Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Assemblée nationale : Des députés outillés pour une meilleure compréhension des lois

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • mardi 18 octobre 2016 à 22h00min
Assemblée nationale : Des députés outillés pour une meilleure compréhension des lois

Organisé par le National démocratic institute (NDI), en collaboration avec la Commission de l’éducation, de la santé, de la jeunesse, de l’emploi, des affaires sociales et culturelles (CESJEASIC) de l’assemblée nationale, l’atelier de formation sur la légistique a débuté ce mardi 18 octobre 2016. Durant trois jours, les députés de ladite commission seront outillés sur les techniques d’élaboration des lois.

Une formation sur la légistique, autrement dit, comment rendre la loi intelligible, comment écrire de bonnes lois car « une loi mal écrite peut être dangereuse » a signifié Ousséni Tamboura, 4ème vice-président de l’Assemblée nationale. « La légistique est une science appliquée de la législation, qui cherche à déterminer les meilleures modalités d’élaboration, de rédaction, d’édition et d’application des normes ».

A travers la présente rencontre, Il s’agit de renforcer les capacités des députés de la commission en vue d’une maitrise du processus législatif et le langage juridique, à initier et renforcer leurs compétences à rédiger des propositions de lois. Il sera également question de doter les législateurs d’outils nécessaires afin de mieux critiquer la qualité substantielle et formelle des projets de lois, d’améliorer leurs capacités en matière d’interprétation des lois, de se familiariser avec les pratiques mises en œuvre dans d’autres parlements.

En effet, après avoir accompagné le processus électoral au Burkina, le National democratic Institute, dans le cadre de son programme « promouvoir le renforcement législatif, la responsabilisation et la surveillance post-électorale » financé par l’ambassade des Etats-Unis à travers l’USAID, a bien voulu appuyer les nouveaux législateurs et le personnel à remplir efficacement leur mission. « L’Assemblée nationale a décidé de mettre l’accent sur le renforcement des capacités et le suivi des députés. Le NDI a appuyé cette volonté. Nous intervenons en répondant à des préoccupations définies par l’Assemblée elle-même » a souligné Aminata Faye/Kassé, représentante résidente du NDI au Burkina. Et François de Paul Bado, spécialiste de l’assistance au développement de l’USAID de préciser que le processus démocratique est un long processus qu’il faut entretenir. « Après le processus électoral, il faut soutenir le processus démocratique. Quand on a planté un arbre, il faut l’arroser », a-t-il renchéri.

Pour le président de la commission CESJEASIC, Daniel Rasmané Sawadogo, cette formation vient à point nommé. « Cette formation est un outil de base nous permettant d’être plus opérationnel dans notre action de contrôle gouvernemental » a-t-il indiqué.

Dans cette optique, le vice-président de l’Assemblé nationale n’a pas manqué de saluer la disponibilité du NDI et de l’USAID pour leur appui aux députés burkinabè. Reconnaissant l’intérêt de cette formation pour la représentation nationale, Ousséni Tamboura a tenu à interpeller les députés burkinabè. « Il ne s’agit pas simplement de prendre les lois telles qu’elles viennent du gouvernement mais d’emprunter le sens politique et le sens conscient de représentants du peuple que nous sommes avec toute la technique qu’exige souvent la rédaction juridique » a –il dit.

De ces travaux, Ousséni Tamboura a émis le souhait que les députés de cette commission soient dotés de tous les outils nécessaires à leur mission. Il est à noter que les députés vont bénéficier de l’expertise et de l’expérience de l’ambassadeur Mélégué Maurice Traoré, ancien président de l’Assemblée nationale.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
Suspension des importations de l’huile et du sucre : Le groupement professionnel des industriels salue la décision du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés