Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 6 août 2018 à 21h59min
Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

Ce vendredi 3 août 2018, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, a reçu Chériff Adams Sawadogo, le « héros » qui a sauvé la conductrice qui a fini sa course dans le barrage de Tanghin. A l’occasion, celui qui a été baptisé le « Gassama national », a reçu « toute la reconnaissance de la ville de Ouagadougou ».

L’on se souvient de cette information qui a défrayé la chronique sur les réseaux sociaux, le week-end dernier. En effet, une conductrice a perdu le contrôle de son véhicule et a terminé sa course dans le barrage de Tanghin. Ayant suivi de près cette scène, Chériff Adams Sawadogo a eu le réflexe salvateur. Il a ainsi plongé dans le barrage et a fait sortir la dame, à la nage. Selon lui, personne n’a voulu sauter dans l’eau et c’est pourquoi il a pris cette décision.

Ayant appris cette nouvelle sur les réseaux sociaux, le maire de la ville de Ouagadougou, Pierre Armand Béouindé, a décidé de recevoir ce « Gassama national », comme l’a surnommé les internautes. L’objectif de ce tête-à-tête avec Chériff Adams Sawadogo est de lui exprimer « toute la reconnaissance de la ville de Ouagadougou », pour avoir réalisé cet acte historique, a indiqué le maire Pierre Armand Béouindé.

« Votre héroïsme est une leçon d’humanité, de citoyenneté bienveillante et de civisme qui restera gravée à jamais dans les annales de la ville de Ouagadougou », a déclaré le maire dans son discours, soulignant que « Ma pensée va également à cette dame qui a préféré se jeter à l’eau lorsqu’elle a constaté que sa voiture était endommagée, plutôt que d’écraser de nombreux innocents sur la voie. Recevez, tous les deux, notre admiration et notre reconnaissance ». Et d’annoncer qu’il va faire en sorte que la plus haute distinction de la ville de Ouagadougou puisse être décernée à Chériff Sawadogo.

Source : page Facebook de la mairie de Ouagadougou
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 août 2018 à 03:45, par caca En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Merci le Maire de la Ville de Ouagadougou d’avoir reconnu à sa juste valeur l’exploit de ce monsieur. Mais, j’attends toujours la réaction de la présidence du Faso. S’il s’agit le debaptâme des œuvres des autres c’est la présidence qui décide en conseil des ministres. Monsieur Sawadogo mérite une reconnaissance nationale. Pauvre Burkina ingrat de ses enfants ?

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2018 à 08:47, par bod En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

      qu’est ce que la Dame a eu comme difficulté pour éviter d’écraser des citoyens et se jeter à l’eau ? était elle en vitesse ? On attend vraiment que la présidence se prononce sur ces nombreux cas héroïques (présent cas Cheriff, enseignants qui font 100% au CEP depuis des années, des éléments de sécurité qui font preuve de bravoure au quotidien...).

      Répondre à ce message

    • Le 8 août 2018 à 07:08, par Cavalier rouge En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

      Mon ami caca, nous admirons tous la bravoure de ce monsieur mais ce n’est pas une obligation qu’on en fasse un acte qui mérite le regard de la nation entière. Le vrai patriotisme est humble. Pourquoi n’en voulez vous pas à ceux qui étaient présents sur le lieu et n’ont pas eu le courage de sauver la dame ? Combien sont les actes de secourisme réalisé par autrui au Burkina Faso qui n’ont pas été médiatisé voir salués par la plus petite autorité ? Qu’êtes vous entrain d’enseigner à la jeune jeunesse qui vous lit et qui s’exprimeront à votre place demain pendant que vous serez physiquement ou idéologiquement (votre parti politique, etc. ;) au pouvoir ? Vos propos portent atteinte à la sureté de l’Etat. Le président est-il votre enfant, votre neveu ou votre petit frère pour que vous attendiez sa réaction ?
      Mes compatriotes, cessons certaines de nos réactions politisées et avançons pour un Burkina meilleur.

      Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

      Répondre à ce message

      • Le 8 août 2018 à 12:19, par caca En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

        Internaute Cavalier rouge, votre nom m’indique de votre solitude dans la vie de tous les jours. A vous lire vous me faites honte dans une réaction mal informé. Le président du Faso ne certainement pas mon enfant et loin ’être mon neveu ou mon petit frère. Mais le lien qui nous uni et me permet de lui adresser ses propos comprenez bien, il me semble qu’il serait le président de tous les burkinabé et je le suis également. A ce titre, j’ai un droit de lui demander des comptes. Si le président du Faso se croit être président du peuple, il ne devrait attendre que le Maire de la Ville de Ouagadougou reçoit d’abord Monsieur Sawadogo avant lui. L’acte posé par ce fonctionnaire sort de l’ordinaire et interpelle d’un chacun des citoyen que le président du Faso devait saisi l’occasion pour une belle sensibilisation. De plus, la présidence est une présidence qui appartient à tous les burkinabé et ceux sont qui mérite une reconnaissance nationale comme ce Monsieur doivent pouvoir accéder facilement. en plus, humilité d’un homme n’exclue pas sa reconnaissance. Quand la France la fait avec des étrangers vous aimez non ? Mais si les mêmes exploits arrivent chez vous on veut fuir la responsabilité. Internaute Cavalier rouge, personne ne vous a désigné pour être l’avocat du présidence du Faso. Les conseillers de la présidence peuvent me faire un rappel à l’ordre si mon écrit est une atteinte à la sureté de l’État. Vous utilisez des gros mots en français que vous ne comprenez même le sens de sureté de l’État. Si donnez un avis sur un lien social peut être traiter comme une atteinte à la sureté de l’État, Mr Cavalier rouge, votre démocratie est loin d’être populaire et participative. Revoyez plutôt votre capacité intellectuelle à participer des débats dans les forums.

        Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 04:16, par Dugueul En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Et pourquoi ce titre d’aliéné médiatique ? Cheriff a t’il besoin d’être un Gassama pour être héros ? Bravo notre Cheriff national.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 07:15, par Atrap Le Moize En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Ça veut dire quoi "cette dame qui a préféré se jeter à l’eau lorsqu’elle a constaté que sa voiture était endommagée, plutôt que d’écraser de nombreux innocents sur la voie" ?
    Aidez moi à comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 07:35, par Zemosse En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    De grâce, un peu d’imagination, monsieur le,maire central de Ouagadougou. Arrêtez de’faire des comparaison ridicules. Chérif Adam Sawadogo lui même à exigé qu’on arrête ce qualificatif à son endroit. Il,est cherif Adam Sawadogo point barre. Arrêtez les mimetismes ridicules

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 07:51, par xankyee En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    BRAVO à M. Sawadogo ! Ceci est un acte très louable.
    La jeunesse burkinabé devrait s’en inspirer auu lieu de bruler les feux tricolores ou de frapper leurs professeurs.

    BRAVO aussi à la dame qui a préféré risqué sa propre vie au lieu de faire des victimes innocentes.

    Félicitations au maire central pour l’initiative de reconnaissances des actes posés par nos deux concitoyens ; cela encourage et contribue au civisme.

    Let’s make Burkina Great than Ever !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 09:26, par CP1BIIGA En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    LE PLUS GRAND AMOUR EST DE DONNER SA VIE POUR SON PROCHAIN,GRAND MERCI A MR SAWADOGO,GRAND MERCI A CETTE DAME,PENDANT QUE D’AUTRE TUE POUR S’ACHETER VEHICUL,elle jètte pour elle pour sauvé des vies.SOYEZ TOUS LES DEUX RECOMPENSE DE VOS BIENFAIS.SOYEZ RICHEMENT BENI.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 10:48, par la patrie ou la mort nous vaincrons En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Que les gens ne vont de pas confusion dans les eaux d un canal qui draine l eau de tamghin dans barrage de tamghin ou bien dans le barrage a sa place j aurai l honnêteté de dire la vérité que j ai fait sorti la dame dans le canal juste en face de la petite station essence près du feu tricolore juste a coté des vendeurs des poissons fumés moi je vu la voiture dans le canal mais il y avais de l eau .le faite d être le premier a descendre dans le canal je dirai bravo a toi

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 11:02, par edouardo le petit En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    ce jeune homme est vraiment bravoure, il a fait de son mieux pour sauver cette femme qui allait perdre sa vie dans des eaux et ce jeune l’a tiré de ce danger,je crois bien que les autorité de ce pays doivent mieux l’encourager que cela parce que il ya beaucoup de gens qui perdent leur vie dans des eaux au Burkina Faso il faudrait créer des écoles de natation pour pouvoir pallier à cela ce jeune bravoure, il doit intégrer les sapeurs pompier du Burkina cela est plus honorable,que de recevoir de simple félicitations de la part de la mairie de Ouagadougou,il n’a même pas obtenu de l’argent en guise de récompense.je suis vraiment déçu, la reconnaissance à quelqu’un n’est seulement les encouragement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 12:12, par sandokan En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Félicitations à toi SAWADOGO, que Dieu te bénisse abondamment pour cet acte d’amour envers ton prochain. Comme certains qui m’ont précédé, je m’insurge contre l’appellation "Gassama national" que les uns et les autres t’ont vite colée, et tu fais bien de l’avoir vite refusée car tu es SAWADOGO et lui GASSAMA. Chacun de vous a eu l’opportunité de se révéler dans un même acte de bravoure qui consiste à sauver vos prochains d’une mort certaine. Il est certain qu’au moment de sauter dans l’eau, tu ne t’es pas dit : il faut que je copie Gassama. Tu t’es donné corps et âme pour sauver une vie. Quand GASSAMA posait son acte en France, il avait été devancé par un autre compatriote qui a eu sa célébrité à l’époque, mais les Français ne se sont pas empressé de le surnommé du nom de ton prédécesseur. Que nos compatriotes valorisent les nôtres à leur juste comme il se doit. Bravo SAWADOGO. Vivement que le Président du Faso te reçoive avec les honneurs, pas par mimétisme, mais par la reconnaissance d’un valeureux fils du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 13:14, par L’Ogust En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Internaute Zemosse, un peu de discernement.Ce sont les internautes qui ont qualifié
    ce monsieur de Gassama national et le journaliste a repris ces propos.
    Cela ne vient pas du maire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2018 à 13:49, par SOME En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Selon lui, personne n’a voulu sauter dans l’eau et c’est pourquoi il a pris cette décision.
    Voila là ou il ya probleme : est ce que dans le burkina normal, il en aurait été ainsi ? Jamais ! aujourd’hui c’est l’individualisme et l’égoisme le plus primaire qui commandent les comportements des gens. C’est là qu’il faut saluer ABSOLUMENT le courage ou disons le reflexe humain de Sawadogo. Avant tout le monde se serait mobilisé, qui avec une corde, qui avec une pirogue, qui a la nage, etc Jamais on ne serait resté là a regarder et a penser "dommage pour la pauvre dame ! etc" ; et apres on viendrait pleurnicher "elle n’a pas eu de chance, c’est la volonte de dieu" etc. Non ! le pays des hommes integres est devenu le pays des hommes desintegres, totalement desintegres, sans cœur, où seul compte l’argent roi, les deals pour se pavaner et se faire voir.

    Si le geste du maire peut se comprendre dans ce contexte, je ne puis m’empecher de ressentir une gene honteuse dans la demarche meme qui singe les europeens comme dans cette histoire de Gasssama a paris. En quoi M Gassama est un heros ? Il n’a fait que reagir en etre humain normal et censé. Est-ce dire que dans notre monde d’aujourd’hui nous ne sommes plus normaux et humains ? Sommes nous devenus moins que des animaux ? Car meme dans la brousse-là, les animaux sauvages defendent les uns les autres : l’hipopotame defend la biche attaquée par le crocodile, l’elephant defend la biche attaquee par le lion, le chimpanze defend le leopard attrapé par le serpent python, etc. Je parle meme paas du fait qu’à l’interieur d’un groupe, les animaux se rassemblent pour se defendre contre un predateur, etc. Mais les soi disants hommes qui se disent humains et intelligents, eux ils restent a regarder un semblable en danger…. Des deux, qui est la bete et qui est l’intelligent ?

    Les « grands communicateurs » ont conseillé au maire de se jeter sur cet evenement pour "communiquer" et soigner son image. Cela devient une recuperation politicienne. Et croyant bien faire le maire inconsciemment accepte comme normal le comportement inhumain de ceux qui sont restés là a regarder. Pourquoi n’a-t-il pas fustigé et critiqué ce comportement inhumain et non citoyen ? C’est comme s’il acceptait ou comprenait que c’était normal leur comportement. Faudra-t-il chaque fois que chacun fasse un « acte de bravoure » pour se faire decorer ? N’est-ce pas plutôt une occasion pour lui de conscientiser ses concitoyens ?

    C’est le comportement inhumains des autres qui ont fait de M Sawadogo un heros alors que lui il a reagi en etre humain censé et humain. Là est as valeur. Il ne pensait pas a une decoration en se jetant a l’eau. Je ne peux que feliciter M Sawadogo pour avoir su garder son ame d’humain. Tu es l’exemple de la vraie jeunesse de nos villages : là pour sauver le village. Je suis sur que des gens sont restes a filmer la dame au lieu d’intervenir (et ce pour le mettre sur les reseaux sociaux) : pauvres de nous ! qui avons ainsi l’impression (je dis bien l’impression) d’exister. Nous n’en sommes que morts. Ressaisissons nous mes freres et soeurs africains.

    Mais je sais je suis un extra terrestre sur cette terre de ce « burkina nouveau émergeant » ; mais sachons que c’est ainsi que nous tuons nos cultures et notre lien social. Les europeens sont en train de mourir de leur individualisme et fuient et reviennent meme à la solidarité et l’humanisme simple que nous on est en train de rejeter pour adopter ce que eux ils rejettent pour l’avoir experimenté.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2018 à 13:31, par lesaint En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Il faut protéger les abords de ce barrage pour empêcher les personnes d’y tomber, surtout aux alentours du pont. Récemment un gendarme y a perdu la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2018 à 18:28, par Made En réponse à : Sauvetage d’une dame au barrage de Tanghin : Le maire de Ouagadougou salue la bravoure du « Gassama national »

    Même ceux qui n’ont pas sauter dans cette eau sont des héros, car si tu ne sais pas nagé, tu fais comment ? Ya-t-il des cours de nage gratuits organisés par la mairie ? Il faut d’abord limiter la rive par une grille. C’est ça le travail de la municipalité, car même si le maire le était à coté c’est pas sur qu’il sautera.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Authentification des diplômes au Burkina : Les présidents d’institutions et les ministres invités à se soumettre à l’exercice
Statue de Thomas Sankara : « On veut quelque chose de parfait », déclare John Jerry Rawlings
Accidents de la circulation à Ouagadougou : 80 décès en 2018
Moustiques génétiquement modifiés : « Ceux qui en font un débat, c’est juste pour des intérêts égoïstes », selon Gustave Somé, coordinateur de mouvements et associations
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
Pr Domba Jean-Marc Palm, président du Haut Conseil du Dialogue social : « Même au niveau du gouvernement, les gens n’ont pas une bonne compréhension de la trêve sociale, ni du dialogue social »
Association La Graine : Odile Diabré au chevet des déplacés et des sinistrés du Kourwéogo
Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (APESS) : Des espaces de concertation des femmes mis en place
Centre-Est : WaterAid et Dakupa lancent un projet d’assainissement des communes rurales de la région
Lycée scientifique national de Ouagadougou : Le ministre de l’Éducation nationale sur le chantier des travaux
Décès de 11 personnes gardées à vue : La section MBDHP du Kadiogo appelle les FDS à une « réelle considération des droits humains »
Académie de police de Pabré: : la promotion « Résilience » prête à servir la Nation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés