Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

XIes jeux des WAUG : Tout se passe bien !

Accueil > Actualités > Sport • • vendredi 19 décembre 2003 à 04h58min

Le lancement des XIes Jeux universitaires ouest africains (WAUG) élargis au Cameroun a eu lieu vendredi 12 décembre dernier. Depuis, 35 universités en majorité nigérianes sont en compétition. Chacune entend repartir avec le maximum de médailles.

Les universités présentes à Ouagadougou rivalisent les unes avec les autres dans l’optique de répartir avec le maximum de médailles.

Mais malheureusement, certaines d’entre elles sont mal parties. L’Université de Rsust au Nigeria a dû créer une équipe de football à son arrivée à Ouagadougou. Elle a estimé que les équipes en place n’étaient pas assez fortes.

L’équipe improvisée sur place à Ouagadougou a payé les frais de son ignorance. Elle a été battue par l’Université de Legon du Ghana par 10-0. Hormis cette fausse note, Anglophones et Francophones livrent de beaux duels qui tournent tantôt à l’avantage des équipes anglophones tantôt au profit des francophones.

Les sports collectifs

* En volley-ball l’équipe dames du Burkina Faso, faute d’adversaires, est déclarée d’office championne.

Pour la présente compétition, elle se contente de livrer des matchs de gala. L’équipe masculine, elle, s’est contentée de la troisième place. La 2e place revenant au Ghana et la 1re au Bénin.

* En basket-ball les équipes sénégalaises et burkinabè sont les "chouchous" du public. Entreprenantes et spectaculaires, la 1re place devrait être occupée par l’une d’elles.

* En football, les Burkinabè et les Nigérians de Nsukka se sont neutralisés d’entrée de jeu. Donnés favoris on s’attend à les retrouver en finale.

* Le handball en hommes et en dames est également disputé. Les jeunes étudiantes burkinabè ont raté leur première sortie face aux Sénégalaises de l’université Cheick Anta Diop. Elles ont été vengées par l’équipe masculine ouagalaise qui a pris le meilleur sur Winneba du Ghana.

Les sports individuels

La compétition de natation s’est achevée plutôt que prévu et cela suite à une pression des Nigérians qui ont exigé la modification du programme initial. Ils expliquent leur geste par le fait qu’ils doivent retourner très tôt au Nigeria pour prendre part au championnat national de natation de leur pays. Le programme était facile à modifier dans la mesure où la quasi-totalité des forces en présence étaient nigérianes. Deus jours ont suffi pour boucler les compétitions en natation.

* En althétisme : Le Burkina a réussi à occuper la première place au 1500 m et au 5 000 m au grand dam des Nigérians et des Ghanéens qui ne s’attendaient pas à une telle performance de la part des Burkinabè.

* En Judo : Les Burkinabè ont engrangé une médaille d’or, une d’argent et une autre de bronze.

* Le Lawn Tennis : Le tennis de Table reste l’affaire des Anglophones. Ils sont pratiquement les seuls maîtres à bord. La donne est pareille en Badminton et en hocket, deux sports méconnus au Burkina Faso mais aussi dans la plupart des pays francophones.

Les finales dans certaines disciplines et la remise des médailles se feront très bientôt. Au soir du 20 décembre les noms de tous les champions des XIes jeux des WAUG seront connus. Mais pour l’heure l’on remarque que les francophones ont, non seulement, tenu tête aux anglophones donnés favoris, mais sont même en train de les dominer.

Les amateurs des jeux dits "Jeux de société" tels que l’Awalé, le jeu de Dame, le Scrabble et la pétanque eux, sont mécontents. Ces jeux dont les championnats ont lieu dans plusieurs universités n’ont pas été associés aux XIes jeux des WAUG.

A défaut du palais des sports inachevé sur lequel le Burkina a beaucoup misé quand il a accepté le flambeau béninois pour l’organisation des XIes jeux, différents sites ont été choisis pour permettre aux différents athlètes du WAUG de compétir aisément. La cérémonie de clôture est prévue pour le 21 décembre au stade municipal.

Hamadou TOURE


Disciples et terrain

Lawn Tennis : Hôtel Indépendance

Judo : INJEPS

Football : Stade municipal

Athlétisme : Stade 4-Août

Handball : Ecole nationale des douanes

Volley-ball : Plateau Simon Compaoré

Basket-ball : CENOU

Natation : Hôtel Ricardo

Badminton : INJEPS

Hockey : Moro-Naaba

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sport : Le Hercule burkinabè de retour au bercail avec une nouvelle victoire
Fédération burkinabè de Football : Lazare Banssé apporte du sang neuf
Tournoi Maracana du complexe scolaire Sainte Alphonsine de Ziniaré : Dream team remporte la première édition.
« C’est maintenant que je savoure le travail que nous avons abattu », Kamou Malo, sélectionneur des Étalons
Diamond League : Hugues Fabrice Zango termine deuxième
Jeux paralympiques : Nos athlètes sont de retour !
Tour du Faso 2021 : Le circuit dévoilé à la presse
Éliminatoires Mondial 2022 : Les Fennecs tenus en échec par les Étalons
Journée communautaire des loisirs : Les Dagara s’imposent face aux Yadcé en football
Hockey sur gazon : Gounghin Hockey Club sacré champion de la saison
Football : La Fédération encourage les représentants burkinabè en campagne africaine
Basketball-Burkina : L’Académie d’or des archers remporte la super coupe des énergies renouvelables
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés