Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Normes et valeurs sociales : La cartographie des règles de conduite dévoilée aux Fadalais

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • mardi 12 décembre 2017 à 19h10min
Normes et valeurs sociales : La cartographie des règles de conduite dévoilée aux Fadalais

Après une étude réalisée en partenariat entre le laboratoire de recherche INFO/COM de l’IPERMIC (université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO) et l’UNICEF-Burkina Faso sur les normes et valeurs sociales, les résultats ont été restitués lors d’un atelier les 6 et 7 décembre 2017 à Fada N’Gourma.

La recherche menée par le Laboratoire Info/Com et l’UNICEF-Burkina Faso avait pour objectif général d’identifier et de catégoriser les différentes règles de conduites qui s’appliquent à un contexte, particulièrement en matière de la réalisation des droits des enfants et des femmes au sein des populations dans quatre régions socioculturelles répertoriées. Les investigations menées dans 16 localités du Burkina Faso ont permis, selon leurs initiateurs, de rencontrer des centaines de personnes dont des leaders communautaires et religieux, des acteurs de la société civile, des services techniques déconcentrés et des membres des communautés à travers des entrevues et des focus group.

A travers une méthode d’enquêtes d’ordre qualificatif, l’étude a permis de cerner la compréhension des phénomènes liés aux pratiques familiales essentielles. En effet, les résultats de l’étude ont abouti à une meilleure connaissance de la question des normes sociales et leur processus d’évolution dans les régions. Ainsi, il a été établi une cartographie à partir des quatre régions qui met en exergue les règles de conduites, les modèles de référence en matière de comportement dans certains domaines.

Pour restituer ces résultats, l’atelier de Fada a réuni des leaders communautaires et religieux, des ONG, la société civile (jeunes et femmes), des services déconcentrés œuvrant dans le domaine et des médias communautaires. Cela, pour permettre aux participants de se familiariser avec la théorie des normes sociales et leurs conséquences sur la vie des enfants et des femmes. Il visait également à répertorier avec eux, les normes sociales et leurs manifestations à l’endroit des enfants et des femmes et enfin, d’identifier le processus d’évaluation des normes sociales au sein des différentes régions socioculturelles.

Au terme des deux jours de travaux, les participants ont eu une meilleure connaissance desdites normes et du processus de leur évaluation. Kodjovi Raimond Kouwonou, spécialiste du développement et de la communication à l’UNICEF, représentant les Partenaires techniques et financiers (PTF) a exprimé sa satisfaction totale à l’issue de ces deux jours. « A voir la participation aux débats, les échanges de tous ceux qui ont été invités à cet atelier et avec les résultats auxquels nous avons abouti avec trois grandes recommandations, j’espère que nous pourrons les mettre en œuvre », a-t-il conclu.

Soumaila SANA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement : « Pourquoi l’Afrique ne peut-elle pas faire aussi sa démocratie en fonction de ses réalités ? », s’exaspère le pasteur Wendlarima Hermann Sawadogo
Institut des peuples noirs (IPN) : Le gouvernement crée un secrétariat permanent pour relancer la structure
Santé des enfants : Le projet « Integreated e-Diagnosis Approach (IeDA) » dépose ses valises au Plateau-Central
Assurance agricole : Le ministère de l’Agriculture suscite l’adhésion des agriculteurs de l’Est
Centre Universitaire Hospitalier Sourô Sanou : La ministre de la santé s’imprègne des réalités de l’hôpital.
Année académique 2020-2021 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Baccalauréat 2020 : 28,75% de taux de réussite au premier tour pour le centre du Lycée Philippe Zinda Kaboré
Baccalauréat 2020 : « On pensait que le Covid-19 aurait un impact sur les résultats », Dr Edith Ilboudo présidente de jury
Lutte contre la pauvreté au Burkina Faso : Les gouvernements burkinabè et américain signent un compact de 500 millions de dollars
Déflatés et retraités : « Une nouvelle carrière est possible » aux anciens agents de l’ONEA
Résultats du Baccalauréat 2020 à Gaoua : Les candidats entre joie et déception
Clôture des activités pédagogiques 2019 – 2020 de l’école de Ipala : L’Agence CRAC Communication en fait une journée d’excellence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés