Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Hassane Bandé : L’étoile montante du football burkinabè

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • mardi 12 décembre 2017 à 19h27min
Hassane Bandé : L’étoile montante du football burkinabè

Ce n’est plus un secret pour personne. Hassane Bandé est l’étoile montante du football burkinabè. Pour sa première sortie en équipe A face au Cap-Vert, 4-0, lors du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, il a plus qu’assuré. Le lundi 4 décembre 2017, il a signé un contrat avec Ajax d’Amsterdam pour un montant de 9,2 millions d’euro soit plus de six milliards de fracs CFA. Qui est ce jeune joueur de 19 ans qui intéresse tant les médias et les clubs occidentaux ?

Les talents burkinabè se vendent très bien au plan international. Cela dans tous les domaines. Dans le sport, surtout le football, le Burkina ne passe plus inaperçu. Deux fois demi-finalistes (1998 et 2017) et une fois finaliste (2013) de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les Etalons en forme du moment ne peinent plus à se trouver des clubs où monnayer leurs talents. Les plus jeunes le font encore plus facilement. C’est le cas du jeune joueur Boureima Hassane Bandé que le public a découvert au Stade du 4 Aout lors du dernier tour des éliminatoires du Mondial 2018 qui a opposé le Burkina au Cap-Vert.

Retour sur un parcours éloquent

C’est maintenant connu et confirmé. Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. Ce dicton colle comme un gant au jeune prodige du football burkinabè. Attaquant vif, technique, il ne manque pas de créer des dangers à l’adversaire.

Né à Kombissiri dans l’an de grâce 1998, il se découvre rapidement une passion pour le football. Il s’y plait et développe son art. Puis il débarque à Ouagadougou plus précisément dans le quartier Pissy. Comme les gamins de son âge, il tape dans le ballon sur des terrains nus de son quartier. Son talent se conjugue avec sa passion.
En 2012, il est repéré par le Centre de formation Salitas du colonel Yacouba Ouédraogo. Il fait ses armes sous la supervision des formateurs du centre. Pour la saison 2016-2017, Salitas monte en première division du championnat national de football.

Ses prestations séduisent Drissa Traoré dit Saboteur qui lui ouvre les portes de l’équipe nationale des locaux. Au match retour des éliminatoires du CHAN 2018, il se signale au stade de Koumassi en inscrivant deux buts. Le Burkina est qualifié après un match aller qui s’était soldé par un score nul de deux partout à Ouagadougou.

Salitas occupe, à l’issue de la 10e journée, la troisième place avec 19 points +4. Mais lui, Hassane Bandé évolue, depuis le 12 juillet 2017, du côté de la Belgique, à Malines. La saison prochaine, il sera sociétaire, pour cinq ans, du club hollandais d’Ajax Amsterdam, l’ancien club de Bertrand Traoré. « Bien sûr, je suis très satisfait du transfert que je vais faire, car c’est un pas en avant du point de vue sportif. Maintenant que j’ai signé à Amsterdam, il est clair que je vais faire et je peux me concentrer pleinement sur le KV Malines. Après l’été, je me concentre sur l’Ajax pour me développer et réussir avec Ajax », s’est réjoui le jeune attaquant des Etalons.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recyclage : Amiratou Porgo ou comment transformer les pneus usagés en objets d’art
Réparateur de téléphones portables au Burkina : Un métier qui ne connait pas la crise
Entreprenariat : « Mon ambition est d’habiller un jour les Etalons », Daouda Dianda, équipementier sportif
Bertine Ouédraogo, animatrice de Web TV : De la diplomatie à la caméra, le parcours d’une femme qui valorise la femme
Mode : « Quand on parle de création, il faut repousser les limites », Joël Vignon
Humour : Abdoul Aziz Kéré, un web comédien made in Burkina
Roger NIKIEMA, Directeur de la Radio Salankoloto : Le parcours d’un pionnier du journalisme au Burkina Faso
Salimata MANDE (Mandy’S) : « La mode représente un marché considérable en Afrique »
Mode : Le styliste Saint Laurent sur les traces de François 1er
Filière avicole : Moablaou, la poule aux œufs d’or d’Abou Simbel Ouattara
Entreprenariat : Fadilatou Kaboré, une femme qui « mange » dans la pomme de terre
Yacouba Sawadogo, prix Nobel alternatif 2018 : « Je suis disposé à transmettre mon savoir-faire »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés