Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mardi 3 juillet 2018 à 20h25min
Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

Le verdict du procès de Naïm Touré a été rendu dans la matinée du mardi 3 juillet 2018. L’accusé est condamné à deux mois d’emprisonnement ferme. Une décision que le collectif des avocats de la défense déplore, tout en dénonçant un musellement de la liberté d’expression.

Lors du procès, la défense a demandé la relaxation pure et simple de l’accusé car, selon les avocats, le tribunal n’arrivait pas à démontrer les trois chefs d’accusation retenus contre leur client. « L’émotion ne doit pas l’emporter sur la raison », avait affirmé Me Batibié Benao, avant de préciser qu’il n’y a pas eu d’infraction.

Pour Me Prosper Farama, autre avocat de la défense, « monsieur Naïm n’a jamais commis de complot, parce qu’il n’a jamais proposé à quelqu’un de former un complot pour renverser le régime et qu’il n’a pas participé à une opération de démoralisation des forces armées ».

Au finish, le tribunal condamne Naïm Touré à deux mois d’emprisonnement ferme.

Me Seydou Roger Yamba

Cette condamnation vient déjouer les attentes des avocats de la défense. À en croire Me Prosper Farama, les événements des 30 et 31 octobre 2014 n’ont pas eu gain de cause en ce qui concerne la liberté d’expression. « Lorsqu’on arrive à ces situations juste après l’insurrection que le Burkina Faso a réalisée pour étendre le champ de la liberté démocratique, évidemment, on est inquiet », a-t-il déclaré. Pour son confrère de la défense, Me Seydou Roger Yamba, « c’est un début de musellement de la liberté d’expression ».

Les avocats feront-ils appel de ce verdict ?

À la question de savoir s’il y aura un appel suite à ce verdict, Me Farama indique que c’est « très probable ». Et d’ajouter qu’ils sont un collectif d’avocats, donc il est préférable qu’ils se concertent avant de décider.

En rappel, Naïm Touré a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) après une garde à vue à la gendarmerie au lendemain d’une publication sur sa page Facebook (le 13 juin 2018). Il a été présenté au tribunal du parquet dans la matinée du mercredi 27 juin 2018. Il est accusé de : participation à une entreprise de démoralisation des forces armées ; proposition non-agréée de complot contre la sûreté de l’Etat et incitation à troubles à l’ordre public.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 juillet 2018 à 14:07, par tiim menga En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    c’est parce que c’est une décision de justice sinon je suis contre.Deux(02) mois de prison pour cet imbécile c’est peu.il faut le coffrer minimum 24 mois ferme sans qu’il ne voit la lumière du soleil.Je dépose une plainte pour non satisfaction de ce verdict.Respectons nos autorités et notre pays.La liberté d’expression ne veut pas dire d’aller chier au marché.je suis contre la peine de mort

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 14:13, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Petit frère ! quand tu sera dans ta cellule il faut beaucoup réfléchir. Les choses que nous copions souvent des occidentaux ne conviennent ni à notre culture ni aux besoins de notre société. La base de developpement c’est la production de biens physiques necessaires à notre existence. Quand nos parents nous inscrivent à l’école c’est pour que nous puissions acquérir le savoir utile pour nous et pour eux car chez nous on dit que" l’âne met bas pour que son dos se repose un jour". Si tes parents te demandent, tu fais quoi comme boulot et tu reponds je suis "lanceur d’alerte" et tu leur explique le sens, quelqu’un risque de s’évanouir. Soyez réaliste ! c’est quelqu’un te disais : Naim , "ya foué" ; il faut continuer la lutte , il faut lui repondre de venir vous allez le faire ensemble. C’est comme ces terroristes qui promettent le paradis et tous son contenu à ces enfants égarés qu’ils transforment en bombe ambulante cependant qu’ils ont eux-mêmes des enfants chez eux qu’ils envoient dans des grandes écoles pour en sortir des ingénieurs et que sais-je encore. Cherches un metier que tu exerces et s’il arrive que tu puisse contribuer a faire évoluer positivement une situation par des suggestions, tu le fais jeune frère ! c’est quelle société où certains bossent et d’autres sont là pour critiquer ? Même pour critiquer il faut un gros bagage intellectuel. En littérature ou au cinéma on parle de "critique" pour désigner ceux qui ont "fini" avec le domaine et savent quoi dire sur ce qui est insuffisant ou incorrect dans une oeuvre. Quand vous critiquez la lenteur dans une évucuation, vous savez quant est -ce qu’il faut évacuer ? quel patient peut supporter une évacuation ? ou bien avant de faire ton écrit tu a vu le dossier médical du blessé ? Bref !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 15:05, par PIONG YANG En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Je trouve la justice trop clémente même. Où Naïm fait ça pour avoir une visa de réfugié politique, où il est vraiment...En fait, ce jeune, si vous avez l’occision d’échanger avec lui en tête à tête, vous saurez qu’il croix vivre dans une bande dessiné. Tellement ils est insouciant, léger dans son raisonnement et planeur sur les choses sérieuses. Il faut qu’il soit rééduqué. Malheureusement, on a une population trop jeune et naïf pour comprendre que savoir se comporter est d’abord bon pour soit avant de l’être pour les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 15:21, par war En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Ne jouez pas avec la puissance publique. normalement dans un régime démocratique tout le monde doit être pondéré et respecter le pouvoir en place car les acculer dans leur dernier retranchements est très risqué. Un pouvoir élu peut faire preuve de grandes mechancetes avec certains citoyens excessifs.Même si vous faites appel il fera quand même les deux mois de prison à la maco.Regardez le cas des financiers ils se sont rendus compte que l’état ne jouait pas et n’allait pas reculer surtout avec le sit-in illégal observé sans préavis de grève avec des risques de licenciement pour greve illegale et complot qui pesait sérieusement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 15:28, par warbita En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Regardez le cas Jean pierre bemba gombo,il a fait 8 ans de prison cadeau à la cpi.C"est parce que c’est rock qui est pondéré car si salif diallo était président je ne vois pas comment les gens allait s’amuser comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 15:35, par HUG En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Oh LIBERTÉ tu brilles fort dans les cachots car là tu habites le cœur disait BYLON.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 16:46, par abcd En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Maintenant il faut appeler Zeph il va te sortir de là et redorer ton casier judiciaire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 17:15, par Indjaba En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    C’est vrai que ce mec là aussi est allé trop loin. Même en France ou aux USA on ne peut s’adonner impunément à de tels écarts. Lui encore est excusable pour son côté enfantin mais que le papy zeph le soutienne par populisme c’est à ne rien comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 18:00, par j’aime mon pays En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Il ya eu des gens qui ont soutenu Naim sous prétexte qu’on est en démocratie notamment Zeph. Si vraiment, ces personnes sont convaincus qu ce Naim a poster n’est pas condamnable, qu’ils essaie eux aussi de poster des propos similaires. Nous sauront si la liberté d’expression signifie liberté de dire des anneries. Les politiciens ont l’art d’amener la jeunesse face a la mort, a la destruction de leur avenir tout en se réservant de faire ce qu’ils vous dise de faire. Pourquoi ? Ils savent que c’est dangereux et eux n’osent pas faire face a ce danger. Ils disent a la jeunesse de se battre mais eux, ils mettent a l’abri leurs enfants et demandent aux enfants d’autrui de faire leur combat pour qu’eux puissent jouir avec leur famille. Maintenant, la jeunesse doit demander aux politiciens de mettre en première ligne leurs enfants, leurs femmes sur le terrain du combat. Ne laissez plus un politicien se refugier dans un bunker pendant que vous vous faite massacre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 18:15, par le juste En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Les avocats jouent leur rôle. Et s’ils acceptent de défendre un client , c’est pour le défendre et non forcement pour dire la vérité. Certains font même du spectacle, leur marque déposée. Mais avant de poser un acte surtout dans le domaine de la communication, il faut savoir qu’il y a des règles en la matière comme dans n’importe quel domaine de la société. Vérifier, respecter et mesurer le risque. Voici les bases de la responsabilité sociale. En dehors de cela , on ne parle plus de liberté d’expression car ce serait faire du tort a cette valeur pour laquelle des gens ont laisser leur peau. Dénoncer ne rime pas avec diffamer, insulter, provoquer, calomnier , manquer de respect, mentir, tromper etc. Or malheureusement c’est ce a quoi on assiste.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 18:22, par Le regard En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Franchement , il fallait que ce petit avertissement sonne enfin, afin de limiter la pagaille organisée au nom de la liberté de presse et de la démocratie.
    liberté de presse oui ! démocratie oui ! mais sachons raison garder et n’exagérons pas car cela devient contre productif pour la marche radieuse du Burkina Faso, notre cher pays à tous.
    Malheureusement il s’est trouvé un impénitent , un petit ’’ n’imprudent’’ de Naîm TOURE pour payer la facture en tant que récidiviste.
    C’est ça aussi la démocratie ! ! !
    Cette condamnation pour l’exemple vient à point nommé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 18:36, par Mafoi En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Il faut arrêter de dévoyer les choses car ce colporteur de fake news n’a et n’aura jamais le background d’un lanceur d’alerte

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 18:57, par Yelwingtiim En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    C’est une bonne décision de justice.
    Qu’il en prenne conscience et que cela profite aux autres qui seraient tenter par des aventures du même genre.
    ll faut que les gens comprennent que la démocratie ne accompagne pas de libertinage d’expression ou de presse.
    Ceux qui réclament la démocratie à tout bout de champs doivent savoir que pour un développement réel, les pays africains ont besoin de guide éclairé et des populations responsables dans les contributions constructives. Sinon, le type de démocratie pratiquée en Afrique et voulue par les bailleurs de fonds ne contribue pas à notre développement réel. Ils se cachent derrières des termes et des concepts pour nous maintenir à la traîne.
    Pensez vous que les asiatiques ont passé leur temps à dire ou écrire n’importe quoi sur leurs dirigeants , pour booster leur développement ? et concurrencer aujourd’hui les occidentaux ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 20:52, par MOREBALLA En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Si la dynastie COMPAORE avait été médiocre dans l’esprit de la liberté d’expression, insurrection n’aurait pas eu lieu. A défaut de rechercher à remercier les activistes du net et/ou à alléger les charges de connexion qu’ils supportent, la république de la gnôle cherche à faire peur à ces activistes du net. Vous avez mal repris le refrain car vous ne faites peur qu’à vous même. Il y a tant de matière à développer dans cette république de la gnôle qu’au temps de la république de la dynastie COMPAORE. Dans un contexte difficile, au lendemain d’une insurrection inédite et par dessus tout une situation de terrorisme endogène et exogène, nous avions opter vous donner des années sabbatiques. Ayez la sagesse de ne pas réveiller en chacun de nous une visé pour mettre fin à cette république de la gnôle.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 21:08, par tenga En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Oui ce procès est une atteinte grave à la liberté d’expression vraiment ce pouvoir est une dictature assume il faudra les arrêter.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 21:15, par Yako En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Un prisonnier d’opinion./ En effet,s’il s’appelait Soumane +Toure il n’irait jamais en prison.Voyez dans le Burkina de Simon votre culpabilité est fonction de votre célébrité.A défaut de Soumane, Naim peut faire l’affaire n ’est ce pas Clément W Sawadogo ?Pauvre Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 21:45, par warzat En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Au moins, il n’a pas été bastonné nuitamment dans un 6 mètre ; il n’a pas disparu et sa famille ne sait pas où il est. C’est véritablement un acquis. Cependant, sans comprendre comment marche la justice, s’il est possible de lui pardonner et de le laisser libre, c’est mieux. A défaut, des travaux d’intérêts communs d’une semaine ne seraient pas mauvais. A mon avis, les écrits de soutien opportuniste ne sont pas d’un secours pour l’accusé qui a fauté selon la justice. En toute fraternité.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 23:17, par molotov En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Il faut respecter les décisions de justice mais une justice à a tête du client mérite telle le respect des citoyens. Je n’aime pas trop le style de ce jeune Naim à la limite du vulgaire mais condamnation est inique et ne va intimider que les rats.
    A y regarder on a pas eu la tête de l’oncle Soumane Touré , on se paye la tête du neveu Naim Toure par procuration Bref..
    Parlant de démoralisation des FDS qu’est-ce que le procureur du Faso pense de cet extrait de la déclaration publique du 30 mars 2018 de Soumane Touré ?? :

    """Les forces obscures et rétrogrades du Centre, Morho Naaba en tête, avaient changé de stratégie en infiltrant nos forces de défense et de sécurité pour perpétrer des coups d’Etat contre la république et la démocratie.

    Sur fond d’ethnicisme, les forces obscures et rétrogrades du Centre, Morho Naaba en tête, sont à la base de tous les changements anticonstitutionnels de pouvoir dans notre pays jusqu’au coup d’Etat du 1er novembre 2014 du Lt Cl Zida qui est allé leur livrer le pouvoir au palais du Morho Naaba.

    Les forces obscures et rétrogrades du Centre ont jeté la constitution de notre pays par-dessus bord pour organiser le pouvoir d’Etat selon leur conception ethniciste en rédigeant une charte qu’ils ont fait signer à toute la classe politique et à la pléthore d’OSC corrompues. L’application en a été la transition bâtarde et l’organisation de l’usurpation du pouvoir par le MPP pour y placer à la tête de l’Etat leur homme, Roch Marc Christian Kaboré.
    (....)
    Le PITJ a une claire conscience des accusations graves portées contre les forces obscures et rétrogrades du centre, camouflées....""""

    Les administratifs qui ont porté plainte contre Naim se sont bien gardé de réagir à ce niveau en mars derniercar croiser le fer avec Soumane en justice ça sentirait le soufre.Passons sur les propos aux couteaux de Yamba malick et l’épisode de Ttanquilos le père fouettard en kalash...On voit que la justice est à géométrie variable.
    Ceux qui applaudissent ce recul dans la liberté d’expression ne savent pas qu’ils donne aux tenants du pouvoir les verges avec lesquelles ils seront fouetter.

    Attention à l’abus de pouvoir car le retour de la manivelle peut être fatale.

    #MOLOTOV

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet 2018 à 23:47, par Jerkilo En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    M. Naîm Touré a atteint son objectif, à savoir être au devant de l’actualité durant plusieurs semaines. Il est devenu célèbre, sinon il n’a pas la trempe d’un vrai cyberactiviste.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 01:47, par ID En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Si certains pensent que c’est si facile d’être célèbre par cette voie, qu’ils le tentent alors on va voir. Pourquoi certains aiment tant la jalousie ? On va jusqu’à jalouser quelqu’un parce qu’il rentre dans la prison. Quand on dit que la jalousie mène irraisonnablement, passionnément à l’autodestruction sans convaincre certains, eh bien en voici une très belle illustration convaincante !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 04:03, par ginagnè En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Je pense que le jeune frère VA comprendre qu’on ne pourra pas continuer à agir comme dans un pays Sans foi ni loi

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 06:49 En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Les vrais activiste enfreignent parfois la loi mais ils s’assument comme Rosa park, Marin luter king ou les graine péage. Ils ne font mal et Disney de laisser qu’ils sont activistes. Activiste. ET n’est pas la pagailld.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 06:56, par charly En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Cette analyse est la peinture exacte de la situation vécue dans ce pays avec le régime en place qui traines les appendices nocifs du système politique par lequel ils ont fait leurs armes.
    Du système CDR en passant par l’ODPMT et se muer en MPP, comme le dit l’autre, quand les derniers de la classe sont les délégués de classe, ça produit tout un système dans lequel, le rationnel n’a plus droit de compter.
    On est instinctif(voir primitif ) dans ces actes.
    Ce qui doit être balayer du revers de la main, parce que l’on est au pouvoir et qu’on a plein pouvoir est hurlé dans les rues(abus de pouvoirs ou de position ...), il faut raison gardé et ne surfer sur la vague n’importe ou et n’importe comment.
    Comme ledit l’autre, le chien aboie la caravane passe

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 06:57, par Yelwingtiim En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Mon cher, Jerliko,
    ce n’est pas être célèbre ça.
    Son est sur le net,mais dans le mauvais sens pour lui. Toutefois, qu’il serve de léçons aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 07:23, par Laafi En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Le fond de la lutte est noble et normal mais dans la forme, il y a matière a reflexion.
    Il faut savoir que depuis la "Revolution" le contexte socio-politique a changé et c’est parceque la jeunesse burkinabè s’est mobilisée que nous avons pu "changer" les choses au pays.Il faut que les gens sachent que les media-sociaux ont accompagné aussi cette lutte. De touts bords politiques il y a des jeunes qui animent la vie des partis politiques, ou tout simplement ont désormais leur mot à dire : Ce qui ne fait que valoriser notre pays.

    Cependant il faut definir les termes d’usages des reseaux-sociaux afin de les legiferer.
    Etre "lanceur d’alerte" est un combat nomble qui a ces risques aussi mais il faut pas tomber dans la bassesse et les insultes. En aucun moment ce jeune a atteint a la securité de l’etat.
    Il essaie a sa manière de faire evoluer les choses et c’est louable et beaucoup d’autres font pareil. La "rue" a changé les choses au pays alors ceux qui gouvernent doivent savoir canalyser les jeunes et surtout travailler pour l’essort du pays.
    personne n’ira à la pharmacie avec sa carte politique et obtiendra une reduction alors il faut que la jeunesse soit soudée et qu’on laisse les compromissions subjectives pour des fins
    personnelles. Il y a trop de "griots" et "chacun se cherche" mais n’oublions pas que le seul héritage qu’on a, c’est notre chere patrie alors allons molo molo.
    Naim sortira et j’espère qu’il continuera avec beaucoup de souplesse dans ses dires.

    Que ceux qui gourvernent acceptent la critique et se mettent cause car nul n’est parfait, que ceux qui critiquent aussi aient la bonne volonté d’admettre les progrès accomplis.
    Naim pourrait etre le frère de tout un chacun de nous et beaucoup changeront d’avis.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 08:11, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    - abcd, même si tu es du MPP au moins quand tu dis quelque chose, réfléchit un peu, à moins que tu ne soit sous-informé. Et dans ce cas je t’informe que ZEPH lui-même a été l’objet de plusieurs attaques de la part de Naim Touré, mais il a dit qu’en tant que libéral, il comprend Naim qui a aussi droit à liberté de parole et donc il ne se plaindra pas contre lui. Parle intélligemment la prochaine fois s’il te plait.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 08:14, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    - Jerkilo est le seul intervenant à avoir dit la vérité sur cette affaire. Presque tous les autres ne sont que de vils jaloux contre Naim Touré. Un monsieur très réfléchit ce Jerkilo qui a vu dans l’eau boueuse. Merci Jerkilo.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 08:25, par Cassiusss CLAYY En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Qu’est ce que les Soumane Touré, Zeph, Ablassé Ouedraogo, Laurent Bado n’ont pas dit dans ce pays la ? Qu’est ce que ce pauvre gars a dit que ces gens suscités n’ont pas dejà dit et de façon plus claire et virulente ? à ma connaissance ils n’ont jamais été poursuivis. Preuve que même etant des foeutus, c’est pas intelligent de penser que les hommes naissent libres et égaux. Memes les cadavres ne sont pas égaux, c’est pas les hommes vivant qui restent. S’il etait quelqu’un ça n’allait pas se passer ainsi. Mais bon, tire des leçons jeune, c’est le moment pour toi de savoir sur qui tu peut vraiment compter.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 09:08, par FIAAAAT En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Naim TOURE, un activiste ????? Mon oeil !!!!!! Donc il suffit d’etre contre un regime politique au pouvoir et de passer le temps a le critiquer, a se moquer de ses difficultés pour etre qualifié d’activiste ??? Naim TOURE est un politicien, entretenu et nourri par l’ex parti au pouvoir. un activiste ne se moque pas des FDS en difficultés..Il avait posté une photo des militaires pris au piege loprs de l’attaque de l’etat major en se moquant d’eux. Regardez sur les reseaux sociaux sur les pages de toute la bande de jeunes qui soutenaient la modification de l’art 37. Ils font ce que naim touré fais et se la partage entre eux. C’est simplement de la politique qu’il font. Il ne reste plus qu’a nous dire que pascal zaida et sié sont des activistes. tchrrrr !!!!!! Deux mois est petit !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 09:17, par big zz En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    au Burkina Faso, avoir une opinion différente conduit en prison. c’est même interdit de réfléchir ! oui oui. si si si

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 09:25, par Ciceron En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    C’est un jour triste pour le Burkina Faso quand nous voyons certains internautes profiter de leur liberté d’expression sur ce forum, pour soutenir une décision de justice qui de fait condamne et limite cette même liberté d’expression pour leur compatriote Naïm Touré. C’est un spectacle affligeant que de voir que ceux qui justifient cette décision en disant que Naïm Touré va trop loin, sont les mêmes à demander une peine plus sévère, voire même de la torture pour ce jeune homme.

    Je vous prie bien de réaliser qu’à aucun moment de cette procédure judiciaire, il n’a été poursuivi pour diffamation. Les chefs d’accusation en effet requis contre lui sont les suivants : participation à une entreprise de démoralisation des forces armées ; proposition non-agréée de complot contre la sûreté de l’Etat et incitation à troubles à l’ordre public. Donc en aucun moment le procureur n’a jugé son post faux. Si vous lisez entre les lignes, c’est pour vous dire que même l’état considère que Naïm Touré a bel et bien dit la vérité. Sinon, si cette histoire de retard a l’évacuation n’était pas lié à une non prioritisation du blessé, qu’est-ce qui empêcherait le parquet à ne pas poursuivre Naïm Touré pour diffamation ? Ne serait-ce que pour démontrer aux Burkinabè que ce n’est pas leur indignation sur les réseaux sociaux et la presse qui a décanté la situation de ce pauvre gendarme mais plutôt leur action ?
    S’ils ne l’ont pas fait c’est bien la preuve indiscutable que le post de Naïm n’est pas basé sur des contrevérités et du mensonge.

    Alors je vous pose maintenant la question, existe-t-il des limites à la vérité ? Peut-on aller trop loin en ne disant que la vérité ?
    La vérité est la vérité ! Il n’y a de bonne au de mauvaise manière de la dire. Si ce qu’on dit n’est que la vérité et rien que la vérité, même si elle fait mal, où est le crime ?

    Pendant que vous réfléchissez à cela, je voudrais vous proposer aussi cette citation de Roosevelt pour guider votre réflexion :

    « Le patriotisme c’est soutenir et rester fidèle à son Pays. Cela ne veut aucunement dire de soutenir systématiquement le président ou un autre fonctionnaire de l’état, sauf dans la mesure où celui-ci a à cœur l’intérêt supérieur de la nation. C’est patriotique de le soutenir dans la mesure où il sert efficacement le pays. Il est antipatriotique de ne pas s’opposer à lui dans la mesure exacte où, par manque d’efficacité ou autrement, il ne sert pas l’intérêt supérieur de la nation. Dans les deux cas, il est antipatriotique de ne pas dire la vérité, que ce soit sur le président ou sur quelqu’un d’autre de son gouvernement. »

    Cordialement,

    Ciceron (1er du nom sur ce forum)

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 09:51, par war En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Ne comparez pas ce petit naim a soumane Toure qui a gagné ses galons de déconner depuis les années 1980.il a été condamné à mort avec lancement d’un mandat d’arrêt international, il a fait la maco,rase et sûrement chicoter par la police.Il a gagné un droit élargi pour un déconnement ,la malcause et pour insulter mal tout régime démocratique ou d’exception.Lui et bado sont hors categorie et ne doivent en aucun cas être imités sinon.Tôle c’est pas tôle et un grand n’est pas un petit.N’gaow.Naim apres deux bonnes condamnations va integrer le cercle très fermé de ceux qui peuvent insulter sans risque. Malheureusement son casier judiciaire ne sera plus vierge et il ne pourra plus être candidat politique.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 10:23, par AHMED En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    MOI CE QUI ME GENE EST LA POLITIQUE DU POIDS DEUX MESURES. JE NE CROIS PAS DU TOUT QUE LES PROPOS DE NAIM TOURE SOIENT PLUS GRAVES QUE CEUX D’UN groupuscules de prétendus COMMERCANTS QUI ONT APPELES LEURS COLLEGUES A ALLER ATTAQUER LE MINISTERE DES FINANCES. C’EST TRES GRAAAAVE COMME PROPOS

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 10:42, par AHMED En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    LE REGIME VIENT DE FAIRE DE NAIM UN HEROS.
    QU’AVEZ VOUS FAIT A SOUMANE TOURE ? YAMBA MALICK SAWADOGO ? LES COMMERCANTS QUI ONT APPELE A ATTAQUER LE MINISTERE DES FINANCES ? SIMON COMPAORE LOURDEMENT ARME DANS LES RUES DE OUAGA ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 11:23 En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    mr War,Soumané Touré n’a jamais condamné à mort dans ce pays,peut-être dans un autre pays,pas en Haute Volta des colonels du CMRPN

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 12:52, par Moro En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Monsieur AHMED, à quel moment les commerçants ont décidé d’attaquer le ministère des finances ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 15:29, par tiim menga En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Soumane TOURE a été reconnu malade mental c’est pour cela on le considère plus.J’ai une copie de son certificat médical que je peux balancer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 16:33, par Un internaute de Banfora En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    C’est bien fait pour lui.Les moustiques de la MACO vont le piquer encore deux jours pour que ça le serve de leçon.Chacun s’assoit devant son ordinateur pour parler yada yada. Le président ROCH a dit que celui qui pense que le pays n’est pas gouverné fasse une erreur et il saura.La liberté d’expression a quand même des limites.Et je profite pour l’informer de ne pas s’hasarder à faire appel du verdict sinon il risque de purger plus de 2 mois de prison, surtout avec les vacances judiciaires qui sont arrivés.Foi d’un connaisseur.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 17:38, par Soeur Sisi En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Hummm burkinabè *le bonheur est une sensation agréable que nous éprouvons au spectacle du malheur d’autrui*. !!!!! nous avons étés du coté du gouvernement (budgétivore qui refuse de réduire son train de vie) pour lyncher les financiers sans nous mettre à leur place ou oublier même que cela pourrait nous arriver un jour. et aujourd’hui c’est au tour de notre frère. vous n’avez aucune compassion. faite au moins preuve d’indulgence. ; prenons le cas de monsieur tranquiloss qui s’exprime comme quand et ou sa l’enchante. si nul n’est au dessus de la loi il faut savoir qu’ il y a des gens qui font la loi. s’il est impossible de le pardonner et de le laisser libre c’est vraiment dommage. Dieu est pardonne

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 18:53, par mogo En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    RMCK l’a dit lors du débat télévisé. Celui qui pense que le pays n’est pas gouverné n’a qu’à essayer. Le message était clair et ça ne fait que commencer

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2018 à 23:44, par Herman kiendrebeogo En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Dieu merci pour cette décision de justice, mais je trouve 2mois trop petit pour un insensé. Les moustiques n’auront pas du temps pour bien travailler. L’éducation est vraiment très importante pour la vie de l’être humain. Même dans la bible il est écrit de respecter ses autorités.tu es qui pour parler mal à rock. C’est la majorité des burkinabé qui la voté. Donc ne nous insulte pas. Pardon la justice et ajouter 3mois pour qu’il puisse réfléchir. Quel impolitesse. Vive le Faso et vive nos autorités

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2018 à 08:52, par molotov En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Hermann KIENDREBEOGO,

    C’est pitoyable de lire ce genre de commentaires pour un citoyen un peu lucide et critique. Va lire ta bible à l’église mon cher.Ko ’’ toute autorité vient de Dieu’’ et patati patata .Des fables pour endormir les peuples crédules et naïfs. Toi tu cites la bible à tout va que dis la sagesse de tes ancêtres sur la gestion politique ? A moins que tu aïs l’esprit retrogrades et feodales pour croire à ces genres de balivernes de catechisme pour enfants.Tout se passe sur terre ici et nulle part ailleurs. Vraiment Marx avait raison’’ La religion est l’opium du peuple’’ !
    Quand tu auras faim.
    Quand il n’yaura plus de routes praticables
    Quand les hôpitaux seront en mauvais état et que tu y sera pour te soigner, Prie le seigneur c’est pas la faute des autorités puisque toute autorité vient de Dieu. Blaise aussi était une autorité !! N’importe quoi.Et ça se réjouit du malheur de ce jeune prisonnier d’opinion sous des prétexte fallacieux.
    Si le peuple devait compter sur vous, ngaw...
    #MOLOTOV

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2018 à 10:53, par Urbain OUEDRAOGO En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    Bonjour à tous,

    La lutte contre l’incivisme commence par là ; ne pas laisser les désœuvrés intellectuels en manque de publicité qui prennent les réseaux sociaux pour se moquer de notre pays en état de guerre.
    Pourquoi ne lui avoir pas collé 24 ans car il le mérite largement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2018 à 19:06, par le dictateur En réponse à : Procès Naïm Touré : L’accusé condamné à deux mois d’emprisonnement ferme

    xlt jeune garçon, ton plan n a pas marcher,il te fallait au moins 06 mois de prison ferme afin que ce que tu a tant souhaité marche.Etre une grande figure en Afrique,pour être célèbre il faut la prison,ennl occurrence Nelson mendela,Jean pierre bemba,Thomas sankara,etc.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
Projet « Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté » : 50 entrepreneurs développent leur esprit d’équipe et leur leadership
Région du Nord : Le FPDCT fait le bilan de ses interventions
Commune de Guibaré : Les élèves et étudiants à l’unisson pour le développement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés