Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

La Police Nationale démantèle un réseau de recrutement destiné à alimenter des filières terroristes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Ceci est un communiqué de la direction de la communication du ministère en charge de la sécurité. • lundi 24 octobre 2016 à 06h30min
La Police Nationale démantèle un réseau de recrutement destiné à alimenter des filières terroristes

Les unités d’intervention de la Police Nationale ont démantelé dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 octobre 2016, un réseau de recrutement destiné à alimenter des filières terroristes dans la sous-région au Burkina Faso. Au cours de ce démantèlement, un assaillant de nationalité burkinabè a été abattu par la Police. Le Ministre d’Etat, en charge de la sécurité s’est rendu sur les lieux ce dimanche matin.

Selon le Directeur Général de la Police Nationale, Lazare Tarpaga, c’est grâce à la collaboration des populations que la piste a été remontée. « Le samedi 22 octobre dans l’après-midi, des populations de Yagma nous ont fait comprendre qu’il y a des tentatives de recrutements de jeunes pour aller former au-delà de notre frontière. Ces recrutements avaient pour but de faire des formations pour revenir s’en prendre à nos forces de défense et de sécurité. Nous avons donc essayé de suivre les traces et de pouvoir remonter l’information afin de pouvoir mettre la main sur ceux qui viennent effectuer ces recrutements. Ce qui nous a donc conduit à plusieurs domiciles et nous avons débusqué le lièvre que nous avons poursuivi jusque-là. Nos hommes ont essuyé des tirs mais ont riposté », a relaté le DG de la Police Nationale.

En effet, les forces de sécurité (précisément la Brigade anti-criminalité et l’Unité d’intervention polyvalente de la Police nationale) ont opéré une descente dans la nuit du samedi 22 octobre pour procéder à des interpellations. Acculé, le suspect qui habitait le quartier Kilwin, a pris la fuite. C’est ainsi que la course-poursuite a commencé. Avec son Pistolet Automatique (PA), le fugitif a ouvert le feu sur les éléments de la Police nationale qui ont riposté. Et c’est finalement aux environs de 2 heures du matin qu’il a été abattu, avec en main, une grenade offensive. « La grenade offensive, nous avons fait appel au génie militaire qui est venu procéder à son déminage, afin qu’elle soit transportée en lieu sûr », a précisé M. Tarpaga.

Déjà, des personnes ont été interpellées et d’autres sont en fuite. « Nous sommes en train de rechercher au moins trois autres personnes aussi bien à Ouagadougou, qu’à Bobo-Dioulasso. Donc nos recherches se poursuivent et on espère mettre la main sur les autres », a-t-il détaillé.

Le Procureur du Faso, près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, Maiza Sérémé, présente sur les lieux, a qualifié ces actes de « terroristes » qui sont punis par la loi.

Le Ministre d’Etat, Simon Compaoré, pour sa part a félicité les habitants de Yagma pour leur collaboration et a appelé toutes les populations à contacter les Forces de défense et de sécurité pour tout comportement suspect. Il a salué l’action des unités d’intervention de la Police Nationale qui a permis le démantèlement du réseau de recrutement destiné à alimenter des filières terroristes dans la sous-région et au Burkina Faso.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Silvère Salga, chercheur-écrivain, sur la lutte contre le terrorisme : « Avec mon plan OBAR, on peut inverser la tendance en six mois »
Burkina : L’armée attristée par la disparition d’un « vaillant guerrier » de l’Unité spéciale de la gendarmerie
Création de Forces spéciales : Des organisations redoutent un escadron de la mort
Lutte contre le terrorisme : L’Union européenne réaffirme son engagement aux côtés des pays du Sahel
Burkina : Une dizaine de terroristes neutralisés dans les environs de Solhan, selon l’armée
Opération Barkhane : Le point des actions menées dans la période du 1er mai au 8 juin 2021
Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian
Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique
Situation sécuritaire : A quoi servent les bases militaires nationales et étrangères, s’interrogent les évêques du Burkina et du Niger
Burkina : 5 otages libérés après 3 mois de captivité
Région de l’Est : Réaménagement des horaires d’interdiction de circuler
Drame de Solhan : Des femmes expriment leur compassion et leur solidarité à l’endroit des familles des victimes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés