Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU (Stagiaire) • vendredi 10 novembre 2017 à 13h03min
Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique

Le pavillon Soleil levant du SIAO abritera du 30 novembre au 2 décembre 2017, la première édition du Salon e-commerce Ouaga. Il sera le premier salon régional sur le commerce électronique en Afrique de l’Ouest. L’information a été le jeudi 9 novembre 2017 au cours d’une conférence de presse.

« Etat des lieux du e-commerce et sécurisation des échanges électroniques au Burkina Faso », c’est sous ce thème que se tiendra le premier salon régional sur le commerce électronique. Un salon organisé par le Forum africain sur la gouvernance de l’internet et Digital Challenge Services, une entreprise spécialisée dans les services du commerce électronique. Il réunira au pavillon Soleil levant du SIAO, les six secteurs qui constituent le e-commerce, que sont les technologies e-commerce, les services e-commerce, l’optimisation e-commerce, le M-commerce, le transit-logistique et transports et les postes-livraison expresse.

Il est attendu une soixantaine d’exposants, des personnes souhaitant développer ou optimiser un site de vente en ligne, les e-marchands qui souhaitent développer ou optimiser des points de vente physiques, ainsi que les décideurs à la recherche de produits et services pour accroître la productivité, réduire les coûts, attirer plus de clients ou améliorer l’expérience client de leurs entreprises. Il est aussi attendu 1200 visiteurs professionnels et quatre pays invités que sont la France, la Côte d’Ivoire, le Congo Brazzaville et le Mali. Pour cette première édition, l’experte invitée d’honneur est Edith Yah Brou, bloggeuse ivoirienne considérée comme l’une des figures les plus importantes de la sphère technologique de son pays.

Durant 72 heures, les participants vont réfléchir sur les enjeux et les opportunités du e-commerce à travers des conférences thématiques, des panels et des ateliers-solutions, mais aussi des rencontres B2B. Il est également prévu la réalisation d’un annuaire électronique et papier des acteurs du e-commerce selon leurs secteurs d’activité et une soirée de clôture avec la cérémonie des e-commerce Awards.

Selon Salomon Anselme Mano, directeur d’e-commerce Ouaga, le salon a pour objectif de créer un cadre de rencontres professionnelles entre entreprises des différents secteurs de l’économie numérique et d’échanges public/privé, de regrouper des experts sur des thématiques importantes de l’économie numérique, d’accélérer l’usage des portemonnaies électroniques, les paiements de factures, ainsi que de marchandises et l’adoption de ces solutions par le secteur informel. En effet, explique-t-il « Le commerce traditionnel va mourir de sa belle mort. Les modes de consommation changent de façon irrévocable, plus vite que prévu. Et e-commerce Ouaga est une opportunité pour l’Afrique et en particulier pour le Burkina, de pouvoir entrer dans cette nouvelle ère de consommation en adoptant des produits et des services, des technologies qui sont propres à nos réalités. »

Selon les organisateurs, le Salon e-commerce Ouaga a la caution morale des autorités. Le salon est en effet placé sous le haut patronage du ministre du développement de l’économie numérique et des postes et sous le patronage du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Mais aussi sous le parrainage du président de l’ARCEP et de Younoussa Sanfo, expert en cyber sécurité.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias publics : Le SYNATIC dénonce les « campagnes mensongères » du ministre de la Communication
Médias : Le SYNATIC dénonce des violations de libertés syndicales dans les médias publics
Statut dérogatoire des médias publics : le gouvernement attendu (toujours) à la table des discussions
Conseil supérieur de la communication : Liste des entreprises de publicité agréées
Le Groupe Ecobank lance l’édition 2020 du Fintech Challenge
Développement numérique : Le directeur des opérations de la Banque mondiale touche du doigt le projet E-Burkina
TIC : Des ingénieurs se familiarisent au Cloud computing
Télévision nationale du Burkina : De nouveaux décors pour le studio JT et le studio production
Cloud computing : Cinq jours pour sensibiliser aux enjeux du Cloud et démystifier son utilisation au Burkina
Marché de la téléphonie mobile au Burkina : L’épidémie de coronavirus risque d’impacter les importations
Journée mondiale de la radio : « Rien ne peut battre la radio en matière de notoriété et de puissance, même pas les TIC »
Promotion de la paix : Les meilleures productions radiophoniques primées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés