Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Insurrection populaire de 2014 • • lundi 8 mai 2017 à 00h58min
Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice  dénonce la

Dans le cadre du procès en cours devant la Haute Cour de Justice, certains avocats, de mauvaise foi ou par méconnaissance des règles régissant l’intervention de l’avocat en matière pénale, notamment la notion d’assistance, tentent de faire croire à l’opinion publique nationale et internationale la volonté délibérée de la Haute Cour de justice de violer les droits de la défense.

Nous tenons à préciser et à réaffirmer l’attachement de la procédure pénale Burkinabé au respect du principe des droits de la défense. Ces droits doivent, cependant, s’exercer dans le respect des dispositions du code de procédure pénale, qui garantissent le droit pour un accusé, un prévenu, ou un inculpé de se faire assister par un défenseur. Contrairement donc aux allégations faites par certains avocats de certaines personnes accusées absentes à ce procès, il convient de préciser que le droit à l’assistance d’un avocat est celui de toute personne poursuivie de pouvoir bénéficier de la présence à ses côtés d’un avocat, de consulter celui-ci et d’exercer avec lui les droits de la défense, au cours d’une procédure judiciaire.

L’avocat assistant son client en matière pénale ne peut donc plaider devant le Tribunal ou la Cour qu’en présence de la personne qu’il assiste, cela d’autant plus que l’audience de jugement devant le tribunal correctionnel ou devant la juridiction criminelle est organisée selon le principe de la comparution obligatoire du prévenu ou de l’accusé.

Dans le cas d’espèce, pour leurs défenses devant la Haute Cour de Justice, Messieurs Biaise COMPAORE, Assimi KOUANDA et Madame BOLY née Barry KOUMBA, ont constitué des avocats. Cependant n’étant pas présents à l’audience et au regard des dispositions qui encadrent l’intervention de l’avocat en matière pénale devant les juridictions de notre pays, leurs conseils ne peuvent être autorisés à plaider devant la Cour.

Actuellement par le biais du fonds d’assistance judiciaire, l’Etat a organisé l’assistance judiciaire gratuite pour les prévenus et les accusés indigents. Pourquoi n’autoriserait-il pas la présence d’un avocat et le respect des droits de la défense si les textes le permettent ?
« DURA LEX, SED LEX »

Le service des relations publiques de la haute cour de justice

Vos commentaires

  • Le 6 mai 2017 à 23:40, par Belko En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Espérons que notre Haute Cour est sûre de ce qu’elle avance. On a vu certains de nos "grands" juristes s’exciter comme çà avant d’aller se faire humilier devant la Cour de Justice de la CEDEAO...Affaire à suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 01:37, par Hussein En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Des choses merveuilles se passent au Faso. BIEN STIPULE ici-la ! C’est notre loi de notre terre, le Faso !

    A bon entemdeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 02:29, par Le droit En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    C est quel communiqué insensé ca. On vous dit que ce que vous faites est en contradiction des traites et lois internationales que le burkina a ratifié et qui sont au dessus de nos lois et vous delirez toujours. Decidement mon pays est foutu avec des gens comme vous

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 06:10, par Ka En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Maître Benewendé Sankara doit le savoir : 99% des avocats sont formé à être malhonnête pour sauver les criminels. C’est un métier ou tout est permis pour gagner d’abord de l’argent, après les réussites des procès. C’est pourquoi un criminel riche Italien de la mafia disait que son avocat pourra tuer sa propre mère pour le sauver de la perpétuité, car il est affamé de l’argent. C’est pourquoi il ne faut pas étonné que d’autres avocats venus des planètes des ovnis se permettent de citer le nom de Dieu pour tromper le peuple, croyant qu’on les prendra au sérieux. Être malhonnête est l’arme de certains avocats pour sauver les criminels.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2017 à 06:34, par Romuald DIALLO En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

      Parfaitement d’accord avec vous Ka. Et ce qui est grave c’est qu’on veut constitutionnaliser cette profession dans la constitution de la 5è république qui doit être transmise au chef de l’Etat dans les prochains jours (si ce n’est déjà fait). SCANDALE ! La profession d’avocat n’est pas supérieure à la profession d’enseignant, ni à celle du médecin. C’est du n’importe quoi que cette nouvelle constitution nous prépare.

      Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 06:56, par zwwa En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Etes vs seriex ??? Sincerement l’etes vous ? Je commence a me rendre compte que Blaise Compaore n’etait pas le souci..... Vous tous etes d’une mauvaise foi hors du commun vraiment hora du commun...Anyway le ga vs ne pourez pas le mettre en prison c’a ces un.. De 2 si vs voule vraiment la justice reflchissez bien.... Surtout que le fameux enfan d Sankara la s labas

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 07:05, par badini En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    bravo pour cet éclairage important sur cette critique nuisible des avocats qui font tout pour salir l’image de notre justice. Je suis enseignant et je n’ai aucune connaissance en matière de droit mais je sentais depuis que cet avocat -marchant venu de...n’est pas empeché de parler au compte du dictateur pour rien. il est vraiment hautain ce monsieur* SUR de lui* !!! malgré mon ignorance en matière de procédure en justice, je savais au moins qu’etre avocat ne donne pas droit à se substituer à un prévenu ou accusé ; sinon ce serait simple : les mis en accusation ou prévenus qui ont des moyens comme...ne seraient jamais jugés. Il suffirait pour eux de s’acheter un pauvre type qui prendrait leur place pour encaisser les peines. D’ailleurs je pense que selon la loi de notre beau pays, la peine est personnelle et personne ne peut vous remplacer pour la consommer à votre place. Je vais terminer en demandant au président du tribunal de faire une exception pour ce avocat-marchant de SUR ;meme si cela va causer un problème de jurisprudence : comme il est sùr de lui, et pense etre égal à Blaise physiquement, moralement, spirituellement et sanguinairement, on le juge comme tel et direction le poteau car la loi de la peine de mort n’est pas encore abolie au FASO. Cela servira d’exemple pour ces robes noires qui pensent pouvoir user de leur diplôme d’avocat pour s’acheter tous les droits de remplacement de leurs clients.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 07:21, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Mais si ce sont les Textes organisationnels (Textes d’ailleurs pris par ceux-là même qui sont aujourd’hui jugés) qui prévoient cela, en quoi la Haute Cour de Justice est en faux ? Vu sous cet angle effectivement, les Avocats sont de mauvaise foi, à moins qu’ils ne connaissent pas l’existence de ces Textes. Quant aux déclarations et comportements de Me SUR, nous pouvons le comprendre. Il est malhonnête. Il est dans son rôle qui est de "faire de délations, de distraire le peuple et surtout de faire croire au monde entier que le procès de son client ne devrait pas être". On est d’accord qu’il faut qu’il justifie ses honoraires qui devraient être lourds. Mais de là à piétiner la déonthologie de sa Profession, on se demande comment il avait pu occuper le Siège de Bâtonnier en France, pays très regardant dans l’application et le respect de ses Lois par excellence.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 08:24, par bon dimanche En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Ce message aurait gagné tout simplement en citant l’article de code de procédure pénale qui interdit la plaidoirie d’un avocat en l’absence PHYSIQUE de son client. En ce moment quand "certains avocats de mauvaise foi" (est ce maître Sur) s’excitent le Procureur Général se lève et le remet a sa place. Mais cela suppose que le negre n’a pas peur du blanc. Maitre sankara est avocat. Il connaît le droit. Madame Bonkoungou est magistrate elle connait le droit. Être juge c’est aussi être courageux et impartial.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 08:57, par Karfolo En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Cest ca Le prototype d’un communiqué bancal . Si nous avons chassé Blaise Compaoré à cause de sa mauvaise gouvernance, nous devons avoir en tête que Les mauvaises juridictions incompatible avec le droit international qu’il a mis en place doivent aussi être banni de notre cité. Le BURKINA Faso a signé des traités internationaux qui sont au-dessus de nos lois supranational . Sinon il faut faire des tribunaux d’exception et les faire validé par Les institutions internationales. Donc il ne faut pas être étonné que Les avocats relèvent et combattent les incohérences de ce tribunal hors norme. C’est vrai nous avons soif de justice , il faudrait également que le droit des accusés soit garanti. La justice ne juge pas La morale mais Le droit. Si nous n’y prenons garde les décisions de cette cour risquent d’être annulé devant des tribunaux régionaux. Comme La cour de La CEDEAO.
    Le citoyen Burkinabè à soif de la justice et il faudrait que cette justice soit la meme pour tous. Cest Le cas du dossier Thomas Sankara , ou un des gourous complice a trouvé un poste juteux à un des avocats du dossier. Ainsi Ce gourou , par cet acte croit ainsi échappé à la justice. Il en est de même Dans Le dossier Dabo Boukari. Honorables députés , donneur de leçon Dans cette cour , commencez et ayez le courage d’inculper vos propres collègues pourris cités Dans des affaires tumultueuses. Il y va de votre crédibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 09:10, par kenichi En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Pourquoi vous vous justifiez même ? Vous n’en avez pas besoin.. le chien aboie et la caravane passe....

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 09:44, par Un bon procès En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Lisez l’argumentation de la Cour européenne des Droits de l’homme dans l’arrêt Krombach. C France, vous ferez moins le fier.
    Des juges fébriles qui vacillent dès qu’ils entendent " exception " . Si vous n’êtes pas à la hauteur il est encore temps de partir .Mais si vous rester à cause des indemnités qu’on vous sert Sacher que le peuple ne se contentera pas d’un procès mouta mouta.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 10:28, par Amadoum En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Vue l’importance des dossiers, les membres de la Haute Cour de Justice doivent se preparer a faire face au DROIT et non a des individus qui veulent divertir l’audience. Ne permettez pas a des avocats, qui qu’ils soient et d’ou qu’ils viennent, de vous intimider. Certains avocats veulent utiliser leur notoriete ou leur longevite dans la profession pour distraire le peuple. Agueris ou novices, l’information pertinente a la situation est dans les memes manuels de droit et est la portee de tous les avocats. Que ce soient la cour de justice de la CEDEAO, les batoniers de Paris ou de Ouagadougou, la Cour Internaionale de Justice, la loi internationale, le droit qui est utilise dans tous les tribunaux a travers le monde est le meme et se trouve dans des manuels. Prenez le temps de les lire et maitrisez les concepts juridiques dont vous aurez besoin pour la situation. Surtout, ne vous laissez pas intimider !

    Faites les travailler pour meriter chaque centime qui leur sera verse par les accuses !

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 10:56, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    par Achille De TAPSOBA

    Hommage à nos Martyrs du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Chers juges de la Haute Cour, êtes-vous tenus d’écouter un petit avocat blanc (Me Sur) venu pour troubler le procès ? Mettez-le dehors et le procès continue. Le Burkina n’est ni un département ni une préfecture de le France où des petits français viennent donner des instructions. A chaque fois, ce petit français(Me Sur) vient saboter les procès sans être inquiété, nos juges se taisent cela est très choquant. Me Sur n’est pas mieux que nos juges ou nos avocats. Chers juges, vous avez fait les mêmes études de droit et la même école (France) pas question qu’il salisse les institutions de l’État pour de l’argent que son client Blaise Guessan a volé et pillé pendant 27 ans. Ces avocats pareils(Me Sur) courent derrière les dictateurs africains (criminels de sang et économiques) pour les racketter car ils savent qu’ils sont prêts à dépenser des sommes colossales pour leur défense. S’il était meilleur et sûr de lui, il serait à la Haye car à la Haye on recrute les meilleurs avocats du monde.

    Chers juges ne cédez pas à la pression des nouveaux colonisateurs(Me Sur). Toutes familles des Martyrs et le Brave Peuple vous regardent attentivement. Un faux procès vous décrédibilisera de plus parce que depuis longtemps vous êtes taxés littéralement de justice corrompue, de justice pourrie, de justice asymétrique. Il y va de votre survie(intérêt) de rendre justice aux plus faibles(mains nues contre les lourdes armes de l’ex-rsp). Un faux pas (procès de complaisance), le Brave Peuple ne vous pardonne JAMAIS.

    Notre combat contre l’impunité continue. BRAVE PEUPLE BURKINABÉ, NE TRAHISSONS PAS NOS CHERS MARTYRS. C’est à travers notre courage que nous progressons au bonheur de tous les BURKINABÉS.

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2017 à 19:45, par Sounri n gomdé En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    par Sounri n gomdé
    Cette réaction de la haute cour est inopportune et inappropriée et prouve que la plupart des juges qui la composent ne sont pas familiers de la conduite d’un procès. En réalité les avocats sont dans leur bon rôle en faisant feu de tout bois-surtout quand ils sont à court de moyens juridiques pour défendre une cause-pour jouer sur l’émotion du public dont ils exploitent à dessein la non maîtrise des procédures. Il revient donc à la cour (aux juges qui la composent) de garder sa sérénité, sachant que dans un procès (où les intérêts des parties sont nécessairement contradictoires et opposés) on ne peut satisfaire tout le monde à la fois. Le plus important pour le juge, à la fin, c est le sentiment d’avoir bien appliqué la loi et d’être en paix avec sa conscience.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 06:55, par Vrai En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Malheureux burkinabè qui veulent qu’on jugent leurs mentors en leur absence.
    Je crois que la CPI même aurait fait tout simplement la même chose pour tous ceux qui sont recherchés.
    Il n’y a qu’au Burkina qu’on voit des hiboux qui veulent qu’on jugent des gens sans que ses personnes ne soient présentes.
    Même dans 1000 ans la haute cour aura raison sur ce jugement là.
    Je ne dis pas pour autant que la haute cour est irréprochable en tout.
    Mais pour le cas d’espèce elle est correcte.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 10:14, par Lepays En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Mes cher amis faites attention avec les textes que m.Sur à jetter sans en précisé les articles. Consultez ces textes et vous verrez.mrci

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 10:43, par zamanoma En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Il s’agit de dire le droit et rien de plus. Messieurs les juges de la cour, vous devrez étayer votre argumentaire avec les articles des lois et arrêtés que notre pays dispose pour éclairer l’opinion publique dont vous vous adressez. Je trouve que votre communiqué est plat et trop faible devant la loi. En matière de justice, évitons les règlements de comptes. Si le gouvernement TIAO a fauté sur la base de nos lois, qu’on les condamne. Dans le cas contraire, qu’on les relaxe, sinon les règlements de comptes vont se tourner contre ceux qui les nourrissent tôt au tard actuellement. Ainsi se nourrit la haine.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 10:57, par Ka En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    ’’’A l’invernant Belko : la haute cour de justice a été créée par le régime Blaise Compaoré : et je n’en disconviens pas que la continuité reste dans l’esprit de quelques Burkinabé. Ce que je peux te dire, depuis la création de cette haute cour de justice jusqu’à l’arrivé du MPP, elle n’a jamais été appliqué malgré que nous savons qu’il y a des coupables et des complices des crimes gratuits parmi la clique de Blaise Compaoré durant 27 ans. Et s’il y a continuité et que ce machin dite haute Cour de justice appartienne au MPP, comme elle appartenait a Blaise Compaoré et son CDP, la différence est qu’elle est active, et peut être, quelques intouchables seront condamné, qui est déjà un vrai défi, et une victoire d’un peuple meurtri. Peut-être ce machin que tu crois être pour le pouvoir du moment, sera dans les mains de l’UPC, ou un autre parti politique un jour, et qui s’autorisera de faire condamné ceux dont tu penses qu’ils utilisent leur machin pour se venger. Le monde tourne ainsi avec ses gouvernants prédateurs dont je partage tes pensées.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 11:22, par je suis du nouveau regime En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    S’il y a un fait moralement troublant dans cette justice, c’est bien la présence de maître sankara comme juge.Il était le numéro 2 du CFOP, et opposant terrible à ces messieurs qu’il doit juger.Le droit est vraiment raide.Il faut souvent qu’on l’adapte à nos situations.Il est clair que c’est difficile pour maitre Sankara de prononcer même le doute à l’accusé.Moralement, il n’a pas sa place dans cette cour.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 11:44, par LKD En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Trop hypocrisies ! Vous prenez les gens pour des myopes ? Ne vous souvenez vous pas dans le procès Norbert ZONGO où François COMPAORE était à chaque audience cité à comparaitre il s’est toujours fait représenté par ses avocats ? Arrêtez la comédie et rendez justice.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 14:37, par sidzabda En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    Me SUR Olivier ne défend pas tout le monde mais la famille COMPAORE seulement, il faut qu’il prenne ses valises et les rejoindre parce qu’il risque de se faire déshabillé de sa robe par des burkinabè traumatisés par la même famille et qui n’ont pas d’avocats. Chaque jour vous criez justice équitable, justice dans un pays de droit. Cherchez votre argent mais ne provoquez les pauvres citoyens sinon nous allons vous montrer que nous sommes dans un pays de devoirs aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2017 à 17:02, par ragomzanga En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    C’est étonnant ces commentaires...
    Il faut se poser les vraies questions.
    Nos juges sont-ils des amateurs ou incompétents ou sont-ils dans la vérité ?
    Les avocats de la défense sont-ils malhonnêtes et jouent le jeu de l’avocat du diable ou pas ?
    Il y a toujours quelqu’un qui ne dis pas la vérité et pourquoi ? Qui sont-ils ?
    On cherche toujours à masquer la vérité pour quel intérêt ?
    RAGOMZANGA

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2017 à 01:03, par MOI En réponse à : Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

    merci chers frères et sœurs pour chacun ses opinions. pas pour défendre Blaise Compaoré , pas pour parler de la justice car je ne m’y connais pas comme notre haute cour de justice, mais je crois que des gens qui ne s’entendent point ne peuvent pas développer.
    Pour moi justice= développement. Sans elle point de développement aussi. Les jugent et les avocats sont tous des hommes qualifiés dans leur métier. En plus ils savent tous lire et écrire.
    Eviter une mauvaise justice car nous n’allons jamais nous réconcilier. Aujourd’hui c’est Paul , demain voilà pierre. M. SUR qui Français peut vouloir défendre son client cout que coute , donc de mauvaise fois dans le procès. Pourquoi des avocats burkinabè vident claquent la porte ? Mauvaise fois aussi ? Si c’est ainsi libérer les détenus et déclarer non coupable les accusés car le gouvernement ne veut pas faire la juste donc ne veut développer. Il ne faut pas aussi une mauvaise image de la justice à la jeunesse burkinabè. Donnez nous l’image de la justice nationale et internationale au quelle notre pays a signé. Ne fabriquez rien dans les textes. Prenez lisez et appliquez pour éviter qu’un autre jour les mêmes hommes qualifiés que compose notre haute cour de justice ne subissent pas une justice fabriquée. ce que je pense car je ne connais pas le droit donc ne pourrai pas dire juste tout ce que les autres disent à savoir les avocats ont raison et les juges aussi pour d’autres. mais aussi je peux me poser une seule question dans ce procès. Pourquoi seulement les dossiers de 2014 si nous voulons faire la vrais justice avec d’autres dossiers très importants comme Sankara , Zongo , Nebié et autres et encore ?
    Pourquoi juger Blaise dans le dossier de l’insurrection et pas avant sur Sankara ? pourquoi sauter cette étape depuis réclamée par la jeunesse ? pourquoi ? ne léguez surtout pas ce virus(division) qui mine la jeune classe de leaders burkinabè.

    merci et désolé de certaines incohérence de mon commentaire

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
« L’Observateur Toubabou » : Le regard du journaliste français Thibault Bluy sur les évènements post insurrection au Burkina
Insurrection populaire d’octobre 2014 : Six ans après, les « insurgés » réclament toujours justice
Anniversaires de l’insurrection et du putsch : Des blessés portent encore des balles et continuent de souffrir, selon des témoignages
Insurrection populaire d’octobre 2014 : S.O.S pour blessés sans emploi
An VI de l’insurrection populaire : La CDAIP réclame justice pour les martyrs
Elections au Burkina : Les blessés de l’insurrection populaire attirent l’attention des candidats sur leur cas
Bendi Parfait Gnoula, blessé de l’insurrection : « En sortant les 30 et 31 octobre 2014, chacun savait qu’il pouvait mourir mais a accepté de risquer sa vie »
5e anniversaire de l’insurrection populaire : Le Balai citoyen scrute les acquis
Insurrection populaire d’octobre 2014 : Où en est le Burkina Faso cinq ans après ?
Insurrection populaire au Burkina : Une victoire du peuple contre le non-respect des engagements constitutionnels, selon le président Roch Kaboré
Commémoration de l’an 5 de l’insurrection populaire : « Nous voulons la vraie démocratie, pas la démocratie mouta mouta », Victor Pouhaloulabou, président de l’Union des familles des martyrs
Insurrection populaire : « Cinq ans après, le constat est très amer », constate l’APP/Burkindi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés