Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Luc Adolphe TIAO, Premier ministre • • vendredi 16 septembre 2016 à 22h30min
Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

Poursuivi, comme l’ensemble de son gouvernement dans le cadre du dossier de l’insurrection populaire, Luc Adolphe Tiao, le dernier chef de gouvernement de Blaise Compaoré, avait annoncé le 9 septembre 2016 son retour au Burkina d’un exil de deux ans en Côte d’Ivoire, pour répondre de ses actes. Aussitôt rentré, il avait été entendu par la gendarmerie et ensuite renvoyé devant la Haute Cour de justice. A la suite de ces auditions, Luc Adoplhe Tiao, nous apprend une source judiciaire a été déféré à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou ce 16 septembre 2016.

On se rappelle que sous la Transition, le Conseil National de Transition avait mis en accusation le 16 juillet 2015 Blaise Compaoré et l’ensemble de son gouvernement pour leur rôle dans la survenue de l’insurrection populaire. Blaise Compaoré détait accusé e s’être « entêté à mettre en œuvre sa volonté de modifier la Constitution en vue de freiner le processus de l’alternance démocratique ». Tiao et ses ministres étaient accusés de faits de coups et blessures, de complicité de coups et blessures, d’assassinat et de complicité d’assassinat.

Dans cette mise en accusation, il était particulièrement reproché à l’ancien Premier ministre d’avoir signé, le 29 octobre 2014, une « réquisition complémentaire spéciale » autorisant l’armée à faire usage des armes à feu contre les manifestants dans le maintien de l’ordre. Dans ce document dont on avait douté parfois de l’authenticité, Tiao avait demandé au chef d’Etat-major général des armées de prêter le concours des troupes nécessaires pour « empêcher par la force » les troubles à l’ordre public sur toute l’étendue du territoire national. En précisant que « l’emploi de la force pour l’exécution de cette réquisition comporte l’usage des armes ».

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2016 à 15:54 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    A vos claviers !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 15:59, par PAXI En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO
    Que la justice suive son cours.Que cela serve de leçon aux autorités qui nous gouvernent. C’est mieux de démissionner que d’accepter de faire certaines choses pour plaire à son supérieur. Vivement que la justice se face afin que les filles et les fils du Burkina puisse se pardonner et aller de l’avant. Pas de chasse aux sorcières. JUSTICE, PARDON ,RÉCONCILIATION.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:00, par jean. En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    bien fait,tout le dernier gouvernement ainsi que blaise compaore ont leur place a la maco.plus achille tapsoaba le chien.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:04, par konseiga Mamadou Jean. En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Top. C est partie. J espère que c est pas pour de nouveau endormir notre conscience.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:09, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    La justice se réveille !!!!! Erreur à celui qui va toucher à notre héros national Zida !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:10, par tinto abh En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    cela ne pourai que etre justice,car il est rentré il doit bien passé devant la justice de son pays pour des explication rationnelle,a defaut de cela un exile a vie lui etais reserve.a chacun de controlé les actes qu il pose de son vivant.puorquoi obeire a un tiran en oubliant que la lois de Dieu est au dessu de tous ?
    .merci !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:12, par WHISKY En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    ATTENTION, l’Amour pour la paix a des limites, ne dites pas un jour que personne ne vous avait prévenus des risques CATASTROPHIQUES que courent ce pays par ces arrestations et autres attitudes arbitraires

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:19, par Faso BiigA En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Hummm ! Et Kouassi Blaise Compaoré dans tout ça...!? Luc en tant que 1er ministre, a t il fait pire que Blaise le president ??? Je ne demande pas de liberer Luc... absolument pas ;mais un peu plus de cohérence dans les poursuites judiciaires.
    Vraiment hein... qu est ce qu’on ne verra pas avec ces politiciens là !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:20, par MOREBALLA En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Dieu ne dort pas ! Quand des individus se savent des extra terrestres,il faille de beaux diables pour les réveiller de leur profond sommeille d’illusion.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:24, par Burkindi En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Lol, il va en détention en attente de SA LIBERTÉ PROVISOIRE :))
    Peuple Amnésique et INGRAT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:25, par Lili En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Bon et on recommence la comédie. Ce monsieur sera libéré dans les prochains jours pour liberté provisoire comme ce fut le cas de Eddie Comboingo et bien d’autres.
    Affaire à suivre......

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:26 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    s’il est impliqué, qu’il reponde. que justice soit fait.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:31, par Kobyagda En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    C’est reparti pour une séance de fiction
    Ombre blanche

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:32, par oueber En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Je salue le BURKINDI de Luc .qu’il se libère de charge de cette lourde fardeau dans sa conscience .Au moins il n’est de devenu Ivoirien.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:33, par ben sirac En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Dans tout SA et François compaore !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:40, par athos En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Il faut qu.on m,explique pourquoi des députés qui étaient préts à voter pour la modification de la fameuse article comme les députés du front republicain ne sont pas entendus ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:55, par issa En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Tout ce qui arrive à L A T et à certains puissants d’hier doit servir de leçon aux puissants d’aujourd’hui . Lorsque Dieu Tout puissant vous fait l’honneur de vous donner un pouvoir dans la vie d’une nation , faites toujours ce qui est juste , équitable ,soyez humble et respectueux des autres Surtout n’acceptez jamais d’exécuter n’importe comment des ordres qui ne vont pas dans le sens du juste pour faire plaisir à un quelconque mentor . Or à voir le comportement de certains ministres de nos jours ,c’est comme si rien ne s’étaient passé au Burkina il y deux ans . Que les "super Soum " méditent sur le cas de L AT et compagnie

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 16:57, par Megd’ En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    C’est juste de l’enfumage pour divertir le peuple. N’oublions pas que les RSS excellent bien dans cet art. Ils savent que la contestation n’a jamais été aussi forte dans ce pays. Ils savent que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Alors, on annonce mettre sous mandat de dépôt l’ancien premier ministre pour contenter les humeurs des uns et des autres, vue que le burkinabè ne voit jamais plus loin que le bout de son nez.

    C’est un deal savamment orchestré depuis Abidjan.

    Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:09, par warzat En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    En dehors des problèmes qu’ils auront avec la justice, on voit que depuis un certain temps, du fait des difficultés de reprise économique du pays, certains politiques du CDP se laissent flatter. Ce sont les mêmes perceptions qui vous ont trompé en vous laissant croire que la modification de l’article 37 passera comme une lettre à la poste. Il ne serait pas étonnant au regard de l’évolution des droits humains que vous soyez poursuivi individuellement par des familles au pays ou ailleurs. Le MPP n’y peut rien parce que c’est pas ce parti qui vous a chassé, mais la rue. Et la rue fait comme si elle ne voit rien, n’entend rien et ne dit rien pour l’instant.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:17, par Liliana44@yahoo.fr En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Ces gens se fichent de la gueule du peuple , si c’est pour le libérer dans 3 mois pour raisons de santé mieux vaut le laisser en liberté j’ai l’impression que le régime en place à la trouille de prendre des dispositions fortes à l’encontre de leurs amis de l’ancien système.
    On en a ras le bol de ces comédies, est-il difficile pour les juges et e gouvernement de comprendre que nous voulons une justice dans ce pays ?
    J’ai mal au coeur ...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:17, par VISION En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Internaute N°5 (verite n°1) ,Vous êtes bien naïf vous ! TIAO a été intouchable sous la transition, grâce à ses liens avec ZIDA (TIAO est proche de Patrice TIENDREB...) suit mon regard. Donc c’est pour cela on a coffré d’autres sous la transition, pendant que TIAO allait et venait (il était au congres du CDP en 2015, image TNB),. ZIDA, dans les tourments aujourd’hui , d’ou que TIAO, auj..... voilà vous comprenez maintenant.

    Je trouve tout cela pathétique. Ni ZIDA, Ni TIAO, Ni Seydou ZAGRE (Cabinet de Rock), Ni Blaise (que Rock à appelé pendant 40 minutes),... ne doivent être inquiété dans ce pays. Il faut apprendre à finir une guerre. il y a trop de manipulation, aucune vérité, aucune justice, trop d’intrigues, sur le dos de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:26, par Le voltaïque En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Foutez la paix à ces civiles qui n’ont fait que servir l’état. A défaut d’atteindre le vrai commanditaire de Ziniaré vous vous masturber sur des pauvres ministres civils qui ne faisaient que obéir à qui de droit. Qui était le ministre de la Défense au moment des faits.
    Tchru...

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:26, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Lui au moins a encore une once de dignité même s il aurait dû rentrer tôt.J ai ouï dire que beaucoup de ses anciens compagnons ont tenté de l en dissuader sans succès.Sûrement que,comme le dit l adage selon lequel,quand on lache une pierre dans les airs,chacun protège sa tête,eux aussi craignaient que LAT vienne les noyer devant ses justiciers.Ne dit -on pas que les absents ont toujours tord ? Diendéré l a en tout cas déjà bien compris,lui qui jette la responsabilité de la mort de Sankara Thomas sur Hyacinthe KAFANDO.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:51, par Rouamba En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Le passé laisse toujours des traces. Il est vrai que c’est ses actes posés de part le passé qui lui ronge actuellement mais M TIAO est un BOURKIM BILA. Ils sont au nombre de combien ceux la qui ont fuis la justice. Un HOMME c’est celui qui assume ses actes. Que la justice triomphe

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:55, par Dikiélté En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    C’est un acte courageux à saluer ; il est venu de lui même se livrer. Mais, il aurait du démissionner à son temps que de prendre un tel acte qui le rattrape aujourd’hui . Les vrais coupables ne sont pas là. Quant au problème de Zida, le ministre de la défense a péché en tardant avec la procédure disciplinaire militaire qu’il devait engager depuis. Ensuite, si ZIDA doit être entendu, il sera entendu pour les autres faits ; car nul est au dessus de la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:56 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Liberez tout le monde si Zida ne se presente pas. La justice c est la justice elle est valable pour tout le monde. Liberez les. Pourquoi vous n avez pas ose enferme ceux qui sont a Ouaga et qui ont refuse de se presenter a votre convocation. "Bouang mi yarga".

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 17:57, par Anta En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Voilà ce qui arrive à ceux qui ne sont pas courageux en temps opportun. Si le jour du fatidique conseil des sinistres tu avais dit NON à Blaise, tu serais un héros aujourd’hui, mais tu as fui pour te retrouver prisonnier. Ainsi de Premier ministre tu es devenu brusquement Premier Prisonnier.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 18:11, par Salif Gantara En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Quelle coïncidence !!
    N’est pas une manière de nous embobiner. Sinon pourquoi aujourd’hui même si aujourd’hui est un jour comme les autres. Tout ce temps,c’est à l’an 1 du putsch que ce dernier sera mis déposé à la maco. Ça ressemble un peu à un film brésilien. Mais bon,attendons la suite des événements pour mieux comprendre.
    De passage.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 18:15, par Adolfo En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Pathetique

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 18:16, par Salif Gantara En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Quelle coïncidence !!
    N’est pas une manière de nous embobiner. Sinon pourquoi aujourd’hui même si aujourd’hui est un jour comme les autres. Tout ce temps,c’est à l’an 1 du putsch que ce dernier sera mis déposé à la maco. Ça ressemble un peu à un film brésilien. Mais bon,attendons la suite des événements pour mieux comprendre.
    De passage.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 18:20, par TINBILA En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    PARCEQUE DEMANDER A DES INSTITUTION DE TON PAYS DE FAIRE RÉGNER L’ORDRE C’EST CONDANNE VRAIMENT PAUVRE BURKINA ALLONS SEULEMENT NOUS ALLONS Y ARRIVER

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 19:15, par ftar En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Oh mon Dieu . Que RSS est pire que BLAISE. Ils croient que le pays les appartient et qu’ils sont immortels. quel théâtre encore ? Nous ne sommes plus dupe. Arrêter cette comédie SVP. Vous comprendrez dans les jours a venir que BURKINA appartient à tous les Burkinabés. Avec un Ministre de la santé trop zélé qui se croit tout permis. De tels avertissements étaient aussi chaque fois donné a BLAISE et vous avez vu la suite ? Vous voyez ce que RSS fait c’est pire que l’incivisme. Fermer tous les dossiers de la justice ouverts par la transition et vous êtes la ce sont les pauvres citoyens en brûlant un feu Orange , on cri au scandale. Que c’est honteux vraiment mais toute chose a une fin , RSS. Mais SD du RSS est un monstre et diable pour le Burkina. C’est un frein pour l’épanouissement du BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 20:21, par CHERIF SY En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    De grâce les pseudo-humains, apprenez à vous mêler de ce qui vous regarde, genre par exemple" les guerres des fesses". Sinon que ici on parle de l’AVENIR de NOTRE CHERE PATRIE. zida, n’est qu’un ZERO NATIONAL.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 21:11, par mathiassare En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Si la leçon de !’insurrection était si claire notre ministre de la santé aurait dû remettre sa lettre de démission.luc doit rester en prison,on s’enfou de liberter provisoire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre 2016 à 23:14, par kouadio En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    je crois maintenant que ce pays a les hommes qu’il merite. Tiao a ete premier ministre par consequent on pouvait l’inculper et le laisser en liberte. Il ne va pas fuir le pays apres son retour. Quand je lis les messages je deduis qu’ils viennent des gens comme ceux qui ont trompe Thomas Sankara lorsqu’il a radie les enseignants pour recruter des cancres. pour revenir a mon message’ certains burinabe n’ont rien compris du discours populiste de certains leaders politiques. Voyez maitre Sankara Benewinde, les leaders des OSC qui se sont enrichis et qui parlent de justice sociale. Il y aura toujours des riches et des pauvres au Burkina meme si vous incendiez tous les biens de ceux que vous haissez.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 00:20, par Vue de Gorom En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Tiao, je l’admire par son courage. C’est ca l’homme du CO, le nuni je veux dire. MAis, ils sont tous aveugle et pas lucides. Qu’est ce qu’on ne peut pas faire avec le net. Il fallait vraiment prendre le temps de verifier l’authenticité de ce courrier. Des reglements de comptes ! Ah !! ces politiciens ! Dites moi : Si j’tais le PAN, j’allais faire aussi arreter juliette bonkoungou, tertus, seydou bouda. Attention, on ne fais pas de tort à un Pouni-bi gratuitement : Ou bien les tueurs de badimbié ? Et non pardon, je vous invite a ma scene de theatre sur la place publique de gorom. Mais enfin !! Vive la vrai justice. Paix a tous.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 01:44, par sidnooma En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Bla bla bla .com .moi je ne crois en rien ni de la justice ni de l’exécutif. Vous verez cet homme ne fera pas un semestre avant d être libérer pour raison de santé. Je sais que même si Diendere demande pour aller se soigner vous n allez pas lui accorder. Ngao ! De toutes façons le peuple vous suis au mouvement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 01:44, par Djass En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

     ???? La prison est fait pour les voleurs de poulet au Faso.
    Ne vous intéressez pas à ce bruit inutile ; c’est du WOBA WOBA comme dit nos voisin. Il sera en liberté provisoire comme ceux qui ont tiré sur nos frères.
    Ce pouvoir que j’ai aussi voté est trop nuisible pour le peuple. Dans le passé le pouvoir était inutile mais ne nuisait pas au peuple aussi comme RSS et PKT.
    . AU FASO, IL N’YA PAS DE PALAIS DE JUSTICE MAIS DES PALAIS DE JUGEMENT OU ON NE CONDAMNE QUE CELUI QUI n’A CHERCHE QUE SA PITANCE EN VOLANT.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 05:41, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    La MACO est devenu un hotel pour anciens dignitaires ou princes déchus ou on vérifie les conditions de sortie avant l accès et d ou l on sort lavé de tout péché a l aide d un certificat médical rédigé avec art ,trainant ainsi dans la boue l appareil judiciaire et le corps médical,tout en adressant au passage un sourire narquois au peuple "mouton"sans manquer de marquer sa soumission aux amis et coactionnaires des sociétés privatiséés a dessein qui pour cela n osent laisser les coudées franches a la justice !ainsi va le burkina faso des rss en attendant...!
    "les plaisanteries les plus coutes sont cependant les plus interessantes"

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 05:43, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    La MACO est devenu un hotel pour anciens dignitaires ou princes déchus ou on vérifie les conditions de sortie avant l accès et d ou l on sort lavé de tout péché a l aide d un certificat médical rédigé avec art ,trainant ainsi dans la boue l appareil judiciaire et le corps médical,tout en adressant au passage un sourire narquois au peuple "mouton"sans manquer de marquer sa soumission aux amis et coactionnaires des sociétés privatiséés a dessein qui pour cela n osent laisser les coudées franches a la justice !ainsi va le burkina faso des rss en attendant...!
    "les plaisanteries les plus courtes sont cependant les plus interessantes"

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 06:09, par waza En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Tout cela pour nous distraire. restons concentré sur cette affaire de la CAMEG il veulent passer sous silence. restons vigilant le Ministre de la santé doit partir

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 06:14 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Je suis pas d’accord pour l’arrestation de Mr Adolphe Tiao.. Cest de l’injustice....

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 07:29, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Zida, mange tranquillement ton hamburger canadien, y a rien au village ! Celui qui est garçon, eh bien, qu’il émette le mandat d’arrêt international et on verra !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 07:34, par Prévoyant En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    cela ne nous causeras pas des ennuis espère ? nous entendons les résultats des concours car vous êtes rassasié raison pour laquelle vous arrêtez les gens. Permettez-nous de vivre dans la paix au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 07:36, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Dans tout ça, on ne parle pas d’Alize.... avec son front en zig zag !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 07:45, par dieu maudisse les dictateurs En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    ’ils ont joué, ils ont perdu, c’est la règle du jeu la vie continue’ Thomas Sankara.
    Blaise Compaore, que pensez vous de cette affirmation ? et votre point de vue sur cette de Shakespeare :’le pain de l’exil est amer’.
    que pensez vous de ce jour 16 septembre 2016 ?
    en attendant vos points de vue, et pensant que vous reconnaissez être un dictateur, que Dieu maudisse les dictateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 07:46, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Vive le général Zida, le héros national ! Désormais, la place de la révolution s’appellera place du général Isaac Yacouba Zida ! Celui qui n’est pas d’accord, eh bien, on a SIX pays limitrophes, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 07:57, par ka En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Quelquefois la vérité et la sincérité l’emporte sur le corpuscule de quelques personnes qui se croient ’’’DIEU tout puissant’’’, comme Blaise Comparé et ses derniers criminels de bas échelle qui était le gouvernement TIAO. Depuis 2004 celui qui a arpenté les couloirs du régime sanguinaire de Blaise Compaoré, qui est Salif Diallo, et qui connait un article 37 de loi dont il a manipulé et tripatouillé à sa guise pour protéger un introverti politicien poltron qui est Blaise Compaoré dont il a fabriqué depuis le 15 Octobre 1987, et dit publiquement le 4 Février 2004 que cet article est intouchable, sait ce qu’il dit, par ce qu’il a aussi fabriquer cet article a sa mesure, et qui était dangereux pour ceux qui s’aventureront a le contredire : 90% des 18 millions du peuple Burkinabé a dit non à un nouveau tripatouillage de l’article 37 qui permettra à un criminel de s’éterniser au pouvoir. Tous les internautes de haut niveau du Burkina porteurs des messages du refus au tripatouillage de l’article 37, ces messages ont fait le tour du monde de 2013 au 31 Octobre 2014 pour dire que cet article dont sa lettre et son esprit interdisent tout président prédateur de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs, est un farouche avocat du peuple Burkinabé. Avec ce même article 37, la jeunesse Burkinabé assoiffée de l’alternance politique depuis 27 ans, s’est agenouillé devant le gouvernement TIAO, et les dire de ne pas le tripatouiller car rien ne sera plus comme avant vu que leur nombre fera la différence. Malgré tous ces avertissements, TIAO et son gouvernement ont fermé les yeux et bouchés les oreilles pour tirer et tuer nos enfants le 31 Octobre 2014, uniquement que pour leurs larges gosiers. TIAO revient avec les conseils de SORO et de Blaise Compaoré de faire comme Affi Nguessan et Aké, les poltrons de GBAGBO, car leur ami Roch Kaboré va lui libérer dans quelques jours afin qu’il reprenne la place d’Achille Tapsoba au CDP pour bientôt une fusion MPP a la Ouattara-Bédié pour un pouvoir sans partage pour une éternité. TIAO et son équipe mérite de payer leurs crimes dans l’égoïsme devant Dieu et le peuple Burkinabé. Comme d’habitude le peuple meurtri sait que TIAO sera dans quelques jours dehors par le biais de ses amis gouvernants : Mais ce qui est sûr, pour quelques jours, il goutera la soupe de la MACO, ce qui est déjà une victoire pour les victimes de l’insurrection 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 08:01, par hawk En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Justice à deux vitesses !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 08:15, par C’est dommage En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    J’ai entendu Siaka COULIBALY sur la BBC hier dire que Luc Adolphe TIAO n’a fait que donner des instructions à l’Armée pour le maintien de l’ordre et que cela ne peut porter à conséquence. Quelle malhonnêteté intellectuelle ! Siaka a omis sciemment de dire que le texte contenait ces mots très douloureux qui ont été un blanc seing à l’armée pour tuer la trentaine de jeunes et souiller une fois de plus la terre du Burkina Faso du sang de ses fils. Ces terribles mots sont "Y COMPRIS L’USAGE DES ARMES". Siaka COULIBALY doit arrêté sa couardise et ses amalgames au nom de ses jeunes tombés sous les balles assassines du RSP sur ordre de Luc Adolphe TIAO.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 08:16 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Ca n’ira pas loin, jusqu’à preuve du contraire. Il sera le seul à être en prison pour les faits de l’insurrection. On a auditionné les ministres et ils sont repartis chez eux. Les éléments de l’ex-RSP (des officiers surtout) qui sont aussi impliqués dans le putsch ont été libérés. De qui on se moque même ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 08:27, par Rasta yaa Clair En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Arrêtez de vous masturber l’esprit et de nous pomper l’air !!!!!! La place de la NATION ne s’appellera jamais place du "Zénéral" Zida. Il ne le mérite pas ! Il n’est pas un exemple !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 09:10, par yameogo G G En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Juliette Bonkoungou,sur RFI et suite à l’arrestation de l’ex - Premier Ministre Luc A TIAO, déclare être triste. Que doit - on dire de cette tristesse si ce n’est que des larmes de crocodile.
    1) pourquoi elle n’a pas manifesté sa tristesse à la mort de Norbert ZONGO et de ses compagnons, tués injustement pour empêcher l’expression de la vérité sur la mort de David OUEDRAOGO ?

    2) Pourquoi elle n’a pas manifesté sa tristesse pour la mort de DABO Boukary et tant d’autres tués sous le régime dictatorial de Blaise COMPAORE ?

    Pourquoi elle n’a pas manifesté sa tristesse pour nos frères tombés sous les balles assassine du RSP lors de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2015 et lors du coup d’Etat le plus bête du monde en septembre 2015 ?

    Pourquoi elle n’a pas manifesté sa tristesse pour la mort de beaucoup de burkinabè suite à la fermeture de certaines unités industrielles dont Faso Fani ?

    Pour une simple arrestation elle se dit triste pendant que les vrais dignes fils du Burkina continuent de pleurer la mort de leurs fils, époux, pères, frères et elle ne s’est jamais essuyé une larme sur son visage. Cela n’est pas un problème pour vous et c’est l’arrestation qui vous attriste. Laisser Burkina cheminer vers la justice et la paix car c’est ce que nous voulons de tous cœur. vous avez fait vos preuves pendant plus de 20 ans avec Blaise COMPAORE et tout le monde connait le résultat : assassinat, favoritisme, démagogie, et beaucoup d’aitres maux dont souffre le Burkina actuellement. si vous n’avez pas pu faire du bon pendant tout ce temps, ce n’est pas aujourd’hui que vous pourrez le faire. laissez le Burkina marcher sur le chemin de la justice et de la paix et ne divertissez pas le peuple. "Malheur à ceux qui bâillonne leur peuple".

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 09:47, par sidnooma En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    C’est du bruit ,endormir les consciences des gens rien d autre.Je donne 4 mois si Thiao ne bénéficie pas d une liberté provisoire. Basi Neda.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 10:18 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO10:17

    Continuer à vous masturber et puis rire ! Ce pays nous appartient a tous ! Personne, personne ne doit être esclu !
    Comme c’est la jungle on verra ! poursuivez salif Diallo , qui a fait tué Dabo Boukary !
    Salir le nom des autres vous etes fort dedant bande de morpions !
    Les autres n’ont pas de parents a proteger c’est vous qui aimez vos parents !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 10:45, par doudouno le cobra En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    J’ai pitié des burkinabés. Au lieu de s’atteler à trouver des solutions pour une économie exsangue on ne parle que de vengeance.
    Vous pouvez remplir tous les prisons de ce pays avec tout ceux ceux qui ont volé avec Blaise pendant 27 ans, tant que vous n’aurez pas de solutions aux problème cruciaux de ce pays ça sera peine perdue.
    J’ai du respect pour ce Luc Adolphe Tiao lui au moins est venu repondre de lui même . L’insurrection était un coup d’état et beaucoup de gens avertis le savent.
    Que tout ceux qui on pillé le peuple avec Blaise s’ils aiment ce pays qu’ils remboursent.
    Dites moi c’est l’enfant de quel hommes politiques qui est mort pendant l’insurrection ou le putsch. c’est toujours vos enfants qu’on utilise comme de la chaire à canon pendant que les leurs sont dans les grandes universités en occident.
    Ouvrez les yeux enfin

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 11:24, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Pour l’instant en tout cas, TIAO le véreux est au cachot. Fusible connu du dernier régime de Blaise Compaoré et du CDP, il est parti pour payer sa couardise. Oui ! C’est en cette qualité que, ternissant sa dignité, il n’a pas, en son temps, eu le courage de refuser l’ordre à lui donné, certainement par François Compaoré (pas Blaise, mais bien François) de réquisitionner par son décret, l’Armée (qui n’était autre que le RSP que le Groupe contrôlait), preuve ayant été donné que le reste de l’Armée n’était pas partante pour exécuter cet ordre idiot, pour tuer les fils du pays. Mais enfin ! ceci ne devrait être que le commencement et, comme ce genre de dossier parce que devant être à vie, ne saurait être fermé un jour. Ceci pour dire que tôt ou tard, que ce soit Blaise Kouassi Koffi, alias Compaoré, Diendéré, Bassolet et consort, les ministres de leurs dernier Gouvernement seront tenus de passer devant la Justice. Alors, avec toute la patience qu’il nous (peuple) faudra, allons seulement. Y a absolument rien devant. Ce n’est que du maïs.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 11:30, par HB En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    M.Luc Adolphe Tiao, toi au moins tu es un garçon pile en rentrant dans ton pays pour répondre de tes actes. Bel exemple à suivre par les Compaorés et compagnie

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 12:18 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Rien que du jeu, je vous assure que LAT ne passera pas six mois en prison, vous serz surpris 2 mois de prison seulement,

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 13:58 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Notre vrai problème c’est la CREDIBILITE DE NOTRE JUSTICE. c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 14:59, par Alexio En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Blaise Compaore, President depuis 1987 apres avoir assassiner son ami ThomasI.Sankara, militaire de surcroit Capitaine peur des armes que lui meme utiliser pour eleminer tous ceux qui lui il doutait l allegeance pour son autocratie. Nos cimentieres sont bourres de ses boucheries politiques humaines que le secte maconique qu il appartenait est connu pour. Les genants doivent payes par courts proces par leur vie. comme si ils leurs avaient donnes.

    Eux avec la complicite de la France arrive a fuir la justice de son pays. Le ridicule est la naturalisation ivoirienne de l ancien President. Un Capitaine qui acquitte son bateau en plein de nauffrage.

    Utiliser des armes contre des gens qu ont pretendant leur etre la solution a leur existentiels Challenges. Tuer la legitimite du peuple le refus a la democratie et une alternative digne de ce nom.

    Au moins l auto-critique atriompher pour l ancien Ministre de retourner au bercail pour repondre les faits qui lui sont responsables et reproches.

    Il est grand temps que chaque burkinabe se regarde en face devant son mirroir et reconnaitre que nous sommes malades de nos mauvaises habitudes civiques que personne d entre nous veut se sacrifier pour le meilleur de tous.

    Pourquoi voulons nous toujours a tout pris tuer la poule aux oeufs d or qui est notre patrie a tous le Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 15:33 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Que ça soit de la farce faites par les RSS pour endormir le peuple, tôt ou tard d’autres gouvernants avec une trempe se rappelleront, et poursuivront tous ceux qui ont tuer leurs compatriotes pour le pouvoir : Les nazis sont toujours poursuivis depuis la disparition d’Hitler. Même si la justice des RSS libère leurs amis criminels, Il y a aussi une certitude divine qui dit que l’on récolte toujours sur terre ce que l’on a semé. Si tu as semé la mort, attends-toi à la récolter aussi. Le brave Diendéré Gibert assume, et paiera certainement pour ses crimes. Blaise Compaoré et son frère François, et bien d’autres, sans oublier ceux qui sont au pouvoir et les couvre, n’y échapperont pas : Ce n’est qu’une question de temps, et une autre nouvelle génération de gouvernants qui arriveront au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 16:31, par wenlasida En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Très honnêtement je crois qu’il faut que la justice de notre pays se lève et se secoue afin que les ripoux en son sein sortent et que nous ayons une bonne justice. Autrement, j’ai peu pour elle dans ce Burkina d’aujourd’hui. Hum si les gens pouvaient lire les évènements...

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 17:33, par Le voltaïque En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Il y a toujours de l’excès et de l’exagération quand les negres apprécient les évènements. LAT à la maco est toujours présumé innocent tant qu’il n’a pas été jugé coupable. En quoi LAT en liberté provisoire pouvait gêner l’enquête sur son dossier ?. J’ai le sentiment qu’au Burkina les gens marche sur la tête : des que tu es inculpé la prison c’est la norme avant le jugement, la liberté provisoire c’est l’exception ; notre justice est entaché de méchanceté et de règlement de compte subjectif. Inculper LAT et l’envoyer à la maco et laisser les autres membres du gouvernement en liberté provisoire n’est pas juste.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 18:16, par tom cat En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Si la requisition etait adressee au CEMGA, est -ce qu’il la execute ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 18:21, par Dikiélté En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Est ce que c’est réellement VERITE n° 1 dans ses interventions n° 5 et 43 sur ZIDA ? Est ce que quelqu’un n’utilise pas son nom par hasard ? N’est ce pas aussi une manière de nous inciter à parler mal de ZIDA ou nous faire dévier du sujet présent ? Sinon j’ai toujours aimé ses interventions mais je doute de sa position actuelle. Est ce lui ? Bref !
    Moi j’ai aimé ZIDA dans ses déclarations, je lui envoyais des messages d’encouragement de temps en temps, même à certains membres de la transitions. Mais ce qui se dit aujourd’hui sur lui, si et seulement si cela est prouvé, il doit répondre à la justice de notre pays, comme l’a fait courageusement Luc TIAO. Même ceux qui nous gouvernent aujourd’hui, si cela est vrai que notre justice est indépendante, certaines personnes seront interpellées sur les dossiers Thomas Sankara, Norbert Zongo etc parce qu’ils ont géré ce pays avec BLAISE COMPAORE. J’ai toujours dit qu’il y a deux vraies boîtes noires du régime de BLAISE COMPAORE : son bras armé militaire et son bras droit civil homme à tout faire à l’époque. Que Dieu les protège afin qu’ils nous disent un jour la vérité sur les pages noires de notre pays.Que Dieu sauve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 19:09, par sidbala En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    ATTENTION, l’Amour pour la paix a des limites, ne dites pas un jour que personne ne vous avait prévenus des risques CATASTROPHIQUES que courent ce pays par ces arrestations et autres attitudes arbitraires.
    Ceux qui ont brulés les maisons des honnêtes citoyens, ceux qui ont brulés les édifices publics, ont les connait on peut citer entre autres : simon Compoaré, salif Diallo, sérif Sy, smoki avec son balai, saran sérémé, les radios privées dites radios des 1000 collines, les leaders des osc, et certaines communautés, etc, on les connait TOUS ; nous attendons seulement les moment venus, ils le paieront cach, car le repas de la vengeance se mange très très froid.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 19:34 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    1 - Les gens disent qu’il est parti puis est revenu. Ce n’est pas mieux que partir s’abatardire définitivement en changeant sa nationalité pour devenir Kouassi Compaoré, trouillard réfugié chez ses beaux-parents ? Ce n’est pas mieux que d’être terrés en RCI, au Bénin, au Ghana, au Togo, aux USA, en Europe, au Canada...comme certains qui se disaient "Hommes" ? Où sont passés leurs ’’couilles’’ à présent ?
    Tiao nous dira pourquoi il est parti et puis tout le reste j’espère car le peuple burkinabè attend des explications... Mais il a eu le courage de revenir pour faire face à la situation (montage ou pas, théâtre ou pas, je ne sais pas mais il est revenu pour s’assumer). Comme l’a souligné Gorom, internaute 36, quoi qu’on dise, Tiao est nuni et ce n’est pas pareil ! J’espère que vous m’aurez compris. Ils ont quand-même une certaine fierté et un certain franc-parler qui est un atout mais qui parfois les dessert aussi (malheureusement). Ce qui fait dire à certains que souvent, les gourounsis sont trop directs pour pouvoir exceller en politique. Pour les connaitre assez bien, je pense que ce n’est peut-être pas tout à fait faux. Dans tous les cas, il vaut mieux rester soi-même et s’assumer comme tel quelque soit son ethnie. Je dirai que c’est beaucoup plus une question de ’’tempérament’’ de chacun.

    2 - Pourtant, Mr Tiao, beaucoup de personnes se posaient des questions sur toi car toi qui fut un bon professionnel du journalisme, on a appris qu’une fois devenu 1er ministre, tu t’es gonflé comme un dindon, que tu es devenu hautain, imbu de toi-même, le gosier ouvert dans la corruption et le népotisme comme tous ceux qui ont appartenu à la compaoréose . Ce qui n’a rien à voir avec une fierté saine (la dignité en somme). Qu’à cela ne tienne ! Les gens se sont sûrement dit : s’il est parvenu à ce point, lorsqu’il redescendra sur terre, ça lui passera. Je ne sais pas si à ce jour, tu en es guéri ou pas. Mais ceci n’est qu’un détail. Ce qui vraiment me révolte de ta part, vient après.

    3 - Justement, parce que toi Tiao, tu es gourounsi (je suis pas de cette ethnie mais j’y ai des amis de longue date), je suis surpris et très remonté contre ta personne, vu ce que j’ai lu dans cet article.
    "Tiao et ses ministres étaient accusés de faits de coups et blessures, de complicité de coups et blessures, d’assassinat et de complicité d’assassinat."
    "Dans cette mise en accusation, il était particulièrement reproché à l’ancien Premier ministre d’avoir signé, le 29 octobre 2014, une « réquisition complémentaire spéciale » autorisant l’armée à faire usage des armes à feu contre les manifestants dans le maintien de l’ordre."
    Luc Adolphe Tiao, si ça c’est vrai, je te pose une question : dans le paysage politique de notre pays, de la Haute-Volta au Burkina-Faso, tu as entendu dire que quel gourounsi s’est aplati devant une quelconque autorité, civile ou militaire pour signer un torchon disant de tirer sur ses compatriotes pour soit disant maintenir l’ordre ??? Tu as vraiment versé la face des tiens par terre. En signant ce chiffon demandant de tirer sur tes frères burkinabè pour flatter l’égo d’un tyran sanguinaire, est-ce que tu as imaginé le désastre qui était commandité par tes mains désormais sales à jamais ? Toi et Bassolé avez vraiment versé la face des vôtres par terre par les actions insensées qui vous collent à la peau. Si tout ce qu’on vous reproche est vrai. Qu’est-ce t’empêchait de claquer la porte au nez des compaorés et éventuellement de partir avec ta famille te mettre à l’abri quelque part en attendant que Blaise s’écroule du fait de ses crimes innombrables. Si tu t’es entêté à signer un tel papier c’est que tu es très ancré dans la compaoréose et vous pensiez être éternels au pouvoir. Maintenant que vous avez mordu la poussière, que personne ne plaigne votre sort dans ce pays.
    Les anciens nous ont relaté les faits selon lesquels lors des soulèvements de 1966 qui ont débouché sur la chute de Maurice Yaméogo, ce même Maucice Yaméogo, 1er président de la jeune république de Haute-Volta, dans sa panique, a demandé à Bougourawa Ouédraogo de faire tirer sur la foule qui manifestait. Bougourawa Ouédraogo lui a répondu par la négative et personne n’a tiré sur les manifestants. C’est Maurice qui a été débarqué le 03/01/1966. L’histoire retiendra de Bougourawa, de ses supérieurs et de ses suivants, qu’ils furent "Hommes" à cette occasion. Mais toi, tu auras honte de ton acte jusqu’à ta fin. Horrible !
    Tu vas t’expliquer devant la justice des hommes et devant celle de Dieu. Vos amis au pouvoir sont en train de magouiller au lieu de rendre justice au peuple mais ça va les entendre. Toi et tes copains, dormez bien en prison.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 19:49, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Mon ami Dikiélté, je suis l’auteur du poste 5 et 43 ! Si vous êtes fâché, je crois qu’un bon gnamakou dji fera votre affaire !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 20:19, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que LAT sera libéré en ayant l’air de trouver cela anormal.
    Au contraire, on peut dire que si quelqu’un mérite la liberté provisoire, parce qu’il a montré en se rendant qu’il ne fuira pas avant le procès, c’est bien lui. Quand à sa responsabilité dan les morts ds 30 et 31 Octobre 2014, le procès nous dira tout.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre 2016 à 22:36 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    La justice face son travail.Que LAT soit jugé et puni selon la loi. Si cet écrit est authentique, alors, LAT mérite une prison à vie car il n’a aucun sentiment pour ses frères.
    Ce sera l’occasion pour lui de goutter à l’enfer là où il conduit injustement les gens innocents. Je pense particulièrement à ses jeunes détenus à Manga parce que LAT l’aurait voulu. Tout ce qu’un homme sème le rattrapera certainement un jour !
    Il reste que la mesure du mandat d’arrêt international de Loukou Kouassi Blaise ou de Blaise Compaoré (qui qu’il se nomme) doit être mis en exécution.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 04:11, par L’oeil En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Ouvrons bien l’oeil de ces super arrestations car de la pure manipulation politique politicienne pour berner le peuple. Ces politiciens sont l’exemple des fourmis magna qui après un bruit se dispersent pour reconstituer encore leur groupe.Hier ils étaient tous ensemble ! Aujourd’hui avec le mécontentement du peuple, ils feignent se séparer pour endormir la conscience populaire afin que les choses se calment et demain vous les verrez encore ensemble et là ils ont pris le temps nécessaire pour s’armer puis reviennent pour le massacre. Donc vigilance et encore vigilance !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 05:17, par Bangresson En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Suis fier de LAT qui accepte affronter son destin et assumer ses responsibilités. C’est cela garçon. C’est cela un homme fort. Pas comme l’homme fort en théorie qui, après 27 ans dans le beurre, est allé se refugier sous la culotte de sa femme en se couvrant de surcroît, d’une nationalité étrangère. C’est le comble de la honte et du déshonneur.
    J’ai déchiré ma carte du CDP le jour où j’ai vu nos Achille et Zambende se battre pour aller chez Blaise en continuant de le qualifier de ’’Notre Président’’. S’il l’était, il serait resté 100% burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 07:38, par ka En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Merci à l’anonyme 68 pour ta contribution avec des questions et des réponses positives au sujet de notre fils TIAO. Il fut un journaliste exemplaire de la profession. Même avant d’être diplomate, il nous consultait comme petit frère pour des conseils de moralité et de conduite. Un jeune dont j’ai soutenu sans condition en tant qu’ainé. Depuis son accession au premier ministère, sa prétention dépassait les bornes, comme son amie Nestorine. Je ne m’en doute pas qu’il a pu signer ce torchon de papier de tirer sur les manifestants, afin de permettre celui qui lui a bousillé la cervelle pour s’éterniser au pouvoir. La diversion actuelle de son arrestation, n’est qu’un jeu politique, afin de l’utiliser encore, et faire le pire : Tous ceux qui ont connus les couloirs du pouvoir Burkinabé depuis ce 15 Octobre 1987, savent ce qui se trame à Kossyam et à l’assemblée Nationale avec des personnes capables de tous. Ce que je n’ai rien compris chez les gourounsis intellectuels et travailleurs, jusqu’à d’autres s’écroulent dans une tribune en Turquie pour un criminel comme Blaise Compaoré, ‘’’’c’est leur ignorance quand ils ne savent pas qu’ils sont soumis à des criminels qui les utilisent à leurs fins.’’’’ Voilà encore que ça recommence. ‘’’Pauvres Gourounsis.’’’ TIAO, pourquoi tu n’as pas exigé que ton mentor Blaise Compaoré rentre avec toi pour affronter la justice des RSS ? Tu seras encore utilisé à signer des papiers torchons pour sauver les vrais criminels, en restant un gourounsi utilisé a tout faire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 07:54, par honorable En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    A mon humble avis le peuple doit demander à la justice si il ya véritablement l’independance de la justice ? Car il faut situer les responsabilités ! Pour LAT ce n’est que de la diversion

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 12:27 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    N’importe quoi on connaît la procédure maintenant qui consiste à le mettre dans une belle maison climatisée avec tout le confort pendant six mois et le libérer pour raison médicale. Moi en tout cas depuis ils ont libéré sidi paré le jour anniversaire du putch là, j’ai plus un grain de confiance en cette justice mpp.
    Rien que des corrompus tricheurs à la tête du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 14:33, par Paul KERE, Avocat au Barreau du Burkina Faso et de Nancy En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Un pays civilisé resepcteux des droits humains y compris de la mémoire des victimes de l’insurrection et qui se respecte ne met pas en prison un ancien premier Ministre avant le jugement final surtout si ce Monsieur est revenu au pays de lui-même en démontrant clairement sa garantie de représentation en justice. S’il vous plaît, chers frères et soeurs internautes, respectez ma position car je ne critique pas la votre qui, selon vous est également fondée. C’est une question de respect des institutions de notre pays et un point de vue personnel qui tient compte de la présomption d’innocence. C’est du bon sens élémentaire. Paul KERE

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 16:19, par faraday_zaky@hotmail.com En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    En fait ZIDA n’est pas un héros national. ZIDA a été porté à la tête du pays pour toujours protéger le RSP et les mentors du l’ex pouvoir. Mais, il s’est confronté à une autre pression plus forte que ceux qui ont voulu qu’il fasse le jeu. Et cette forte pression était détenue par le peuple. ZIDA n’avait pas choix et finalement, il a choisi le bon côté, le peuple Burkinabé. Par conséquent, il fallait qu’il contribuait à dissoudre le RSP et qu’il l’a fait. Bravo à lui donc. Mais par rapport à son passé qu’il réponde à la justice. Car, il a voulu être très bon que son mentor, oubliant que le passé a toujours ratrappé. Pour le cas TIAO, je sais que c’est le peur de perdre son poste et sa vie qu’il a voulu honorer le président en acceptant de signé. C’est un piège tendu par son président, sinon en tant que président et ministre de la défense, c’est lui devrait signer ce document et pourquoi pas le Gl Honoré ? Il s’est pas fait avoir, que soit dite afin que les martyrs puissent se reposer en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 17:22, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    @Me KERE, vous avez tout gâté en demandant aux internautes de respecter votre point de vue ! Un proverbe de chez nous dit que la femme qui ne sait pas préparer a toujours ses oreilles en l’air ! Pour ta gouverne, ce Mr que tu defends lâchement et aveuglement était aussi dangereux que Blaise lui même !
    Il a fait emprisonner des honnêtes citoyens pour rien ! Il avait transformé le pouvoir en dictature souterraine !
    Mon problème avec les avocats est qu’ils ont tendance à défendre des criminels pour satisfaire leur ventre !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 18:21 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    @Paul KERE,Avocat au Barreau du Burkina Faso et de Nancy,je te cite :"Un pays civilisé respectueux des droits humains y compris de la mémoire des victimes de l’insurrection et qui se respecte ne met pas en prison un ancien premier Ministre avant le jugement final surtout si ce Monsieur est revenu au pays de lui-même en démontrant clairement sa garantie de représentation en justice".Tu sais quoi ?Tu es la honte personnifiée.Pour toi,un premier ministre est un surhomme et donc un intouchable qui a droit de vie ou de mort sur ses sujets.Comme tu es avocat,va voir ce criminel pilleur de nos ressources pour être son conseiller car en attendant,il va goûter pour quelques mois encore aux délices de la MACO

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 20:50, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Où est passé Kôrô Yamyelé ? Donc histoire de défendre mon "fils" est une épidémie qui ravage mon Faso ! Kôrô, sortez et attaquez le mogo ! Si c’est Zi...., vous faites woba woba !!!!!!! Faut pas fâcher, nous samizer !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 20:52, par Paul KERE, Avocat au Barreau du Burkina Faso et de Nancy En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    A l’internaute n° 80, justement le but de la détention provisoire n’est pas de "goûter pour quelques mois encore aux délices de la MACO" mais fixé par l’article 136 du Code de procédure pénale. En matière de textes légaux qui doivent être appliqués j’accepte d’incarner "votre honte personnifiée" compte tenu de votre ignorance à peine voilée et exposée dans votre écrit.
    Il faut sûrement bien vous cacher même sans pseudo afin d’occulter votre propre ignorance des textes en matière de détention provisoire.
    On voit bien que la personne de Luc Adolphe TIAO vous préoccupe au plus haut point alors que je n’invoque que des principes et le respect des institutions et la mémoire des victimes.
    Quel burkinabè peut, sans dignité, se réjouir de la mort d’une victime ou de l’incarcération d’un ancien premier ministre ? Vous. Vous avez déjà crucifié Luc Adophe TIAO sans aucun jugement comme les romains ont crucifié Jésus. Non content de cette crucifixion, ses bourreaux l’ont transpercé le flanc. Alors vous savez maintenant ce que vous avez à faire... Heureusement que vous ne représentez aucune autorité judiciaire car la justice a des règles qu’il convient de respecter. La méconnaître est justement votre plus grande honte. A l’heure du jugement, il "paiera" pour ce qu’il aura fait sans votre haine comme vous aurez à vous justifier devant Dieu pour le jugement des autres. Qui êtes-vous pour porter ce jugement sur la personne de Luc Adolphe TIAO ? Votre méchanceté se lit dans votre écrit alors que la justice doit fonctionner sans haine ni mépris. Connaissez-vous ce dossier ? Je peine vraiment à expliquer la détention provisoire à un inconnu. Qu’il en soit ainsi pour les siècles des siècles puisque Dieu voit votre coeur et les nôtres.

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 21:06, par Paul KERE, Avocat au Barreau du Burkina Faso et de Nancy En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    @ Vérité n° 1. Votre problème avec les avocats n’en est vraiment pas un.
    Le jour où vous aurez besoin d’un plombier pour réparer votre chasse d’eau ou d’un maçon pour construire votre maison, vous comprendrez que la profession d’avocat en est une comme toutes les autres professions.
    Au passage, je vous fais remarquer que l’intervention de l’avocat est prévue par la loi votée par le peuple, dont vous êtes partie intégrante.
    Votre problème est plutôt une ignorance des textes.
    Cependant, au lieu de rechercher à vous documenter, vous passez le temps à dénigrer inutilement les autres sans fondement sérieux. Et c’est là le vrai problème de notre pays.
    Il y a plus de gens qui passent le temps à se haïr qu’à s’aimer alors que nous sommes tous faillibles et mortels. Au jour de notre dernier souffle ferions-nous un bilan positif de notre éphémère passage sur cette terre. C’est cela le vrai problème et je confirme que votre problème avec les avocats n’en est pas un. Ce n’est pas l’avocat le "criminel" ou le "voleur", mais celui-ci se trouve là par le fait de la loi à sa place et à son office. Vous n’y pourriez rien... Devais-je vous le rappeler vous qui êtes monsieur "vérité n° 1" ? Duni ya lamsgo ! Faites très molo molo dans vos post...

    Répondre à ce message

  • Le 18 septembre 2016 à 23:16 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Au moins, lui, Luc Adolphe Tiao, a des C...C’est pas comme notre Général de... Désertion, pardon, de "division", qui a fui et joue au ras, se cachant entre le Canada et les États Unis. Général en papier ouais !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 01:29, par vérité no1 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    J’aime tous les avocats, Me KERE, y compris vous ! Vous savez que je connais très bien Loanga et les villages environnants tels que Bané, Garango, Soumago etc... Un peuple respectueux et travailleur ! Que de bons souvenirs ! Le seul mauvais souvenir était que ma voiture s’est crevée entre le lycée Riâlé et le palais de justice de Tenkodogo !
    On est ensemble pour le bien être de notre cher Faso, main dans la main, construisons le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 05:06, par somlare En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Mes frères, Moins d’excitations et gardez la tête sur les épaules.

    Qui en prisons est très important et pourrait susciter un intéret pour le régime déchu, du genre passer un message, monter une stratégie, etc... ou même être libérer prochainement ? et comment le contacter facilement ?
    A ce stade je dis et ce sera difficile de me convaincre du contraire, Tiao est en Mission, un point et c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 07:04, par L’ESPOIR En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    JE CROIS QUE LE REGIME DE KABORE DOIT ARRÊTER DE SUIVRE DES BETISES DE ZIDA ET SES COMPLICES SINON CE N’EST PLUS DE LA POLITIQUE ET DE LA DEMOCRATIE. REQUISITION UNE ARMEE OU LES FORCES DE L’ORDRE FONT PARTIR LES PRINCIPES ET LES DEVOIRS D’UN ETAT CONSCIENT DE REGNER DE LA DISCIPLINE ET DE LA DEMOCRATIE D’UN ETAT DE DROIT. OU JE PLEURE POUR LE REGIME DE KABORE EST QUE L’HISTOIRE EST LA ET RISQUE DE LES RATTRAPER UN DE CES BEAUX JOURS. OUI LE JOUR OU LES ETUDIANTS VONT DESCENDRE DANS LES RUES POUR REVENDIQUER LEURS DROIT ET UN POLICIER SORT POUR LES EMPÊCHER QUE NOUS ALLONS VOIR SI L’AUTORITE QUI A DONNE LES INSTRUCTIONS A CES POLICIERS SERA PLACE A LA MACO OU PAS ?.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 09:16, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    un confraternel grand journaliste, mais politiquement un manque de courage puisqu’il a adoré BC , il a dansé avec zèle le binon pour son naaba, il a projeté de faire flingué des innocents pour l’A37. Pour n’avoir pas rompu cet amour passionnel avec BC, voici venue la déchéance, la chute, la prison. Entre donc dans ce trou fait pour nous tous et découvre la dualité de la force et de la faiblesse, du bien et du mal.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 09:40 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Simulation de jugement, privation de liberté et la suite on connait tous : liberté provisoire et c’est fini. C’est quoi ces juges veulent nous démontrer encore ? Aucun dossier pendant n’est jugé... Il n’ya que des libertés provisoires qui sont prononcées tous azimut. Jugez, condamnez ou libérez c’est ce que nous attendons tous maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 09:57 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Wait et see ! liberté pro...

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 10:25, par BRAVO En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    C’est déjà bien, mais c’est pas arriver ! Il devrait être accompagner par P Arthur Kafando. Ce sont eux les cadres du gouvernement à l’époque !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 11:05, par Shadow Shady En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Le nouveau régime ne fait que nous distraire avec des arrestations et libérations à ne point finir alors que le peuple continu de souffrir : Prix élevé des denrées alimentaires par exemple. J’ai juste l’impression qu’on a changé la tete du serpent à part ça rien.
    A coté au Benin on a :
    UN PRÉSIDENT ( #TALON ) QUI NE FINIT PAS DE SURPRENDRE LE MONDE POLITIQUE...
    SES MESURES :
    1) - il a augmenté le budget alloué aux bourses universitaire...
    2) - un décret qui interdit le cumul de poste administratif opérationnel..( tu peux pas être ministre et maire où directeur d’une société publique )
    3) - il a réduit de 40% la TVA sur les produits surgelés importés ( viande, poissons etc..) et de 30% sur tous les produits de 1ère nécessité, faisant baissé les coûts d’achat...
    4)- il a baissé le train de vie des ministres et directeurs de cabinets...
    5)- il autorise l’électricité solaire, qui est une bonne solution pour les foyers à faible revenus.
    6)- il a réduit le nombre d’ambassade à travers le monde..
    7)- il interdit à ses ministres de parrainer les cérémonies ludique ( concert, festival etc...)
    Sur ces mesures, il a économiser cent soixante dix septs ( 177) milliards, en réduisant le train de vie de l’état....
    #source RTB
    #IBRAHIM

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 12:43, par la verité En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    J’espère que le Sanguié aura la sincérité spirituel pour ne pas tomber dans le même fossé que la Kossi !

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 13:54, par Danton En réponse à : Mauvais timing..

    Espérons seulement que ce ne sera pas de la justice mouta-mouta, version RSS...Il y a longtemps qu’on aurait du entendre ce coureur invétéré de jupons. Maintenant que vous ne l’avez pas fait dans les règles de l’art, j’espère que vous aurez la décence d’aller jusqu’au bout, pour ne pas nous énerver davantage... Quand vous en aurez fini avec lui dans ce dossier foireux d’insurrection populaire, sachez qu’il doit être entendu sur plus important, notamment les affaires STFL, BRAFASO,etc... Vive le Burkina Faso ! Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 15:28, par Falip Guiallo En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Kere L’ avocat de Nancy defend son cousin. Mais il oublie qu’ ici, il s’ agit d’ un homme qui a signe un papier dire que les sodaga n’ ont ca utiliser les fusils tuer les enfants des autres. Si ton enfant etai parmi de ceux qui sont assasines a sang froid- la, tu allais vomir comme ca la ici ? Meme si Tiao est ton cousin cote maternel, faut etre honnete un peu. Tu es bon l’avocat et tu es reste en france sous- traiter avec de dossiers qui arrive meme pas a te nourire ? Tchrrrrrr...

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 16:23, par EBENEZER En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    « l’emploi de la force pour l’exécution de cette réquisition comporte l’usage des armes ».
    Blaise a toujours joué au rusé : après avoir bien utilisé Tertius Zongo (en le pressant et en le jetant après pendant.....) voici qu’il fait de Luc Adolphe Tiao "un agneau" qu’il envoie à la boucherie.
    LAT a-t-il signé pour plaire à son ancien patron ou pour sauver sa vie ?
    Avait-il beaucoup mûri sa réflexion et avait -il le libre choix avec un ex RSP et un petit président( François) qui constituaient une garde prétorienne de Blaise donc prêt à éliminer quiconque s’opposerait au règne de ce dernier ?
    A la justice de trancher.

    Répondre à ce message

  • Le 19 septembre 2016 à 19:44, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    c est vrai @88 ;je m en souviens comme d un évenement d hier:un danse bigrement énergique a faire palir le vigoureux taureau du nayala !je m étais démandé a l époque s il avait besoin d une telle debauche d energie pour faire preuve de son allégéance a son naaba tout puissant !lol ! il n est pas interdit d en rire un coup car on ne peut "tuer un singe et empècher l hilarité des curieux qui viennent constater la profondeur de ses yeux"..

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2016 à 08:07, par Nettha En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Ecoutez, ne vous foutez pas des gens. Ce monsieur a signe un papier qui a amene des enfants des gens a etre enferme dans une petite boite en bois triangilaire qu’ on a mis sous terre et lui il vit toujours sans honte. Mieux meme, il veut qu’ on le traite comme un hote de haute marque. Est-ce que ces gens- la ne sont pas pas devenus completement fous ? Donc vous penser que la maco, c’ estHotel 10 etoiles ou koi ? Qui devait humaniser la MACO ? C’est el comme ca la de la MACO. Vous croyiez que ceux qui y etaient, c’ est des porcs quoi ? Bandit salots !! Reg lem djesse !!! Prenez- en et gouter voir. Ceci est la prison, ma prison construite par les autorites bienveillantes de Laibse en 27 ans avec 5 PM. Vous y serez loges un a un en remission de vos peches connus et surtout inconnus dans un regime sanguinaire qui respete pas l’ homme.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2016 à 08:13, par Dammouol En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Doudounon LeCobra, tu es un pauvre type. Tu n’as pas honte de te reclamer du Sud- ouest ? La- ba, la honte a toujours son sens. Moi je suis Dammouol, le baton droit, pour casser la vilaine tete du cobra qui a rarement mordu quelqu’ un car trop excite.

    Répondre à ce message

  • Le 20 septembre 2016 à 08:25 En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    @L’ avocat Kere, je voulait dire que TIAO n’est pas a la MACO par enlevement dans la rue. C’ est par acte judiciaire aussi qu’ il est la- bas. Ou bien comme vous etes avocat- la, vous conaissez le droit plus que tout le monde/ ? Vous voulez qu’ on deroule le tapis rouge a un criminel comme ca ? Un sanguinaire est un sanguinaire meme s’ il a ete PM. Est-ce que tu sais si Jacques l’ Eventreur lui- meme ne pense pas qu’ il est plus a respecter que la Reine d’ Angleterre ? Relisez ce passage de votre elicuibration et vous aller voir comment vous etes ridicule. " Heureusement que vous ne représentez aucune autorité judiciaire car la justice a des règles qu’il convient de respecter. La méconnaître est justement votre plus grande honte. A l’heure du jugement, il "paiera" pour ce qu’il aura fait sans votre haine comme vous aurez à vous justifier devant Dieu pour le jugement des autres. "

    Laisser affaire de jugment dernier- la seulement. Le jour du jugement dernier, y aura pas d’ avocat menteur et mangeur pour aranger les choses pour chacun. Ce sera du vit- a- vit. Sans masque.Ce que tu as mis, ca va ressortir cru comme ca.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre 2016 à 10:33, par ngoonga En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    Je ne suis pas dans le secret des Hommes, mais je ne pense pas pour qui connait TIAO,qu’il puisse dire de tirer sur des humains. C’est pas sa nature. Notre pensée va vers l’utilisation de sa signature pour rédiger un texte en vue de le faire assumer.
    Non, non,non et non, c’est pas la nature de LAT

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre 2016 à 04:12, par proposail En réponse à : Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO

    bcp de personne n save pas ke bcp de chose ont changé depui lontemp ds l’armé ! on n’exécute plu les mauvais ordre et le chef va repondre, si ca tourne mal cè celui ki a exécuté ki repond d’abord, tt ca cè pr évité les coup d’état kil ont modifié la dicipline militair, si non un gradé peu donné facilement des ordre à des soldat de tirer sur n’importe ki ou koi. ds ce cas on doit areté ceu ki ont tirer pr s’assurer ke l’acte commi vien des ordre recu de tel superieur avan d’areté celui ki a doné l’ordre parce kon peu changé l’ordre ou la destination de la mission. tt le monde sait ke le grand frèr de yombié ne conai pa arme ! donc revoyer celui ki a recu les ordre de l’ainé de éyombié et enfin séparer la politique des armes

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO
Discours de Tiao sur la situation de la nation : Des citoyens attendent davantage du gouvernement
Discours sur la situation de la nation : Luc Adolphe Tiao entre félicitations et remise en cause de légitimité
Discours sur la situation de la nation du Premier ministre Luc Adolphe TIAO du 3 avril 2014
Beyon Luc Adolphe Tiao, premier ministre du Burkina Faso, « une démocratie qui marche bien » (2/2)
Beyon Luc Adolphe Tiao, premier ministre du Burkina Faso, « une démocratie qui marche bien » (1/2)
Luc Adolphe Tiao : « Le vrai problème au Burkina c’est que nous n’avons pas de vraies entreprises performantes, capables de réaliser des travaux de grande échelle et de grande qualité ».
TIAO A L’ASSEMBLEE NATIONALE : Attaques de l’opposition, réplique de la majorité
ETAT DE LA NATION : ‘’RAS’’ pour les uns, déception pour les autres
Discours sur la situation de la Nation : Luc Adolphe Tiao note d’appréciables performances engrangées en 2012
Discours sur la Situation de la nation en 2012 selon Luc Adolphe TIAO : L’intégralité du document
Communiqué de presse : Luc Adolphe Tiao attendu à l’Assemblée nationale le 4 avril 2013 pour la présentation de la situation de la Nation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés