Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Bac 2017 à Fada N’Gourma : Agé de 58 ans, le doyen des candidats échoue au 2nd tour pour sa 11e fois

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Soumaila Sana • mercredi 12 juillet 2017 à 00h18min
Bac 2017 à Fada N’Gourma : Agé de 58 ans, le doyen des candidats échoue au 2nd tour pour sa 11e fois

Candidat pour la 11e fois au baccalauréat, Amadou Gassambé, agent de santé au service de psychiatrie du CHR de Fada, a échoué au second tour de la session de 2017. Pour la 11e fois. Nous lui avons tendu notre micro pour avoir ses sentiments.

Aux questions de savoir comment il a trouvé les épreuves du baccalauréat cette année, le sentiment qui l’anime après cet échec au second tour et ce qu’il compte faire l’année prochaine, Amadou Gassambé : « Etant doyen de tous les élèves de la région de l’Est, je trouve que les épreuves de l’examen de cette année ont été très difficiles, mais cela n’a pas empêché certains d’aller au second tour où il y a eu beaucoup d’échecs. Je pense que la matière qui m’a été le plus difficile c’est les mathématiques, mais je tiens à l’obtention de ce premier diplôme universitaire vu mon âge parce que cela peut galvaniser, motiver tous ces enfants à redoubler d’effort en me voyant parmi eux dans des salles de composition, pour aller à la recherche de ce diplôme (bac) », a-t-il confié.

Il a poursuivi que pour espérer de nos jours un certain nombre de postes au niveau national ou international, il faut avoir au minimum le baccalauréat. Pour lui, il s’agit d’une exigence et M. Gassambé promet de se forcer à aller de l’avant. « Je souhaite que l’on soit diligent au niveau de la correction et de revoir aussi les textes sur l’examen du bac selon moi, qui datent de depuis longtemps. Je ne suis pas satisfait des notes qui m’ont été attribuées lors de la correction », a-t-il conclu.

Soumaila SANA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
Décès de sa majesté le Kupiendieli : Les condoléances du gouvernement
Décès du Kupiendieli : Le CDP rend hommage à un un « grand homme politique »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés