Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Tchériba : La poterie s’exporte hors des frontières burkinabè

Accueil > Régions • LEFASO.NET | Par David Demaison Nébié • mercredi 24 janvier 2018 à 11h33min
Tchériba :  La poterie s’exporte hors des frontières burkinabè

Nous avons fouillé le sol de Tchériba le mardi 16 janvier 2018 à l’occasion de la journée de redevabilité et d’interpellation citoyenne de la commune. Nous avons profité pour nous intéresser au potentiel de la commune surtout son artisanat (la poterie). Nous vous invitons à faire un tour de tourisme dans cette localité.

La Commune rurale de Tchériba est située dans la partie Est de la province du Mouhoun et de la Région de la Boucle du Mouhoun. Sa superficie s’étend sur près de 1307,57km². Elle fait ses frontières au Nord par la commune de Douroula, à l’Ouest par la commune rurale de Safané, au Sud par celle de Ouri (province des Balé), à l’Est et au Sud-Est par la commune de Tenado (province du Sanguié), au Nord et au Nord-Est par respectivement les communes de Yé et Gossina (province du Nayala).

Elle comprend 29 villages qui sont : Bankorosso, Banouba, Bekeyou, Beneyou, Bissanderou, Da, Didié, Djissasso, Douroukou, Etouayou, Gamadougou, Kana, Kari, Labien, Nerekorosso, Oualou, Oualoubié, Ouézala, Ouala, Sao, Sirakelé, Tchériba (chef-lieu de Commune) Tierkou, Tikan, Tissé, Youlou, Yéyon et Zékuy. C’est la RN 14 qui traverse la commune d’Est en Ouest reliant le village de Koudougou (chef-lieu de la région du Centre-Ouest et de la province du Boulkiemdé) à celle de Dédougou (chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun et de la province du Mouhoun) en passant par le chef-lieu de la commune Tchériba, située 185km de Ouagadougou la capitale politique du Burkina Faso et à 50km de Dédougou.

Ce qui frappe l’attention du passant dans la ville de Tchériba, ce sont les objets de poterie exposés par les braves dames en plein cœur de la ville. Ce point d’exposition qui sert de point d’arrêt pour les véhicules empruntant la Route Nationale 14 reliant Koudougou et Dédougou est régulièrement envahi par les passagers. Dès l’arrêt d’un car, c’est la bousculade chez les vendeuses pour présenter les produits aux passagers qui souvent ont l’embarras du choix tant les articles sont diversifiés. On peut y trouver des objets de décorations et des ustensiles de cuisine, des soupières, des assiettes, des plateaux, des canaris, des jarres, des fourneaux, des carafes, des coffres, des pots de fleurs, des mortiers, des tasses à café, des théières, bref tout ce qu’il faut pour équiper sa maison et sa table.

Les nostalgiques du temps passé peuvent prendre leurs repas dans certains récipients fabriqués par ces dames. Ce qu’il faut savoir c’est que cette activité implique beaucoup d’acteurs : d’abord les potières qui font la fabrique avec la matière première qui est l’argile. Le travail de peinture et de coloration est réservé à des artisans de la commune qui y mettent leur génie. Quant aux aspects de plumage et l’ajout de certains fruits sauvages comme les concombres, cela relève d’un fournisseur de Ouagadougou qui est en lien avec les vendeuses qui sont les dernières de la chaîne.

Pour ce qui est des prix, ils varient selon la taille et les matériaux utilisés pour la fabrication. Ainsi on a des prix discutables compris entre 6.000F, 3.000F, 2.250F, 1.500F, 1.250F, 1.000F, 6.00F pour dire que toutes les bourses peuvent acquérir quelque chose sur ce marché. Selon les vendeuses trouvées sur place, l’activité leur est rentable puisqu’elles arrivent à faire face à certaines charges familiales telles que l’habillement, la scolarité et les soins des enfants. A les entendre, le chiffre d’affaires oscille entre 15.000 francs et 20.000 francs quand il y a un bon marché car les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Il faut ajouter que ces objets de Tchériba sont achetés par d’autres commerçants qui les exposent à leur tour dans d’autres villes du Burkina, voire au-delà des frontières nationales. Donc Tchériba s’expose au-delà de ses limites communales. L’ambiance de ce marché d’objets d’art de Tchériba est faite de petites scènes entre les chauffeurs pressés d’arriver et les passagers qui veulent apprécier avant de se décider à choisir entre la panoplie d’objets présentés. Cela engendre des pertes de monnaies aussi bien chez les clients que chez les vendeuses. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bitumage de la route Kantchari-Diapaga : Les travaux quasi terminés avec un taux d’exécution de 82% !
Infrastructures routières dans la région de l’Est : Plus de 160 milliards de F CFA injectés !
11-décembre dans la région des Cascades : Les travaux de voiries urbaines inaugurés !
Région des Cascades : La campagne agricole s’installe au rythme des fluctuations climatiques
Les Cascades : Bref aperçu sur une région aux ressources naturelles exceptionnelles
Situation sécuritaire et sanitaire dans la région de la Boucle du Mouhoun : Le gouverneur dresse un bilan préoccupant
Lutte contre le COVID-19 dans le Nayala : Don de matériels au CSPS de Koin par l’Association Koinbienkö
Saïdou Maïga, maire de Falagountou : « L’insécurité doit nous amener à investir davantage »
Route Didyr-Toma : 12 mois de retard, 7 km de bitume sur 43 km
48 heures de la citoyenneté : Une série d’activités pour sensibiliser les jeunes de la région de l’Est
Boucle du Mouhoun : Un projet pour accroître l’accès à l’énergie
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés