Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Mise en place du bureau exécutif du Conseil municipal de Zabré : La version du MATDSI

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 9 septembre 2016 à 15h55min
Mise en place du bureau exécutif du Conseil municipal de Zabré : La version du MATDSI

Depuis quelques jours, certains médias, rapportant une déclaration du responsable du bureau des conseillers UPC de la commune de Zabré, dans la province du Boulgou, région du Centre-Est, font leurs choux gras les circonstances de la mise en place du Conseil municipal de ladite commune.Le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure (MATDSI) tient à livrer sa version des faits.

En effet, à l’issue des élections municipales, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) se sont reparti les sièges avec respectivement quarante-six (46) et quarante-quatre (44) conseillers municipaux, soit un total de quatre-vingt-dix (90) conseillers.

Ainsi, la date du 26 août 2016 a été retenue pour la mise en place des organes dirigeants du conseil municipal.

Dans la salle, il a été enregistré seulement quarante-deux (42) conseillers UPC qui avaient également en leur possession deux procurations, les élus MPP ayant choisi de boycotter la session. Le quorum qui est de quarante-six (46) conseillers au minimum n’ayant pas été atteint, le Préfet de Zabré a décidé de reporter la session à une date ultérieure et a, en conséquence, quitté à 12heures 30 minutes les lieux où devaient se tenir les votes pour la mise en place des organes du conseil municipal.

Et, c’est aux environs de 19heures que les conseillers UPC, estimant avoir réuni le quorum, sont allés inviter le Préfet à venir procéder à l’installation du bureau d’âge.
Suite au refus du Préfet, les conseillers UPC, malgré tout, ont alors décidé de procéder à la mise en place des organes dirigeants dudit conseil municipal, en l’absence du Préfet, seule autorité habilitée à convoquer la session de mise en place du bureau exécutif, à installer le bureau de séance et à donner lecture de certaines dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales relatives aux élections.

Il devrait aussi fournir au bureau de séance sept (7) exemplaires du formulaire du procès-verbal de la séance. Rien de tout cela n’a donc été respecté lors de la mise en place des organes dirigeants du Conseil municipal par les conseillers UPC de Zabré.

Cette mise en place irrégulière a été sanctionnée par un prétendu procès-verbal qu’ils tiennent à faire valider par le Préfet.

Face au refus de ce dernier de réceptionner leur procès-verbal illégalement dressé, les responsables de l’UPC de la localité ont décidé d’exprimer leur mécontentement à travers une marche organisée le vendredi 02 septembre 2016 à Zabré.

Cette marche qui a rassemblé une cinquantaine de personnes acquises à la cause de l’UPC s’est déroulée de 09 heures 40 minutes à 10 heures 45 minutes, sans incident. Elle s’est terminée à la préfecture par une remise d’un message au Préfet. Cliquez ici pour lire la suite sur régions.lefaso.net

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Déclaration de l’alliance Arc En Ciel des partis et formations politique de la Majorité Présidentielle(ACMP) sur la situation sécuritaire nationale relative aux attaques terroristes récentes au Burkina Faso
Lutte contre le terrorisme : Les maires du Burkina apportent leur soutien au gouvernement
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés