Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Aïssata Laure G. SIDIBE • vendredi 2 février 2018 à 23h50min
115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

Dans le cadre du Projet d’acquisition de bus au profit des universités, et des grandes écoles de formation, piloté par le ministère en charge de l’enseignement supérieur, des autorités du Burkina Faso ont procédé à la remise symbolique de 115 bus aux ayants droit. C’était, ce vendredi 2 février 2018 au siège de la SOTRACO sis à Ouagadougou. Dans un contexte de mobilité urbaine difficile, cette cérémonie vient bien à propos et répond à une des sollicitations longtemps exprimée.

L’un des objectifs assignés au ministère en charge de l’enseignement supérieur est de renforcer la fourniture des services sociaux aux étudiants. Pour y arriver des actions sont entreprises pour améliorer l’accès des étudiants aux bourses, allocations d’aide, prêts, logement (…) mais surtout au service de transport. Relativement à ce dernier point, le gouvernement a mis en place le Projet d’acquisition de bus au profit des universités et grandes écoles de formation du pays.

D’un montant total de plus de 10 milliards de F CFA, le projet est financé à hauteur de 9 milliards sous forme de prêt par les ressources de la ligne de crédit mise en place auprès de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO par le gouvernement indien et par le Burkina Faso. Il a pour but l’acquisition de 135 bus, et d’infrastructures.

Ce jour, 2 février 2018, l’heure à la remise officielle des 115 premiers bus livrés à Ouagadougou par Ashok Leyland, entreprise attributaire du marché, aux universités, CENOU et aux grandes écoles de formation.
60 bus de 70 places destinés au transport urbain des étudiants prioritairement et des populations en général ont été remis à la Société de transport en commun SOTRACO et 75 bus de 32 et 22 places aux grandes écoles de formation. Les 20 autres sont en cours d’expédition.

« Avoir en même temps 60 bus qui vont combiner la mobilité des étudiants et la mobilité urbaine citadine de la ville de Ouagadougou, je pense que c’est une activité très importante, qui au-delà du ministère en charge de l’enseignement supérieur, engage tous les ministères, le gouvernement et le président du Faso », a signifié le ministre Alkassoum Maïga. Ainsi, la cérémonie a vu la présence effective de plusieurs membres du gouvernement dont le maire de la ville de Ouagadougou, le ministre de la justice et une forte délégation du département de l’enseignement supérieur.
« Nous avons voulu être là pour dire aux étudiants que nous sommes conscients des attentes, et nous allons mettre ce qu’il faut pour que progressivement on puisse donc donner un visage reluisant à notre enseignement supérieur », s’est-il adressé aux bénéficiaires.

Le Projet d’acquisition de bus, à en croire le ministre en charge de l’enseignement supérieur, ne date pas d’aujourd’hui. « C’est un vieux projet. Mais je peux vous dire que quand je suis arrivé dans le ministère j’ai trouvé qu’il y avait encore beaucoup de difficultés. Nous avons dû bousculer. Notre ambassadeur qui est en Inde a fait beaucoup de choses pour que ça puisse aboutir », explique-t-il.

Se prononçant sur l’attribution des bus aux grandes écoles de formation, le ministre Maïga a été on ne peut plus clair : « Des cadres compétents ne peuvent pas être formés tout simplement à partir des connaissances théoriques. La connaissance et le savoir bien structurés doivent s’apprendre sur le terrain ».

Et sur la répartition, il a laissé entendre qu’elle se fera en tenant compte des besoins des nouvelles universités et écoles : « Il y a des critères objectifs qu’on va utiliser pour faire la répartition. Je vais leur demander de patienter un peu car on est sur le processus du CCVA et d’immatriculation. Quand on va finir avec ce processus-là, on va s’asseoir pour faire une nouvelle répartition pour que chaque centre et université puisse avoir ses cars dans les meilleurs délais ». « Nous avons su compter sur l’expérience de la SOTRACO qui a capitalisé des années d’expériences en matière de mobilité. Donc, le ministère ne voudrait pas s’ajouter des fardeaux. « On a autre chose à faire que de vouloir gérer des bus (...), a-t-il ajouté.

Afin d’assurer l’entretien et la maintenance des bus, 9 mécaniciens ont bénéficié d’une formation en Inde. Ce projet va véritablement apporter de l’oxygène à l’enseignement supérieur. C’est pourquoi, le ministre Maïga a adressé ses vifs remerciements à toutes les parties prenantes.

Satisfait du joyau, le délégué général de la cité universitaire de la Patte d’oie, Zacharia Nombré et le président de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO ont, au nom des bénéficiaires, rassuré du meilleur usage qui sera fait de l’exploitation de ces bus. « Nous responsables d’universités et de grandes écoles travaillerons sans relâche avec les étudiants avec l’accompagnement de la SOTRACO et du parc automobile de l’Etat à gérer au mieux ces bus dans l’intérêt de tous », a lancé Pr Rabiou Cissé.
Pour sa part, le président du conseil d’administration de la SOTRACO, Saga Joseph Ouédraogo, s’engage à améliorer la qualité de leurs prestations notamment par la réduction du temps d’attente aux arrêts, la régularité du service, la ponctualité, le confort, entre autres. Toutefois, il a révélé que l’activité du transport en commun urbain, qu’outre le fait qu’il soit capitalistique, requiert beaucoup de moyens financiers pour assurer le carburant, les autres charges d’exploitation, la maintenance, etc. Partant de là, M. Ouédraogo a sollicité le soutien permanent de l’Etat.

Au titre des infrastructures, le projet aurait permis la construction de trois garages et parkings à Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou. A ceux-ci, s’ajoutent l’arrivée de quatre conteneurs contenant 750 pneus, 12 moteurs complets et autres pièces de rechanges. En ce qui concerne la phase d’exploitation des bus, la coordonnatrice du projet, Florence Guira/Poda a laissé entendre que l’accord de prêt prévoit la création d’une structure de gestion du patrimoine qui prendra le relais du projet après l’arrivée de tous les biens. Des propositions y relatives seront bientôt soumises aux autorités pour appréciation. Après avoir rassuré de la bonne qualité des bus livrés par l’entreprise indienne, Mme Guira a porté à la connaissance de tous que les gouvernements indien et burkinabè ont donné leur aval pour augmenter le nombre de bus grâce au reliquat du prêt de plus de deux milliards de F CFA. « Cela nous permettra de faire une acquisition supplémentaire d’environ 130 bus et cars », se réjouit-elle.

La clôture de cet ambitieux projet est prévue pour le 30 juin 2018.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 2 février 2018 à 21:32, par garribou En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Prêt à la consommation ! : aucune productivité, aucun investissement !
    Les Nigerians arrivent à faire du montage chez eux en important certaines pièces certes, pourquoi pas nous ? Nous avons des lycées techniques pourtant entre autre pour ça.
    "un vieux projet" !! On a passé tout ce temps à immaginer comment acquerir 115 bus ; on aurait pu envoyer des techniciens en inde apprendre le montage.
    Il est fort probable que l’on recommence la même chose dans 5 ans, avec l’état de nos nos routes !!

    Répondre à ce message

    • Le 2 février 2018 à 22:53, par Toto1erDeSaClasse En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      C’est un projet sous le président Blaise COMPAORE, qui prend effet maintenant.

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 01:10, par #BlackBird En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Un peu de quand même garibou pour 135 bus d’un cout de 10 milliards a peine tu parle de créer des usines de montage ici ?? imagine qu’on claque des dizaine de milliard rien que pour construire et équiper les atelier de montage comment on peut rentabiliser un tel investissement ?

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 08:09, par Patriota En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Eh Burkinabé !!! Toujours a critiquer ! Pour une fois disons Felicitations au gouvernement et ensuite encourageons le à faire mieux la prochaine fois en faisant des recommandations.
      @internaute Garibou, qu’est ce que toi tu fais pour ton pays ? explique nous. Soyons positifs.

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 13:13, par LUCIDE En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Je suis d’avis avec garribou. C’est effectivement un prêt à la consommation, en d’autre terme, un investissent dans des passifs. Je travaille dans le secteur de l’automobile, je sais très bien comment cela fonctionne. Achat massive de véhicule, accompagner d’achat massive de pièces de rechange, de pneus, lubrifiant, carburant, frais d’expédition, de transite... On pourra continuer la liste vous verrez que rien n’est produit localement, même les prestations de service. Si c’est le cas, c’est des maigres salaires pour les travailleurs local qui s’occupent du fonctionnent de ces multinational, et aussi des emplois crées de part ces investissements. Par contre gros salaire pour les expatriés, et les gourdes bien remplies des intermédiaires du projet). Et ensuite les états de nos routes, les mauvaises conduites des chauffeurs (, mauvaise utilisation par les usagés eux-mêmes (mentalité africaine, tous ce qui appartient à tout le monde, n’appartient à personne). Conséquence durée de vie limitée ! Et on réinvesti dans les mêmes passif encore et encore. En somme, un pays ne se développe jamais avec des investissements massives dans des passif à la place des actifs (on devient tous simplement des pauvres moyens).

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 19:45, par Tenga En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Merci Blaise COMPAORE. Pour ce gros projet merci encore c’est arriviste du mpp n’y arriverons pas nous détourner de vous joyeux anniversaire le papa nationale

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 23:12, par Moi aussi En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Bonne initiative à saluer et à encourager.
      Faut-il le rappeler, un autobus en circulation, équivaut à des dizaines de motocyclettes de moins sur nos routes avec pour corollaire :
      -  Moins d’accidents,
      -  Moins d’embouteillages et d’encombrement de l’espace urbain,
      -  Moins de pollution,
      -  Moins de dépenses dispendieuses pour les ménages (il y a des familles où l’on compte 5 motos et plus rien que pour les élèves et étudiants de la cour),
      -  Moins d’énergie. L’efficacité énergétique d’un autobus par kilomètre-passager est de loin supérieure à celle d’une motocyclette. Donc moins d’importation pour la SONABHY et donc moins de fuite de devises,
      -  Moins de dommages causés aux usagers de la route puisque la vibration des motocyclettes provoque des chutes de clous sur les voies, engendrant des crevaisons aux automobiles,
      -  Moins de perte de temps puisque les voies étant plus dégagées, ça roule plus vite et on prend moins de temps pour faire une course, ce qui a forcément un impact sur la consommation de carburant à l’échelle nationale,
      -  etc.
      J’ai toujours déploré le manque d’action des autorités africaines qui sont promptes à accourir au sommet mondial sur le climat pour dérouler un chapelet des conséquences de la vie occidentale sur leur écosystème alors que le minimum syndical de cette lutte mondiale n’est pas réalisé chez nous. Certes, les pays développés portent une très lourde responsabilité et ils nous financent tout en menant une lutte sérieuse. Mais que faisons-nous de notre côté ?
      À titre d’exemple, le gouvernement français s’est lancé dans la rénovation thermique et qualitative de 500000 logements par an pour diminuer de 38 % les consommations d’énergie dans le secteur du bâtiment énergivore. Il s’agit simplement de mieux isoler l’enveloppe des logements (planchers bas, murs et toits).
      Les couts : de 350€ à 380€ / m² pour une rénovation légère et de 780 à 980€ / m² pour une rénovation complète. Faites le calcul vous-même en prenant une moyenne de 50 m2 par logement.
      Ce geste des autorités qui est à saluer doit aller donc plus loin car, comme disait Antoine de SAINT-EXUPERY, « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».

      Répondre à ce message

    • Le 6 février 2018 à 10:21, par bsoul En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      IL y a des garages au burkina ici qui font des montages , a titre d’exemple beaucoup de car de STAF sont montés par ces garages . STAF apporte seulement le moteur et les garagistes font le reste .On gagnerai à organiser et à appuyer ces derniers pour qu’ils se perfectionnent . Aujourd’hui,toutes compagnies commandent chinois et il est à craindre que ces garages disparaissent .

      Répondre à ce message

  • Le 2 février 2018 à 21:40, par sotraco En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    « Il y a des critères objectifs qu’on va utiliser pour faire la répartition. Je vais leur demander de patienter un peu car on est sur le processus du CCVA et d’immatriculation. Quand on va finir avec ce processus-là, on va s’asseoir pour faire une nouvelle répartition pour que chaque centre et université puisse avoir ses cars dans les meilleurs délais ». « Nous avons su compter sur l’expérience de la SOTRACO qui a capitalisé des années d’expériences en matière de mobilité. Donc, le ministère ne voudrait pas s’ajouter des fardeaux. « On a autre chose à faire que de vouloir gérer des bus (...), a-t-il ajouté.
    Eh bé, cela commence mal ! Quelle drôle de planification ! on attend depuis mathuzalem et, après la CCVA et immatriculation, on va réfléchir ! On investit 9 milliards et on va prendre tout son temps pour savoir comment les utiliser mais quand même, le temps c’est de l’argent ! Eh bé, super échec programmé du PNDES avec un tel Ministre plus tranquillos qu’un autre bien connu ! Quelle expérience de la Sotraco avec la totalité de ces bus sur cale avec une gestion des plus opaques ? ce Ministre réfléchit avant de balancer de telles balivernes ! 2 en 2 phrases ! c’est indigne d’un ministre en charge du supérieur ! Allez Maiga, démissionnes car tu es dépassé par la tâche !

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2018 à 21:45, par L’Italien En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    C’est une très bonne nouvelle. Cela va soulager certains étudients issus des parents pauvres et f les couches défavorisées de la population de la ville de Ouaga.
    Cependant il faut noter la qualité des bus ne rendra pas viable à long ce projet d’une part, et le manque d’éducation en matière d’utilisation du bien publique (éducation civique) viendrait à mettre frein à la réuissite du projet dans sa durablité d’autre part.
    Ce n’est pas uniquement chez les étudiants qu’on note l’incivisme...mais dans les différentes composantes de la société burkinabè. A mon avis il fallait commencer par trouver des solutions à ce mal qui gangrène notre pays.
    Modestement ma réflexion.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 00:05, par X9 En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Pourquoi nous n’allons pas au fond des choses ? Felicitations au gouvernement, mais ATTENTION aux " rebelles de l’aneb" qui pour une manif vont nous caillasser ses bus et bonjour les degats. C’es cela le grand probleme.
    A celui qui parle d’1 usine de montage au BF, alors un peu de jugeotte. Quelle marche pour ecouler ses bus ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 00:56, par #BlackBird En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    "Mme Guira a porté à la connaissance de tous que les gouvernements indien et burkinabè ont donné leur aval pour augmenter le nombre de bus grâce au reliquat du prêt de plus de deux millions de F CFA. « Cela nous permettra de faire une acquisition supplémentaire d’environ 130 bus et cars », se réjouit-elle." Soit la dame soit le journaliste ne sait pas ce qu’il raconte. millions pour acheter 130 bus ?? soyons sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 00:59, par Maria de Ziniaré En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    J’avais déjà opiné sur ce problème de transport des étudiants en proposant que nos étudiants se déplacent à vélo. A mon humble avis construire des cités universitaires avec des chambres individuelles comme dans les pays riches n’est pas très réfléchi il faut que nous trouvons des solutions structurelles et durables à nos problèmes en relation avec nos moyens. Les militaires vivent dans des dortoirs, les élèves à l’internat vivent dans des dortoirs, pourquoi ne pas construire des dortoirs à côté des Universitės et éviter ce problème de transport des étudiants par bus. Celui qui ne veut pas vivre au dortoir à côté de l’université n’a qu’à trouver la solution à son problème de transport point barre. J’ai le sentiment que le fait que tous les ans le Burkina reçoive en aumône près de 200 milliards des pays riches a anhilé notre génie créateur : nous ne sommes pas obligés de cloner le mode de vie de ces riches il faut que nous nous auto-ajustons en fonction de nos réalités au lieu de faire du copy-coler de ce qui se fait ailleurs sans réfléchir.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 12:09, par DAO En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Maria de Ziniaré ! je suis parfaitement d’accord avec tout ce que tu dis !
      nos étudiants sont des enfants gâtés ! voilà pourquoi ils continuent de demander toujours davantage de conditions ! dans peu de temps certains commenceront à protester contre l’état vétuste des bus !!!!!!
      des soldats pères de famille (peut-être même pères d’étudiants) dorment en casernes dans des dortoirs ! alors......

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 12:13, par KOBINABA En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Felicitation a toi pour ce courage de dire haut ce que bcp pensent.Sous nos tropiques on a pas d imagination ni de courage.L etat providentiel porte les germes de notre paresse et notre tendance au gaspillage.Quand on etait a l internat on voyait des eleves jetter la nourriture au pretexte que c est pas bon toute chose que leurs parents ne peuvaient leur offrir.

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 20:30, par Origine En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      D’accord avec toi Maria de Ziniaré. Je me souviens de ta contribution pour t’avoir appuyer dans tes propositions. Cependant, ma seule inquiétude avec le vélo découle de la poussière de Ouaga. Sinon, construire les dortoirs pour les étudiants est une bonne chose, et c’est ce qui convient de faire. Cela permet même de lutter contre la pollution dans nos villes.

      Répondre à ce message

    • Le 4 février 2018 à 15:59, par Moi aussi En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Je me joins à mes prédécesseurs pour vous dire, Maria de Ziniaré, merci pour votre réflexion. Comme on le voit, notre sous-développement ne relève point d’une fatalité mais d’une incompétence notoire. Suivez mon regard.

      Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 01:12, par #BlackBird En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Nous savons tous qu’a la première grève les étudiants vont mettre le feu à ces bus. C’est truste à dire mais on peut faire le pari.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 12:01, par DAO En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      si des étudiants mettent le feu aux bus il faut les arrêter et les juger conformément à la loi ! point barre ! aucun motif de grève ne peut justifier que des étudiants et scolaires détruisent des biens publics ! c’est l’impunité qui alimente l’incivisme ! les émissions à télé sur l’incivisme ne servent pas à grand chose ; puisque nulle part on ne mentionne les sanctions que pourraient encourir ceux qui détruisent les biens publics ! on se contente de dire que les actes d’incivisme ne sont pas bien ! du blablabla seulement ! il faut être pragmatique de sorte que chacun sache à quoi s’en tenir ! ceux qui cassent tout ont fini par croire qu’ils sont intouchables !
      la dernière émission "controverses" était une catastrophe !

      Répondre à ce message

    • Le 3 février 2018 à 12:32, par TANGA En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

      Donc vous avez déjà organiser ça !
      Vous êtes forts alors.

      Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 06:32, par Merci En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Félicitations pour cette acquisition . Souhaitons bon usage aux bénéficiaires.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 08:07, par SIMPO SIMPO En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Pour moi l’acquisition de ses bus ne relève pas de la priorité des étudiants.Quelqu’un a un intérêt particulier dans ce projet que nous tous ignorons.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 08:49, par yerbanga henri joel En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    vieux projet ou pas bravo au gouvernement actuel sinon comment Blaise s’en fichait pas mal des besoins des étudiants ;en depuis de 27 ans de règne sans pouvoir régler ce problème de mobilité des étudiants. Encore une fois bravo au gouvernement qui prend a cœur les préoccupations des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 10:39, par Lacina En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Félicitations au gouvernement Souhaitons de bon usage au bénéficiaire

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 10:46, par Homme En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Bonjour félicitations. Il faudrait confier l entretient aux militaires.merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 15:14, par Kpièrou En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Dans un article récent, il était question de la crise et de la mauvaise gestion à la SOTRACO. J’espère que des solutions auront été trouvées avant de lui remettre tout ce lot de bus !!!!!
    Dans le cas contraire les responsables (ministres) seront responsables de la mauvaise gestion car il n’y a pas de fumée sans feu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 15:23, par kissi En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Félicitations au gouvernement, cependant, connaissant le degré de maturité de nos chers étudiants, je parie qu’à la prochaine grève on aura au 10 bus calcinés,

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 17:03, par Ancien etudiant En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Merci Monsieur le ministre Maiga de reconnaitre que ce projet est un vieux projet monter par le CENOU en 2007 et soumis pour financement a la banque de la CEDEAO.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 20:31, par Moïse En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Je pense qu,il ya un problème.s,il faut qu,on s,endet àchaque fois pendant qu,on a des mines d,or qui tournent jour et nuit le Burkina Faso malgré ses richesses ne s,en sortira pas et quel est la dure de vie des bus vus qu,on na pas de bone route.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2018 à 20:33, par Mohamad En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    j’espère que c’est pas pour la ville de Ouaga seulement....

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2018 à 12:18, par Ouattara victor En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Je certifie que doté les étudiants de 115 bus pour faciliter leur mobilité est une bonne chose. Pourvu que ces jeunes là pour une crise de colère d’un matin, ils ne se mettent pas à battre ces bus là avec des gourdins. Bonne utilisation nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2018 à 12:32, par Zenabada En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    C’est une très grande erreur comme l’augmentation des juges qui a fait beaucoup de mécontentement êtes gouvernement continue.des et le peuple et les agriculteurs et les fonctionnaires .merde quel gâchis mieux vaut construire 2 bon barrage que ses vieux trucs pour encore poluer plus notre ville

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2018 à 15:10, par Opinion5 En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    J’ ai aimé le commentaire sur une chaîne de Télé de la place : " un projet de plus d’ une dizaine d’ années qui se concrétise aujourd’hui". Félicitations à tous. Bon usage aux étudiants .

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2018 à 08:34, par Sibiryjuls En réponse à : 115 bus pour améliorer la mobilité des étudiants

    Merci aux Autorités. Il faut au moins reconnaître le travail qui est fait. D’autres projets sont certainement en cours de réalisation. Il suffit de patienter un peu afin de permettre à nos dirigeants de faire leur boulot...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Naïm Touré est accusé de tentatives de démoralisation des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : « Il faut que les Burkinabè acceptent de se pardonner », prêche Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Burkina : Le pape François demande la protection des populations vulnérables
Programme budgétaire « Etat civil » : Un taux d’exécution des activités de 34,54% en 2018
Burkina : Naïm Touré interpellé dans le cadre d’une enquête en cours, selon la Police nationale
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : Les populations invitées à attendre les orientations des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : L’activiste Naïm Touré enlevé à son domicile ?
La Poste Burkina Faso : Le syndicat interpelle le président du Faso sur la gestion de la société
Lutte contre la faim : Des techniques de production d’engrais bio, prônées par le Larlé Naaba Tigré, expliquées dans huit langues nationales
Modernisation de l’administration douanière : Sydonia World, la nouvelle plateforme de dédouanement
Rentrée scolaire en toute sécurité routière : « Que chaque membre du gouvernement pilote un club dans un lycée pour soutenir ce secteur », souhaite Vincent T. Dabilgou.
Promotion des produits locaux : Le Conseil régional du Centre se prépare à accueillir le forum international Burkina-Brésil-France
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés