Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Vie de parti politique : le PUR est né

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • lundi 30 avril 2018 à 11h04min
Vie de parti politique : le PUR est né

Le parti politique « Progressistes Unis pour le Renouveau (PUR) » a été crée au cours d’une assemblée générale constitutive ce samedi 28 avril 2018 à Ouagadougou. C’est un parti d’obédience Sankariste qui prône l’intégrité comme mode de gouvernance. C’est Wahir Justin Somé, un ancien de l’Union pour le renaissance, parti sankariste (UNIR\PS) qui est chargé de conduire la destinée du parti. La cérémonie a connu la présence du député Alexandre Sankara, de chefs traditionnels et de nombreux militants.

Les attentes déçues du peuple burkinabè après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre, sont l’une des raisons de la création du parti « PUR ». Ce samedi 28 avril 2018, les militants de ce parti se sont réunis en assemblée générale constitutive. A l’issue des travaux, c’est Justin Somé, un ancien militant du parti de Me Sankara qui a été conduit à la tête du parti, dont le bureau est composé de 23 membres. En présence de Alexandre Sankara, député UNIR\PS à l’assemblée nationale, les militants de ce nouveau parti disent vouloir défendre l’idéal Sankariste.

Un nouveau parti, de nouvelles missions

A peine élu, Justin Somé égrène quelques missions que le parti s’est assigné. Il s’agit de répondre à l’attente des Burkinabè qui ne font plus confiance à la classe politique actuelle ; de rassembler et promouvoir un personnel politique de type nouveau ; de concevoir et mettre en œuvre une offre politique innovante ; de placer l’action politique sous les signes de l’éthique, de l’intégrité et de la compétence ; de redorer l’image du pays en Afrique et dans le monde ; de rétablir l’autorité de l’Etat et garantir la sécurité nationale ; d’éveiller les consciences par l’éducation et la transformation des mentalités.

Alexandre Sankara n’est pas membre du parti

Pour le moment, le PUR ne se positionne ni dans l’opposition, ni dans la majorité. Mais dans les jours à venir, cette situation sera clarifiée selon son premier responsable. Pour ce qui concerne la présence du député Alexandre Sankara, Justin Somé voit sa présence comme un soutien de sa part. Il rassure que le député n’est pas membre du parti.

L’homme qui est à la tête du PUR n’est pas un inconnu du monde politique. Il a une vingtaine d’années d’expériences dans la politique. Il a été secrétaire général puis vice-président du Front des Forces Sociales (FFS), secrétaire national chargé de la planification de l’UNIR\PS. Il est sociologue de formation, et est aujourd’hui chargé de projet dans la vie professionnelle. Le PUR vient donc rallonger la liste des partis politiques d’obédience Sankariste alors qu’en 2015, les Sankaristes voulaient créer un parti unique.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 30 avril 2018 à 11:51, par Mafoi En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    Au Burkina,on va finir par épuiser toutes les combinaisons alphabétiques pour trouver un nom de ces machins.C’est triste mais bon vent à ces PURistes

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2018 à 12:36, par Djibi En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    Ah les politiciens, chacun veut sa part ! Combien d’idéologies compte le sankarisme ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2018 à 15:40, par Hamane En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    Enfin un homme intègre à la présidence d’un parti. Justin on t’attendait depuis longtemps. Intègre tu l’as été, tu l’es et tu es obligé de rester intègre. Ce n’est pas pour rien qu’au lycée tu as toujours été notre chef de classe. Durant toute notre longue étude universitaire . Tu as été toujours chef de classe parce que tu es toujours resté intègre. Rien d’étonnant que tu sois le chef de ce parti. Ton intégrité, on n’en doute pas. Tu es un homme qui est né pour diriger, tu ne t’es jamais pressé de diriger mais tu t’es toujours soucié de BIEN dirigé. "Pas un pas sans le peuple, sans la base" a toujours été ton soucis. Les escrocs ont abusé de notre confiance pour nous prendre ce slogan. On trouvera un autre. Le PUR a beaucoup de change d’être né, de vivre et de se pérenniser PURE. Bonne chance sur tous les fronts
    Bonne chance toi et à ce parti

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2018 à 16:05, par Amadoum En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    Que le gouvernement arrete de verser des sommes a ces partis politique et nous verrons !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2018 à 12:14, par TEBLOS En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    Après Thomas SANKARA, il n’y a plus de sankariste pur.....! si c’est pur il n’ira pas au mpp...si c’est réellement des idées de ThomSank que ce parti dit vouloir defendre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2018 à 12:38, par Africa En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    Sur la forme, le décor me réjouit car le nouveau parti magnifie les couleurs nationales qui sont très harmonieusement disposées derrière le présidium. Cette remarque pourrait paraître superficielle aux yeux de certains, mais de grande valeur lorsqu’on voit chaque jour les salles de réunions officielles et les palais nationaux drapés de l’étoffe dénommée " Liliou pendé", héritée de l’époque coloniale et qui n’est ni de conception, ni de fabrication de chez nous.

    Sur le fond, je me méfie désormais de ces partis qui ne se réclament que dans le discours de l’idéal du président-patriote Thomas Sankara. Le president-patriote Thomas Sankara avait une vision pragmatique et un comportement qui plaçaient comme priorité des priorités la grandeur de la patrie et la satisfaction des besoins de base du plus grand nombre de ses compatriotes.
    L’ayant approché dans l’exercice de mes fonctions, je reste sous le charme de son sens aigü de justice sociale et son refus d’accepter la posture résignée de pays pauvre qui nous collait à la peau et dans les esprits. Cela l’a conduit à engager avec hardiesse la lutte contre la gabegie et le gaspillage des ressources nationales, une sorte d’auto-ajustement structurel ( PAS sans injonction du FMI) pour sortir le pays des sentiers battus et inculquer une nouvelle mentalité à ses compatriotes. Pour le president-patriote Thomas Sankara, comme son aîné le commandant Moumouni Ouédraogo, on ne transige pas avec les valeurs de patriotisme dans l’abnégation, l’honneur et l’intégrité. Bon vent au nouveau parti s’il est à mesure de porter un tel héritage.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2018 à 19:09, par Abou Bako En réponse à : Vie de parti politique : le PUR est né

    mes chers camarades ayez honte .les partis de mamadou kabre et de Alphonse Ouedraogo ne vous ont pas servi de lecon ?

    «  »

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
4 août 1983 : L’appel du président Thomas Sankara
Burkina Faso : Résoudre « l’absence » d’État ou périr !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés