Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Pas de couvre- feu à l’arrondissement 3

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 23 octobre 2016 à 21h53min
Pas de couvre- feu à l’arrondissement 3

Ceci est un communiqué de la direction de la communication du ministère en charge de la sécurité.

Contrairement à la rumeur faisant cas de couvre-feu à l’arrondissement n°3 de Ouagadougou, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure tient à rassurer les populations qu’il n’en est rien.

Il les invite à vaquer librement à leurs occupations tout en dénonçant tout comportement suspect aux Forces de Défense et de Sécurité.

Les numéros utiles sont : 1010, 16 et 17

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI

Vos commentaires

  • Le 24 octobre 2016 à 08:34, par TANGA En réponse à : Pas de couvre- feu à l’arrondissement 3

    Pourtant, il fallait faire un couvre feu, cerner tout le secteur et fouiller maison par maison.
    C’est une technique qui permet de découvrir qui fait quoi.
    On n’a pas besoin des droits de l’homme pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2016 à 08:41, par Lallé En réponse à : Pas de couvre- feu à l’arrondissement 3

    Si la direction de communication devrait répondre à toutes les rumeurs, il en faudrait plusieurs car tous les jours sinon presque toutes les heures il y a des rumeurs. Vous contribuez ainsi à répandre ces rumeurs car nous à l’arrondissement on n’était pas au courant de cette rumeur.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2016 à 09:22, par ph En réponse à : Pas de couvre- feu à l’arrondissement 3

    mais g comprend pas il n’yapas de competence oubien koi ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre 2016 à 11:28, par IK En réponse à : Pas de couvre- feu à l’arrondissement 3

    Il est mieux d’informer la population que de la laisser avec les rumeurs. Que voulez-vous en fin de compte ? Quand on communique, il y a problème ; quand on ne communique pas, il y a problème aussi. A l’heure actuel, le Burkina Faso a un ennemi commun : les terroristes. Que faire ? Il faut unir les forces en dénonçant, en travaillant pour qu’il ait la paix.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
Recrudescence des attaques à l’Est : « Il pourrait y avoir un lien avec la mort d’Idriss Déby », selon Mahamoudou Savadogo, expert des questions d’extrémisme violent
Situation hebdomadaire des opérations de sécurisation : Huit terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Région de l’Est : Deux VDP et plus d’une dizaine de civils tués à Kodyel
Opération Barkhane : Plusieurs terroristes neutralisés dans le Gourma
Insécurité : Le MPP appelle à un sursaut salvateur pour juguler le regain terroriste
Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs
Seno : Des attaques ont fait 20 morts dans plusieurs villages
Terrorisme : Interrogeons nos limites et tirons leçons du départ des soldats tchadiens de la zone des trois frontières
Opérations de sécurisation du territoire du 19 au 24 avril : Des terroristes neutralisés et plusieurs motos saisies
Lutte contre l’insécurité : Chérif Sy cible la formation aux opérations spéciales de Pô
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés