Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

« Bonsoir et merci de nous suivre… » Yacouba Traoré

Accueil > En librairie • • mardi 2 août 2016 à 22h06min
« Bonsoir et merci de nous suivre… » Yacouba Traoré

"Les premières leçons d’interviews que j’ai reçues sur le terrain du journalisme sont enfouies au carrefour souvenir de mes rencontres avec deux grands messieurs qui ont donné du sens à ma carrière : Nelson Mandela, et Salif Bélem. Ah, Salif Bélem !
L’histoire de ce caméraman aux allures de bad boy ressemble à une véritable légende. Salif Bélem alias Maestro, c’est le talent et l’impertinence au service de l’actualité filmée.

Telle symbole fétiche de ma passion pour le journalisme de télévision, je garde toujours dans le recoin le plus secret de ma mémoire, le portrait singulier de ce technicien de prises de vues au physique filiforme, au teint d’ébène et au crâne constamment rasé. Le souvenir de ses pantalons jean serrés, de son blouson de cuir noir et de ses bottillons brillants de la même couleur, trône toujours aux premières loges du vestibule de ma carrière.

Bélem avait tout d’une star de la soul musique : il passait pour un choriste de Barry White ou un guitariste de l’orchestre de Rod Steward. Mais, derrière ses apparences crooner, se cachait le talent désinvolte d’un redoutable ouvrier de la caméra ... "


Biographie

Yacouba Traoré est né le 26 octobre 1959 à Dédougou, au Burkina Faso. Recruté comme journaliste reporter au plus fort de la Révolution burkinabé d’Août 1983, il gravira les échelons pour occuper les postes de rédacteur en chef en 1992, Directeur de la Télévision Nationale en 2005 et Directeur Général de la Radiodiffusion Télévision en 2009.

Il occupa également le poste d’attaché de presse de l’ambassade du Burkina Faso en France, de 1996 à 2001. Titulaire d’une Maîtrise en Lettres Modernes obtenue à l’Université de Ouagadougou, Zogona, et d’un DEA en Sciences de l’Information et de la Communication obtenu à l’Université de Paris II, Panthéon-Assas, il est par ailleurs chargé de cours à l’Institut des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication de Ouagadougou (ISTIC) depuis 2003 .

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Livres : « L’essentiel sur le Burkina Faso », le premier ouvrage de Fousseni Diallo
« Droit d’auteur : comment en tirer profit ? » : une œuvre de Wahabou BARA
« Quand le courage se réveille » : Le Frère Jacob Bouda sur les pas de Camara Laye !
Littérature : David Sawadogo fait ses premiers pas avec « Les tuiles sur la tête »
Politique : L’ancien maire de Kongoussi, Oscar Guessom Sawadogo, prend du recul
« Sur le chemin du développement local » : Le PNGT2 capitalise ses expériences dans un livre
En librairie : "Recherche et Développement au Burkina Faso", par Dr Basga Emile DIALLA
Travail non rémunéré : Un ouvrage de Dr Barbara Ky décortique la problématique
Littérature : Le Cardinal Philippe Ouédraogo publie « Semences d’espérance »
En librairie : Un recueil d’hommages à Valère Dieudonné SOME
Littérature : La place du chant dans le conte
Recherche : Le Pr Taladidia Thiombiano présente les fondements mathématiques de la géomancie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés