Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Celui qui a vu son semblable au plus bas de la déchéance n’a plus les mêmеs yеux : il а détruit sаns lе sаvοir lе mur qui séраrаit l’hοmmе dе sοn image.» Joë Bousquet

Django girls Ouagadougou : Un atelier de formation en programmation informatique pour la gente féminine

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 13 mars 2018 à 11h00min
Django girls Ouagadougou : Un atelier de formation en programmation informatique pour la gente féminine

Le tout premier atelier « Django Girls » s’est tenu à Ouagadougou, dans les locaux de « Jokkolabs Ouaga200 », le 24 Février 2018. 30 jeunes filles burkinabè actives ou désirant se lancer dans l’entreprenariat social y ont pris part. Objectifs, inspirer les femmes à s’intéresser au monde des nouvelles technologies, renforcer leurs capacités et booster leur effectif dans le domaine.

Django girls est une organisation internationale existant déjà dans plus de 50 pays et visant à inspirer les femmes à s’intéresser au monde des nouvelles technologies. En effet, les femmes affichent moins d’intérêt pour ce domaine de l’informatique alors que dans un monde ou la technologie est au cœur de toutes les entreprises, cet aspect est primordial dans la lutte pour l’émancipation de la femme.

C’est dans cette optique que les initiateurs de ce projet, CONGO Mouniratou, Alumni du Burkina Faso du YALI (Young African leaders Initiative), Juma BALDEH, Alumni de la Gambie et aussi organisatrice de Django girls Banjul, Anubha MANESHWAR, organisatrice de Django girls India et KOANDA Youssaou, également alumni du Burkina Faso, se sont lancés dans cette aventure « Django Girls Ouagadougou » qui n’est qu’à sa première édition.

Ainsi, ils ont organisé, le 24 février 2018, un atelier de formation au profit de 30 jeunes filles. L’objectif principal était de leur permettre de créer et gérer leur propre site web avec « Django », afin de mieux promouvoir leurs initiatives. Ces jeunes filles ont été coachées par 7 éminents experts tels que Malick Lingani, Président de l’ONG BEOG NEERE et initiateur de FasoPy, le premier groupe d’utilisateurs de Python au Burkina Faso, qui était le formateur principal.

La formation a connu aussi l’intervention du Président de la GDN et les promoteurs de la plateforme virtuelle « HopeYouth » qui sont venus apporter leur soutien aux femmes et les encourager à s’engager pour un développement du Burkina Faso basé sur les TIC. Monsieur Thomas OUEDRAOGO, Ingénieur Télécoms, Consultant, Directeur de Publication de TIC Magazine BF a aussi intervenu.

Lire la suite ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Modernisation du secteur postal burkinabè : Un plan national d’adressage en cours de validation
Médias publics : Le SYNATIC annonce un sit-in les 22 et 23 janvier 2020
Médias africains : « Il faut évoluer vers le journalisme des solutions », Éric Le Braz, journaliste et expert à CFI Médias France
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Motor Pool Supervisor in the General Services Section.
Espace publicitaire à Ouagadougou : « De l’anarchie dans le domaine », révèle une étude
Burkina : L’Association des journalistes et communicateurs scientifiques prend des conseils auprès du ministre de l’Enseignement supérieur
Vœux du nouvel an : Le ministre de la Communication appelle le personnel à " l’assiduité" au service
Burkina : Le Conseil supérieur de la communication condamne l’incendie du véhicule du journaliste Ladji BAMA
Ministère du développement de l’économie numérique et des postes : L’annuaire statistique 2018 et son tableau de bord en cours de validation
Attaque contre le journaliste Ladji Bama : Le MBDHP exprime sa « vive indignation »
Burkina Faso : La voiture du journaliste d’investigation Ladji Bama vandalisée
Décorations au ministère de la Communication : Trente agents du monde des médias reçoivent leurs distinctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés