Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Festival AFrik Pag-ba : Stimuler et promouvoir l’entrepreneuriat féminin

Accueil > Actualités > Culture • • mardi 24 janvier 2017 à 22h00min
Festival AFrik Pag-ba : Stimuler et promouvoir l’entrepreneuriat féminin

Un festival entièrement dédié à la femme, avec toutes les activités centrées et animées par l’autre moitié du ciel. Afrik Pag-Ba, c’est un festival multidisciplinaire qui se tiendra du 2 au 9 mars 2017 à Ouagadougou sous le thème, « Contribution de la femme à la croissance économique ».

Généralement désigné mois de la femme au Burkina Faso, mars 2017 sera marqué par la première édition de Afrik Pag-Ba. C’est un événement qui se tiendra du 2 au 9 mars 2017 à Ouagadougou, et mettra en exergue le rôle de la femme dans la croissance économique.

Dans un contexte national marqué par des appels à la relance économique, le festival se veut une corde de plus à l’arc commun. « On ne peut parler de croissance économique sans prendre en compte les femmes. D’abord, elles sont nombreuses. Quand on parle d’économie, le nombre est très important. Elles sont également actives, pour peu qu’on leur fasse confiance ». Conviction de l’initiateur du festival Tégawendé Tiendrébéogo, plus connu sous le nom Dacos Tiendrébéogo.

Pour ce faire, une série d’initiatives sont prévues. L’une des activités majeures du festival, c’est la foire Afrik Pag-Ba qui va durer une semaine. « Elle est mise à la disposition des femmes pour promouvoir et vendre leurs biens et services. La foire ouvre ses portes du 02 mars jusqu’au 09 mars 2017, date de clôture du festival », ajoute Tégawendé Tiendrébéogo.

Axé sur le rôle de la femme dans la croissance économique, le festival sera une occasion pour les porteurs de projets en quête de financement de rencontrer de potentiels partenaires. Ainsi, avec la Bourse de projet, des projets à fort impact, rentables, et viables, seront sélectionnés et présentés à des investisseurs.

Des concerts, avec une diversité de styles musicaux, de danses, de théâtre et d’humour avec des artistes d’ici et d’ailleurs. Toute la programmation musicale sera féminine.
Il est également prévu des conférences. Des femmes leaders dans leurs domaines échangeront autour de leurs expériences, leur connaissance, montreront la voie à suivre aux jeunes filles et femmes.

Des jeunes filles et femmes seront formées au cours de ce festival dans le domaine du management, de l’utilisation d’internet dans la communication, de la régie de spectacle et à la comptabilité facile pour les entreprises.

Les organisateurs placent donc haut la barre de cette première édition. Les festivaliers auront droit à une soirée « Solidarité et Partage ». Ceci pour récolter des fonds à travers la vente aux enchères des produits issus des différents ateliers. « 60% des fonds sont mis à gestion auprès d’une institution financière et servira au financement des projets d’activités des femmes. Ce sera le lieu où des personnes physiques ou morales recevront des trophées honorifiques AFRIK PAG-BA pour leurs actions et engagements pour le bien-être de la femme », précise Tegawendé Tiendrébéogo.

Au-delà des aspects festifs qui entourent généralement la journée de la femme chaque 8 mars, le festival multi sectoriel Afrik Pag-Ba se veut un cadre de promotion des activités des femmes, ce qui, à en croire les organisateurs, les sortira du joug des pesanteurs socio-culturelles.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
FESPACO 2021 : Le Syndicat national des artistes-musiciens du Burkina Faso dénonce le tâtonnement du ministère de la Culture
Fespaco 2021 : Le jury long métrage visionne le film angolais « air conditionner »
Fespaco 2021 : « Les trois lascars », le seul long métrage burkinabè en compétition pour l’Etalon d’Or de Yennenga soumis au jury
« Faire la musique au Burkina Faso c’est un lourd sacrifice », dixit Greg Burkimbila
FESPACO 2021 : Le film égyptien « Souad » projeté, son réalisateur brille par son absence
FESPACO 2021 : « Farewell Amor », le film qui dépeint les réalités socioéconomiques de la diaspora africaine aux USA
FESPACO 2021 : « Baamum Nafi », quand l’extrémisme violent divise deux frères
Culture : « Allons au musée » avec Apolline Traoré
Culture : La Plateforme culturelle du Burkina Faso lance le « Laboratoire artistique professionnel »
FESPACO 2021 : Une résidence pour les membres du jury
FESPACO 2021 : Une édition pour « lever tous les verrous qui empêchent le cinéma africain de prospérer »
FESPACO 2021 : Le film « Atlantique » de la réalisatrice sénégalaise Mati Diop ouvre le bal des projections
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés