Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

« Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Burkina Faso : chronique des années Compaoré • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric BASSOLE • dimanche 2 octobre 2016 à 19h12min
« Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

Face à la presse, ce vendredi 30 septembre 2016, le Procureur général près la Haute Cour de Justice et la Cour de Cassation a fait le point de l’instruction des dossiers de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du coup d’Etat du 16 septembre 2016. Selon le conférencier du jour, les jugements pourront se tenir dans un délai de trois mois.

Insurrection populaire d’octobre 2014 et coup d’Etat de septembre 2015. Ces deux dossiers jugés « sensibles » par le procureur général près la Haute Cour de Justice (HCJ), Armand Ouédraogo, seront les premiers à être jugés en attendant les dossiers des crimes économiques.

« Blaise Compaoré ne peut pas être poursuivi »

Pour ce qui concerne le dossier de l’insurrection populaire, rappelons que le Conseil national de la Transition avait adopté, le 16 juillet 2015, une résolution portant mise en accusation de l’ex-président Blaise Compaoré et de son dernier gouvernement pour la répression sanglante de l’insurrection populaire. Selon la Haute Cour de justice, Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour attentat à la Constitution et haute trahison car, rappelle Armand Ouédraogo, même si la Loi fondamentale le permet, elle ne définit pas pour autant les éléments constitutifs de ces infractions.

A l’heure donc de la rédaction d’une nouvelle Constitution, le procurreur général a plaidé pour que la loi concernant la Haute Cour de Justice soit revue car « elle constitue un frein au jugement du Chef de l’Etat et des ministres. La mise en accusation du Chef de l’Etat n’est possible que si les 4/5 des députés votent « Pour », et 2/3 des voix pour la mise en accusation des membres du gouvernement. Pensez-vous que dans une démocratie normale, on puisse juger quelqu’un ? », s’interroge le Procureur.

Bientôt la fin des nouvelles inculpations

A ce jour, souligne le magistrat Armand Ouédraogo, 24 anciens ministres ont été inculpés. Parmi eux, seul le Général Djibrill Bassolet a écopé d’un mandat de dépôt. Et dès la semaine prochaine, a-t-il rassuré, quatre autres ex-ministres seront inculpés. Il s’agit du Pr Moussa Ouattara, du Dr Vincent Zakané, du Dr Tinga Jérémy Ouédraogo et de Salif Ouédraogo.

Outre ceux ci-dessus cités, le conférencier a noté qu’il y a des anciens ministres qui n’ont pas répondu à la convocation d’une commission rogatoire de la Haute Cour de justice. Il s’agit de Blaise Compaoré, alors ministre de la Défense au moment de l’insurrection, Salif Lamoussa Kaboré, Bembamba Marie Lucien, Koumba Barry et Assimi Kouanda, tous hors du pays.

Pas de mandat d’arrêt afin d’éviter la lenteur

Quoi qu’il en soit, le Procureur général a assuré que la fin des nouvelles inculpations de 28 ex-ministres est prévue pour bientôt et leur audition prévue d’ici fin octobre. Après, ce sera la phase des citations directes aussi bien pour les présents que les absents. Point important à souligner, c’est que la HCJ n’émettra pas de mandat d’arrêt contre les anciens ministres qui ne comparaitront pas car selon le procurreur, cela ralentit le traitement du dossier.

Le jugement de Sidi Paré tributaire de celui des auteurs du putsch

Dans le cadre du coup d’Etat, seul le dossier du Colonel Sidi Paré a été affecté à la Haute Cour de Justice en raison de la fonction de ministre ( ministre en charge de la sécurité ) qu’il assumait au moment des faits. « Nous avons tous les éléments qui permettent de juger le dossier Sidi Paré à l’heure actuelle mais seulement nous ne pouvons pas le faire parce qu’il est poursuivi pour complicité et tant que les auteurs ne seront pas jugés au tribunal militaire, nous devons attendre au risque de commettre une erreur juridique », a expliqué le procureur général.

A quand le jugement ?

Sans donner de date fixe, le procureur général Armand Ouédraogo a laissé entendre que le jugement du dossier pourra se faire dans un délai de trois mois. « Nous faisons le maximum pour que cette affaire puisse être jugée dans les plus brefs délais pour permettre aux victimes de pouvoir saisir d’autres juridictions pour demander réparation », a-t-il expliqué.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Liste des personnes inculpées

1. BASSOLET Djibrill
2. PALE Thomas
3. DIEME Baba
4. NIKIEMA Clotilde
5. BOUGOUMA Jérôme
6. DICKO Amadou DIOMDIODA
7. YE Bongnéssan Arsène
8. YAMEOGO Dramane
9. SOMDA Julie Prudence
10. TRAORE Alain Edouard
11. ZOUNGRANA Mahama
12. TIAO Luc Adolphe
13. BARRY Yacouba
14. OUEDRAOGO Jean Bertin
15. COULIBALY Toussaint Abel
16. OUEDRAOGO Mamounata
17. KAFANDO Arthur
18. DIALLA Basga Emile
19. COMPAORE Nestorine
20. KOULIDIATI Jean
21. SEBGO Léné
22. ZOUBGA Alain
23. KONATE Isaïe
24. HAMA Baba

Ex-ministres qui seront bientôt inculpés
1. OUATTARA Moussa
2. ZAKANE Vincent
3. OUEDRAOGO Tinga Jérémy
4. OUEDRAOGO Salif

Ministres absents
1. COMPAORE Blaise
2. KABORE Lamoussa Salif
3. BEMBAMBA Marie Lucien
4. BARRY Koumba
5. KOUADA Assimi

Source : Dossier de presse

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2016 à 05:04, par Yiriba En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Voilà, le Procureur général dit qu’on ne peut pas juger Blaise, et il a fui pour rien. Au temps de Blaise, le dossier Sankara n’était pas recevable par le justice ou qu’on ne peut pas se prononcer sur la requête ou encore quelque chose de ce genre. Comment un pays explique-il toutes ces décisions qui échappent à la logique naturelle de son peuple quand il s’agit des crimes des très hauts dirigeants ? Alors, sacrifions un Sergent et son Caporal pour qui les lois définissent les éléments constitutifs des infractions.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 06:00, par Yacou En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Les 5 ministres absents seront condamnés par contumace. Le jour où on mettra la main sur eux, ils seront automatiquement rejugés. Si d’aventure Blaise COMPAORE rentre au Burkina, il sera jugé automatiquement. J’espère qu’il ne va pas rester éternellement à YAMOUSSOUKORO quand-même. J’espère qu’il lui reste encore un peu de dignité quand même. Et puis !!! Il y a le jugement de l’institution JUSTICE, mais il y a aussi le jugement de la rue et des jeunes manifestants. Nous, en tout cas, on l’attend seulement. Il n’y a pas de prescription possible après tout ce qu’il a fait avec son RSP. « Il a fait. On le fera et n’y aura rien ».

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 07:05, par SOME En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    « La mise en accusation du Chef de l’Etat n’est possible que si les 4/5 des députés votent « Pour », et 2/3 des voix pour la mise en accusation des membres du gouvernement. Pensez-vous que dans une démocratie normale, on puisse juger quelqu’un ? », s’interroge le Procureur.  »
    Nous avons compris : le MPP, CDP deguisé, ne le votera jamais. De plus est-on vraiment dans une « democratie normale », pour autant que l’on sache ce que c’est une democratie normale.

    « Et dès la semaine prochaine, a-t-il rassuré, quatre autres ex-ministres seront inculpés. Il s’agit du Pr Moussa Ouattara, du Dr Vincent Zakané, du Dr Tinga Jérémy Ouédraogo et de Salif Ouédraogo. » Pourquoi eux ? Eux ils n’ont pas de soutien, ne sont-ils pas des freres macons ? Pourquoi les Bougouma, comboigo, etc. eux ils ont été libérés alors ? Les Francois compaoré, les Alizeta, etc sont meme inexistants… Et on ne voit que Zida partout !

    Cette annonce n’a d’autres buts que faire de la diversion : voyez ! nous travaillons et nous sommes honnetes (parce que justement vous n’etes pas honnetes). Sidi Paré et autres, c’est de la poudre aux yeux, juste une insulte de plus a notre intelligence et à notre dignité. De la provocation gratuite !

    « …le conférencier a noté qu’il y a des anciens ministres qui n’ont pas répondu à la convocation d’une commission rogatoire de la Haute Cour de justice. Il s’agit de Blaise Compaoré, alors ministre de la Défense au moment de l’insurrection, Salif Lamoussa Kaboré, Bembamba Marie Lucien, Koumba Barry et Assimi Kouanda, tous hors du pays. »
    Alors M le juge, que fait-on en droit lorsque quelqu’un ne se presente pas à une commission rogatoire ?

    « la HCJ n’émettra pas de mandat d’arrêt contre les anciens ministres qui ne comparaitront pas car selon le procureur, cela ralentit le traitement du dossier. » Vous donnez la réponse vous-mêmes : cela ralentit le dossier… Vraiment !!! C’est trop !!!

    « Sans donner de date fixe, le procureur général Armand Ouédraogo a laissé entendre que le jugement du dossier pourra se faire dans un délai de trois mois. « Nous faisons le maximum pour que cette affaire puisse être jugée dans les plus brefs délais pour permettre aux victimes de pouvoir saisir d’autres juridictions pour demander réparation », a-t-il expliqué »
    Il ne l’a pas dit explicitement, mais c’est ce qu’il a dit implicitement ; c’est tellement vague que l’on a compris qu’il n’y aura rien.

    Dans cette conference de presse comprenons que jacta est : le sort est joué. Il n’y aura jamais de jugement ni de justice et personne ne sera inquiété de quelque manière que ce soit. Venez prendre de l’argent et fermez votre gueule ! Ensuite plus tard quand les populations se fatigueront, on trouvera d’autres conneries pour dire qu’on ne peut juger personne.

    Ce qui était previsible est là aujourd’hui sous nos yeux : tous les reseaux d’influence ont été reactivés : les reseaux de la francafrique, les reseaux franc macons (depuis la eprise en main par Alain coeffe), les reseaux de familles, les reseaux tribalistes, les reseaux mafieux, les reseaux de classe politique, etc

    Mes freres, chaussons nos sandales, c’est la lutte finale. Et ayons en tete que trop bons nous avons été, trop cons on nous a traités. M LE PROCUREUR ET AUTRES JUGES, SACHEZ POUR DE BON QUE NOS FRERES ET SŒURS NE SERONT JAMAIS MORTS POUR RIEN : on ne se moquera pas ainsi de leurs vies. Ces ministres et president n’ont pas une vie plus valable que leurs vies. Alors un minimum de respect… LE BURKINA N’APPARTIENT A CERTAINS ET PAS A D’AUTRES.

    Seule la lutte paie : personne ne viendra le faire pour nous. Nos freres et sœurs sont morts pour nous ! La patrie ou la mort nous vaincrons, il n’y a pas d’autres issues. S’ils ont recupéré l’insurrection et ont lutté pour recuperer les elections, ce n’est pas pour venir s’amuser. C’est nous qui nous amusons. Eux ils ne rigolent pas du tout ; c’est une lutte a mort ; comprenons cela car MPP c’est le CDP. Ils ne feront rien. Prenons nous en main. Personne ne le fera pour nous.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 07:21, par YIRMOAGA En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Oui, si la justice ne peut pas le poursuivre, le Dieu l’a lâché et le peuple a fait son jugement en le boutant hors du palais qu’il croyait être l’initiateur et le seul qui a le mérite d’y occuper ?
    En son temps, lui il poursuivait pas mais il massacrait ? Comme il affirmait à l’époque qu’il n’avait pas de sentiment pour les traitres(Lingani, Henri etc...)
    Si la justice par peur ne peut toujours pas le poursuivre, le peuple l’a jugé et bouté hors du pays ? Plus que la sanction de la justice.
    Avec la fin probable d’ADO, il sera encore ré-naturalisé Togolais ???
    Longue vie pour qu’il constate que le BF peut évoluer sans lui, même si le pays tangue avec la gestion de ses apprentis qui sont aux commandes ?
    Le pays va prospérer avec une jeune classe politique dans un proche avenir ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 07:59, par YIRMOAGA En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Oui, si la justice ne peut pas le poursuivre, le Dieu l’a lâché et le peuple a fait son jugement en le boutant hors du palais qu’il croyait être l’initiateur et le seul qui a le mérite d’y occuper ?
    En son temps, lui il poursuivait pas mais il massacrait ? Comme il affirmait à l’époque qu’il n’avait pas de sentiment pour les traitres(Lingani, Henri etc...)
    Si la justice par peur ne peut toujours pas le poursuivre, le peuple l’a jugé et bouté hors du pays ? Plus que la sanction de la justice.
    Avec la fin probable d’ADO, il sera encore ré-naturalisé Togolais ???
    Longue vie pour qu’il constate que le BF peut évoluer sans lui, même si le pays tangue avec la gestion de ses apprentis qui sont aux commandes ?
    Le pays va prospérer avec une jeune classe politique dans un proche avenir ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 08:12, par Roger En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Et les députés de l’assemblée nationale qui s’étaient barricadés pour aller voter la modification de l’article 37 dans tout ça ?

    Moi je crois que ce sont les juristes et autres législateurs burkinabé qui font les lois qui devraient être jugés pour « haute trahison et attentat à la Constitution » pour avoir laissé un vide juridique par où Blaise COMPAORE est passé. Quelle légèreté ? Merde. Et ils sont là à pavaner devant les gens dans les amphis et les couloirs des palais de justice. Merde à vous.

    Que ceux qu’on a convoqués pour préparer la nouvelle constitution n’ont qu’à bien réfléchir et bien faire les choses, sinon ils auront de la visite lors de la prochaine insurrection.

    Quand un médecin fait un mauvais diagnostic ayant entrainé la mort de son patient, il peut être poursuivi devant la justice, quand un policier commet une bavure dans l’exercice de ses fonctions, il peut être poursuivi devant la justice, comment avez-vous fait pour laisser passer une telle erreur, à moins que cela ait été fait volontairement. Merde et merde, mille fois merde.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 10:11, par Faso Burkina En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Autrement dit, la modification de la Constitution n’était probablement pas opportune politiquement, mais pas illégale, au regard de nos textes. C’est ça qui est la vérité. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 10:22, par Tapsoba R de H En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Quand la justice d opinion prend le pas sur le droit on ne peut qu aboutir à cette impasse.Pourtant ce ne sont pas les alertes de juristes sur les actes d accusations qui ont manqué.Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 11:27, par Avis aux amateurs ! En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    ON peut maintenant inculpé tous les ministres pour avoir assisté à un conseil de ministre ! Ok ce qui nous dirigent aujourd’hui ne croient pas que ça n’arrivent qu’aux autres !!! Des un changement de régime vous serez désormais justiciables. J’ai peur pour les lendemains de ce pays. L’histoire nous le dira. Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 12:16, par Nabiiga En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    C’est sans étonnement aucun que je lis cet article sur la disculpation de Blaise sur la charge de haut trahison car je le voyais venir et tenez-vous bien, ce n’est que le début. D’autres beaucoup plus fracassants vont suivre au Burkina des RSS.

    Compatriotes, soyons réalistes, sortons de cette naïveté béante ; car tout simplement, l’heure a sonné pour que nous le fassions. Et pourquoi ? Bien parce que comment pouvons-nous être si naïfs au point de croire que les RSS jugeront Blaise ? Traîner Blaise devant n’importe quelle instance juridique c’est de s’y trainer eux-mêmes. Les RSS ne pourront jamais veiller sur le jugement d’aucun de tous ceux écroués dans nos prisons. Ils vont les libérés les uns après les autres à un intervalle savamment choisi avec des arguments juridiques non convaincant. Si les gens réfèrent à Diendéré comme la boîte noire du régime, les RSS étaient bien les pilotes dans le cockpit que les la boite noire enregistrait.

    Blaise n’est plus suivi pour haute trahison. Que comprend-on de la haute trahison. Si Blaise ne l’est plus, faire un coup d’état ne pourra plus être la haute trahison dans notre pays car faire un coup d’état c’est, avant tout, bafouer la loi fondamentale du pays et de surcroit, la mettre hors usage en la suspendant pour être remplacée par je ne sais quoi. Vouloir tripatouiller la constitution contre tout article en son sein est bien la haute trahison. Si Blaise n’est plus poursuivi pour la haute trahison, pour quel délit sera t-il poursuivi car on a supprimé le tout premier crime, les autres on peut les balayer du revers de la main et il pourra entrer à Ziniaré pour y vivre en tout quiétude comme si rien n’était

    Les RSS ne pourront jamais juger sans se tirer une balle dans le pied. En tout état de cause, pour ce qui concerne le jugement des détenus, les RSS marchent avec des cailloux dans les souliers. Vous me direz un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 13:34, par Dieudonné En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Encore le juge a encore manqué une occasion de s’affirmer véritable garant de l’ordre public et du respect de nos libertés fondamentales. Que faut’il encore attendre de la constitution pour savoir qu’elle a prohibe de tels faits. Si le constituant n’y avait pas l’intention il n’allait pas prévoir une telle infraction comme disposition. Le juge, en tant qu’interprète devra s’efforcer d’expliciter les dispositions à travers sa jurisprudence. Si Blaise en tant que Président ne sont pas poursuivables j’ai une question à poser au juge de la haute cour : les ministres sont poursuivis pour quelles complicités ?. autrement dit en l’ en absence d’auteur principal, peut-on parler de complice ? il n’ya problème et l’évolution donnera la conclusion suivante : Non lieu !!!!
    Pitié pour la jeunesse fauchées par les balles assassines du régime compaoré

    Triste

    Répondre à ce message

    • Le 3 octobre 2016 à 11:44, par En passant En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

      Monsieur Dieudonné ! Tout travail a une procédure à suivre. Les textes ne sont pas adoptés par les magistrats. L’outil de travail du magistrat est le texte voté par l’AN ou les décrets, ordonnances et arrêtés du gouvernement. Le magistrat ne fait qu’appliquer ces textes. Si la constitution prévoit qu’on peut poursuivre le président pour haute trahison et attentat à la constitution et ne prévoit ni sanction ni les éléments constitutifs (ce qui permet de retenir qu’il ya haute trahison ou attentat à la constitution) que voulez vous qu’on fasse ? le peuple a passé tous son temps à voter n’importe qui à l’AN et ce sont les mêmes députés qui ont voté ces lois, à qui la faute ? Il yaura toujours des incompréhensions si les textes ne sont pas relus. Savez vous que le procureur ne peut pas poursuivre un ministre ou le président tant que l’AN ne vote pas une mise en accusation ? A part le CNT, quelle législature sous Blaise Compaoré a déjà osé introduire un dossier de mise en accusation ? Ne croyez pas que les magistrats sont complices pour qu’on libère ces criminels. C’est une occasion pour le peuple d’exiger de leur représentants (députés à l’AN) de voter des lois qui répondent aux aspirations du peuple et non faire du plagia ou du coupé collé des textes d’autres pays qui ont taillé les textes en fonction des réalités de leurs pays. Soyons honnête envers nous même et osons dire la vérité au peuple. Je suis d’accord avec le procureur général quand il a eu le courage de dire la vérité au peuple au lieu de mentir. N’inventons rien pour plaire le moment. Après l’insurrection, si on fait le bilan, on se rend compte que les paroles salvatrices de l’époque se révèlent aujourd’hui du dupe. Soyons vigilant...

      Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 15:13, par Kouda En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Blaise Compaoré, en tant que président du Faso, ne peut pas être jugé pour haute trahison et attentat à la constitution. Quand je pense qu’il a été mis en accusation par le CNT sous la transition et que monsieur Armand Ouédraogo a attendu que la transition passe, que 9 mois du mandat de Rock passe, que les dignitaires du nouveau régime effectuent plusieurs voyages en Côte d’Ivoire pour se rendre compte que notre constitution ne définit pas les éléments constitutifs de ces infractions, je tombe des nues. Vous nous prenez donc pour des "nez percés" ? Pourquoi n’avoir pas révelé que Blaise Compaoré ne peut pas être poursuivi en tant que président pour les fait de haute trahison et attentat à la constitution quand nous étions encore sous la transition ?
    Tous les petits arrangements qui sont faits pour épargner les Ivoiriens (Guillaume Soro, général Bakayoko...) ainsi que Blaise Compaoré et ses proches finiront pas se retourner très gravement contre leurs auteurs. Le sang des martyrs et de tous les suppliciés du régime Compaoré nous tachera à jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 15:14, par Moi aussi En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Quel est ce pays dit République qui n’a pas prévu une Justice pour tous ses citoyens ? Hum, ces prétendus intellos, connaisseurs du Droit qui nous pompent l’air chaque seconde. Mesdames et Messieurs, je ne vous félicite pas.
    Ok, si ce que vous dites est vrai (je ne m’y connais pas en Droit encore moins en Justice), ensemble, nous pouvons prospecter d’autres voies car, on est tous d’accord que Blaise Compaoré ne peut pas ne pas être jugé.
    Le PAN (Salifou Diallo) avait autrefois avancé l’idée d’un tribunal d’exception pour juger tous ces crimes ! Personne ne peut nous l’interdire. Il s’agit de notre pays, de nos citoyens, de nos crimes et de nos victimes. La Turquie a fait sa purge sans qu’aucun démocrate ou défenseur de droits humains ne pipent mot. Alors, pourquoi pas nous ? Je vous le demande encore, pourquoi pas nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 19:04, par Yako En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Voilà ce qui est bien dit,toute fois si poursuite il ya c’est certainement contre ceux là qui ont organisé le putsch contre l’ordre républicain et sa constitution à savoir Mrs Salif Diallo,Simon Compaore,M¤ Benewende Sankara et qlqs autres elephanteaux parmi lesquels figure en bonne place Mr Paré Émile qui tire sa célébrité de l’incendie de l’AN.Quand à son excellence Mr Blaise Compaore épris de paix a préféré démissionner pour épargner le sang des Burkinabé !l’histoire lui reconnaîtra ça.J’en profite pour lui rendre hommage et lui exprimer tout mon respect.En attendant la restitution de la vérité,j’invite certaines osc a faire leur mea-culpa avant qu’il ne soit trop tard.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 20:40, par ben En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Si la justice ne peut pas juger Blaise Compaoré, le peuple le jugera à sa manière tôt ou tard ; car il est à l’origine de tout se désordre que nous traversons actuellement

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2016 à 22:28, par Benot En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    DEAL. DEAL. DEAL. DEAL.
    Faites-en ce que vous voulez. Pendant que le peuple hurle, y a pas de lois ??? On se retrouve toujours dans une position courbee (et relaxes ) pour cette machine a baiser.
    Je n’ecris plus ici. So, bye ........

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 01:02, par Moubarick07 En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Nous ne voulons que la paix l’amour et la joie.
    Nous citoyens lamda ,ne maitrisons pas les texte.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 08:06, par Tinbila En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Merci au PRESIDENT Blaise COMPAORE pour sa clairvoyance et son esprit de paix maintenant attendons de voir ce que la justice va dire sur les pyromanes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 08:41, par Tagsbeogo En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Ces arguties juridiques du procureur sont une insulte à l’intelligence de notre peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 10:17, par Wendyam En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Depuis que j ai compris que le droit ne vise pas á rendre justice mais seulement á convaincre, plus rien ne m étonne !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 10:46, par SIDNOOMA En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    C’est la faute à qui si BC et compagnons ne peuvent pas être jugés ? Que les coupables soient découverts et punis à la hauteur de leur manquement !!!! Ces même coupables nous pompent l’air à la longueur de la journée. Ils se prennent la tête comme quoi ils sont les supeurs hommes alors qu’en réalité ils ne sont rien ou plutôt ils médiocres. Il va falloir qu’avec la nouvelle constitution on mette des barrières à l’entrée de certaines responsabilités qui engagent l’intégrité du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 10:59, par SOME Zubada En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    J’admire cette sortie mediatique qui nous prouve une fois de plus qu’il n’ya jamais eu des justice au Faso. Des dossiers ont ete declares NON RECEVABLES et/ou d’autres termes techniques au temps de Bleze Compare. Ce sont les memes juges qui peuvent traiter ces memes dossiers aujourd’hui. Vraiment que ces juges "Acquis" et "corrompus" aient la dignite et l’honnetete de renoncer a leurs revendications malhonnetes car ils ne font rien de bon ou de plus que les autres fonctionnaires. Vos augmentations indues perceront les ventres de vos progenitures. La natures africaine rendra sa justice, la vraie. Il faut que ce ministere soit de la JUSTICE et non des Justices comme on l’a toujours constate.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 13:24, par Bouba En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Où est-ce que vous mettez la jurisprudence ? Dans la jurisprudence, le juge peut créer le droit là où il y a un vide. Dans l’histoire du droit, la jurisprudence a toujours été une source du droit. Monsieur Armand Ouédraogo, vous êtes en train de jouer un mauvais rôle tout comme d’autres procureurs qui sont passés à côté de l’histoire avant vous. Un jour quand on se sera servi de vous et que vous aurez perdu tout estime et notoriété auprès de la population, on vous jettera comme un torchon. tout comme les autres avant vous. SI vous manquer de courage ou de capacités intellectuelles, laissez la place aux jeunes magistrats. Votre génération n’a fait que tordre le cou au droit pour arranger ces politiciens qui nous gouvernent depuis 30 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 16:17, par Ganenbiiga En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    @SOME, merci pour votre clairvoyance. Comme d’ habitude, je ne suis pas decu par votre constance et votre force argumentaire. Le magistrat se fout de notre gueule. Que inculper d’ autres personnes va ralentir la procedure, ouah ? Avec ca, comment peut- on reeellement respecter notre "justice" ? C’est plutot de la bouillabaisse. Il y a du cambouis dans le palais des jugments du Burkina. Il nous reste a construire un vrai palais de justice. En attendant, donnez meme 2000 000cfa par moi aux jeunes juges imberbes qui viennent de sortir. Ca ne sera que mieux reduire la justice dans ce cambouis detestable. Ne dit- on pas qu’ il vaut mieux relacher 1000 criminels que de condamner un seul innocent ? Et si la comparution des autres ferait plus de lumiere sur la chose a juger, afin de ne pas condamner a tort un seul innocent ? Les esprist vigilants l’avaient vu tres tot le lendemain de l’ insurrection : Sans justice, rien de bon a attendre. Decu, decu, decu !!!!Comment un magistrat peut- il insulter l’ intelligence vive de toute un peuple en racontant des conneries de ce genre ? Qui a dit qu’ il est presse d’ avoir une justice qui ne sera qu’ expeditive ? On veut un e vraie justice mais que tout le monde soit juge. Comment Kossiga Blaise Conan qui est a cote -la, on ne peut pas lui lancer un vrai mandat d’ arrete. Et on tourne en rond comme si on ne voyait pas ce qu’ on doit faire. A ce rhythme-la, qu’ attendre du dossier Thomas Sankara que Blaise Compaore a assassine et enterrer a la sauvette comme une poule ? Que va devenir le dossier de Norbert Zongo, ce digne fils de la republique qui contiune de traumatiser les nuits troubles du petit- fere du president ? De toutes les facons, saucissonnez, charcutez, maquillez la justice comme vous voulez. C’est la justice des hommes. La justice de Dieu, elle est droite comme les tecks de Pabre et s’ impose a topus. C’est le jour qui n’est pas encore arrive. Encore faut- il etre quel que peu croyant et mieux spirituel, pour comprendre que personne n’ emportera rien de ses turpitudes au "paradis".

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 18:44, par WAM-WAM En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Je vous l’avais déjà dit depuis le départ des RSS du pouvoir de Blaise Kouakou Kindpooré et dès la formation de leur parti MPP que c’est un ver-espion que Blaise lui-meme envoie dans l’Opposition pour mieux la tuer afin de connaitre ses secrets et l’assommer au Référendum pour toujours mais peu de gens m’ont cru. Voici maintenant ce que nous vivons meme si le Référendum n’a pas eu lieu. Memes certaines personnes du CDP ne le savaient pas et croyaient que le MPP était leur adversaire. Non et Non ! C’était une branche du CDP que BC envoyait en mission. Qui de ces RSS peut trainer Blaise, Francois et autres en justice ? Pour quel crime ? Ils étaient tous au parfum des préparations et comptables des différents assassinats politiques et autres malversations que le Diablotin Blaise faisait. Tous ceux qui sont derrière ces assassinats pensaient la meme chose. Mais demain DIEU les jugera.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 23:29, par Badoh En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Cher Burkinabè , ainsi va la vie. Blaise Compaoré et ses ministres n ’ ont rien fait de particulier . Les vrais criminels à condamner sont ceux qui ont organisé le coup d’ Etat du 30 octobre 2014. Et vous les connaissez. Demandez à Sakandé Bala Alassane du MPP .

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2016 à 23:53, par Yameogo Homme Errant En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    SOME, ce n’est pas une repubique,c e pays. C’est une rePourri-blique. C’est pourquoi on nous fait accroire que rien n’ est prevu pour juger le president qui pourtant a dirige la magistrsture pendant 33 ans sans discontinuer. Batradises des batradises.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 00:12, par Noyesman En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Une gymnastique juridique vraiment regrettable , il ne reste plus qu’à nous annoncer que l’État burkinabé a décidé de verser des dommages et intérêts à Blaise Compaore pour le préjudice lié à sa chute le 31 octobre 2014. A 28 ans de mensonge succède un nouveau cycle de mensonge en cours de téléchargement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 01:32, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    On les voyait venir... Mais il est vrai que beaucoup de choses étaient (et sont toujours) floues ou non prévues car le régime précédent n’avait JAMAIS vraiment envisagé qu’un ministre à plus forte raison le président (eux !) puisse être un jour jugé et n’ont donc rien mis en place pour cela.

    Rappelons que la haute cour de justice, prévue par la constitution depuis 1991, n’a été mise en place que dernièrement en 2015 par la transition. Les quorums de 4/5 et 2/3 étaient aussi des "sécurités" pour que la loi de mise en accusation aie peu de chances d’aboutir à l’assemblée. Ainsi, avec la configuration actuelle de l’assemblée, il faudrait 102 députés pour remettre Blaise Compaoré président en accusation, soit pratiquement toute la majorité présidentielle plus l’UPC. Difficile mais faisable. Par contre, le CDP n’aurait besoin que de 8 autres députés en plus de ses 18 pour bloquer cela. En vote à bulletin secret, c’est tout à fait faisable car certains élus MPP et assimilés admirent toujours "le beau Blaise".

    En attendant que la relecture de la constitution et de la loi sur la haute cour puisse se faire, on va voir si l’actuelle majorité aura le courage politique de refaire une mise en accusation mieux formulée ou va se cacher derrière des arguties pour acter l’impunité de Blaise Compaoré. Il faudrait de plus laisser tomber la haute trahison et aller à des accusations plus prosaïques.

    Mais dans tout cela, on n’entend rien dire sur les crimes économiques qui concernent les familles Compaoré et alliées, ni de poursuite contre François Compaoré qui a tiré sur des manifestants devant son domicile ? Et si on nous dit que Luc Adolphe Tiao a signé la réquisition de l’armée, on ne nous dit pas qui a tiré sur les gens aux mains nues les 30 et 31 Octobre ? Car aucun exécutant militaire n’est inculpé dans cette histoire. Ce serait vraiment injuste que des simples technocrates de l’ancien gouvernement, qui n’ont rien pu faire pour empêcher le projet de modification de l’article 37 soient condamnés et emprisonnés pendant que ceux qui ont tiré à balles réelles sur les martyrs s’en sortent tranquillement !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 03:08, par panga En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    @ WAM-WAM mon frere ton truc la est vrais deh ! Walaye moi je suis moaga et jai voter pour rss mais jai mal. Je commence a trembler le pays va mal et comme d’habitude c’est la justice toujour qui veut mettre le feu dans ce pays encore. Rock c’est dure a avaler.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 09:22, par 9:20 En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    A vous chers pseudo intellectuelles prenez pour votre compte ! bande de manipuler ! vous n’aimez pas la vérité dans ce pays, laisser le Président Compaore en paix ! on gere pas un pays sur la base de la haine !
    Basta

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 16:48, par Moi aussi En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Que rien ne soit prévu pour juger le Président, soit. Mais nous, nous sommes intelligents oui ou non ? Alors, nous pouvons trouver des requalifications en fonction de nos lois du moment pour poursuivre Blaise Compaoré.
    -  Les USA n’avaient pas prévu les attentats du 11 septembre mais ils ont su juger les terroristes et même créé Guantánamo.
    -  La France n’a jamais été confronté autant à des actes terroristes sur son sol. Cependant, elle a su déroulé un arsenal juridico-judiciaire pour poursuivre les terroristes. On a même posé des caméras dans la cellule du terroriste Salah Abdelslam ; ce qui ne s’est jamais vu et n’était pas prévu. Ainsi, pas moins de 7 caméras sont présentes dans la cellule de l’homme dans le but de surveiller le moindre de ses gestes.
    -  Les textes de la CPI n’avaient jamais prévu des poursuites contre un destructeur de biens relevant du patrimoine de l’humanité. Pourtant, Ahmed Al-Mahdi a été poursuivi !

    J’aimerais également m’interroger sur le Président de la Commission d’élaboration de l’avant-projet de Constitution. Est-ce que Maître A. Ouédraogo, était l’homme qu’il fallait ?
    -  Primo, est-ce qu’il est constitutionnaliste ?
    -  Secundo, n’est-il pas mieux de veiller à ce que la roue tourne afin de profiter de l’expérience d’autres experts burkinabè ? Vu que d’une certaine manière, A. Ouédraogo n’est pas si étranger à nos soucis judiciaires d’aujourd’hui pour avoir à un moment donné (avant le divorce), été un homme proche de Blaise Compaoré qu’il a d’ailleurs conseillé à la Présidence ! J’imagine que lesdits conseils relevaient plus du droit, de la Justice et moins des impôts, des infrastructures, de la sécurité territoriale, de l’enseignement ou de l’environnement !
    Si on me dit qu’on n’a pas besoin d’être constitutionnaliste pour ce poste, je répliquerai qu’on n’a donc pas besoin de juriste pour le poste également.
    J’aurai donné l’occasion à quelqu’un d’autre de piloter cette Commission.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre 2016 à 18:30, par Ca va m’étonner En réponse à : « Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice

    Blaise ne sera pas jugé. Il peut être jugé sans être condamné. Il a beaucoup fait pour le pays. On sait aussi qu’il a fait des erreurs.
    Si un vote doit passer à l’assemblée, il n y aura rien. Ceux qui veulent qu’ils soit condamné peuvent ils convaincre les députés à le faire ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Affaire Thomas Sankara : « A qui appartiennent les tombes du Conseil de l’Entente ? » s’interroge le Comité International Mémorial Thomas Sankara
Blaise Compaoré en visite chez son voisin Henri Konan Bédié
« Blaise Compaoré ne peut être poursuivi pour haute trahison et attentat à la Constitution », selon la Haute Cour de Justice
Achille Tapsoba et Zambendé Théodore Sawadogo enfin reçus par Blaise Compaoré
Et Blaise Compaoré devint Ivoirien !
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (10)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » a-t-il se désintégrer ? (9)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (8)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (7)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (6)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (5)
Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (4)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés