Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Festivités de l’indépendance : La nation magnifie 940 de ses filles et fils !

Accueil > Actualités > Politique • Oumar L Ouédraogo | Lefaso.net • mercredi 6 décembre 2017 à 06h00min
Festivités de l’indépendance : La nation magnifie 940 de ses filles et fils !

Tradition respectée à la présidence du Faso avec la cérémonie de décoration des « plus méritants ». Cette année, ce sont 940 personnes qui ont été décorées. La cérémonie a eu lieu dans l’après-midi de mardi 5 décembre 2017 au palais de Kosyam, sous l’impulsion du président Roch Kaboré, Grand Maître des Ordres burkinabè.

Ils sont 406 dans l’Ordre national et 534 dans l’Ordre du Mérite burkinabè, à bénéficier de la décoration dans le cadre de la célébration du 57ème anniversaire de la fête de l’indépendance. Cette année, et selon le principe de rotation, c’est la ville de Gaoua, région du Sud-Ouest, qui sera le lieu de convergence, le 11-décembre 2017, pour la commémoration nationale. La cérémonie de ce 5 décembre sonne donc comme le véritable départ des festivités marquant l’anniversaire de l’indépendance.

En ce début d’après-midi de mardi, l’affluence était donc grande au palais présidentiel de Kosyam, où les récipiendaires avaient à leurs côtés parents, amis, collègues de travail et connaissances, venus être témoins de cet « important moment de la vie » : la reconnaissance pour services rendus à la nation.

C’est dans les honneurs liés à l’évènement que les uns et les autres ont reçu leur distinction des mains des autorités.

Ainsi, des 406 récipiendaires de l’ordre national, trois ont été distingués de la médaille de Grand officier, 45 personnes de la médaille de Commandeur, 100 ont été faits Officiers et 258 ont été décorés Chevaliers. Distinction honorifique la plus levée du pays, l’Ordre national est destiné à récompenser le mérite personnel et les services éminents, civils et militaires rendus à la nation.

L’Ordre du mérite, lui, récompense toute personne qui se serait distinguée par son dévouement, sa valeur professionnelle, la durée et la qualité de ses services ; qu’ils soient publics ou privés. Ici, deux récipiendaires ont reçu la médaille de Grand officier, sept la médaille de Commandeur, 67 personnes ont été faites Officiers et 458 ont été décorées Chevaliers.

Auréolés de leurs insignes, les récipiendaires ont également été congratulés par président du Faso (poignée de mains), puis les félicitations des proches.

Relevons que l’admission dans les Ordres répond à des conditions. Aussi, un Premier ministre est élevé à la Dignité de Grand Officier, six mois après sa nomination. Les présidents d’institution et des Hautes juridictions sont hissés au grade de Commandeur de l’Ordre national, deux ans après leur nomination. Il en est de même pour les membres du gouvernement qui, une année après leur entrée en fonction, se voient décorés au grade d’Officier de l’Ordre national.

Oumar L Ouédraogo
Lefaso.net

Crédit photos : Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 6 décembre 2017 à 11:40, par Un fils de Solenzo En réponse à : Festivités de l’indépendance : La nation magnifie 940 de ses filles et fils !

    L’or est la 1ère entree de devises au Burkina. Plusieurs mines d’or ont été découvertes par des Géologues Burkinabe. Nos autorités politiques font les inaugurations d’ouverture de mines sans se soucier de qui les a découvertes. Pourtant ce sont de valeureux fils du Burkina qui en sont l’oeuvre. Des paysans ont été décorés, des expatriés du domaine minier ont été décorés. Jusqu’a present auqu’un Geologue d’exploration Burkinabe n’a été décoré. Les mines ci dessous nommées ont été découvertes par des équipes purement Burkinabé ou avec la forte participation de Burkinabe ;
    . Essakane
    . Bissa Gold
    . Kiaka
    . Hounde
    . Nantougou
    . Mana
    . Siou
    . Namassiniga
    . Goulagou
    .Bombore
    .Batie

    Répondre à ce message

    • Le 6 décembre 2017 à 20:57, par Burkina En réponse à : Festivités de l’indépendance : La nation magnifie 940 de ses filles et fils !

      Cher Monsieur le géologue ou l’avocat des géologues qui seraient des oubliés des décorations, je ne m’y connais pas bien mais en principe, on ne décore pas les gens lorsque simplement ils font ce pour quoi ils ont été recrutés et sont payés. On est décoré pour les actes exceptionnels posés soit dans son corps, soit en dehors. Le géologue est recruté pour chercher les richesses du sous-sol en se servant des moyens de l’Etat. Le paysan dont ce n’est pas la mission première mérite bien d’être décoré si par ses propres moyens et initiatives il parvient à trouver ce que les géologues, malgré leurs moyens n’ont pas pu trouver. Est-ce que vous êtes sûr que le maître qui a tenu la main du géologue pour lui apprendre à lire, écrire et compter à été décoré ?
      Mais je suis d’accord avec vous qu’au Burkina, les décorations tout comme les nomminations ne suivent aucune logique. Il faut être au bon endroit, au bon moment. il faut être l’ami, le parent, le lêche-bottes de ceux qui proposent, c’est tout. Plus de 900 décorés rien qu’à Kosyam sans compter les régions ! Si ce pays comptait 1000 personnes par an qui méritent vraiment une distinction, il n’aurait pas cet hideux visage.

      Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2017 à 11:56, par Maurice 883 En réponse à : Festivités de l’indépendance : La nation magnifie 940 de ses filles et fils !

    VIVE LE PRÉSIDENT du FASO !
    VIVE TOUS LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT !
    VIVE LES ÉLUS DU PEUPLE !
    Je voudrais féliciter la Grande Chancellerie pour la belle cérémonie de décoration des filles et fils du pays " les plus méritants ".
    Je félicite également tous les récipients d’air pour leur décoration.
    Je profite poser une question à la Grande Chancellerie : quels sont les critères objectifs pour mériter une décoration ? PUBLIEZ-les s’il vous plait !
    Je ne réclame rien ! non non ! Mais analysez vous-mêmes et situez-moi s’il vous plait.
    J’ai 37 ans de service. Je n’ai jamais été sanctionné. Chaque année j’ai 4/5 en notation. Intrigant n’est-ce pas ? À qui la faute ?
    Des cas comme le mien sont légions dans le pays. Je vous invite à vous pencher sérieusement là-dessus, afin de réparer tant bien que mal ces situations qui frustrent.
    En attendant cela, vive la République !
    Que Dieu continue de bénir le BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2017 à 15:05, par Le Boss En réponse à : Festivités de l’indépendance : La nation magnifie 940 de ses filles et fils !

    Quels sont les criteres pour etre décoré au BF ?. On décore des personnes qui ont pris fonction il y a à peine deux mois et d’autres qui sont meme à la retraite. Il y a quelques années de cela on a décoré une enseignante qui a fait zero admis au CEPE l’année d’avant. Soyons serieux. Il y a beaucoup de mines en exploitations qui apportent aujourdhui au budget de l’Etat des milliards de francs CFA. On ne s’interresse pas à ceux qui ont decouvert ces mines et qui continuent à en decouvrir. Des grace regardez un peu du coté de ces compagnies de recherche miniere. Meditations.

    Le Boss

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance au Burkina : Le processus démocratique passé à la loupe au cours d’un panel initié par le CGD et le PNUD
Année scolaire 2019-2020 : La rentrée des incertitudes et des angoisses
Jacques Kaboré, maire de Zorgho : « Si vous avez des buildings et que vous n’avez pas d’eau potable pour votre population, vous ne faites pas le développement »
Me Paul Kéré à Léonce Koné du CDP : « D’où vous vient cette adversité personnelle à l’égard de Eddie Komboïgo ? »
Demande d’explication adressée par Eddie Komboigo à Léonce Koné : « Je trouve votre démarche incongrue et grotesque », répond Léonce Koné
Vie politique : Le CDP tient son congrès extraordinaire ce dimanche, 22 septembre 2019
Burkina Faso : « Le MPP, lui-même, mène quotidiennement des activités politiques, malgré l’insécurité », contre-attaque l’opposition politique
Interdictions des boissons frelatées : « Il faut se battre et non se réfugier derrière l’alcool », député Moussa Zerbo
Burkina : L’UPC « vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire »
Etat de santé de Djibrill Bassolé : La NAFA réitère son cri du cœur au président du Faso
Burkina Faso : L’UPC dénonce le « délitement silencieux du système de santé »
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés