Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

Gouvernance locale : Le Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local forme ses membres

Accueil > Actualités > Société • • lundi 26 septembre 2016 à 21h34min
Gouvernance locale : Le Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local forme ses membres

Les membres du Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local tiennent un atelier de formation sur « décentralisation et gouvernance locale », du 26 au 28 septembre 2016, à Ouagadougou. Un atelier organisé par le National democratic institut (NDI), dans le cadre de la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités de l’Assemblée nationale dans ses fonctions de législation et de contrôle de l’action gouvernementale, un programme financé par l’USAID.

Cette formation de trois jours s’inscrit en droite ligne de l’appui technique que le NDI apporte au parlement depuis quelques mois déjà. « Elle est surtout la réponse à un besoin préalablement exprimé par le Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local que notre institut s’est résolument engagé à accompagner au regard de l’importance capitale que revêt cette structure au sein du parlement, de par ses missions et objectifs poursuivis pour une gouvernance intégrée, effective et efficace », a expliqué Aminata kassé Faye, la directrice du NDI. Un appui qui permettra à ce réseau de soutenir le processus de gouvernance local qui rapprocherait davantage le législateur des communautés à la base.

La décentralisation se veut un moyen de gouvernance participative et de proximité. Elle confère aux populations la responsabilité d’orienter le développement de leur localité et l’opportunité de participer à l’édification du pays à travers la prise de décision et la réalisation des grands chantiers de développement. « Nous sommes tous conscients des enjeux de la gouvernance qui sont de plus en plus complexes et qui font face aux attentes toujours grandissantes des populations quant à leur participation et inclusion dans la gestion quotidienne du développement de leurs communautés. Le NDI est cependant convaincu que l’Assemblée nationale, à travers les députés qui sont l’émanation institutionnelle de la volonté du peuple, demeure un formidable moyen pour assurer l’effectivité de la politique de décentralisation pour une bonne gouvernance au niveau local », a précisé la directrice du NDI.

Ainsi, cet atelier vise donc à approfondir les connaissances des députés membres du Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local sur la thématique décentralisation et gouvernance locale, mais aussi les appuyer dans l’élaboration d’un plan d’action quinquennal. Ce document permettra d’orienter le réseau dans ses actions et priorités en matière de décentralisation et de développement local tout au long de cette 7e législature.

Au cours de cet atelier de renforcement de capacités, il s’agira de faciliter la maîtrise du cadre juridique et institutionnel de la décentralisation par les parlementaires et leur permettre de disposer d’un répertoire des textes en la matière et d’une cartographie détaillée des acteurs du domaine. Les préoccupations liées au transfert de compétences et de ressources, le statut de l’élu local et la fonction publique territoriale, la participation citoyenne ne seront pas occultés au cours de cette formation. « Les actions que vous allez élaborer dans le plan quinquennal devraient tenir compte de tous ces aspects pour un meilleur accompagnement des collectivités territoriales et au réseau des parlementaires de mieux assumer ses pouvoirs en matière de contrôle de l’action gouvernementale et l’évaluation des politiques publiques de décentralisation », a souligné Lona Charles Ouattara, le 2e vice-président de l’Assemblée nationale. C’est lui qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque du convoi minier de Boungou : Le PDG de SEMAFO présente ses condoléances au peuple burkinabè
Diffusion de fausses informations : Le gouvernement met en garde
La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées
Santé oculaire de l’enfant : L’ONG Light for the world veut jeter les bases d’une planification à long terme
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Sécurité : Que faire en cas d’attaque terroriste ?
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina
Formation : L’Ecole privée de santé Sainte Julie met sur le marché de l’emploi 217 agents
Insécurité au Burkina : Maître Paceré, 76 ans, demande son incorporation dans l’armée
Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo
Lycées scientifique et professionnel du Centre-Est : Le ministre de l’Education nationale satisfait des réalisations en cours
Journée internationale de la fille : Le Burkina Faso face aux enjeux et défis des grossesses en milieu scolaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés