Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

CAN 2017 : « Les Etalons ont toujours leur destin en mains »

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Jacques Theodore BALIMA • jeudi 19 janvier 2017 à 16h00min
CAN 2017 : « Les Etalons ont toujours leur destin en mains »

Le nul concédé hier face au pays organisateur de la CAN 2017 n’impacte en rien les chances des Etalons à cette fête continentale du football africain. C’est la conclusion que tirent ces joueurs et le ministre burkinabè des sports et loisirs, Dr Tairou Bangré.

Alain Traoré, Burkina Faso : Le nul face au pays organisateur et avec ce qu’il y avait autour du match, je pense que c’est un très bon résultat. Le point est mérité. Avec des faits de jeu, je pense qu’il faut se reposer et préparer le prochain match. Beaucoup d’observateurs ne misaient pas sur nous mais après deux matchs, nous sommes toujours dans la compétition. Nous allons continuer de travailler et être solidaires comme depuis le début. Il ne nous a pas manqué grand-chose. Nous sommes dans une compétition de haut niveau et sur un fait de jeu tout peut arriver. C’est d’ailleurs ce qui s’est produit lors de l’égalisation. Une perte de balle au milieu du terrain, une mauvaise appréciation de la trajectoire, une anticipation du gardien qui donne un pénalty. Sinon ils n’ont pas été forcément très dangereux dans le jeu. Il faudra essayer de corriger ces défauts pour mieux affronter le prochain match.

Bakary Koné, Burkina Faso :

Après le but dans ce match, il fallait continuer de jouer parce qu’on avait la capacité physique et technique de faire un bon résultat face au Gabon. Avec un peu plus de confiance et de maîtrise, on aurait pu faire un bon résultat.
Le match contre la Guinée ne sera pas du tout facile. Pour cela, nous aurons besoin du soutien de tout le monde pour faire un résultat.

Banou Diawara, Burkina Faso :

Dès le départ, il fallait tout faire pour ne pas perdre. Dieu merci, nous avons obtenu le nul et nous allons nous préparer pour le prochain match. Avec ce point, si nous gagnons au prochain match, nous sommes qualifiés.

Kouakou Hervé Koffi, portier burkinabè :

Je voudrais d’abord remercier les supporters burkinabè qui nous soutiennent jour et nuit. On s’attendait à une victoire mais Dieu a décidé autrement, nous avons fait un match nul. Ce n’est pas grave. Nous allons nous concentrer pour jouer le dernier match. Une victoire suffira pour nous qualifier.

Dr Tairou Bangré, ministre des sports et loisirs :

Au regard de l’environnement et du contexte, le match était très difficile. Au début, on a appris que les primes de match étaient de 20 millions par joueur. Cette information faisait froid au dos. Mais je suis réconforté par les résultats car nous avons toujours notre destin en mains. A mon sens, il ne fallait pas perdre sinon ce serait fini pour nous. Mais avec ce nul, nous restons dans la course et c’est cela qui me réconforte.
Concernant le match lui-même, c’est vrai qu’on a un peu souffert, on peut faire toutes les hypothèses, on aurait voulu qu’il y ait plus de combativité au milieu du terrain, mais comme j’ai toujours dit, c’est le technicien qui choisit ses joueurs. Néanmoins on a une équipe qu’il faut pousser, elle a de l’expérience et elle a la possibilité d’inscrire des buts. C’est cela qui me réconforte.
Pour le match de dimanche, nous allons les encourager, les motiver pour les pousser à la victoire.

Athanase Dénis Bouanga, Gabon : On ne peut pas dire que c’est un bon match nul. Nous avons manqué de lucidité pour marquer le deuxième but. C’est ce qui nous manque. Nous allons travailler cela à l’entrainement en vue de préparer le match contre le Cameroun afin de concrétiser les occasions et rendre le public gabonais heureux.
Nous sommes conscients que nous devons gagner contre le Cameroun et nous essayons de donner le meilleur de nous-mêmes pour le pays et le peuple gabonais.

Propos recueillis Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée nationale de la liberté de la presse : La gendarmerie remporte le tournoi de football
Tour du Faso 2021 : Le comité d’organisation fait le point des préparatifs
Eliminatoires de la Coupe du monde : « Les Etalons peuvent aller battre l’Algérie sur ses installations », dixit Madi Panandétigri
Première édition du "Tournoi de la révélation" : L’"ASEB" sacrée champion
Eliminatoires Coupe du monde 2022 : Les Etalons confirment face à Djibouti (2-0)
Sports : L’ambassadeur du Japon offre des kimonos à la Fédération burkinabè de judo
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Les Etalons surclassent Djibouti (4-0)
Abdoul Fessal Tapsoba, attaquant des Etalons : « Je vais essayer de concrétiser toutes les occasions de but qu’on aura »
Eliminatoires Coupe du monde : Des joueurs présentent de petits soucis de santé
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Bryan Dabo donne les raisons de son retard
Championnat national de rugby : Les équipes de Bobo-Dioulasso « restent maîtres » du rugby à sept
Éliminatoires Coupe du monde 2022, Burkina contre Djibouti : Les Étalons ont commencé leur préparation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés