Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • lundi 16 juillet 2018 à 14h30min
 Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

Son audition n’est pas passée inaperçue. Le sergent-chef Roger Koussoubé, alias « le Touareg », a jeté un pavé dans la mare, en changeant quelque peu la monotonie qui avait prévalu depuis le début des interrogatoires, avec l’évocation d’éléments jamais entendus jusque-là : l’existence de clans au sein du RSP dont celui du général Djibril Bassolé, la présence de mercenaires logés à Bobo et à Ouagadougou... De l’eau à la bouche, en attendant de poursuivre le déballage si sa sécurité et celle de sa famille étaient assurées. Finalement, le 13 juillet 2018, le commando a préféré se retenir, ce, malgré les garanties données par le parquet. Que s’est-il passé ? Pressions ? Simple stratégie ?

L’interrogatoire du sergent-chef Roger Koussoubé aura battu le record de durée depuis le début des auditions des accusés. Débuté dans la matinée du 10 juillet 2018, l’interrogatoire a finalement pris fin le 13 juillet, et l’intéressé a été autorisé à regagner sa place dans le box des inculpés. Mais avant, il a souhaité prompt rétablissement aux blessés, présenté ses condoléances aux familles des victimes et demander pardon au peuple burkinabè.

Son passage à la barre a fait mouche. D’ailleurs, l’on a pu remarquer que la salle a recommencé à refuser du monde. Roger Koussoubé a révélé l’existence de plusieurs camps au RSP, au lendemain de l’insurrection populaire. Le camp du général Gilbert Diendéré, celui du Premier ministre d’alors, Yacouba Isaac Zida, et contre toute attente, l’aile du général de gendarmerie Djibril Bassolé.

D’ailleurs, concernant ce dernier (qui bénéficie depuis d’une liberté provisoire « pour des raisons de santé », après plusieurs tentatives de quitter le pays pour ces même des raisons), le Touareg lancera : « Il n’est pas ici par hasard ».

Mieux, le sergent-chef révèle que l’adjudant-chef Eloi Badiel, qui a réparti les tâches pour procéder à l’arrestation des membres du gouvernement le 16 septembre 2015, et l’adjudant Florent Nion, sont des hommes de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Djibril Bassolé.

Alors que l’adjudant-chef Badiel, et dans une moindre mesure l’adjudant Nion, avaient révélé que c’est Roger Koussoubé qui est venu leur dire que Gilbert Diendéré a instruit d’arrêter des membres du gouvernement, le sergent-chef a nié catégoriquement avoir été le porteur d’un tel message. Il avance qu’en tant que sergent-chef, Eloi Badiel devrait l’arrêter s’il venait lui porter un tel message. C’est un tournant majeur dans le procès. Qui est donc l’instructeur ? Gilbert Diendéré ou Djibril Bassolé ?

Autre fait qui aura retenu l’attention, c’est le début des révélations du sergent-chef Roger Koussoubé sur la présence de mercenaires à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou. Agent de renseignement, il a expliqué qu’il y a quelqu’un qui les a logés, et que la personne se trouve ici (dans la salle d’audience). L’homme avait alors promis de faire un grand déballage si sa sécurité et celle de sa famille étaient garanties. Le commissaire du gouvernement, Alioune Zanré, avait émis des réserves, estimant que cela pourrait toucher à la sécurité nationale et que certains propos ne devraient pas être tenus publiquement.

Avant la suspension de l’audience, le président du tribunal, Seydou Ouédraogo, avait instruit le parquet de prendre des dispositions pour que l’accusé soit dans de bonnes dispositions pour parler. Nous sommes le mercredi 11 juillet. Le lendemain étant jour de repos, le 13, à l’ouverture du procès, le président est naturellement revenu sur ce fait, en demandant au parquet si des dispositions avaient été prises pour assurer la sécurité du sergent-chef Koussoubé et celle de sa famille.

Alioune Zanré explique qu’il a pris contact avec le régisseur de la Maison d’arrêt et de correction des armées (Maca). La possibilité de placer l’accusé dans un autre quartier à la Maca a été évoquée, mais le Touareg aurait affirmé qu’il se sent bien dans sa cellule et qu’il n’y a aucun problème. Concernant sa famille, le parquet note que des diligences sont en train d’être faites, et qu’il attend seulement que l’accusé donne la liste des membres de sa famille dont la sécurité devrait être assurée. « Toutes les diligences ont été faites. Il est totalement libre de nous dire ce qu’il a à dire », a rassuré Alioune Zanré.

Au regard des dispositifs énumérés, le président du tribunal demande alors à l’accusé s’il est prêt à parler. « Je me réserve toujours », a répondu le sergent-chef Roger Koussoubé à deux reprises. Son avocat ajoutera que le sentiment d’insécurité peut exister malgré tout.

Les avocats de la partie civile montent au créneau. Me Prosper Farama suggère de ne pas passer vite sur cette question, au risque de laisser des zones d’ombre. Il préfère que le parquet s’entretienne directement avec l’accusé pour le rassurer. Me Ali Néya, lui, se demande si ce n’est pas une stratégie d’intimidation des autres accusés qui auraient certaines choses à dire. Pour sa part, Me Séraphin Somé coupe court. Et si finalement le Touareg n’avait plus rien d’autre à dire ? Et si tout cela c’était simplement du bluff ? Et si c’était la stratégie d’un homme qui se sent coincé ?

Tiga Cheick Sawadogo (tigacheick@hotmail.fr)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2018 à 20:20, par uriel En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Félicitations à Koussoubé (cabri mort n’a plus peur de couteau) ! Si les révélations toucheront à la sécurité nationale comme la prétendue le commissaire du gouvernement, je ne m’attendais pas à une révélation malgré une garantie de sécurité accordée à ce soldat et à sa famille. Il vaut mieux obtenir l’information pour alimenter le renseignements que de la gaspiller sur la place publique surtout que nous sommes dans un contexte d’attaques ciblées contre l’armée. L’interrogatoire de Koussoubé a confirmé partiellement comment Bassolé voulait prendre le pouvoir dans le sang. Un forumistes faisait savoir à un certain Paul KÉRÉ de ne pas simplifier le coup d’etat du 16 septembre 2015 à une rivalité entre deux camps rivaux au sein de rsp.

    Nb : nos enfants ont besoin qu’on leur offre un avenir bien meilleur que ce qu’on leur propose aujourd’hui ! Nous vous tenons à l’oeil !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2018 à 20:26, par Dedegueba Sanon En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    C’est curieux que " les agités " de la NAFA qui faisaient du " bruit" pour Djiby restent silencieux devant cette révélation du " Touareg" qui n’arrange pas leur protégé.
    Ce RSP était donc devenu un nid de scorpions où il y avait des RSP loyalistes fidèles à Golf,des RSP de Salif, de Moukila, de Djiby, de Zida qui sait de Roch ou de Simon. Pauvre Blaise, vraiment seul dans la chute, si tu nous avait écouté ??? Il suffisait seulement de ne pas écouter ton petit frère...

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2018 à 21:12, par Ouedson En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Si ce n’est la plus ridicule des révélations, c’est certainement la plus banale et tout le monde joue hypocritement la surprise. Celui qui dit que cela constitue pour lui une nouvelle est certainement un naïf. Dire qu’il y avait que trois camps au RSP est une bêtise. Roch avait un camp au RSP, Salif Diallo avait ses hommes au RSP, le Chef d’État major avait ses hommes au RSP. Au moins 5 groupes existait au RSP. Si vous demandez à certains, s’ils sont honnêtes, ils vous diront qu’ils que leur boss au RSP c’était Kéré. Blaise même parti avait ses hommes au RSP. En fait certains éléments du RSP n’ont jamais cru au départ de Blaise. Quand ils sont venus à la télé pour nous disperser, un d’eux, avant de commencer à tirer, nous a dit que "Blaise est fatigué il est allé se reposer et nous nous pensons que nous l’avons eu". Allez au PMK et faite votre petite enquête et vous saurez que chaque général peut constituer s’il le veut son commando en prenant tout simplement le nombre d’élèves qu’il a placé la-bas. Pensez-vous vraiment que Koussoubé a grand chose à dire qui ne soit connu. Il n’aura aucune chose surprenante. Je pense qu’il a été demandé à Koussoubé de charger Bassolé et Koussoubé donne ses conditions pour cette basse besogne.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 05:33, par Mafoi En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Ce général de gendarmerie de pacotille est déjà assez bien chargé au regard de ses nombreux coups de fil passés avec le rebelle en chef ivoirien Soro

      Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 08:39, par RAWA En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Ca ce ne sont que des suppositions. Nous parlons ici de déclarations d’un témoin.

      Répondre à ce message

      • Le 16 juillet 2018 à 11:10, par VISION En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

        Et quel témoin ! Comme il le dit, suivons très bien sans émotion SVP : il y aurait donc 03 camps et lui serait dans le camps ZIDA, si je résume bien.
        Puisque les 02 autres camps, celui de Dienderé voulait rester fidèle au RSP et celui de BASSOLE serait passé à l’acte pour arrêter les dirigeants de la transition. Bien. Regardons la suite à présent : le coup d’Etat échoue, donc logiquement c’est le camps de ZIDA qui à gagné, le même camp que le témoin Koussoubé.
        Mais que fait notre vainqueur/temoin ? il dégarpi vite fait en Côte d’Ivoire sans demander son reste, accompagner par qui, Moussa Nébié dit RAMBO (du supposer camp BASSOLE !!), il a fallu que le gouvernement de trasition (ZIda ?) puis celui de ROCK les traquent à coup de mandat d’arrêt, pour obtenir l’extradition de Koussoubé et de RAMBO. Pour quelqu’un qui était dans le camp des vainqueurs et qui n’a rien fait de mal (si ce n’est recevoir 08 millions de ZIDA et prêt de 02 millions de la Cote d’Ivoire, et être aller à Savane FM par Curiosité à Minuit, ..!) je le trouve très inventif à présent à la barre.
        Je demande à chacun de mettre ses sentiments de côté un court instant et de réfléchir aux dirs de ce Mr :
        Et si dans sa cellule à la MACA, on avait réussi à convaincre Koussoubé de jouer un rôle précis, pour tenter d’enfoncer BASSOLE (en échange de quoi ?), même s’il faut pour cela, mentir sous serments, au moment du procès, contrairement à toutes ses déclarations dans le dossiers au moment de son inculpation, quand il a été ramener de force de la Côte d’Ivoire (le pays le plus sûr pour les meneurs du putsch !), où il avait trouvé refuse, et d’ou ils auraient reçu du soutien pendant la tentative du coup.
        MERCI à tous.

        Répondre à ce message

        • Le 17 juillet 2018 à 09:41, par OuvronsLeBonOeil En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

          Bien vu, Vision. Il faudrait chercher à savoir pourquoi ce dernier a fui vers la Côte d’Ivoire s’il n’a pas rien à se reprocher. Assurément, il a reçu des instructions à la MACA et sachant que ses chances de s’en sortir sont minimes, il a préféré monnayer son témoignage. Je pense que tous les éléments du RSP se sont retrouvés chacun face à son destin, et que tous ceux qui avaient des choses à dire l’ont déjà fait au moment de l’instruction. KOUSSOUBE cherche seulement le sensationnel ; de plus, que vaut la parole d’une personne qui reconnaît avoir joué à un double jeu ? Il se vend au plus offrant et c’est tout !

          Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 16:51, par uriel En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      De quoi parle le sujet Ouedson ? Dans le cadre du procès, les révélations de Koussoubé sont des nouvelles informations pour le cas Bassolé, ou bien Ouedson ? Vous vous étiez déjà au courant ? En faite juste une question : qui a demandé à Koussoubé de charger Bassolé ?

      Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2018 à 21:31, par Tiendré En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Quelqu’un qui reconnaît avoir reçu 8 millions de Zida peut-il être crédible dans cette affaire. Sincèrement, je pense que non. Ses propos seront toujours biaisés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2018 à 22:03, par Nobga En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Lui-là il n’a rien à dire. C’est un malfrat qui veut jouer avec le tribunal. Il n’a qu’à arrêter avec son cirque.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet 2018 à 00:41, par Zitai En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Franchement @nobga, quel est le bien fondé se traiter un des inculpés de malfrat ? Parce ce qu’il se retrouve sur le banc des accusés ? Pour ça, il faut le vouer systématiquement aux génomies ? Il est pour le moment présumé innocent, ok ? C’est le verdict du tribunal qui déterminera son sort prochain. Toi et bien d’autres clowns, les indjaba, mafoi et autres ka êtes bien impertinents pour parler outrageusement de la sorte.
      Intolerance et suffisance, sont à présent le crédo de bien de prétendus Intellos scabreux, usant d’un français approximatif et ayant découvert le forum de lefaso.net à la faveur du mouvement social récent et qui polluent à présent le forum d’inepties et de sordidités les plus abjectes.
      Un peu de tenue et de retenue.
      @nobga est un misérable, définitivement.

      Quelle megd.

      Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2018 à 23:57, par Ultima R2 En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Analyse d’une séquence juridique.
    « Des mercenaires étaient logés à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou. Il y a quelqu’un ici qui les logeait… » dixit le Touareg, accusé à la barre.

    Cette déclaration se présente comme le dernier jocker qu’un joueur dépose à l’issue d’une partie. Le parquet militaire a même été surpris que l’accusé ait fait ses révélations qui ne figurent pourtant pas dans les procès-verbaux.

    Face à cet accouchement douloureux, le parquet Militaire et la cohorte des avocats, tant de la partie civile que des accusés avaient 2 choix :
    Laisser naitre le Bébé pour savoir son genre, ou le faire naitre à moitié en se questionnant toujours sur le sexe de l’enfant..

    Après les séances de chimio à huis clos, l’accouchement à finalement aboutit à la naissance d’une étrange créature, à l’image de la silhouette d’une femme qui retient l’autre moitié du Bébé en son sein, marchant comme une Zombie dans une allée du cimetière de la vérité.

    Ma question idiote : comment la révélation de l’identité d’un Burkinabé qui a hébergé des Terroristes ( à la lecture du Bilan macabre), peut il être considéré dangereux pour la sécurité militaire, l’ordre public ou les bonnes mœurs ?.

    Ce homme qui a hébergé des mercenaires, payés pour ôter la vie des Burkinabé ne devrait il pas comparaitre à la barre pour apporter un peu de lumière à tout ce méli mélo rspiste ?

    A quoi sert d’inviter la population à collaborer pour lutter contre le terrorisme, si paradoxalement un accusé ne peut même pas réveler à la justice l’identité d’un Burkinabé qui a trahit sa patrie à travers ce acte ?

    « Le jour de l’accouchement, il n’y a pas de honte » disait le magistrat Sidi Békaye Sawadogo lors d’une audiences, mais l’accumulation des zones d’ombre tout au long de ce procès risque de rendre douloureux l’accouchement des verdicts, sans oublier les complications postnatales.

    Dieu ou Jesus ne descendront jamais pour sauver le Burkina. Seules la sagesse et l’intelligence des différents acteurs pourront faire sortir la Justice du Burkina de sa léthargie, de puis la mort de notre illustre Thomas Sankara.

    Paix à son âme, et que son esprit perdure dans le temps et dans l’espace.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 11:17, par VISION En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Ultima R2. Comme on le dit, je Kif grave, votre analyse ! sans émotion et sans sentimentalisme. (sauf pour la partie sur Dieu ou Jésus ! )
      Analyse très pertinente au fond !
      Merci.

      Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 16:16, par uriel En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Ultima R2,

      Ce que vous ignorez, ce sont des forces qui mettent en mouvement les objets mais elles sont toujours invisibles.
      Si cette information est reellement vraie et s’il est communiquée aux publiques vous ne verrez plus leur manifestation afin de les arrêter. Ce n’est pas une question sentimentale.

      Répondre à ce message

      • Le 16 juillet 2018 à 21:04, par Ultima R2 En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

        Cher Uriel, pouvez vous m’expliquer en français Facile le fruit de votre pensée ? svp. Ce monsieur qui a hébergé des Mercenaires contre le peuple n’était il pas assis et visible dans l’audience ?

        Certe, vous un expert en physique/mystique pour évaluer l’invisibilité des force occultes qui ont permit à ce Monsieur d’heberger des terroristes sur notre territoire, mais la logique sur une scène de crime n’est il pas de regrouper tous les éléments de preuves visibles pour remonter vers l’invisible ? Combien de têtes invisibles à la tête de Mafia sont tombés, après des recherches et investigations policières dans plusieurs pays ?

        La justice Burkinabé avec son indépendance n’a telle pas la capacité de démanteler une force invisible et maléfique qui endeuille son peuple ? N’est ce pas un préalable pour que justice soit rendu, avant d’emprunter le chemin de la réconciliation ?

        Le peuple intègre dans son ensemble attendent patiemment de voir la limite de la justice face à cette force invisible qui fait bouger des objets ou des terroristes, avant de développer une meilleure stratégie de démantèlement de ces forces maléfiques pour que renaisse un Burkina de paix de justice et d’exemplarité en terme d’intégrité.

        Cher Uriel, pour vous "Ce n’est pas une question sentimentale.", mais n’oubliez que moralement cette question a occasionné des morts, des veuves et des orphelins, sans compter tous ces Burkinabé qui portent encore les séquelles. Si vous restez insensible à cette cause, je crains que votre réflexion ne vous éloigne de la raison. Où allons nous, si nous nous éloignons de ces valeurs qui font le socle de notre existence ?

        Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 22:45, par Dikielté En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Il ne devait pas jouer à ce double jeu. Soit il prend ses responsabilités pour déballer le secret totalement ou il ne fallait pas laisser transparaître cette phrase : « Des mercenaires étaient logés à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou. Il y a quelqu’un ici qui les logeait… ». Soit c’est pour bluffer ou c’est vrai. Si c’est vrai ce qu’il dit, il est déjà mort. Quoique l’on fasse, l’intéressé ne dormira pas tranquille dans sa cellule avec une telle menace. Le Touareg doit parler, dans tous les cas, il ne devait pas lancer le tchaÏ s’il ne voulait pas réellement se mettre à table.Bonne chance à lui et que Dieu veille sur lui afin qu’il nous dise la vérité.

      Répondre à ce message

    • Le 17 juillet 2018 à 01:30, par uriel En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Monsieur ou madame Ultima R2,

      Gardez votre patience, et la suite de événements vous convaincra davantage et aillez une confiance partielle à la justice (tout le monde n’est pas corrompu au niveau de la justice). Ce n’est pas un terrain de jeu où on cherche à jouer avec les émotions des observateurs hors du terrain. Je vois que vous avez déjà oublié les appels téléphoniques publiés après la mise en échec du putsch par les burkinabé. Si vous écouter la conversation entre Bassolé et Dienderé d’une durée totale de 2 minutes 10 secondes particulièrement entre 1 minute 21 secondes et 1 minute 40 secondes, vous verrez que ce que affirme Koussoubé sur l’hébergement des mercenaires à Bobo recoupe bien les propos de Bassolé lui même dans cette conversation. Ce que l’on ignore c’est la nature de l’information que Koussoubé voulait révéler et son ampleur. Et comme nous sommes toujours dans un contexte d’attaques dirigées contre notre armée et de nos populations surtout au nord, à l’Est , au sud ouest , si l’information que Koussoubé en tant que ex - agent de renseignements voulait révéler peut aider à éviter d’autres attaques cela sera une bonne chose. C’est pour cette raison que j’ai affirmé que ce n’est pas un question sentimentale et vous devez garder votre mal en patience.

      NB : En règle générale, ceux ou celles qui n’ont pas confiance en eux mêmes ne peuvent pas avoir aux autres même quand les faits sont évidents.

      Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 02:07, par ABDOUL En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    B1 di m frèr Ouedson il fo jus analysé lè propo du touareg e vou cmprndré mié car c dernié joue a 1 doubl jeu dvan l tri

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 03:51, par uriel En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    De quoi parle le sujet Ouedson ? Dans le cadre du procès, les révélations de Koussoubé sont des nouvelles informations pour le cas Bassolé, ou bien Ouedson ? Vous vous étiez déjà au courant ? En faite juste une question : qui a demandé à Koussoubé de charger Bassolé ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 07:10, par LE VILAIN En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    En réalité je crois que certaines personnes ici au Faso ont peur de BASSOLE et veulent coût que coût le noyer dans une marmite pleine d’eau bouillante.Oui sinon si ce que ce mec KOUSSOUBE était fondé croyez vous que la présidence du coup d’Etat allait confier au Général DIENDERE que j’admire au tant ? Quittons dans ce jeu le Sergent Chef KOUSSOUBE sait ce qu’il fait et pourquoi ? Il joue avec l’intelligence des burkinabè ;mais je dirais non il faut que les Dieu du Faso soient avec nous pour que la vérité jaillisse.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 08:07, par yabore En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    que les révélations de sergent chef vraies ou supposées notamment sur le mercenariat et la position du procureur nous instruisent de la volonté a la réconciliation sans justice et vérité. Aussi s’explique la volonté de l’internationale de démocratiser la sécurité d’État au profit de celle populaire

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 08:44, par LeJuré En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    On a l’impression que la guerre des clans au sein du RSP se poursuit au tribunal. J’espère que le tribunal saura faire la part des choses.

    Je me rappelle des félicitations "du jury" reçues par l’adjt chef Nion après sa déposition, aujourd’hui c’est Koussoubé qui lui ravit la vedette.
    Qui de Nion ou de Koussoubé dit la vérité ? Deux déclarations contradictoires qui ont toutes séduites le tribunal et l’opinion nationale.

    On aura certes des coupables désignés, mais j’ai peur que la vérité ne nous échappe dans cette affaires.
    .

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 09:01, par Stalinsky En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Ce n’est pas la peine de nous fatiguer avec des détails de ce procès. Ce qu’il faut retenir et savoir c’est que toute bourgeoisie à deux méthodes de gouvernement. La forme démocratique bourgeoise et le fascisme. La bourgeoisie passe d’une méthode à l’autre suivant le niveau de développemnt de l’opposition surtout si elle est révolutionnaire. Ce fut le cas au Chili avec Pinochet. Donc le coup d’Etat de l’armée était attendu et celui ci a été organisé par Gilbert et Bassolet pour sauver les intérêts de la bourgeoisie parasitaire de notre pays. La seule différence, c’est qu’il n’a pas été très sanglant coomme au Chili ou Pinochet à regrouper les révolutionnaires du Chili au stade et les à fusillés. Compte tenu de cet aspect, je pense qu’il serait bon de condamner Gilbert et Bassolet à la prison à vie. Il faudrait réaffecter les soldats du RSP dans un autre corps comme celui de gardes frontières que nous n’avons pas parce que ce sont de bons soldats qui ont executé les ordres de leurs supérieurs hierarchiques. Quand à Blaise Compaoré il faudrait le ramener au Burkina par une opération commando.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 09:17, par XY En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Au début, j’etais convaincu que c’est le général Diendere qui a fait le coup mais maintenant j’ai des doutes. Et si c’etait Bassole ?! Si Diendere avait pris les initiatives du putsch, il aurait mis en avant le capitaine Dao, son chef de sécurité mais apparemment c’est pas le cas. Et si c’était le général Bassole qui l’a fait et Diendere en fin stratège et connaisseur de la maison l’a coiffé in fine. Aujourd’hui, au regard des patronymes des mis en cause, Nion, Badiel, Kossè, Nebie... je pense que le général Bassole pourrait avoir mis en avant ses parents pour mieux se rassurer du succès de la chose. Les temoignages de koussoube, même s’ ils ne sont pas des versets coraniques ou bibliques , ne sont pas à negliger. Il ya aussi les coups de fils suspects.Autant d’indices qui me font penser sérieusement que Bassole a autant de responsabilité dans le coup que Diendere.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 10:04, par ASSETA En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Le gars veut simplement utiliser ses soi-disant révélations pour arnaquer le tribunal. c’est à dire qu’il veut être sûr d’être gracié avant dire quoi que ce soit. c’est son moyen de défense vue la sensibilité de ce qu’il dit. Même si on va te brancher l’électricité tu vas dévoiler. Donc vigilance

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 15:16, par Ka En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Ma chère ASSETA, tu te trompes : Le sergent-chef Roger Koussoubé sait parfaitement, qu’il pleuve ou qu’il neige, il sera sanctionné comme tous les coupables de ce coup d’état à la maternelle. Ma chère ASSETA, les juges militaires doivent sanctionner toutes ou tous, celles ou ceux, de près ou de loin, qui, en tant que militaire a participer à ce coup d’état. Car, la discipline, la sincérité, et l’intelligence, et autres, sont les qualités d’un bon militaire, et doivent être mis en avant pour le sens de l’honneur, la probité, le professionnalisme, et que tout manquement à ses règles d’un bon militaire, doit être sanctionné selon la gravité des faits.

      Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 10:37, par war En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Je vous ai tjrs dit que dienderé est innocent et mieux a éviter une guerre civile à ouaga. Sur incitation de grands leaders d’opinion cités comme témoin il a accepté endosser et plier le coup des sous officiers apparemment soutenus par certains officiers de la gendarmerie dont certains sont tirs dehors.koussoube a raison d’être inquiet car des impliques qui sont aux affaires et craignent sûrement d’être convoqués et inculpés peuvent agir par tout moyen (prise d’otage de sa femme ou sa mère ou enfants, actions désespérées d’élimination. ...).Il faut simplement demander à koussoube de proposer des hommes de confiance pour sa sécurité et celle de sa famille avant un déballage serein.Les officiers superieurs du rsp ont agit à leur corps défendant face à la prise de pouvoir des nion,des nebie,badiel. et autres gourounsi.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 15:33, par RAWA En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      C’est la même chansson. Pour Blaise, vous avez dit qu’il a assumé après le coup de quelqu’un d’autre et voilà qu’on essaie de nous servir la même histoire. Que Diendéré assume ce qu’il a déclaré publiquement à la télévision. Il a bien dit qu’il a pris le pouvoir. Il n’y avait pas de pistolet sur sa tempe

      Répondre à ce message

    • Le 16 juillet 2018 à 18:06, par KARAMBIRI En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      VOUS VOULEZ VRAIMENT nous faire avaler des couleuvres au peuple. Nous connaissons trop Diendéré pour savoir ce qu’il voulait depuis. C’est Diendéré qui a placé Zida. et une fois en place Zida a voulu faire comme Blaise a fait de Henri Zongo et de Lingani. Malheureusement ça na pas marché. Diendéré à son tour a voulu faire Comme Blaise à fait de Sankara ; c’est sa spécialité eta marche forcement, mais il ne peut pas tuer son petit et la rue est trop forte. Mais Diendéré est trop malin pour se faire attraper seul. Il a mouillé le Moro Naba, l’archevêque de Bobo, et beaucoup d’autres. Malheureusement, il n’a pas mouillé l’ennemie de ses parents. Alors il faut tout faire pour mouiller Bassolé qui a des intentions de pouvoir.

      Répondre à ce message

    • Le 17 juillet 2018 à 07:05, par HORUDIAOM En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

      Comment peut-il être innocent en adossant le coup d’Etat devant tous les Burkinabé et le monde entier. Pendant une semaine, il s’est livré à un spectacle inédit et honteux. Il a même déclaré publiquement avoir pris ses responsabilités. Si le coup d’état avait réussi, ils jouirait tranquillement du pouvoir. Mais comme il a échoué, ce n’est pas lui le responsable n’est-ce pas ? Hum ! En tout cas, un vrai homme, c’est celui qui assume ses responsabilités.

      Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 10:51, par TANGA En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Ecartez vous, ON DEBALLE !
    C’est nous qui somme pressés, ceux qui sont accusés ne le sont pas. Ils attendent tous pour déballer.
    Allons seulement ; que tout soit dit !
    Je ne vous avait pas dit que BASSOLE voulait manger le piment avec la bouche des autre ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 11:31, par Ka En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Remercions ici, a toutes et tous les internautes de bonne foi qui contribuent sur cette analyse de déballage d’un élément du ex-RSP qui était aussi le cœur de ce régiment. Ce qui me conduit à reproduire ici une critique d’un partisan de Djibril Bassolé dans une analyse intitulé : ‘’’Affaire du Putsch manqué : Djibril Bassolé continue de prendre de l’avantage…’’’’ Ce partisan écrivait ceci : ‘’’’’Vivement que le Gouvernement juge Djibril et on verra. Dans la vie ceux qui croient que l’injustice peut se perpétrer peut continuer leur forfaiture. Il semble que les coutumiers demandent au Président de revoir ses différentes copies. Nous peuples autochtones attendons de voir. Fini les humiliations. Signé internaute Sapience.’’’’

    Pour moi le sergent-chef Roger Koussoubé n’a plus rien à déballer, car tout est dit : ‘’’Ce coup d’état a la maternelle qui a tuer nos parents et nos enfant, a été téléguidés par trois personnes et leurs groupes, et parmi ces trois coupables, Djibril Bassolé fait partie. Remercions le sergent-chef Roger koussoubé pour son courage.

    Il nous reste à se demandé : Ou sont les responsables de la NAFA qui salissaient le nom de notre patrie auprès de l’ONU, de la CEDEAO, l’UA, le droit de l’homme ? Ou sont les internautes de mauvaise foi, Sapience, Yako, et consorts qui insultaient l’état Burkinabé et sa justice militaire ? Quand on n’est malhonnête on ferme sa gueule. Les partisans du général au carton, l’on enfoncé a 80% dans ce coup d’état, et ce déballage le confirme. Il reste à la justice militaire de dire le droit pour les coupables. Djibril Bassolé doit retourner dans sa cellule a la MACA, car, il a menti au peuple Burkinabé, et veut tromper la justice militaire pour sauver sa peau.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 14:27, par Toto En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Moi, j’ai peur après avoir lu toutes ces déclarations des Koussoubé (Touareg), Rambo, Nion, Badiel, Kossè, Nebie, Zouré, etc. Tous ces récits et autres élucubrations supposés réels ou imaginaires de ces gens là nous montrent que nous n’avons pas d’armée et que celle-ci est dirigée par les caïds ou tueurs à gage, c’est-à-dire les abrutis qui n’ont peur de rien, qui peuvent tuer sans sourciller, rougissent l’œil et ont l’air menaçant surtout quand ils bombent la poitrine. Il faut une refonte sérieuse de notre armée où le moins gradé devra respecter totalement et franchement le plus gradé tout en refusant d’obéir aux ordres de celui-ci dès lors que l’ordre touche à la sûreté de l’État (coups d’État et autres complots), à la sécurité de l’État (mutinerie, pillages et autres) ou à l’intégrité physique d’un citoyen burkinabé. Cependant, il respectera strictement l’ordre du supérieur hiérarchique en temps de guerre contre un ennemie extérieur ou intérieur à l’État ou à la nation. Une loi pourrait être votée dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 14:50, par Bof, on est foutu En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Bof ! Djendjéré ou pas Djendjéré, Bassolé ou pas Bassolé, toutes ces révélations montrent que le Burkina n’a pas d’armée car une armée faite de quelques durs et quelques stratèges, une armée où quelques quidams peuvent prendre les armes et renverser le gouvernement ou tout autre pouvoir n’est pas une armée. Une armée est réellement disciplinée, va au charbon et est prompte à défendre l’intérêt national et les citoyens, protège le moins faible, est respectueux des lois, des valeurs républicaines, des vieux et des vieilles. En plus de cela, il faut des recrutements transparents d’hommes valeureux et leur assurer de bonnes formations théoriques et pratiques rigoureuses et continuelles et mettre ensuite l’homme qu’il faut à la place au niveau du pilotage et du management. Sinon, pas d’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 15:50, par patardé En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    enseignements dans ce déballage : 1) 3 groupes se côtoyaient et se faisaient la guerre au RSP- le groupe de BASSOLE le groupe de Zida et groupe de Dienderé. 2) il a eu collusion de groupe de BASSOLE et groupe de BASSOLE contre celui de Zida pour le contre du pouvoir . 3) C’est le pourquoi qui est a rechercher : 3.1 pour la protection du mythe RSP . 3.2 contre l’usurpateur Zida 3.3 contre le peuple insurgé

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2018 à 16:14, par Minute En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    C’est dommage que le destin mon pays se dessinait entre entre trois camps qui voulaient s’adonner à cœur joie sur les cadavres de vaillants citoyens honnêtes. Ce qui est sûr, ce forfait sera puni à sa juste valeur. Pour des intérêts égoïstes et malsains on n’a pas su faire l’économie de ces pertes. Diable aux ennemis du peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 12:32, par Et les filles RSP ? En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Où sont passées ces bandites RSP qui ont visité le studio Abazon de Smockey et y ont mis le feu avec leurs armes ? Ce groupe de RSP, dans leur repli tactique sur Kosyam a ouvert le feu en l’air à quelque mètre de ma cour non loin du studio, le 6 mètres separant mon domicile de l’école de la Croix Rouge Espagnol, occasionnant ainsi quelques dégats materiels sur ma maisonnette au-dessus de mon auvent ; des chutes du beton posé sur les tôles de la maisonnette. Imaginez un peu ces betons sur la tête de quelqu’un dans la cour ? Le pire a été évité grâce à Dieu. J’espère que ces bandites du RSP sont en attente de passer à la barre et que les témoins du Studio Abazon ont pu les identifier pour la suite du procès. Vive la justice !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 17:13, par Goudi En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    Haa. Sécurité national menacé parce que les accusé veulent faire des révélation, mais je me demande pourquoi le jugement alors.. Pouvons nous masqué tout cela et faire un bon bilan ??

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet 2018 à 20:21, par LeJuré En réponse à : Déballage du Sergent-Chef Roger Koussoubé : Finalement le ‘’Touareg’’ préfère « se retenir »

    ça ne va pas être facile pour Bassolé.
    s’il est vrai qu’il a trahi Blaise au lendemain du 30 octobre en sabotant le dispositif sécuritaire, et en soutenant la prise du pouvoir par Traoré, les gros bras du Blaiso qui avaient déjà éjecter traoré pour placer Zida le 31 octobre, vont en profiter pour le charger.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Putsch de septembre 2015 : Minata Guelwaré est décédée
Coup d’Etat de septembre 2015 : Dans l’attente des indemnisations...
AN 5 du putsch de 2015 : « Nos cœurs portent encore les souvenirs douloureux et indélébiles... »
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés