Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatrе-vingt-dix-nеuf рοur сеnt dе trаnsрirаtiοn.» Thomas Alva Edison

Crise à l’UPC : Les militants du Poni réclament leurs mandats

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da • dimanche 15 octobre 2017 à 01h29min
Crise à l’UPC : Les militants du Poni réclament leurs mandats

Des militants de l’union pour le progrès et le changement (UPC) du Poni ont initié une marche de protestation à l’encontre des treize (13) députés frondeurs. Cette marche est intervenue le jeudi 12 octobre 2017.

Les militants de l’UPC section du poni ne sont pas contents de leur Député Kodjo Jacques Palenfo. Ils l’ont fait savoir à travers une marche qui a débuté à la place des funérailles de Gaoua au Haut-commissariat du Poni. Au cours de leur marche, ils ont à travers des slogans et des chants exprimé leur mécontentement vis-à-vis de la position de leur camarade l’Honorable Député Palenfo Kodjo Jacques et douze (12) autres Députés de l’Assemblée Nationale. La raison de la marche se veut claire. Pour le porte-parole des marcheurs Ollo Thiamoubrè

Dibloni, ces députés doivent purement et simplement démissionner afin de permettre à leurs suppléants d’accéder au poste de Député à l’hémicycle. Remettant l’enveloppe qui contenait le message au Haut commissaire Ram Joseph Kanfado, Ignace Bèbè Doly a affirmé que si rien n’est fait du côté des Députés frondeurs, des actions énergiques seront menées à leur encontre les jours à venir, afin que ces derniers acceptent leur démission. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da correspondant régional
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 octobre 2017 à 10:10, par VERITE En réponse à : Crise à l’UPC : Les militants du Poni réclament leurs mandats

    TRES BONNE ACTION. JE PENSE TOUT LE MONDE COMMENCE A COMPRENDRE.
    1-COMMENT DES DÉPUTÉS PEUVENT SE LEVER CRÉER UN PARTI AU SEIN DU PARTI DE BASE SANS UNE RÉUNION PRÉALABLE AVEC LES MEMBRES DU BUREAU POLITIQUE SANS UNE CONFÉRENCE NATIONALE DU PARTI DE BASE. C’EST HONTEUX.
    2-PARTOUT DANS LE MONDE ENTIER ON NE DÉCIDE DE CREER UNE FRONDE OU UN PARTI EN COURS DE MANDANT. CELA SE FAIT A LA FIN DU MANDAT A LA SUITE D’UNE REUNION D’INFORMATION DES MEMBRES DU PARTI DE BASE. SI VOUS LE FAITE AUTREMENT VOUS ETES ET SERAI CONSIDERER COMME DEMISSIONNAIRES ET TRAITRES DU PARTI.
    3- DEPUIS LE DEBUT DES ELECTIONS L’UPC SAVAIT QUE MR PALENFO EST UN TRAITRE DE PAR SES AFFINITES AVEC WALLY.
    COURAGE A LA SECTION UPC DU PONI QUE DIEU VOUS ACCOMPAGNE

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2017 à 07:53, par titi En réponse à : Crise à l’UPC : Les militants du Poni réclament leurs mandats

    vraiment c’est grave dans ce pays. tout Gaoua c’est moins de cinquante personnes qui ne sont sortis pour exprimer leur mécontentement. UPC et son Zeph sont impopulaires dans ce pays il faut qu’il se reconvertis car la politique est dure pour lui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : "La situation sanitaire de Djibrill Bassolé est plus que préoccupante.., appel pressant au président Roch Kaboré", s’alarme le président du CDP, Eddie Komboïgo
Burkina : « Notre parti aborde 2020 avec un grand optimisme », Zéphirin Diabré, président de l’UPC
Chef de file de l’opposition politique : Une délégation de l’ONU s’assure de la tenue d’un « scrutin libre, transparent et sécurisé » au Burkina
Présidentielle 2020 : Tahirou Barry sera investi à Gaoua le 26 janvier 2020
Enrôlement des Burkinabè de la diaspora : Un échec programmé, selon l’opposition
Présidentielle de 2020 : L’opposition accuse le parti au pouvoir de vouloir saboter le vote de la diaspora
Burkina Faso : La Haute Alliance de Warrantage pour la République, le nouveau parti né de la crise au sein du PARIS
Phénomène du terrorisme : Le diagnostic et les pistes de solutions de Eddie Komboïgo, président du CDP
Extension de l’IUTS : « C’est une réparation d’une injustice entre travailleurs du privé et ceux du public », Aimé Zongo, responsable MPP au Kadiogo
Présidentielle de 2020 : « Les choses sont largement en faveur de l’Opposition », affirme Zéphirin Diabré
Incident dans une école franco-arabe : « Ce n’est pas une grenade qui a explosé », selon Rémis Fulgance Dandjinou
Burkina : « Les échéances électorales se tiendront à bonne date », promet Simon Compaoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés