LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

Publié le vendredi 4 mai 2018 à 21h59min

PARTAGER :                          
Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Le mercredi 02 mai 2018, le Gouvernement a décidé de délocaliser les conseils des ministres dans les 13 régions du Burkina Faso.
L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) s’indigne contre cette décision gouvernementale complètement inutile et provocatrice. En effet, pendant que le même gouvernement crie au manque de ressources, et que notre pays est rongé par l’hydre terroriste, la seule idée nouvelle que le pouvoir du MPP et de ses alliés a réussi à concevoir, c’est d’organiser une ballade ministérielle.
La capacité pour un conseil des ministres à trouver des solutions aux problèmes des Burkinabè ne réside pas dans le fait qu’il se tient en province, mais plutôt en la compétence des membres du Gouvernement.
Ces conseils des ministres délocalisés vont mobiliser des dizaines de grosses cylindrées, des finances pour les frais de mission, les hébergements, et surtout pour les meetings. Ils vont distraire les paisibles populations et l’administration locale et les détourner de leurs travaux.
Ce qui intéresse les Burkinabè, ce n’est pas de voir la figure d’un ministre ou la grosseur de son véhicule, c’est plutôt de sentir l’effet de ses décisions sur leur vie quotidienne. En fait, il est clair que le MPP et ses alliés veulent battre campagne avant l’heure et ce, aux frais du contribuable burkinabè.
L’UPC invite par conséquent le Président du Faso et le Premier ministre à abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental, et à se concentrer sur les véritables problèmes qui assaillent les Burkinabè.

Ouagadougou, le 04 mai 2018
Pour le Bureau politique national de l’UPC,
Le Secrétaire national chargé des affaires juridiques et institutionnelles,
Kouliga D. NIKIEMA

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 4 mai 2018 à 21:18, par Panga En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    VRAIMENT ! ON DIS YA PAS L’ARGENT POUR SATISFAIRE LES REVENDICATIONS SOCIALES QUI SONT JUSTES MAIS ON CREE DES DÉPENSES SUPPLÉMENTAIRES POUR ALLER VADROUILLER DANS LES REGIONS. A CHAQUE CONSEIL MINIMUM 100 PERSONNES SE DEPLACERONT ET IMAGINE LE COÛT (HÉBERGEMENT, RESTAURATION, CARBURANT, ET LES DESSOUS). BLA BLA BLA

  • Le 4 mai 2018 à 21:19, par Panga En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    VRAIMENT ! ON DIS YA PAS L’ARGENT POUR SATISFAIRE LES REVENDICATIONS SOCIALES QUI SONT JUSTES MAIS ON CREE DES DÉPENSES SUPPLÉMENTAIRES POUR ALLER VADROUILLER DANS LES REGIONS. A CHAQUE CONSEIL MINIMUM 100 PERSONNES SE DEPLACERONT ET IMAGINE LE COÛT (HÉBERGEMENT, RESTAURATION, CARBURANT, ET LES DESSOUS). BLA BLA BLA

  • Le 5 mai 2018 à 05:13, par Kam’ En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Il faut éviter cela. Ça ne veut rien dire que DZ faire des conseils de ministre dans les régions. Si le gouvernement va au sahel j imagine la mobilisation sécuritaire que cela va imposer. De grasse aider le Burkina. Facilité la gestion de votre sécurité et mettez cet argent a la disposition de l armée pour ratisser large. A c’est concret. Vous voulez montrer a la population que vous étés proche d elle ? Alors prenez des deciqion courageuse qui la soutienne et faites les appliquer vaille que vaille. Déjà, commencez par faire appliquer les prix des denrées et matériaux de construction. Même les boulangers vous n avaz pas reçu a faire plier’ c est vois l exécutif merde. Prenez vos responsabilités et on vois soutiendra sans réserve. Courage et que la sagesse vous guide. Les ministres autour du président , vous étés inteliligent, donc departissez vous SZ l hypocrisie qui consiste a dire oui au naba pour conserver votre place. C est ça être véritablement burkinabé.

  • Le 5 mai 2018 à 08:00, par BOUBA En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Franchement, ça ne fait pas sérieux, pendant qu’on crie au manque de ressources, au même moment on est disposé à gaspiller l’argent du contribuable pour se balader dans les régions, afin de tenir des conseils de ministre, foutaise !

  • Le 5 mai 2018 à 08:18, par papa En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Je suis apolitique,car je hais les politiciens que je considere tous comme des menteurs et des prestigiditateurs qui detournent l´attention des populations pour realiser leurs interets egoistes. Cette fois-ci je soutiens la declaration de l´UPC, comment peut-on crier chaque jour sur tous les toits ,que le pays manque de fonds et se permettre de ce scandaleux tourisme gouvernemental ?? Franchement je me demande si ces balafonistes et flütistes qui gravitent autour du president Roch lui veulent reellement du bien. Mr le president reveillez-vous pendant qu´il est temps .

  • Le 5 mai 2018 à 08:30, par Togs sida En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Je suis parfaitement d’accord avec l’UPC. Quand on se plaint qu’il n’y a pas d’argent, on ne multiplie pas les occasions (inutiles) d’en dépenser. A quoi serviront ces conseils de ministres délocalisés dans les régions et quelle valeur ajoutée apporteront-ils à la gouvernance du pays ? En plus des dépenses inutiles que cela va occasionner, les ministres vont passer deux à trois jours par semaine sur la route et hors de leurs bureaux. Pour des gens qui pensent à unegouvernance productive et efficace, ce n’est vraiment pas une trouvaille géniale.

  • Le 5 mai 2018 à 09:00, par ngoonga En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    C’est le tugu jili qui commence ; Les conseils de ministre tournant c’est une précampagne et une voie ouverte pour 2020. RMCK haut les mains. UPC attendez 2025.

  • Le 5 mai 2018 à 09:38, par Guinkouma En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    J avoue que ce n est pas opportun. Il y a d autres priorités. Utilisez cet argent pour acquérir du matériel pour les FDS, reconstruire les écoles incendiées. Rock ! Ne met pas focus seulement sur 2020. C est ce que tu fais aujourd’hui qui déterminera 2020. Je te souhaite le bien.

  • Le 5 mai 2018 à 09:44, par Guinkouma En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    J avoue que ce n est pas opportun. Il y a d autres priorités. Utilisez cet argent pour acquérir du matériel pour les FDS, reconstruire les écoles incendiées. Rock ! Ne met pas focus seulement sur 2020. C est ce que tu fais aujourd’hui qui déterminera 2020. Je te souhaite le bien.

  • Le 5 mai 2018 à 10:23, par TRAORE En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    C’est sur de telles décisions que je ne comprends plus dame Rosine du MINEFID garante de notre grenier commun !

  • Le 5 mai 2018 à 10:44, par Sidyeta En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Je pense que c’est pr se rapprocher de la population. En attendant notre tour "UPC SANS ZÉPHIRIN" c’est ROCK.

  • Le 5 mai 2018 à 11:30, par Kassimbou En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Chaque peuple merite ses dirigeants. Vous allez assumer. Allons seulement. Esperons que la leçon est aprise.

  • Le 5 mai 2018 à 12:54, par Drico En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Merci Zeph ! C’est vraiment inopportun !!! passons plutot au choses serieuses.

  • Le 5 mai 2018 à 13:51, par africaneries En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    on a beau avoir de la considération pour le président du faso RMCK ,il faut reconnaître que son penchant à accepter n’importe quoi que lui proposent les membres de son gouvernement étonnent et désappointent par moment . Honnêtement ,comme l’ont déjà dit de nombreux burkinabè ,et des organes de presse aussi sérieux que l’Observateur Paalga Excellence, renoncez vite à cette idée très légère ,non bien murie et saugrenue de délocalisation des Conseils des ministres dans les régions . A tous points de vue ,ça n’apporte rien de bien consistant au développement du pays ,si ce n’est dépenses supplémentaires inutiles , opportunités données à des gens de s’enrichir gratuitement ,dysfonctionnements et ralentissement du bon fonctionnement de l’administration publique, aussi bien dans la capitale que dans les régions ,insécurité ,mise en danger de la vie de vous mêmes et de vos ministres .On dit que l’erreur est humaine mais persister dans l’erreur est diabolique .Voyez -vous la plupart des chefs d’Etat africains sont victimes des griots et opportunistes de tous bords qui les entourent et qui sont prêtes à proposer tout et n’importe quoi pour plaire au grand chef . Il appartient donc au dit grand chef, au le PF , de savoir décliner certaines idées l’on lui présente au départ comme géniale ou lumineuse ,car tout ce qui parait briller ou brille n’est pas forcément de l’or.

  • Le 5 mai 2018 à 15:50, par Pulloh En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Je ne suis ni MPP ni UPC, ou membre d’un parti politique quelconque mais c’est dommage que l’UPC au dela des critiques qu’ils profère par voie de presse chaque fois que le MPP eternue n’offre aucune solution idoine, concrète qui inspire le citoyen lamba et l’amene imiter. De mon avis ce sont les ministres et leur ministeres eux mêmes qui doivent etre delocalisés. Presentement tout est concentré a Ouaga. Par example le Ministre de l’Education et son ministere vont á Djibo ; Ressource Aminale a Dori ; Mines a Gorom Gorm ; Agriculture a Banfora ; Commerce a Poytenga ; Sport a Diapaga ; Administration territoriale a Zinaire ; Industrie a Bobo Dioulasso ; Defense á Koudougou ; Communication á Fada ; Securité & "Kogelweègo" a Kaya ; ainsi de suite....Lá aumoins on aura de bonnes routes pour acceder ces localités qui engendra une valeur ajoutée locale multiforme. Biensure cela necessitera un capital infrastructurelle important pour commencer, mais les bons fruits dans le long terme sont inombrables. Que Dieu benisse notre cher Burkina Faso et tous les Burkinabé.

  • Le 5 mai 2018 à 16:04, par Pays de merde En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    L’heure est grave ! Si le stocke des idées du gouvernement est fini, c’est mieux pour eux de laisser la place à une autre équipe compétente. C’est inimagin
    able ce projet.

  • Le 5 mai 2018 à 17:28, par LUI En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Mais l’UPC fait des troubles de confusion.Tu n’es pas au pouvoir et c’est toi qui sort pour aboyer comme si on t’a pas vu subir une défaite cuissante en 2015,LE FAMEUX 1/4 DE TOUR à eu lieu ou pas..Va dire aux habitants de ces régions que toi ZEH tu n’est pas contents parce que ROCK veut tenir un conseil des ministres dans leur région et tu verras si tu ne seras pas à peine lynché.On ne fait pas la politique juste pour les gens de OUAGADOUGOU qui d’ailleurs ne votent pas.La vrai politique il faut aller au contact de nos vaillants paysans,éleveurs maraîchers,cotonculteurs,fruitiers....que l’on ne trouve qu’en province.Précampagne précampagne qui est fou,assoit toi seulement et attend 2020 même les les PUR et les NCC viendront te battre à la loyale et tu n’auras que tes yeux pour pleurer et ta bouche pour accuser à tout azimut.

  • Le 5 mai 2018 à 19:09, par MAXWELL En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    N’allons pas vite en besogne, attendons de voir comment va s’organiser ces conseils de ministres délocalisés qui du reste n’est pas une première au Burkina. Sankara, Blaise, Kafando l’ont déjà fait. Vous voyez, ce que cela va coûter mais vous ne voyez pas les retombées que cela va générer pour chaque région et c’est dommage. Je ne penses pas que les populations des 13 régions qui pourront bénéficier d’un dialogue direct avec le gouvernement et d’un regain de l’activité économique de 48 à 72 heures seront du même avis que l’UPC.

  • Le 5 mai 2018 à 23:03, par Sheikhy En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Chacun son avis et l’UPC à donné le sien qui est très valable. Ils sont dans leur rôle. Je me dis également que cela n’a aucun intérêt pour le pays. Il y a trop de choses à faire. Un internaute en réponse à un de mes commentaires sur l’échec de Zeph aux présidentielles m’avait "élégamment" répondu en disant que c’est le faible maillage territorial qui avait été à la base de sà perte. C’est vrai qu’il a en partie raison. Donc, comprenez politiquement la réaction de Zeph. Cest une precampagne déguisée. Qui est fou...

  • Le 6 mai 2018 à 06:49, par yambia En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    belle réaction de UPC .continuez comme ça en attendant la victoire de 2020

  • Le 6 mai 2018 à 09:40, par Le juste En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Je suis apolitique. Seulement Rock a plus la volonté et la crainte de DIEU.Vous les politiciens vous sous-estimer cette donne sociale et humaine. Rock il faut délocaliser vos conseils des ministres. Les gens n’ont que leur nez pour réfléchir. Pourquoi vouloir que tout se passe à Ouagadougou ? Les retombées de ces conseils de ministres ne seront pas négligeables. Si c’est vous qui étiez au pouvoir vous allez le faire. Ce qui est énervant au Burkina aujourd’hui, c’est que pour l’opposition,tout ce que Rock fait est négatif.Dans les villages les popultions apprécient Rock.Je veux seulement qu’il accélère ses projets d’infrastructures sociales.

  • Le 6 mai 2018 à 09:47, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Cette formule de communication quoique « intéressante » en effet à notre avis reste pour l’instant inappropriée. En effet, comme l’a soulevé l’UPC, cette action entraînera de faramineuses dépenses inutiles au regard simplement des coûts de ces Conseils hebdomadaires desquels très peu de solutions aux problèmes récurrents de la population ne sortent. Quand on voit les grosses et rutilantes Limousines qui sont déplacées par les Ministres pour se rendre à Kossyam auxquels s’ajouteraient celles des Techniciens et autres Conseillers qui tapis derrière les murs pour le fonctionnement correct des séances, l’on pourra évaluer ce que ces déplacements coûteront à l’Etat quand on sait les énormes déplacements administratifs que cela nécessitera. Pendant ce temps, d’impérieux besoins des populations restent sans solutions.

    A ce que l’on pourrait déduire de cette formule budgétivore décidée que c’est encore un nouveau mode de « dilapidation » des maigres ressources de l’Etat à travers les différentes indemnités (déplacements), perdiems etc. qui, exagérément fixés, seront alloués aux déplacés. Mieux, les frais de Carburants et d’entretien des mastodontes qui déplaceront les Ministres et leurs suites.

    Plus loin, le Gouvernement devrait tenir compte du contexte sécuritaire du moment du pays pour, plus s’intéresser à la garantie de la Sécurité plutôt que d’engager de telles dépenses somme toutes inutiles. L’ennemi est toujours là et bien présent. On ne devrait pas les occulter, même pour une minute. On ne sait pas où et quand celui se manifestera.

    A moins que cette décision ne fasse partie des « Stratégies » de Campagne amorcées pour les prochaines Elections. Tout est et reste possible. C’est en citoyen que nous intervenons avec notre avis en espérant attirer l’Attention de SEM le PF sur la nécessité d’objectivisme dans ses décisions, nonobstant les visions erronées des Politiques qui l’entourent et qui n’ont de soucis que de manger. Or, lui, il a bénéficié à « Titre personnel et individuel » de la confiance du peuple qui l’a élu.

    L’UPC et les autres Partis de l’Opposition ont raison et auront bien raison sur le MPP quand ils relèvent ces conneries.

  • Le 6 mai 2018 à 15:11, par ELKABOR En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    Tahirou Barry avait dit que le Président n’était plus seulement en manque d’inspiration mais carrément en panne d’idées. Le temps est entrain de lui donner raison avec cette idée farfelue de déplacer les conseils des ministres en région. Meme quand ces conseils se tiennent à Ouagadougou, il n’y a qu’à observer les compte rendus pour se convaincre que ces réunions accouchent de trop petites souris. On était à se demander ce qu’ils faisaient à ces réunions. La réponse est claire : pas grand chose, ces gars là sont loin d’être des bosseurs. Ils ont tellement le temps qu’il faut aller se promener aux frais du contribuable. Voilà : ce qui va se passer sur nos malheureuses routes : cortèges de grosses cylindrées, paralysie de la circulation pour laisser passer ces mogo-puissants, assassinat de nos chèvres moutons et ânes par ces cortèges, risque d’écraser nos enfants et vieux qui ne comprennent rien à cette folie meurtrière de cortèges officiels, immobilisation des administrations locales, vol des filles et femmes d’autrui pour aller satisfaire des libido, épuisement des ministres car ils seront chaque semaine sur la route, ralentissement du fonctionnement de l’administration centrale..... VRAIMENT C’EST UNE MAUVAISE IDEE . A BANDONNER TRES VITE. Cette façon de faire est pire que fond commun : c’est de l’incivisme !

  • Le 6 mai 2018 à 19:43, par Tororoso En réponse à : Projet de conseils des ministres délocalisés : L’UPC invite à « abandonner immédiatement cette idée de tourisme gouvernemental »

    UPC comme d’habitude, des mots inutilement violents contre le gouvernement, en lieu et place d’une analyse silmple et conainquante. On prefere le pedantisme autosatisfaisant. Humblement je pense qu en cette periode difgicile de terrorisme comme vous le dites, le gouvernement fait bien de se rapprocher de toutes les populations.ce n’est certes pas une solution mais ça remonte le moral. Ose t-on un seul instant imaginer que les ministres collaborateurs sont à des frais de missions prets !!! ZEPH, Tu es un grand homme, maus a force de chercher à humilier tes vis à vis, les burkinabés vont se poser des questions. Aucune modestie !!!!

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Avis de recrutement d’un Conseiller Logistique en VIH/SIDA
Recrutement de personnel de pâtisserie