Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Musique : « Dieu merci » de Seydou Moyenga, pour lutter contre l’abandon des enfants

Accueil > Dans les Bacs • LEFASO.NET | Par Soumaila SANA • samedi 21 juillet 2018 à 10h30min
Musique : « Dieu merci » de Seydou Moyenga, pour lutter contre l’abandon des enfants

Seydou Moyenga, couturier de fonction, a présenté sa deuxième œuvre musicale, un maxi de trois titres intitulé « Dieu merci ». C’était le samedi 14 juillet 2018, à Fada N’Gourma.

« Dieu merci », c’est le nom du maxi de trois titres ("Merci mon Dieu", "Poa boa leelo" et "Yam wekré") que l’artiste Seydou Moyenga a présenté au public de la cité de Yendabri, le samedi 14 juillet 2018, dans la salle du conseil régional de l’Est.
Après son premier album de onze titres sorti en 2012, qui a connu des fortunes diverses par insuffisance d’accompagnement, et dans le souci d’améliorer son art, l’artiste Seydou Moyenga alias Dandankolgou, s’est inscrit à des cours de guitare.

Devenu auteur- compositeur, il sort ce nouveau maxi de trois titres, qui s’inscrit dans le genre religieux-moderne et vise à apporter le réconfort, la joie, mais aussi des conseils. Dans cette œuvre, l’artiste couturier évoque plusieurs thèmes tels que la foi en Dieu, l’amour, la lutte contre l’avortement et l’abandon des enfants. « Tout est parti des émissions musicales que j’écoutais à la radio Parakou, au Bénin. Des voix comme celles de San Fan Thomas, Salif Keita ont fini par susciter en moi cette vocation d’artiste musicien », se souvient-il. Déjà, l’artiste a promis des tournées afin de faire passer le message de son maxi qui est de lutter contre l’abandon des enfants. A l’occasion, Pariguini Lompo, président du conseil régional de l’Est et parrain de la cérémonie de dédicace, a invité la population de la cité de Yendabri à soutenir l’artiste.

Né en 1966 à Fada N’Gourma, Seydou Moyenga est marié et père de quatre enfants. Couturier et agrobusiness-man, celui qui s’est converti au christianisme en 1990, dirige les chants au sein de son église.

Soumaïla Sana
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique religieuse au Burkina : L’abbé Toby Ndiukwu chante « La Sainte messe »
Musique : L’artiste Djozi présente « Pogniagou », son nouveau single en featuring avec Marie Gayeri
Réconciliation nationale : L’artiste Oscibi Jhoann invite à la sincérité avec « Sougre Bargô », son 6e album
Musique : Floby présente « Wend’So », son 6e album
Musique : L’artiste Cisby signe son retour avec un nouvel album « Dankan ou destin »
Bobo-Dioulasso : « Julinio le Cerveau » dédicace son deuxième album intitulé « Deuxième mère »
Musique : L’artiste Sik-Sak présente « Rien que la paix au Faso », son deuxième album
Musique traditionnelle : « Saag-lii Kamba », le septième album de Fati Sidpayété
Musique : Zem-Zem, le nouveau-né de Miss Maya
Musique : « Covid-19/Covid Business », le nouveau single de Almamy KJ
Musique : Les Prêtres messagers chantent la paix au Burkina
Musique : Cristalline présente « Zounouon », son premier album
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés