Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Le poisson tilapia interdit d’importation

Accueil > Actualités > Société • • lundi 5 février 2018 à 21h00min
Le poisson tilapia interdit d’importation

Depuis le 19 janvier 2018, le poisson tilapia d’un certain nombre de pays est interdit d’importation au Burkina Faso jusqu’à nouvel ordre. C’est ce que nous apprend un communiqué signé de 4 ministres du gouvernement Paul Kaba Thieba. Ce poisson représenterait actuellement une menace pour la santé humaine du fait d’un virus. Nous y reviendrons !




Vos commentaires

  • Le 5 février 2018 à 20:42, par Substance Grise En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    Et que fait on du stock déjas exixtant sur le marché ?
    Prenez rapidement des mésures pour rétirer ce qui est en circulation.
    Maintenant pour ce qui est importé avant la mésure,on dédommage les importateurs ou pas ?Ne peut-on pas contrôler avant la mise en consommation ?
    On souhaite que l’état soit trés regardant sur la qualité de tout ce qui est destiné á l’alimentation car ce qui s’est passé dans ce pays depuis des années est très grave.
    Ne vous étonnez pas si on a une population malade.
    A propos il faut revoir les peines á la hausse pour dissuader

    Répondre à ce message

    • Le 6 février 2018 à 09:13, par Bigbalè En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

      Mr, vos propositions sont trop simplistes ! Il faut plus tôt demander aux importateurs d’avoir la crainte de Dieu pour ne pas importer n’importe quoi au pays ! Dire qu’il faut tout contrôler, c’est l’idéal mais l’Etat dispose de quels moyens pour tout contrôler tous les produits alimentaires importés ? Par ailleurs, ces information sont évolutives et il n’est pas certains que l’Etat puisse avoir des informations en temps réel pour les diffuser. Alors, soyons cléments et engageons-nous simplement à partager l’information existante avec nos frères qui n’ont pas accès aux médias !
      Bonne journée !

      Répondre à ce message

      • Le 6 février 2018 à 19:12, par un gondwanais En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

        Mais Bigbalé, vous êtes sur quelle planète quand vous parlez de crainte de Dieu ? Des gens qui courent après l’argent, vaille que vaille et vous voulez mêlez Dieu ; c’est bel et bien le rôle régalien de l’Etat que de contrôler ce que nous consommons ; La cuisine avec le carbure, le murissement des fruits avec ce même produit, cela se passe ici, et quelqu’un a parlé des médicaments de rue qui circulent au vu et au su de tous. Mon frère ne compte pas sur la crainte de Dieu parce que pour certains il n’existe pas ;

        Répondre à ce message

      • Le 6 février 2018 à 19:39, par Substance Grise En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

        Nous parlons la même chose.Relisez l’écrit.
        Si vous êtes dans la vie activite á ouaga vous comprendrez que tant que l’état ne va pas être rigoureux ;á commencer par les agents de l’état ; ça va toujours être comme si on ne peut pas faire le maximum.
        Vous savez mieux que tous que dans ce pays la question de Dieu est une pure hypocrysie derrière laquelle les gens se cachent dans les officines réligieuses.Alors si l’état va atendre que par la crainte de Dieu on nous importe des produits de qualité ;nous Allons tous pérrir.
        Car beaucoup du public comme du privé cherchent l’argent quelqu’en soit la manière sans conscience ;
        Prenez les principales routes ;rentrez dans les administrations pour comprendre l’ampleur de la corruption et de certains réseaux mafieux.C’est là tout le problème.
        Par conséquent même si l’état ne peut pas tout contrôler ;il peut faire le maximum en mettant les gens aux pas.
        L’UA a décrété l’année 2018 de lutte contre la corruption qui est un cancer contre le developpement des pays africains.
        En effet cette corruption fait perdre á l’Afrique chaque année plus de 50 milliards de dollar avec d’autres consequences dans plusieurs domaines(santé,éducation....)
        L’état ne peut pas tout faire ;mais si l’état est exigeant sur l’application des lois sur nous tous ,on ammorcera notre décollage économique á une vitesse Grand V. Bien de choses á vous !

        Répondre à ce message

  • Le 6 février 2018 à 07:11, par soyons sérieux ! En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    Vu... vu...vu... à quand le contrôle effectif et sérieux de nos frontières concernant les médicaments de rue et, surtout, les produits phytosanitaires toxiques, interdits et dangereux qui tuent bien plus de personnes dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2018 à 07:15, par SG En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    Visé le 7/12/2017 en 1ère page et signés par les ministres après la mort le 18/01/2018 ! Donc, autrement dit, tout le monde a largement le temps de consommer ces tilapias et d’en crever. Avec des ministres aussi tranquillos, l’heure est grave docteur !

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2018 à 08:41, par Kampogdba En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    Très bien chers gouvernants ! Pensez aussi au poulet venant de je ne sais où. Consommons ce que nous produisons. Produisons et transformons que nous consommons. Vivement une usine de.transformation du coton Burkinabè en pagnes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2018 à 10:00, par Nabiga 1er En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    Hum... Comment reconnaître ce poisson chez ton vendeur ? Soyez plus clair... Même bien préparé est-ce dangereux ? Que provoque ce virus ? Depuis 2017 et toujours pas de précision ?????

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2018 à 19:44, par LPL En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    Ce décret ne doit être qu’une étape, car à la vérité, il pose au consommateur que nous sommes beaucoup plus de questions qu’il ne nous apporte de solutions :
    1) A quoi reconnait-on le fameux Tilapia importé des pays visés et comment peut-on en faire la différence avec ceux produits localement ou importés d’autres pays non visés par le décret ?
    2) Comment peut-on savoir que le pays d’où la cargaison est censé provenir (s’il s’agit d’un pays non visé par notre décret) n’est qu’un pays de transit et non celui qui en exporte vraiment en première intention ?
    2) Quelle est la date probable à laquelle notre gouvernement dispose des informations sur la suspicion de contamination des Tilapia par ledit virus, en rapport avec la date de parution de ce décret ?
    3) Quels sont les risques sanitaires avérés ou potentiels lors d’une consommation accidentelle desdits poissons contaminés ?
    4) Pour les poissons Tilapia qui ont été importés de ces pays avant la parution dudit Décret, quelles sont les mesures prises ou proposées pour la protection des consommateurs contre ces risques, surtout quand on sait comment le Burkinabè adore le poisson braisé ?
    5) Le Burkina dispose-t-il de moyens et ressources suffisants pour faire respecter toutes les dispositions de ce Décret par l’ensemble des importateurs potentiels de poissons dans notre pays ?
    6) Le titre du décret parle "d’interdiction provisoire d’importation". Qu’elle est la durée minimale proposée pour cette mesure et comment le consommateur peut-il être rassuré sur la disparition des risques sanitaires sur la consommation de ce type de poisson ?
    Affaire à suivre...

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2018 à 21:28, par moussa En réponse à : Le poisson tilapia interdit d’importation

    merci beaucoup à l’Etat pour cette mesure courageuse

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festivités du 11-décembre à Tenkodogo : Il faut aussi compter avec les tensions autour des logements !
Syndicat national des commerçants du Burkina : Le bureau répond à l’accusation de gestion opaque
Perturbations des cours dans les établissements scolaires : Le maire de la ville de Ouagadougou interpelle les jeunes inciviques
8es Journées burkinabè de parasitologies : Un cadre de réflexion pour l’élimination des maladies parasitaires
11-Décembre dans le Centre-Est : L’Onatel contribue à la normalisation de l’école Bogaré B
Journée internationale des personnes handicapées dans le Kouritenga : Le prix de l’ONG Light for the World attribué à Edouard Kaboré
Ecole nationale de santé publique (ENSP) : La cuvée 2019 forte de 3010 nouvelles compétences est prête à servir
Burkina : Une nouvelle association pour promouvoir la paix
Lutte contre la corruption au Burkina : Une Nuit pour célébrer la transparence dans la gestion de la chose publique
Gaoua : Les femmes ont encore marché pour réclamer de l’eau
Commune de Niankorodougou : La société minière Wahgnion Gold Operation offre une adduction d’eau potable à la population
Dimensionnement et gestion des réservoirs de barrages : Une conférence réunit des professionnels du domaine à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés