Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Mariage en pays Dagara : L’Abbé Palm au rang de Docteur

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • R. A. B, Ambabf Paris • vendredi 23 décembre 2016 à 18h53min
Mariage en pays Dagara : L’Abbé Palm au rang de Docteur

Wierkome François d’Assise Palm, membre du clergé du Burkina Faso, a soutenu avec brio, le 30 novembre 2016 à l’Université Paris Descartes, une thèse de doctorat intitulée « Nuptialité et compensation matrimoniale chez les Dagara du Burkina Faso (Une analyse de démographie compréhensive) ».

C’est devant un jury composé de Maryse Gaimard (Université de Bourgogne), Véronique Petit (Université Paris Descartes), Roger Somé (Université de Strasbourg), et Yves Charbit (Université Paris Descartes) mais aussi de parents, amis et condisciples, que le nouveau Docteur, qui a reçu la mention très « Honorable » à l’issue de sa soutenance, a voulu creuser, dans ses recherches, un certain nombre de phénomènes sociaux, et apporter des réponses à des questions actuelles.

Il part du postulat qu’il est unanimement admis dans la littérature démographique, que les âges médian et moyen au premier mariage, le taux des unions libres et du célibat définitif, augmentent avec le développement économique, l’élévation du niveau d’instruction et l’urbanisation.

Or le Sud Ouest du Burkina, en dépit de sa pauvreté, de son faible taux d’alphabétisation et de sa ruralité, a des indicateurs de la nuptialité qui sont parfois similaires, voire supérieurs, à ceux du Centre et des Hauts Bassins, où sont localisées respectivement la capitale Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, la deuxième ville.

Comment expliquer ce paradoxe ? Ce constat incite à un élargissement du champ de recherche des déterminants de la nuptialité, et a amené Dr Palm à prospecter le rôle de la compensation matrimoniale bien que celle-ci soit interdite dans le Code des Personnes et de la Famille du Burkina.

Quelle est l’incidence de la pratique de la compensation matrimoniale sur les indicateurs de la nuptialité dans le Sud Ouest ? Dans l’impossibilité de faire un recensement exhaustif de la population du Sud Ouest qui compte plusieurs ethnies, Dr Palm a focalisé ses recherches sur les Dagara qui représentent 38% des habitants, dont 40% de chrétiens.

La christianisation et la prohibition de la compensation matrimoniale sont des facteurs de changement qui méritent d’être pris en compte pour une meilleure intelligence des indicateurs de la nuptialité chez les Dagara. D’où le choix raisonné de deux villages, Zodoun-Tanpouo et Kpaï, qui sont respectivement peuplés d’animistes et de chrétiens. L’approche de la démographie compréhensive qui s’enracine dans la théorie du changement et de la réponse de D. Kingsley constitue, à la fois, la base théorique et l’outil méthodologique de la recherche menée par notre scientifique, doublé de la casquette d’Homme de Dieu..

R. A. B, AmbabfParis
www.ambaburkina-fr.org
www.facebook.com/ambabfparis
service.presse@ambaburkina-fr.org

Vos commentaires

  • Le 23 décembre 2016 à 19:46, par Sanogo Mamadou Lamine En réponse à : Mariage en pays Dagara : L’Abbé Palm au rang de Docteur

    Félicitations jeune homme pour cette braillante soutenance. Tu honores ton maître que je suis. En attendant de mener une recherche sérieuse sur cette histoire de dote que l’occident veut nous amener "à laisser tomber", je crois que l’expression "la pratique de la compensation matrimoniale" ne me semble pas traduire ce que cela représente en réalité. C’est une insulte à nos sœurs que de croire la famille "accorde leur mains" contre quelques chèvres et canaris de ce que tu sais et que je ne vais pas nommer ici.
    Pour ma part, je crois que la dote est un continuum de bienséance entre familles, voire entre villages. La chaîne de solidarité qui commence depuis les travaux champêtres jusqu’aux funérailles dans les familles en passant pas les manifestations de solidarité et d’assistance ainsi que la "non agression"... doivent être comptabilisés dans "la dote" en plus des pagnes et chèvres qui ne représentent le plus souvent rien d’ailleurs en dehors de leur valeur symbolique. En attendant donc d’échanger de vive voies avec toi pour t’élever au rang que tu sais, je te renouvelle mes vives félicitations et mes encouragements pour la suite, car la soutenance d’une thèse est le début d’une carrière.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2016 à 12:07, par Sié Georgres Ouattara En réponse à : Mariage en pays Dagara : L’Abbé Palm au rang de Docteur

    Félicitations grand frère, jàana wa fuörô fi.....

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2016 à 11:54, par tarawéléni En réponse à : Mariage en pays Dagara : L’Abbé Palm au rang de Docteur

    merci à ce petit esclave qui sera élévé aussi an rang de fils de la Léraba-Comoé-kénédougou ! Pas de commentaire ! Je pense que les recommandations sont pour la conservations et la reconnaissance de ces dotes et pour leur annulation ! Il faut que nous affricains sachions que ce qu’il ya de precieux est nos culture-religion-tradition que les autres ont perdus ! ils tenteront de nous les detruire !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Thèse de doctorat : Inoussa Ky reçoit la mention "Très honorable " pour sa recette pour la production d’aliments pour volaille
Thèse de doctorat d’Inoussa Ky en Sciences biologiques appliquées, option biochimie-technologie alimentaire
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
Éducation : Facteurs de performance des établissements d’enseignement et acquisitions scolaires
Enquête en ligne dans le cadre de la préparation d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication
Soutenance de thèse de doctorat : Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’ARCOP, scrute les procédures de la commande publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés