Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Conseil national des organisations de la société civile : Une délégation était chez le Premier ministre

Accueil > Actualités > Société • • lundi 15 mai 2017 à 22h30min
Conseil national des organisations de la société civile : Une délégation était chez le Premier ministre

Une délégation du Conseil national des organisations de la société civile du Burkina Faso conduite par Jonas Hien a été reçue par le Premier-ministre, Paul Kaba Thiéba, le lundi 15 mai 2017, à Ouagadougou. Au menu des échanges, l’organisation prochaine de la deuxième session du cadre de concertation entre l’Etat et OSC.

Institué depuis 2014, la session du cadre de concertation entre l’Etat et les Organisation de la société civile se profile à l’horizon. Cette deuxième session sera co-organisée par le ministère de l’administration territoriale et le Conseil national des organisations de la société civile (CN-OSC). En prélude donc à la tenue de cette importante rencontre, une délégation du CN-OSC a été reçue par le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, le lundi 15 mai 2017, à la primature.

« En notre qualité de troisième vice-président de ce cadre, nous sommes venus rendre compte au Premier ministre, qui est le président de ce cadre de concertation, sur l’état de la préparation au niveau de la société civile », a déclaré le président du CN-OSC, Jonas Hien à sa sortie d’audience.

A l’entendre, l’organisation « se passe très bien ». « Les OSC des 45 provinces du pays se sont réunies il y a quelques semaines, à Bobo Dioulasso avec pour objectif de décortiquer le thème central de la présente assise, qui est la cohésion sociale et la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le jour retenu pour cette activité, le conseil des ministres avait annoncé la date du 23 mai. Le président du CN-OSC a cependant précisé qu’il se pourrait qu’il y ait un réaménagement de cette date en fonction du calendrier du chef de l’Etat. Mais qu’à cela ne tienne, « les choses se déroulent normalement en tenant compte de la date du 23 mai. Et même s’il advenait un petit réaménagement, ce qui est sûr nous serions déjà prêts », a-t-il laissé entendre.

L’occasion de cette audience a également été saisie pour échanger sur certains aspects liés à l’organisation. Selon M. Hien, cela se justifie par le fait qu’à la fin de la rencontre, il est prévu un échange direct entre le chef de l’Etat et les OSC.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Front social : Le Syndicat national des secrétaires du Burkina (SYNASEB) annonce une grève de 96 heures
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
Forum de l’entreprenariat à Abuja : Les Burkinabè font le bilan de leur participation
Programme d’entrepreneuriat pour les jeunes du Sahel : La jeunesse bobolaise informée des opportunités offertes
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
Forum international interreligieux, interculturel jeunesse pour l’avenir (FIIJA) 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés