Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Politique au Burkina : Quatre partis lancent l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 6 décembre 2017 à 23h56min
Politique au Burkina : Quatre partis lancent l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)

L’AJIR (Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République), Le FFS (Front des Forces Socialistes, le PPR (Parti du Peuple Républicain) et le RDS (Rassemblement pour la Démocratie et le Socialisme sont les quatre partis politiques qui ont décidé de fédérer les énergies. Cela a donné la naissance de l’Union pour la Démocratie et le Progrès, UDP. Le regroupement a été porté à la connaissance du public au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi, 6 décembre 2017 à Ouagadougou.

Ces partis ont en commun, l’élan de la majorité présidentielle, APMP. L’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP) se veut donc, dit-on, un regroupement de partis politiques d’obédience progressiste, de gauche. Il soutient les actions de développement économique et social du président du Faso, Rock Kaboré.

Selon ses fondateurs, l’UPD est un cadre dans lequel, chaque parti politique garde son autonomie. Ce qui n’exclut cependant pas la création d’une formation politique par la fusion, selon président de l’AJIR, Adama Kanazoé. « L’objectif, c’est d’arriver à une fusion et cette fusion va faire de nous, un parti politique », précise-t-il avant d’ajouter que l’UDP est ouverte à tout parti politique qui partage ses valeurs et ses idéaux progressistes.

De gauche à droite François Ouédraogo du RDS Tambi François Kaboré du PPR Adama Kanazoé de l’AJIR et le représentant du FFS

La présidence de ce regroupement est tournante par séquence de trois mois et son premier président est le premier responsable du PPR, Tambi François Kaboré.
Selon ce dernier, l’UDP est une volonté politique d’être plus efficace pour mieux participer aux efforts pour la « résolution durable » des préoccupations des Burkinabè. « Et pour ce faire, le seul moyen pour nous, c’est de nous regrouper, de faire taire nos egos, et ne regarder que l’intérêt général », a promis le président de l’UDP, M. Kaboré.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2017 à 08:05, par toudou En réponse à : Politique au Burkina : Quatre partis lancent l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)

    Encore une coquille vide pour juste se vendre mieux au MPP. C’est peine perdue car quatre x zéro= zéro. Quand on prend ces 4 partis un à un on sait tout de suite que tout ça c’est du bidon ;
    - Mr Tambi Kaboré, qui a annoncé en grande pompe la naissance de son PPR, n’a pas réussi à mettre même un seul comité de base sur le territoire national. Une fois la conférence de presse initiale terminée, personne ne l’a plus entendu. Tout le monde savait qu’il ne représente rien. Aucun militant, aucune structure, aucune manifestation sur le terrain.Lui même s’est rendu compte qu’on ne s’improvise pas leader politique. Il s’agit pas de gueuler lors des conférences de presse ! Il a tenté en vain de débaucher des militants de l’UPC Kadiogo pour le suivre ! même pas un rat. Et les quelques personnes qui l’avaient suivi se sont vite chercher ! Zéro pointé ! Maintenant tu sais quelle chance tu avais d’appartenir à un parti sérieux comme l’UPC ! Lui il va demander vite la fusion car son partillon est devenu un fardeau pour lui/
    - Adama kanazoé, soit disant conseiller spécial à la Présidence ! Son AGIR est en train de partir en lambeaux, les rares militants sont partis. C’est plus qu’une coquille vide.
    - FFS : meme du temps de Norbert Tiendrebeogo, ce parti n’a jamais décollé ! Depuis la mort de ce dernier, c’est la descente aux oubliettes.
    - RDS : c’est le seul parti sur les 4 qui a une base sur le terrain. Il a meme un député.Mais c’est un parti sans avenir car il repose sur le Boussouma Naba. En bon féodal, ce dernier arrive toujours à se faire élire dans son fief, mais après lui ce sera surement le déluge. Wendlassida qui est assis là bas n’a aucune base !
    Donc au total encore une escroquerie politique pour aller prendre de l’argent avec le MPP. Mais avec des farfelus comme les Tambi, cette affaire ne mobilisera personne dans ce pays !

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2017 à 15:23, par zemstaaba En réponse à : Politique au Burkina : Quatre partis lancent l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)

    Encore une histoire de tubes digestifs ! Comme la rumeur parle d’un prochain remaniement, tous les partis insignifiants se mettent ensemble pour espérer avoir un poste. Du n’importe quoi ! Quand on regarde Tambi Kaboré, on a envie de rire. y a pas lingtemps, il nous pompait les oreilles avec son soit disant PPR. Maintenant qu’il se rend compte qu’il n’a pas l’étoffe d’un leader, il court nouer des alliances avec des partillons, se pose en leader pour espérer négocier un poste. Peine perdue ! Au moins ils aura compris qu’il ne pèse absolument rien car son PPR n’a jamais pu décoller. Aucune structure, aucun militant, aucune manifestation depuis sa création. Ca ne pèse rien et ça veut jouer au leader politique ! Les autres, c’est la même chose, à part le RDS du Boussouma qui lui au moins peut se faire élire député.
    J’ai un conseil à donner à ces tubes digestifs : aller carrément au MPP, c’est mieux pour vous !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 11:35, par LE FACTEUR En réponse à : Politique au Burkina : Quatre partis lancent l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)

    « Je suis jeune,bien habillé ,je suis beau,... »
    tels sont les propos de Kanazoé Adama lors d’un des meeting de AGIR à Tanghin...!!
    votons !! pour lui !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
4 août 1983 : L’appel du président Thomas Sankara
Burkina Faso : Résoudre « l’absence » d’État ou périr !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés