Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Salon des arts et des métiers de la communication : C’est parti pour la 2e édition

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo (Stagiaire) • mercredi 16 mai 2018 à 23h22min
Salon des arts et des métiers de la communication :  C’est parti pour la 2e édition

La 2e édition du Salon des arts et métiers de la communication a ouvert ses portes ce mercredi 16 mai 2018 au siège du Fespaco. Au programme, il y aura des expositions, des conférences, des formations et des projections cinématographiques. Ouvert ce mercredi 16 mai 2018, le salon refermera ses portes le dimanche 20 mai.

C’est parti pour la 2e édition du Salon des arts et des métiers de la communication. Ce mercredi 16 mai 2018 au siège du Fespaco, Mohamed Koutiebou, directeur commercial et marketing de la Société burkinabè de télédiffusion, en compagnie du comité d’organisation, a procédé à la coupure du ruban. Cet acte marque l’ouverture officielle du salon. Après, les invités ont visité les différents stands déjà opérationnels. Parmi les exposants, nous avons les éditions Le Pays, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le cabinet de recrutement Human Project, la Société burkinabè de télédiffusion, l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP)...

L’objectif du salon, selon Sylvie Ouédraogo, promotrice de l’événement, est de permettre une ouverture des entreprises du secteur. C’est donc une opportunité pour ses entreprises de s’ouvrir à leur public pour mieux se faire connaître. Cette deuxième édition ouverte ce matin refermera ses portes le dimanche prochain. Mais avant, les visiteurs auront au programme des conférences, des projections cinématographiques, des formations en plus des expositions de stands.
Pour le directeur commercial et marketing de la Société burkinabè de télédiffusion, ce salon est la bienvenue. C’est pourquoi il encourage et félicite la promotrice. Il voit en ce salon une aubaine qui montre une image d’un Burkina qui évolue. Néanmoins, l’organisation de cette 2e édition n’est pas une chose facile. Les moyens financiers font défaut, selon Sylvie Ouédraogo. C’est pourquoi elle demande l’accompagnement de tous pour donner plus d’éclat à l’événement.

Dimitri OUEDRAOGO
Bonaventure PARE
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Economie numérique : Bientôt une cinquantaine d’entreprises pour booster l’écosystème d’innovation du Burkina
Astuce TIC : Pourquoi il faut se méfier de FaceApp
Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité
Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
Fibre optique dans les Hauts-Bassins et les Cascades : La ministre Hadja Ouattara s’assure du bon déroulement des travaux
Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés