Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Energies renouvelables : Quand Iamgold Essakane S.A transforme le soleil en une ‘’mine d’or ‘’

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET | Par Nicole OUEDRAOGO • lundi 29 mai 2017 à 00h11min
Energies renouvelables : Quand Iamgold Essakane S.A transforme le soleil  en une ‘’mine d’or ‘’

Dans huit mois, le Burkina Faso va abriter la plus grande centrale hybride d’Afrique de l’Ouest. Le projet de construction de la centrale solaire de 15 mégawatts (MW) de la mine d’or d’Iamgold Essakane, sera effectif dès le premier trimestre de l’année 2018. La première pelletée de terre a été levée ce vendredi 26 mai 2017, par le ministre de l’énergie, Alpha Oumar Dissa.

Erigée sur une superficie de 22 hectares, dans l’enceinte de la mine, la centrale solaire de la mine d’or d’Essakane comportera 130 000 panneaux solaires. « Sans fumée, ces panneaux convertiront l’énergie du soleil si abondant du sahel en électricité à 6600 volts (…). Le projet d’Essakane Solar utilisera le soleil si abondant au Burkina pour permettre à la mine et au Burkina Faso, d’économiser l’importation de 6 millions de litres de fuel par an, soit environ 300 camions » a noté Christophe Fleurence, porteur du projet d’Essakane Solar.

D’une valeur de 15 milliards de francs CFA, ce projet qui ambitionne de révolutionner l’industrie minière permettra à terme, de réaliser des économies annuelles d’environ 6 millions de litres de carburant et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, notamment la consommation en CO2, de près de 18 500 tonnes.

En effet, la transition au traitement de minerai dur a engendré une augmentation de la consommation énergétique à la mine d’Essakane d’environ 14 GWh/mois en 2013 à 26 GWh/mois en 2015.Compte tenu de cette hausse, le projet de construction de la présente centrale solaire a été mise en place , en complément à la centrale énergétique de mazout lourd existante de 56 MW . Ainsi, « Iamgold s’est résolument engagé sur la voie pour augmenter la proportion d‘énergies renouvelables à 15 % de ses besoins totaux en énergie au cours des trois prochaines années » a noté Bruno Lemelin, Directeur général d’Iamgold Essakane.

« Un projet remarquable à tout point de vue »

Bruno Lemelin, Directeur général d’Iamgold Essakane

Pour le DG d’Iamgold Essakane, ce projet s’inscrit dans la volonté de la compagnie de réduire ses coûts et son empreinte environnementale à travers sa politique d’amélioration continue et de développement durable, qui est d’ailleurs l’une des valeurs fondamentales du groupe. A l’en croire, produire de façon efficace et responsable est un engament fort pour son entreprise. Raison pour laquelle, « Nous avons le devoir de prolonger la vie de la mine le plus longtemps possible pour sécuriser le nombre d’emplois » a-t-il souligné.

A cet effet, Bruno Lemelin a indiqué que la présente centrale qui vient en appui à la centrale énergétique de mazout lourd existante de 57 MW, va générer près 40 emplois directs durant la phase d’exploitation (15 ans) et occuper près de 70 à 120 personnes durant la phase de construction. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
SEMAFO Boungou : Des chiffres au-delà des attentes après une année d’exploitation
Exploitation minière : Le cas de Bomboré en débat à Ouagadougou
Activités minières en Afrique de l’Ouest : L’industrialisation de l’Afrique en réflexion à Ouagadougou
SAMAO 2019 : Le charbon actif au cœur des échanges
Extraction de l’or : Le Burkina lance un projet pour l’élimination du mercure
Village de Sangoulanti (Sud-Ouest) : Un site d’orpaillage ouvert en face d’une école primaire
Province du Boulgou : Des violences sur le site de la mine de Youga
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : L’audience renvoyée en octobre à la demande de la défense
Affaire charbon fin : L’UPC exige la démission « sans délai » du ministre des Mines
Affaire charbon fin d’Essakane IAMGOLD : Douze personnes physiques poursuivies pour des faits de fraude de commercialisation de l’or
Mine de Karma au Nord : Des kits d’embouche ovine pour les jeunes de Namissiguima
Société minière de Sanbrado (Somisa SA) : Une convention pour démarrer l’extraction de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés