Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Aïssata Laure G. SIDIBE • dimanche 15 octobre 2017 à 01h29min
Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

La Coalition pour l’avancée du peuple (Copap) est composée d’un ensemble d’associations et de mouvements. Parmi lesquels le collectif 3D, Les jeunes unis pour la patrie, l’Alliance pour la justice et la prospérité, SOS emplois des jeunes, Action pour un changement de qualité, SOS vie. Elle a officiellement signé son entrée sur l’échiquier syndical en organisant sa toute première conférence de presse, ce jour 14 octobre 2017, à Ouagadougou. A l’occasion, elle a donné son point de vue sur la situation nationale.

Pour le coordonnateur général de la coalition, Aziz Sana, qui a animé la conférence de presse, la situation sécuritaire est préoccupante au Burkina Faso. « Malgré le non engagement de notre pays dans aucune guerre contre un pays tiers ni un groupe, il est la cible incessante d’une mafia dont le seul objectif est de nous détourner de notre chemin vers la justice, plus de démocratie, de respect de la vie humaine et une sensible amélioration du pain quotidien de nos populations », a-t-il expliqué. Convaincue que la recherche de la sécurité et de la défense du territoire est une affaire de tous, la Copap a invité les agents de l’Etat et ceux du secteur privé à renoncer à 10% de leur salaire pour le financement de la lutte anti-terroriste. Et ce, pendant 3 mois. « Ce n’est sous l’affluence ni du gouvernement, ni de l’armée. C’est la conférence des présidents des mouvements et associations affiliés à la coalition qui l’a ressorti. Et c’est en terme citoyen que nous l’avons proposé », précise M. Aziz Sana.

A l’en croire, cette manne financière servira à former les Forces de défense et de sécurité et à acheter du matériel militaire avec reddition des comptes au peuple et aux syndicats par le gouvernement. Pour ce faire, il a été demandé aux autorités d’entamer des pourparlers avec les syndicats pour que « l’effort salarial de guerre et de sécurité se concrétise ».

En ce qui concerne la réconciliation, le conférencier du jour a déclaré qu’on peut bien revendiquer ses droits ou défendre ses convictions sans verser le sang d’autrui et sans détruire la vie. « Tous ceux qui violent ce principe doivent s’attendre à ce que justice soit faite un jour ou l’autre », a-t-il prévenu. Séance tenante, le coordinateur de la Copap a lancé un appel à tous ceux qui se sont exilés et qui sont accusés à tort ou à raison, de rentrer au pays, affronter avec courage la justice. Pour ses membres, une supposée réconciliation sans la moindre vérité, justice et repentance sincère ne serait qu’une « grosse farce qui exploserait douloureusement sur le visage des gouvernants d’une part et éclaboussera les espoirs d’un peuple d’autre part ».

Faisant allusion aux crimes de sang, le coordonnateur général de la Copap a dit que le peuple s’interroge sur les intentions réelles des autorités à travers les libérations provisoires récentes des présumés conspirateurs du putsch manqué du 16 septembre 2015. « Messieurs les juges, le peuple ne vous comprend pas, prenez le haut-parleur et expliquez-vous, courageusement ».

En ce qui concerne la gouvernance, la coalition encourage le gouvernement à poursuivre sur la voie de la transparence dans la gestion de la chose publique. Elle a aussi proposé que toute malversation soit sanctionnée à la hauteur du forfait. Car, « les deniers publics doivent servir au peuple dans toute sa diversité et non à des farceurs de gestionnaires solitaires ».

Se prononçant enfin, sur les conditions de subsistance, M. Sana a souligné avec insistance que la gangrène qu’est le problème de l’employabilité des jeunes ainsi que la pauvreté ambiante restent une bombe à retardement. Et pour pallier un tant soit peu à la situation, il a invité le gouvernement à respecter ses promesses de campagne. Au peuple burkinabè, il a demandé de rester mobilisé et à se tenir prêt à répondre aux mots d’ordre à venir de la coalition.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 octobre 2017 à 08:39, par Celestin ! En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Bon c’est votre petite idée que de penser que les salariés seuls peuvent financer la lutte contre l’insécurité. Mais sachez que je ne partagerai jamais ce point de vue. Quand vous visez les salariés du public et privé, que voulez-voulez vous dire ? Qu’ils sont plus nantis que les autres ? Là vous vous trompez lourdement. Si vous aviez dit tous les citoyens du pays, on vous comprendrait mieux. Vous pensez que le pays a atteint ce seuil critique où c’est le citoyen qui doit financer sa propre sécurité ? Je ne pense pas. Il appartient aux décideurs de trouver les moyens nécessaires pour former les FDS et les équiper. Epargnez-nous de vos propositions ’’bidons’’. Les gens ont d’autres chats à fouetter.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 08:42, par Abdoulaye En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Très belle intervention Mr Sana. L’ensemble des points relève d’une grandeur d’esprit. La proposition de la contribution salariale est très bonne mais on pourra discuter sur le taux à appliqué. Votre position sur la justice est juste. On n’a des juge qui s’explique. Comme le disait il n’ont rien à cirer ave le peuple. Du côté réconciliation les accusé doivent avoir le courage de venir répondre devant la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 08:43, par Le Citoyen En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Vous me faites rire...., vous êtes rigolo ....
    Combien d’entre vous travaille ?
    Vous êtes réellement rigolo.
    De toute façon, vous pouvez le faire avec tous vos salaire si y en a ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 octobre 2017 à 07:51, par aigri En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

      Ah bon ? tu les trouve rigolos ? Des gens essaient de reflechir sur une situtation aussi grave , font des propositions aussi modestes soient t’elles et toi tu ris ? continue a rire cher ami tu rira beaucoup moins quand tu sera agressé en plein jour dans la rue par des malfrats. Je pense qu’ il faut avoir une attitude responsable, mature et patriote en les aidant a ameliorer leur proposition et a aller de l’ avant dans leur projet. On ne dit pas que ce qu’ ils proposent est pertinent mais l’ initiative est noble et à encourager.

      Répondre à ce message

      • Le 16 octobre 2017 à 12:30, par wayne" En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

        C’est vrai nous avons besoin de la contribution de tous les burkinabé en question de lutte contre l’insécurité au pays.
        je ne suis pas politique mais c’est quand même inquiétant que le pouvoir en place ne communique pas franchement sur ce qu’il se passe.
        Presque tous les jours des commissariats, des gendarmeries, des villageois, etc. sont attaqués, des gens sont tués chaque jour dans le nord et le sahel et on sait pas part qui et pourquoi ???
        Généralement des attaques terroristes sont revendiquées, mais dans le cas du Burkina rien.
        Dans ce manque de K.O où on ne sait vraiment pas si les dirigeants ont une solution, ce sera difficile de convaincre les salariés de verser 10% de leur salaire.

        Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 08:51, par Vieux père En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    En matière de réconciliation, j’ai rien à ajouter cher frère SANA. Vous avez tout dis. Il faut éviter de mettre la charrue avant le bœuf. Vérité d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 08:56, par Roger En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    C’est vraiment du grand n’importe quoi au Faso. N’importe quel farfelu, assis dans « un grain de thé » avec ses copains de quartier, échange quelques idées avec ceux-ci, s’investi d’une mission, puis se lève et convoque une soit disant Conférence de presse où il fait venir un ou deux journalistes stagiaires, eux aussi certainement du quartier ou étant le copain du copain d’un ancien camarade classe, pour couvrir "l’évènement".

    Attention, la politique est une chose sérieuse parce qu’elle doit déterminer la vie des populations, tracer leur avenir. N’importe quel aventurier, apprenti-politicien ne doit pas s’y aventurer.

    Le fameux collectif demande à ce que les travailleurs cèdent 10% de leur salaire trimestriel, mais lui même ne donne aucun exemple, ne serait-ce que symbolique, pour montrer sa bonne foi.

    « Au peuple burkinabè, il a demandé de rester mobilisé et à se tenir prêt à répondre aux mots d’ordre à venir de la coalition. »

    Vous êtes qui vous, pour demander au peuple de se tenir prêt ? Vous êtes un parti politique ? Vous voulez prendre le pouvoir ou quoi ? Quel est votre programme ? Quel projet de société vous proposez à ce peuple ? Vous voulez conduire ce peuple qui va vous suivre vers quoi ?

    Vous ne dites rien sur tout cela et vous voulez que les gens se lèvent pour vous suivre, comme de moutons. Tchrrr !!!!

    C’est vraiment du grand n’importe quoi au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 09:14, par Pasakda Ouédraogo En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Réduire les salaires, quelle démagogie, voilà des OSC qu’il purement et simplement supprimer. En fait on n’a pas à faire des OSC mais des succursales corrompues de parties politiques corrompues. On a des centaines d’OSC et des centaines de parties politiques. C’est plutôt leur nombre qu’il faut réduire de manière drastique.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 09:34, par la verite En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    desolé les gars,dites au financier et au magistrat de donner leur 32 miliards qu’ils se partagent coe fond commun pour assurer cette securité.vous OSC vous n’avez rien à dire

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 10:09, par Amadou de bobo En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Dieu vois bénisse ! Mais on trouvera des gens qui vont raconter que c’est pas bon. Que la vie est dur. On dirait que c’est pas leur vie on va sauver.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 11:04, par Raogo En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    « La Copap a invité les agents de l’Etat et ceux du secteur privé à renoncer à 10% de leur salaire pour le financement de la lutte anti-terroriste. Et ce, pendant 3 mois. « Ce n’est sous l’affluence ni du gouvernement, ni de l’armée. C’est la conférence des présidents des mouvements et associations affiliés à la coalition qui l’a ressorti. Et c’est en terme citoyen que nous l’avons proposé », précise M. Aziz Sana.

    Liberte d’expression quand tu nous tiens !

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 13:25, par Alphonse En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Voilà une très bonne proposition patriotique.. Vois au moins n’êtes pas des mange mil comme les fumeurs de join là. Si cette proposition est effective elle soulagement bon nombre de citoyens et également le pays tout entier.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 13:36, par TANGA En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    C’est pour des choses pareilles que je n’aime pas la démocratie !
    Maintenant qu’il faut trouver des sous, on demande au bas peuple qui n’arrive pas à s’en sortir ; et cela soit disant que c’est pour arranger DES VOLONTAIRES (les militaires). C’est la meilleure.
    Je crois qu’il faut que les élus mouillent le maillot. C’est eux qui ont dit qu’ils pouvaient et on les a élu. Ils ne diront pas qu’ils sont là pour manger seulement.

    Personne ne va faire cotisation venir donner car on sait que ça fini mal. Il y a ceux qui cotisent et ceux là qui bouffent !!!

    Remettons les CDR en place et nous verrons que l’information circulera.
    Ouvrons nos cœurs à nos bérets rouge pour qu’ils aillent combattre au lieu de les stigmatiser.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 17:16, par fedi En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Et puis quoi encore ! Il n y aura jamais assez d argent au burkina pour lutter contre l insecurite La question est plus strategique et politique que financiere il ya des zones au burkina ou les forces de l ordre sont quasi absents tandisque dans d autres regions il sonts en surnombre.il faut dans cette lutte exagerer le controle didentite au burkina1creer avec nos moyens d autres camps militaires2encourager financierement les infos concluantes dans certaines localites et diffuser largement l info3.Enfin je dis que pour bien faire il faut se laver le ventre ensuite demander de l aide pour le dos.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2017 à 18:13, par cheickh En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Voici un gars qui n’inspire aucunement confiance, qui veut donner des leçons aux autres. Toi, on t’a vu aller demander des audiences à Guillaume SORO jusqu’à Abidjan, pour avoir de l’argent de poche. On t"a vu également te disputer avec les autres membres de ton ancienne OSC, pour un poste de député au CNT. A présent que tu n’as plu de sous, tu le supportes mal. Alors tu crois pouvoir te sucrer sur les maigres salaires des travailleurs moyens, qui n’ont jamais eu autant que toi ! Vraiment que des bambins qui n’ont jamais eu une vie de famille normale, et ne savent rien des charges réelles de famille, ne nous cassent pas les tympans avec des sornettes de ce genre. On en sait plus que lui sur l’argent et son utilité, voire sur les sacrifices et leur opportunité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 06:36, par MADE IN En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    POURQUOI DES GENS SE PRENNE TJS PLUS QUE LES OTRES. ON A UN PRESIDENT ET UN GOUVERNMA. QUE LE GOUVERNMA NOUS ECLAIRE

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 06:43, par Lapaz En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Burkina, la destination à ne pas manqué car plein d’incroyable talents !!!!!!!!!! Pendant la transmission, non la transition plutôt vous étiez a la CNT Mr Sana. Quel sacrifice vous avez fait ? Vous avez utilisé les mêmes textes pour vous octroyé des salaires démesurés au détriment du peuple qui à faim aussi et avait faim à "votre époque". Vous devez savoir que la sécurité du pays c’est l’affaire du gouvernement auquel on paies nos impôts. Tu connais IUTS ? Tu sais ce qu’on coupe déjà sur le salaire des travailleurs et ce qu’on fait avec ce argent ? Tchrrrrrurrrrrrrrrrrrrrrrrrr.
    Faut allé te soigné si tu manque d’inspiration

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 07:10, par Aubin En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    BLAISE AU SECOURS... DEJA QUE LA CRISE NOUS FOUETTE, ON VEUT REDUIRE NOS MAIGRES SALAIRE QUI SUFFISENT A PEINE.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 08:39, par aigri En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    A ceux qui critiquent , vous proposez quoi pour regler le probleme ? C’ est facile de critiquer les idees des autres . Ou sont les votres ? Eux au moins ils ont eu le courage de proposer quelque chose. Vous qu’ avez vous fait ? Leur proposition aussi modeste soit elle peut declencher le debat qui va aboutir a des solutions concretes . Au moins ca. Soyez moins mechants et plus positifs c’ est de ca que ce pays a besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 13:14, par Masson ci En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Il n’y a pas que les fonctionnaires qui sont burkinabés, et il propose quoi pour les non fonctionnaires ? En manque de visibilité depuis la fin de la transition, San a tenté d’exister, hypocrite tes honoraires de députés sont pas finis faut reverser ça,,,, thurrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 14:03, par DAO En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des OSC invitent les travailleurs à renoncer à 10% de leur salaire

    Par rapport à un article recent sur la situation sécuritaire (dans le faso.net) j’avais déjà propose une idée semblable à savoir : que chaque burkinabè contribute pour une moyenne de 5 000FCFA par an et sur 3 ans Cela ferait en gros 297 milliards (pour 18 millions de burkinabè sinon plus)
    il ne faut s’attendre à que l’extérieur nous donnent des fonds pour assurer notre proper defense et securité ; cela n’arrivera jamais et si par hazard ça arrivait l’Etat sera confronté à de multiples conditionnalités pour debloquer les fonds !
    In intervenant avait trouvé mes propos ridicules et avait dit que les burkinabè preferaient aller prendre leur bière bouffer des brochettes !
    Ok no problem ; que Dieu nous donne longue vie seulement......

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
S.O.S pour le petit Abdoul Fatao : L’intervention chirurgicale s’est bien passée
Fermeture des établissements non en règle : Les promoteurs demandent la clémence du ministre de l’Education nationale
ISSP : Le monde scientifique rend hommage au Pr Banza Baya
Attaque de Koutougou : L’UNAPOL appelle les FDS à une « synergie d’action »
Bobo-Dioulasso : Des OSC sensibilisées sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains
FIIJA 2019 à Nanoro : Fin en apothéose de la 3e édition
Situation nationale : Le Chef d’État-major général des Armées invite les populations à faire fi des rumeurs
Réaction de l’APP/Burkindi suite à l’ignoble attaque du détachement militaire de KOUTOUKOU
Déclaration du front des forces sociales (FFS), suite aux actes de terrorisme
Burkina : Décès du Pr Yembila Toguyeni, premier recteur de l’Université de Ouagadougou
Région du Sud-Ouest : Le FPDCT s’ouvre aux journalistes
Collectivités territoriales : Le directeur général du FPDCT chez l’Alliance des partis de la majorité présidentielle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés