Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Simulation d’attaques terroristes à Ouagadougou : La population paniquée, mais rassurée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO • mercredi 17 mai 2017 à 10h00min
Simulation d’attaques terroristes à Ouagadougou : La population paniquée, mais rassurée

Annoncé la semaine dernière à travers un communiqué signé du secrétaire général du ministère en charge de la sécurité, l’exercice de simulation de deux attaques terroristes simultanées a eu lieu ce 16 mai 2017 à Ouagadougou. Au centre-ville et à Gounghin, la circulation a été longtemps perturbée.

Des tirs d’armes et une forte présence de Forces de défense et de sécurité aux alentours des Hôtels Azalaï au centre-ville, et Rayis à Gounghin. Les exercices militaires simulant deux attaques terroristes, prévus depuis quelques jours, ont bel et bien eu lieu ce 16 mai 2017 dans la capitale.

Dans le communiqué daté du 12 mai, le gouvernement invitait la population « à ne pas paniquer et à vaquer paisiblement à ses occupations tout en collaborant avec les Forces de sécurité ». Mais les tirs ont toutefois surpris beaucoup. Pendant que certains prenaient la tangente surpris par les coups de feu ; d’autres plus curieux mais tenus à l’écart, ne voulaient rien manquer de l’opération.

Malgré les désagréments, dus notamment aux déviations, aux embouteillages, et à la panique, la population a cependant bien accueilli l’exercice.

Cet exercice a été également mené dans d’autres capitales africaines, dans un contexte marqué par des attaques terroristes. Dans les grandes villes, la manœuvre concerne généralement les hôtels et autres endroits de grand rassemblement. Ouagadougou qui a fait l’amère expérience en janvier 2016 avec l’attaque ‘’surprise’’ de l’hôtel Splendid et du Café Cappucino, veut se préparer pour faire face à toute éventualité.

TCS
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 mai 2017 à 13:24, par Saïdou En réponse à : Simulation d’attaques terroristes à Ouagadougou : La population paniquée, mais rassurée

    Fds On A Confiance A Vous,que Dieu Vous Aide Pour Que Puissiez Protéger Notre Cher Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2017 à 13:31, par SIDNABA En réponse à : Simulation d’attaques terroristes à Ouagadougou : La population paniquée, mais rassurée

    Mr Basolma Bazié SG de la CGTB, vous voyez que le ministre Simon Compaoré ne parlait pas au hasard quand vous bavardiez sur lui non ? Syndicalisme et sécurité c’est pas pareil dèh ? C’est parlez peu en sécurité (voir Mr golf) et agir programmé, vite et bien.
    A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2017 à 15:40, par Moi Meme En réponse à : Simulation d’attaques terroristes à Ouagadougou : La population paniquée, mais rassurée

    Bien mais evidemment les terroristes vont chercher un autre mode operatoire. Il faut anticiper.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2017 à 10:32, par bavouma 2015 En réponse à : Simulation d’attaques terroristes à Ouagadougou : La population paniquée, mais rassurée

    C’est vraiment dommage pour notre pays !!!dites moi franchement ce qu’il y a d’extraordinaire entre cette simulation et ce que la BAC et l’UIPN ont l’habitude de faire. C’est du vrai théâtre dans ce ministère.J’ai aussi l’impression que tout ce que les pays de l’oncle SAM proposent il faut tout de suite bondir là dessus sans analyse.De grâce, les têtes pensantes de la Police Nationale devraient mieux conseiller le ministre et les formateurs. Il suffisait de regrouper les unités spéciales de la Police et de la Gendarmerie déjà existantes et renforcer leurs connaissances et en même temps renforcer les effectifs pour qu’elles soient opérationnelles sur toute l’étendue du territoire.Je craints fort qu’à la longue qu’il ait un conflit de compétence entre toutes ces unités. Et les moyens logistiques et financiers ?Ou du coup ces unités iront au garage ?surtout quand elles n’auront plus de moyens pour mener à bien leurs missions ?Faisons un peu l’économie de nos moyens en rendant plus efficaces les structures déjà existantes !Parfois il serait souhaitable d’associer les chefs de terrain car ils ont plus d’idées et surtout les bonnes.Malheureusement nous apprenons ces décisions par voie de presse et quand tout est déjà bien ficelé. Ne pensez pas que tout ce qui vient de l’extérieur est toujours le meilleur !!!Nos FDS ont aussi de la matière mais les moyens manquent

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Point des opérations de sécurisation du 10 au 16 mai 2021 : Une base de terroristes démantelée
Burkina : Une attaque à Palsègué (Centre-nord) fait 9 morts dont 3 VDP et le chef du village
Commune de Thiou (Yatenga) : Pourquoi et comment le maire a négocié avec les terroristes
Opération Barkhane Au Mali : Un groupe armé terroriste interpellé dans la région d’Hombori
Lutte contre le terrorisme : La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso mutualisent leurs forces dans les zones frontalières
Lutte contre l’extrémisme : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de prévention de la radicalisation et son plan d’action
Opération HOUNE : Une vingtaine de terroristes neutralisés
Sécurisation du territoire national : des terroristes délogés au Nord et au Sahel grâce à une opération d’envergure
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Oudalan : Les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque
Mali : Environ 300 militaires de la Force Barkhane mobilisés pour sécuriser un convoi de ravitaillement dans le nord
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés