Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

Université Ouaga II : Pas de date exacte d’ouverture, selon son président Stanislas Ouaro

Accueil > Actualités > Société • • samedi 27 août 2016 à 23h00min
Université Ouaga II : Pas de date exacte d’ouverture, selon son président Stanislas Ouaro

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu ce vendredi 26 août 2016, le comité technique interministériel chargé de réfléchir sur les solutions aux problèmess que connaît l’Université Ouaga 2. Durant presque trois heures d’horloge, les membres de ce comité sont venus lui rendre compte de l’état d’avancement de leurs travaux.

« On ne peut pas donner de date exacte pour l’ouverture de l’université Ouaga II. », affirme Stanislas Ouaro, président de l’université Ouaga II ; même s’il aurait souhaité que cela puisse se faire en octobre prochain. La cause, l’arrêt depuis mars 2014 du chantier de construction de cette université. Pour mettre fin à cette situation de blocage et permettre à l’université de rejoindre ses locaux dans les plus brefs délais, un comité interministériel a été mis sur pied. Ce comité est chargé de discuter avec les populations de Saaba et de Loumbila afin de permettre la reprise des travaux de constructions. Quelques jours donc après le début de leurs concertations, les membres du comité sont venus faire le point au Premier ministre.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le comité a déjà eu des rencontres avec les populations de Saaba et de Loumbila et que les négociations ont débuté « pour que tout ce qui est comme préoccupations soient levées et que les travaux de bornage et de construction des équipements et des infrastructures puissent démarrer. », annonce Joachim Somda, superviseur du comité technique interministériel. Il se dit également optimiste quant à l’issue heureuse des concertations entreprises avec les populations.

Les principales préoccupations des populations

Les griefs des populations en ce qui concerne la construction de l’université Ouaga 2 sont nombreux. Selon les explications de Stanislas Ouaro, le principal grief concerne le nom donné à l’université sur le chantier. Sur les pancartes des entreprises chargées de la construction, le chantier est nommé « université Ouaga 2 Gonsin », ce qui n’aurait pas plu aux populations d’autres villages environnants. A cela s’ajoute le fait que les populations se demandent à quel village appartient le site sur lequel est construit l’université. Selon Stanislas Ouaro, cette question sera réglée une fois le processus d’expropriation achevé, c’est –à-dire après le recensement des biens et des personnes qui sont sur le site, ce qui permettra de déterminer à qui appartient le site.

Les populations ont également soulevé des préoccupations concernant l’indemnisation qu’elles souhaiteraient conséquente.

A toutes ces préoccupations, le comité a prêté une oreille attentive et a rassuré les populations quant à l’engagement du gouvernement à préserver les intérêts des populations. Par ailleurs, elles peuvent se pourvoir en justice si elles ne sont pas satisfaites des indemnisations qu’elles percevront, explique Stanislas Ouaro, président de l’université Ouaga II.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mobilité routière à Koudougou : Sept kilomètres de voiries en béton bitumineux en construction sur la rocade
29e Assemblée générale des sociétés d’État : La SOGEMAB, l’AGETEER et la CNAMU en déficit, la SONABHY, la LONAB et la SONATUR en baisse de volume d’activités
Affaire recrutement frauduleux à la CNSS : La Cour de Cassation ordonne la reprise du jugement qui avait conduit à la réintégration des candidats
72h de l’Institut national des hautes études internationales (INHEI) : Les élèves s’interrogent sur leur contribution à la mise en œuvre du programme présidentiel
Nutrition maternelle et infantile : La supplémentation en micronutriments multiples lors de la grossesse pour prévenir les carences
Colloque national sur l’autonomisation des femmes : L’école et la famille au centre des échanges du deuxième jour des travaux
Employabilité des jeunes dans la région du Liptako-Gourma : Trois études pour appréhender l’ampleur du problème au Burkina
Protection du cyberespace burkinabè : La stratégie nationale passée à la loupe
Situation nationale du Burkina : La Coalition citoyenne pour la défense de la patrie (COCIP) se signale
Commune de Ouahigouya : Bientôt, la renaissance de la plateforme maraîchère
Journées de fraternité des cadres et responsables catholiques : Le concept "Ubuntu" au cœur des échanges
Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) : Le sport pour débuter la commémoration des 30 ans
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés