Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Conseil national des organisations de la société civile : Une délégation était chez le Premier ministre

Accueil > Actualités > Société • • lundi 15 mai 2017 à 22h30min
Conseil national des organisations de la société civile : Une délégation était chez le Premier ministre

Une délégation du Conseil national des organisations de la société civile du Burkina Faso conduite par Jonas Hien a été reçue par le Premier-ministre, Paul Kaba Thiéba, le lundi 15 mai 2017, à Ouagadougou. Au menu des échanges, l’organisation prochaine de la deuxième session du cadre de concertation entre l’Etat et OSC.

Institué depuis 2014, la session du cadre de concertation entre l’Etat et les Organisation de la société civile se profile à l’horizon. Cette deuxième session sera co-organisée par le ministère de l’administration territoriale et le Conseil national des organisations de la société civile (CN-OSC). En prélude donc à la tenue de cette importante rencontre, une délégation du CN-OSC a été reçue par le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, le lundi 15 mai 2017, à la primature.

« En notre qualité de troisième vice-président de ce cadre, nous sommes venus rendre compte au Premier ministre, qui est le président de ce cadre de concertation, sur l’état de la préparation au niveau de la société civile », a déclaré le président du CN-OSC, Jonas Hien à sa sortie d’audience.

A l’entendre, l’organisation « se passe très bien ». « Les OSC des 45 provinces du pays se sont réunies il y a quelques semaines, à Bobo Dioulasso avec pour objectif de décortiquer le thème central de la présente assise, qui est la cohésion sociale et la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le jour retenu pour cette activité, le conseil des ministres avait annoncé la date du 23 mai. Le président du CN-OSC a cependant précisé qu’il se pourrait qu’il y ait un réaménagement de cette date en fonction du calendrier du chef de l’Etat. Mais qu’à cela ne tienne, « les choses se déroulent normalement en tenant compte de la date du 23 mai. Et même s’il advenait un petit réaménagement, ce qui est sûr nous serions déjà prêts », a-t-il laissé entendre.

L’occasion de cette audience a également été saisie pour échanger sur certains aspects liés à l’organisation. Selon M. Hien, cela se justifie par le fait qu’à la fin de la rencontre, il est prévu un échange direct entre le chef de l’Etat et les OSC.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Un dozo assassiné dans le Sourou
1er congrès burkinabè de santé publique : Plus de 800 participants et 244 communications attendus
Bobo-Dioulasso : Un drone finit son vol dans une concession
« Approche protection sociale sensible aux enfants » : L’ONG Save the Children plaide pour sa prise en compte dans les politiques communales à Dédougou
Cohésion sociale : Le Réseau des femmes leaders outille des femmes et des jeunes filles
Commune de Kongoussi : Le directeur régional de Plan International solidaire des déplacés internes
Festivités du 11 décembre 2019 : Le ministère en charge de l’Agriculture offre un dîner ‘’spécial’’ mets nationaux
Présence militaire étrangère au Burkina : Le MBDHP/Séno se pose des questions
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés