Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Kévin Kaboré, portrait d’un jeune gladiateur du numérique

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • lundi 14 novembre 2016 à 23h00min
Kévin Kaboré, portrait d’un jeune gladiateur du numérique

Enfant, il rêvait de conduire un bateau au bord de la lagune Ebrié mais aujourd’hui, chef d’entreprise, il navigue après la perfection et l’excellence dans un pays enclavé, le Burkina Faso. Pourtant rien ne prédisposait ce fils de commerçant à devenir l’un des entrepreneurs les plus dynamiques dans le domaine des technologies de l’information et de la communication au pays des hommes intègres. Partir de zéro pour être un héros, c’est possible si l’on se nomme Windmanégré Kévin Kaboré. Portrait.

La meilleure façon de prédire le futur est de le construire, a-t-on coutume de dire. A 24 ans Kévin, Kaboré a construit le sien, pas à pas, dans le doute, mais en avançant. Accessible, ouvert et persévérant, selon l’une de ses collaboratrices, Abibata Bayala/Ouattara, cet étudiant en Master de marketing et intelligence administrative a réussi à créer le groupe KYBA (Keep Your Business Alive), spécialisé dans l’intégration de solutions informatiques et le E-marketing. « Je cours après la perfection, l’excellence et non l’argent », a-t-il coutume de répéter à qui veut l’entendre.

Avec une vingtaine d’applications au compteur, son entreprise compte plusieurs partenaires d’action tels que la télévision Burkina Infos, la radio Légende, Wat Fm, PPS Sarl, IPP+, etc. Entreprendre dans le numérique n’est pas chose aisée et Kévin Kaboré le déconseille à quiconque pense que le parcours est rose. Mais malgré les insomnies, la pression, la concurrence dans le domaine, le Patron de KYBA croit en un lendemain meilleur, lui dont l’histoire vaut bien un roman.
[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Wapek, la solution d’un trio de génies de l’ISGE
Entreprenariat des jeunes : Quand le gâteau nourrit son homme !
Entreprenariat : Marie D. Sebgo, à la conquête du monde avec ses produits cosmétiques à base de beurre de karité !
Jean Bosco Sawadogo, le sociologue qui a opté de retourner à l’agriculture
Mariam Maïga : L’émancipation de la femme, son cheval de bataille
Patrick Koala : Le policier devenu maître en services aéroportuaires
8-mars : Germaine Compaoré, la femme aux multiples casquettes
8-mars : Sabine Nana, hier fabricante de savon liquide, aujourd’hui chef d’entreprise
Musique : Henriette Delor, porte flambeau de la musique samo
50 ans de mariage, portrait d’un couple d’instituteurs à la retraite (Vidéo)
Boniface Wendsounri, laveur de motos : « Il n’existe pas de sot métier, il existe une sotte personne »
Boukary Tiemtoré : De vendeur ambulant à gros importateur de banane plantain au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés