Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Ministère de la santé : Message sur la dengue et précautions à prendre

Accueil > Actualités > Société • • samedi 22 juillet 2017 à 21h44min
Ministère de la santé : Message sur la dengue et précautions à prendre

La dengue est une maladie transmissible causée par un virus. La dengue se transmet d’une personne malade à une personne bien portante par la piqûre du moustique, Aedes aegypti. C’est un moustique noir avec des rayures blanches d’où son appellation moustique “tigre”. Une des particularités de ce moustique est de piquer pendant la journée. Il faut 4 à 7 jours après la piqûre du moustique infecté pour que les signes apparaissent chez la personne contaminée.

Il existe deux formes de la dengue :
-  la dengue simple ou non grave qui se manifeste par l’apparition brutale d’une fièvre, généralement accompagnée de maux de tête, douleurs derrière les yeux, douleurs articulaires et musculaires …
-  la forme compliquée ou grave qui, en plus de ces signes s’accompagne de saignement et peut occasionner des décès.
En 2016, des cas de dengue ont été enregistrés dans certaines formations sanitaires de notre pays.

CONSEILS PRATIQUES CONTRE LA DENGUE

1. Eliminer les endroits où l’eau peut stagner. Pour cela il faut :

-  retirer les réservoirs d’eau des pots de fleurs ;
-  mettre à l’abri tous les objets susceptibles de se remplir d’eau de pluie ou d’arrosage ;
-  nettoyer une fois par semaine, les endroits où l’eau peut rester pendant longtemps.

2. Eviter de se faire piquer par les moustiques :

-  porter des vêtements couvrant au maximum le corps ;
-  appliquer sur la peau des répulsifs (produits anti-moustiques) ;
-  utiliser des insecticides ou les serpentins ;
-  dormir tous les jours, sous moustiquaire imprégné d’insecticide (MILDA).

3. Eviter de prendre des médicaments sans les conseils d’un agent de santé.

4. Consulter rapidement dans un centre de santé en cas de fièvre brutale, de douleurs articulaires et de saignement.

Ainsi, nous participons à la lutte contre la dengue au Burkina Faso !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Monitoring du Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité : Le Burkina sous le poids des attaques terroristes au dernier trimestre de 2019
Politiques de santé au Burkina Faso : Vers une professionnalisation et une approche plus globale du suivi stratégique citoyen
Burkina Faso : Le Centre pour la lutte antitabac en Afrique (CLATA) échange avec les acteurs nationaux pour une intervention plus efficace
Bobo-Dioulasso : L’entreprise de production de boissons Twellium présente ses vœux aux journalistes
Volontaires pour la défense de la patrie : Les parlementaires disent « oui » au ministre de la Défense
Collaboration entre FDS et populations : La Fondation pour la sécurité du citoyen (FOSEC) présente ses réalisations
Fada N’Gourma : Une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations
Volontaires pour la défense de la patrie : « Il ne s’agit pas d’en faire des chairs à canon », Chériff Sy, ministre de la Défense
Suivi citoyen des politiques de santé : Une feuille de route pour coordonner les actions
Entrepreneuriat : La Caravane « Entreprendre à zéro franc » forme plus de 700 jeunes dans le Centre-est
Université Joseph Ki-Zerbo : Treize nouveaux pick-ups et trois amphithéâtres rénovés au bénéfice de la communauté scientifique et des étudiants
Burkina : Les institutions d’enseignement supérieur publiques bientôt évaluées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés