Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Route Didyr-Toma-Tougan : L’entretien courant en attendant le bitume

Accueil > Régions • • samedi 22 juillet 2017 à 02h24min
Route Didyr-Toma-Tougan : L’entretien courant en attendant le bitume

Il y a quelques semaines, nous nous étonnions que le ministre des infrastructures, lors de la journée nationale du paysan, affirme que les travaux de la route Didyr-Toma ont débuté, alors qu’il n’y avait nulle trace de chantier en cours, près de six mois après le lancement officiel des travaux.
Plus de deux mois après ce coup de gueule, les choses commencent à bouger.

De source officielle, les sociétés adjudicataires des deux chantiers (Didyr-Toma et Toma-Tougan) mettent en place leurs batteries. La Compagnie sahélienne des entreprises du Sénégal en charge du lot 1 (Didyr-Toma, longue de 43km) aurait installé sa base à Didyr et l’entreprise Oumarou Kanazoé (OK) du Burkina en charge du lot 2 (Toma-Tougan distant de 41 km) se serait installée à Toma.

Les deux sociétés, selon cette source officielle, seraient sur la finalisation des levées topographiques et le repérage de sites d’emprunt de terre, avant le début effectif de bitumage des deux tronçons. En attendant cette étape décisive, elles ont entamé des travaux d’entretien courant qui vont certainement permettre de remblayer la chaussée et de diminuer les nids de poule et autres crevasses sur ces deux voies qui causent tant de désagréments aux usagers.

Mais pour le gros morceau qu’est le bitumage lui-même, les deux entreprises vont devoir cravacher dur car lors du lancement officiel le 15 décembre 2016, il avait été dit que le chantier devait durer 15 mois, saison pluvieuse y comprise !

C.Paré
Lefaso.net

Lire aussi :
- Bitumage de la route Didyr-Toma-Tougan : 15 mois pour mettre fin au calvaire des populations

- Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Saïdou Maïga, maire de Falagountou : « L’insécurité doit nous amener à investir davantage »
Route Didyr-Toma : 12 mois de retard, 7 km de bitume sur 43 km
48 heures de la citoyenneté : Une série d’activités pour sensibiliser les jeunes de la région de l’Est
Boucle du Mouhoun : Un projet pour accroître l’accès à l’énergie
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
Diocèse de Dédougou : Monseigneur Prosper KY rend visite aux chrétiens de Toma
Journée de l’excellence du Conseil régional de l’Est : Le nom du premier au Bac aurait été remplacé par un autre
Région de l’Est : Les acteurs de la justice sensibilisés à la lutte contre la corruption
Education : Les nouveaux directeurs régionaux de la Boucle du Mouhoun installés dans leurs fonctions
Région des Hauts-Bassins : Le pont de Banakeledaga emporté par les eaux quelques mois après sa construction
Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés