Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Foire internationale de l’informatique et de la technologie des collectivités territoriales : rendez-vous du 27 au 29 juillet à Yako

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • dimanche 15 juillet 2018 à 10h00min
Foire internationale de l’informatique et de la technologie des collectivités territoriales : rendez-vous du 27 au 29 juillet à Yako

En prélude à la tenue de la Foire internationale de l’informatique et de la technologie des collectivités territoriales à Yako, dans le Passoré, le comité d’organisation, composé de Wangnin Zerbo et Manegba Jean-Emmanuel Sankara, était face à la presse, le vendredi 13 juillet 2018, au siège de l’association BéoogoLab, à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre destinée à mobiliser les partenaires, ils ont dévoilé les grandes lignes de cette foire dont le budget prévisionnel s’élève à 26 millions de F CFA.

« Celui qui ne sait pas utiliser l’outil informatique est un analphabète du 3e millénaire », dit-on. Cependant, l’utilisation saine de cette technologie pose problème. Conscients de cela, les responsables de l’association Programme Tic au Faso ont décidé de porter la réflexion sur « Gouvernance et réseaux sociaux » et ce, dans le cadre de la Foire internationale de l’informatique et de la technologie des Collectivités territoriales (FIIT/CT). Cette 9e édition est prévue pour se tenir du 27 au 29 juillet 2018 dans l’enceinte de la Maison des jeunes de la commune de Yako.

Ce rendez-vous du donner et du recevoir s’articulera autour de quatre grandes activités en l’occurrence des expositions-vente, un salon professionnel, la mise en œuvre d’un espace « B to B » afin de créer un cadre de négociation directe entre acheteurs et exposants, une conférence sur l’usage saine des outils informatiques. Le bouquet final sera la soirée de remise de prix dénommée « excellence technologie ». Au cours de cette dernière activité, les communes qui ont innové en termes de technologie et le maire « le plus Tic de tous les maires » seront à l’honneur.

La FIIT/CT est ouverte à toute personne qui a besoin de vendre du matériel informatique ou de le promouvoir. Pour s’inscrire, il suffit juste de contacter le comité d’organisation au 72 53 15 91 ou au 77 10 20 89 avant le 20 juillet. À propos des conditions de participation, le président de l’association a précisé qu’il faut déverser la coquette somme de 12 500 F CFA pour jouir d’une prise en charge complète, à savoir le déplacement, l’hébergement et la restauration. Wangnin Zerbo a ensuite noté que les responsables d’institutions devront payer 15 500 F CFA pour pouvoir bénéficier de ces conforts. En ce qui concerne les stands, la location coute 60 000 F CFA pour les nationaux et 70 000 F CFA pour les internationaux, qui souhaiteraient venir faire de ce cadre une prospection de marché.

Faisant le point des préparatifs de l’édition 2018, le président a révélé qu’à ce jour, 58 communes, dont cinq personnes par commune, se sont inscrites. « Nous sommes en train de déborder parce qu’on a que quinze stands pour la salle et dix stands pour l’extérieur », a-t-il avoué. Pour les organisateurs, le choix de la commune de Yako pour abriter la présente édition n’est pas fortuit : « Pendant 8 ans, nous avons tenu la foire à Tougan. Cette année, notre représentant provincial, Manegba Jean-Emmanuel Sankara, qui est très actif dans l’association, a souhaité qu’elle se tienne dans sa ville, Yako, et cela pour plusieurs raisons. Comme nous sommes inscrits dans une dynamique de délocaliser l’évènement, nous avons répondu favorablement à sa requête ».

Créée en 2009, ce n’est qu’en 2017 que l’association Programme Tic au Faso a été officiellement reconnue. Sa mission principale est la vulgarisation et la promotion de l’informatique et la technologie en milieu rural, selon les promoteurs. Il faut souligner que cette association à but non lucratif fonctionne sur la base des cotisations des membres du bureau qui sont au nombre de six.

« Chacun se débrouille pour amener 50 000 F CFA. C’est cette somme qu’on prend pour ensuite chercher des appuis au niveau des personnes ressources (…) », a laissé entendre M. Zerbo, qui reconnait avoir reçu la somme de 200 000 F CFA de la part de l’ARCEP, en 2017. Et le président du comité d’organisation de dire qu’il évite au mieux certains partenaires. « Nous voulons quelque chose de personnel et éviter d’avoir des pressions le jour où on va critiquer quelqu’un qui se trouve être notre partenaire », affirme en conclusion M. Sankara.
Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Encadré : Les membres du bureau de l’association

Président : Wangnin Zerbo
Secrétaire général : Manegba Jean-Emmanuel Sankara ;
Trésorier : Jean Nikiéma,
Chargé de communication : Bagagnan Hassane,
Chargée de l’administration et des affaires techniques : Sylvie Coulibaly.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
Hackathon Essitech 2019 : En bout de course, trois projets innovants élaborés
Camp d’idéation 2019 : Viima, meilleur projet d’incub@uo
Protection des données à caractère personnel : Les points focaux des administrations publiques et privées sensibilisés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés