leur véritable identité. Et à chaque fois qu’ils le tronqueront contre un autre titre comme aujourd’hui Djibril veut se prendre pour un ange, nous sommes là pour leurs rappeler comme les Nazis à qui ils s’apparentent plus. Oublier qu’il était avec SORO qui bénéficie des accords diplomatiques pour mettre le feu a son pays, ou étouffer en tant que ministre de la sécurité nationale les dossiers de l’assassinat de David Ouédraogo et Norbert Zongo, est de prendre le peuple Burkinabé pour des idiots.

      Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 10:27, par bangrenoma En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Tu n’as jamais sorti de ta bouche de tels propos depuis que les attaques ont lieu. Humm nous nous demandons comment seulement et maintenant tu es guéri et pense à tes anciens frères d’armes que tu a failli tuer pour t’assoir sur le trône. Dieu te vois et que les ces braves soldats qui sont morts les armes à la main pour défendre notre nation trouvent le salut éternel. A leur famille, supporter la circonstance et soyez sûre que toute la nation vous soutien dans cette dure épreuve, AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 10:58, par Jerkilo En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Soyons tolérants. Cherchons plutôt à faire des propositions pertinentes qu’à déverser des attaques personnelles . Même un prisonnier a droit à compatir à une douleur nationale, à plus forte raison un suspect non encore condamné. Le vivre ensemble ne peut aller avec l’intolérance.
    Concernant l’événement, je pense que notre armée, nos FDS doivent être proactives et ne pas attendre que des drames se produisent pour organiser des opérations ponctuelles de nettoyage des zones prétendues infestées de terroristes. Ce n’est pas la première fois que ces terroristes interviennent dans la zone de Matiacoali ; cela fait au moins 3 fois, sinon plus à ma connaissance. Sans être militaire ou FDS, je sais et je constate que les brousses ou forêts inhabitées sont la prédilection des terroristes pour y installer leurs bases d’opérations (cas du Nigéria et du Mali). Si les FDS et les populations environnantes les laissent installer leurs bases dans ces brousses et forêts s’étendant de Gayéri (Komondjari) à Pama (Kompienga) en passant par Matiacoali (Gourma), nos réserves naturelles de flore et de faune (forêts classées) deviendront des réserves de terroristes. Il faut que nos FDS soient équipées pour mener en permanence des opérations de ratissage des brousses et des forêts classées de l’Est. J’espère qu’il n’est pas déjà tard.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 11:14, par WEND LA NABA En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Le Général n’a jamais été tolérant. Sait on jamais si avez eu des échos des 25 kgs d’or de Monsieur DEMBEGA Moctar dans votre vie.

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 11:37, par M.kouka En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Ni intolérance, ni haine mais je me demande bien au nom de qui et le pourquoi de ce message surtout relayé ici par la presse ou le site. Pour un Mr qui est dans de sales draps en moment ! Moi aussi ou nous aussi on a des sentiments à exprimer par rapport à ce triste événement. Vient on nous voir nous honnête citoyens pour diffuser nos sentiments ? Est on obliger de publier pcq il a écrit ? Distraction ou intention politique de la part de tous ceux derrière ce message ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 août 2018 à 17:21, par Voltaïque Indigné En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

      Monsieur KOUKA au nom du droit qui vous permet de vous exprimer et de celui du site de vous publiez.
      Monsieur Djibril BASSOLET à bien signé son message. C’est au nom d’un citoyen Burkinabè qui attend son procès et est présumé innocent jusqu’au moment de la publication de son message parce qu’aucun tribunal ne l’a encore condamné. Ce citoyen contrairement à vous est un gendarme ( et le plus gradé du corps) comme les victimes et il a plus de raison et de légitimité que vous pour publier un message lors de la disparition tragique de ses compagnons d’arme. Un peu de retenu et de hauteur d’esprit s’il vous plait. Ce ne sont pas nos humeurs nos pulsions émotionnelles qui vont développer le Burkina mais notre intelligence collective notre sagesse collective notre discernement collectif devant l’adversité.

      Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 12:19, par Boubiè En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Calmos ! trankilos ! le Gl ne l’a pas écrit ce machin. C’est l’oeuvre du pompier de service, porte parole de la nafaaziz

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 12:30, par Thién En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Après avoir "mordu" il "souffle" maintenant !
    Voilà les "félons" de l’armée qui font honte à ce pays !
    Il faut les mettre purement et simplement à la retraite d’office et "promouvoir" les jeunes militaires qui sont montés défendre Ouaga pour mettre fin au coup d’état !
    Où était ce monsieur depuis les autres attentats ?
    Ou est-ce parce qu’il s’agit de gendarmes maintenant ?
    Pourtant des gendarmes ont déjà été tués dans des attentats !
    Ce monsieur manque de bonne foi !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 14:00, par Perséverance En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Paix aux âmes des disparus et toutes nos condoléances à leurs familles. J’espère qu’il existe un fond spécial pour venir en aide aux victimes directes et collatérales du terrorisme. En lieu et place des discours sujets à polémiques, ouvrons nos portefeuilles au bénéfice de leurs familles. Maintenant je me positionne pour lire les autres commentaires !

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 14:22, par BENEDICTE En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    hypocrite et felon ce general ce sont tes amis qui nous font ca ceux sur qui tu voulais t’appuyer pour prendre le pouvoir. ta felonie te poursuit depuis l’ecole mimitaire

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 15:54, par Touareg En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Si seulement on avait pas intimidé le Touareg (S/C Roger Koussoubé), il allait mettre à nu l’implication du Gl dans le Coup de 2015 orchestré par le RSP. Quand le Toureg dit, je cite : "il y a des gens qui ont hebergé des rebels à Ouaga et à Bobo". On a pas besoin d’être un magicien pour savoir de qui il (Touareg) parlait ; pourvu qu’on ait un cerveau qui fonctionne. Moi, j’ai la nette impression que le Touareg a été intimidé ou même menacé de procéder à ce qu’il a lui-même nommé ’déballage’. Webmaster, que vous laissez passer ou pas, les Burkinabè pensent déjà comme sur ce sujet. Merci. So, it’s up to you to post or not : "to post or not to post is now your question". Very Best,

    Répondre à ce message

  • Le 14 août 2018 à 19:06, par Dedegueba Sanon En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Accordez à Djiby, la bonne foi dans son post, si le post est bien de lui. La prison change, car elle oblige à méditer et à lire beaucoup. Certains en sortent Pasteur, d’autres imams d’autres philosophes, mais il arrive aussi que d’autres se radicalisent.
    Maintenant, j’aimerais demander à tous qu’on l’éclaire sur l’affaire des écoutes téléphoniques. Où en est - on ?
    Lors du procès du putsch, le " Touareg ", avait parlé de RSP version Djiby, canular ou avéré ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2018 à 11:43, par Mamon Yélé En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    "Je les encourage à persévérer dans l’instauration d’une sécurité préventive à travers une police administrative robuste et une culture du renseignement qui permettront aux unités de terrain de neutraliser les bandes criminelles et terroristes.
    L’effet de surprise du mode d’action cruel de ces groupes sans foi ni loi apparemment bien organisés causeront toujours des dégâts irréparables dans nos rangs et gangrèneront durablement nos régions frontalières si les mesures préventives ne sont pas mises en oeuvre avec rigueur et assiduité. "
    Cette partie ne s’adresse ni au regrettés ni à leur parents. Ce n’est pas seulement le prodada de Djibi contre la politique sécuritaire actuelle , mais peut être un technique de communication.......

    Répondre à ce message

    • Le 16 août 2018 à 15:39, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

      c est juste !même si on pense que Djibril est un général d opérette c est tout de mème au moins et fort probablement ,un bon capitaine et de gendarmerie !alors dans cette psychose du terrorisme ou on tire même sur des chauffards de tricycle ou des fous , comment peut on,sous prétexte de présomption d innocence laisser quelqu un qu on soupçonne fortement d être de mèche avec des terroristes avoir accès aux TICS quand on sait que par ce canal il peut communiquer en paraboles ou en langage codé avec ses terroristes éventuels et surtout quand on sait que déjà avec soro il proposait que s il fallait frapper il fallait frapper de façon irréversible et aux points névralgiques et pourquoi pas selon toute vraisemblance le" bandit chef" ?on est jamais trop prudent !il valait peut être mieux lui laisser sa pétanque et le priver des tics !a moins qu on ait la preuve qu il na rien a voir avec les terroristes !

      Répondre à ce message

  • Le 23 août 2018 à 16:19, par Stan En réponse à : Attaque terroriste de Boungou : le général Djibrill Bassolé exprime sa "solidarité fraternelle" aux Forces armées

    Je pense que l’autorité de régulation des informations dans ce pays doit être plus active. On ne peut pas se permettre de publier des déclarations de personnes qui sont sous les projecteurs de la justice du pays, surtout que assez souvent, on soupçonne ces mêmes personne d’être les commanditaires des barbaries injustifiées que subie notre cher pays. Je ne suis pas d’accord avec ce principe de publier déclaration pareilles, et je dénonce une complicité de la part des autorités de régulation des média.
    Restons vigilent et averti

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Pô-Guiaro : Deux gendarmes meurent dans une attaque
Natiaboani : Un détachement militaire victime d’une attaque
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises
Burkina Faso : L’état d’urgence prorogé jusqu’au 12 janvier 2020
Goenega (Centre-Nord) : Une école incendiée par des hommes armés
Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
Village de Belehede, commune de Tongomayel : 17 morts dans une attaque attribuée à des terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés