Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Bac 2017 à Fada N’Gourma : Agé de 58 ans, le doyen des candidats échoue au 2nd tour pour sa 11e fois

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Soumaila Sana • mercredi 12 juillet 2017 à 00h18min
Bac 2017 à Fada N’Gourma : Agé de 58 ans, le doyen des candidats échoue au 2nd tour pour sa 11e fois

Candidat pour la 11e fois au baccalauréat, Amadou Gassambé, agent de santé au service de psychiatrie du CHR de Fada, a échoué au second tour de la session de 2017. Pour la 11e fois. Nous lui avons tendu notre micro pour avoir ses sentiments.

Aux questions de savoir comment il a trouvé les épreuves du baccalauréat cette année, le sentiment qui l’anime après cet échec au second tour et ce qu’il compte faire l’année prochaine, Amadou Gassambé : « Etant doyen de tous les élèves de la région de l’Est, je trouve que les épreuves de l’examen de cette année ont été très difficiles, mais cela n’a pas empêché certains d’aller au second tour où il y a eu beaucoup d’échecs. Je pense que la matière qui m’a été le plus difficile c’est les mathématiques, mais je tiens à l’obtention de ce premier diplôme universitaire vu mon âge parce que cela peut galvaniser, motiver tous ces enfants à redoubler d’effort en me voyant parmi eux dans des salles de composition, pour aller à la recherche de ce diplôme (bac) », a-t-il confié.

Il a poursuivi que pour espérer de nos jours un certain nombre de postes au niveau national ou international, il faut avoir au minimum le baccalauréat. Pour lui, il s’agit d’une exigence et M. Gassambé promet de se forcer à aller de l’avant. « Je souhaite que l’on soit diligent au niveau de la correction et de revoir aussi les textes sur l’examen du bac selon moi, qui datent de depuis longtemps. Je ne suis pas satisfait des notes qui m’ont été attribuées lors de la correction », a-t-il conclu.

Soumaila SANA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
Réduction des inégalités au Burkina : L’ONG Oxfam en appelle à des engagements des gouvernants
Accès à l’eau potable : La commune de Béré bénéficie de 28 forages en une année
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés
Région de l’Est : L’amélioration du climat des affaires au cœur des préoccupations
2e CASEM de l’année 2019 du ministère de la Santé : Le bilan des activités 2019 et les priorités 2020 à l’ordre du jour
Beauté : L’épilation à base d’aloé Véra, une astuce efficace
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Burkina : « 2020 commence comme s’est achevée 2019 », regrette le syndicat des éducateurs de base
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés