Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Le thème expliqué à la population de la ville de Gaoua

Accueil > Régions • • mardi 14 novembre 2017 à 00h53min
57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Le thème expliqué à la population de la ville de Gaoua

Les membres du Comité national d’organisation du 11-Décembre ont tenu à Gaoua, une conférence le samedi 11 novembre 2017. Cette conférence marque ainsi le début des activités de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. C’est le représentant du Premier ministre, Siméon Sawadogo, qui a présidé cette conférence inaugurale.

« Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux » est le thème du 57e anniversaire de l’indépendance. Avant la fête, le thème a été expliqué aux populations de la ville de Gaoua le samedi 11 novembre dernier. Cette conférence inaugurale a tenu toute ses promesses avec la grande mobilisation constatée. Durant plus de trois heures de temps, l’anthropologue Ludovic Kibora a d’expliqué les valeurs qui sous-tendent ce thème.

Après la définition des concepts, le conférencier a laissé entendre que les différentes sociétés burkinabè doivent développer leurs pratiques en se fondant sur les sens de l’Etat, ce qui peut sans doute contribuer au renforcement du sentiment d’appartenance à une seule nation. C’est pourquoi il a expliqué que cette conférence était une occasion pour interpeller les populations à la construction d’un Etat-nation. La nation suppose une prise de conscience pour un idéal, une langue et une histoire commune.

Le Pr Ludovic Kibora a aussi invité les Burkinabè à ne pas se renfermer dans le particularisme, car il est un frein à la construction de la nation. Il a ainsi dit que c’est dans la dynamique des cultures que l’on peut imposer cette vision commune avec l’aide de l’Etat. Le conférencier a par ailleurs signifié que les revendications actuelles n’aident pas à la construction de cet Etat nation.

Pour le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation représentant le Premier ministre, ce thème montre clairement ce qu’est la région du Sud-Ouest et la situation actuelle du Burkina Faso. Au regard de certains actes et comportements observés dans la société, il est nécessaire qu’il ait une prise de conscience au sein des populations a-t-il poursuivi. C’est pourquoi selon le ministre Sawadogo, l’actuel gouvernement travaille à l’ancrage des valeurs du mieux vivre ensemble. « Il faut que les Burkinabè comprennent que leurs forces résident dans la diversité culturelle » a-t-il indiqué. Cela doit engendrer une citoyenneté responsable pour le développement harmonieux et solidaire a-t-il ajouté. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bitumage de la route Kantchari-Diapaga : Les travaux quasi terminés avec un taux d’exécution de 82% !
Infrastructures routières dans la région de l’Est : Plus de 160 milliards de F CFA injectés !
11-décembre dans la région des Cascades : Les travaux de voiries urbaines inaugurés !
Région des Cascades : La campagne agricole s’installe au rythme des fluctuations climatiques
Les Cascades : Bref aperçu sur une région aux ressources naturelles exceptionnelles
Situation sécuritaire et sanitaire dans la région de la Boucle du Mouhoun : Le gouverneur dresse un bilan préoccupant
Lutte contre le COVID-19 dans le Nayala : Don de matériels au CSPS de Koin par l’Association Koinbienkö
Saïdou Maïga, maire de Falagountou : « L’insécurité doit nous amener à investir davantage »
Route Didyr-Toma : 12 mois de retard, 7 km de bitume sur 43 km
48 heures de la citoyenneté : Une série d’activités pour sensibiliser les jeunes de la région de l’Est
Boucle du Mouhoun : Un projet pour accroître l’accès à l’énergie
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés