Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Le ministère de l’économie pour une meilleure gestion du patrimoine d’Etat

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Finances publiques • • mercredi 6 juillet 2016 à 09h45min
Le ministère de l’économie pour une meilleure gestion du patrimoine d’Etat

Politique immobilière de l’Etat, politique d’équipement et enfin stratégie d’optimisation de la gestion du parc automobile de l’Etat, ce sont là les trois domaines visés par le ministère en charge de l’économie à travers le processus de formulation de référentiels de gestion du patrimoine de l’Etat. L’objectif visé : assoir un modèle de gouvernance efficace, efficient et durable du patrimoine de l’Etat. La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu mardi 5 juin 2016 à la direction générale de la coopération.

La fin des travaux, prévue dans quatre mois, devra permettre notamment à l’Etat d’opérer des choix judicieux dans la gestion du foncier, de rationaliser les actifs immobiliers de l’Etat. Il s’agit donc de mettre en œuvre une démarche de gestion « globale, cohérente et programmatique », selon Léa Zagré/Rimtoumda, directrice générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat. Les préoccupations concernées sont entre autres de maitriser les dépenses de fonctionnement de l’Etat, assurer aux agents de l’Etat un cadre de travail fonctionnel et de qualité qui optimise la productivité, assurer aux usagers de bonnes conditions d’accueil et de satisfaction et garantir une utilisation du patrimoine dans des conditions qui garantissent la performance.

Selon Léa Zagré/Rimtoumda, cette initiative se justifie par le constat que plusieurs facteurs entrainaient d’une part un gaspillage des ressources, et d’autre une inefficience dans le fonctionnement global de l’Etat. Ce sont entre autres le déphasage entre le développement de l’administration publique et son patrimoine, aussi bien mobilier qu’immobilier, la faible connaissance du patrimoine existant, l’absence de normes de gestion du patrimoine ou encore la dispersion géographique des implantations. Selon le secrétaire général du ministère de l’économie, Séglaro Abel Somé les charges locatives sont passées de 2,3 milliards en 2009 à 5,3 milliards en 2015, soulignant ainsi l’urgence de la situation.

Si des efforts ont déjà été menés en vue de pallier les phénomènes, reconnait Léa Zagré, ceux-ci étaient menés à échelle réduite et de manière irrégulière et isolée. D’où la nécessité, selon elle, de mieux s’organiser pour produire un impact plus conséquent. Aussi, en vue de la mise en œuvre de ce processus, il est prévu la mise en place de groupes de travail pluri-acteurs et multidisciplinaires réunissant principalement des cadres de l’administration publique, en particulier les secrétaires généraux des ministères.

Roseline Nitiéma (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 7 juillet 2016 à 05:27, par gangobloh En réponse à : Le ministère de l’économie pour une meilleure gestion du patrimoine d’Etat

    Des investigations doivent être menées afin de répertorier tous bâtiments loués par l’état et voir si les occupants sont vraiment des fonctionnaires. Des villas en ville étaient occupées par des disants fonctionnaires et depuis l’insurrection, ces Villas ont été vidées de leurs occupants . Le pays ne pourra se développer tant que de malhonnêtes responsables pilleront les caisses du trésor.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2016 à 15:11, par Amadoum En réponse à : Le ministère de l’économie pour une meilleure gestion du patrimoine d’Etat : LA PROCHAINE FOIS,...

    Au nom de la continuite de l’Etat, on ne devrait pas avoir a repertorier, d’une maniere exhaustive, les bien mobiliers et immobiliers de l’eta a chaque nouvelle administration. Un exercice tres massif et lassant !
    Mais on dirait qu’avec l’arrivee de chaque nouvelle aministration, du temps precieux est perdu dans la meme tache ereintante. A la fin des travaux presents, le ministere de l’economie doit avoir une banque de donnees fiables des biens de l’tat (des chiffres fermes et credibles) de toute l’administration Burkinabe ; la prchaine fois, ces donnees doivent permettre aux entrants et sortants de toute passation de constater l’existence des biens sur la liste et emarger.

    Bonne chance dans vos travaux !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2016 à 15:26, par changeons En réponse à : Le ministère de l’économie pour une meilleure gestion du patrimoine d’Etat

    Bonne initiative. internaute 1, tu as raison. Dans notre quartier, une villa non achevée était lourée pour un service de l’Etat. Elle n’a jamais était occupée et le propriétaire que je connais, percevait son dû à la fin de trimestre. Le Ministère devrait donc ouvrir l’œil.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Salaire du fonctionnaire burkinabè : Inéquitable et non basé sur le mérite, selon 70% des travailleurs
Opération spéciale de recouvrement de la Taxe de résidence : Le directeur régional des impôts du Centre explique
Patrimoine immobilier de l’Etat : Il existe désormais un recensement géo-référencé pour les bâtiments et les terrains à Ouagadougou
Célestin Santéré SANON, nouveau Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique
Grève des syndicats des finances : Les services fonctionnent et les salaires seront payés, rassure la ministre Rosine Coulibaly
Coopération UE- Burkina Faso : La coopération accouche d’un nouveau projet de développement
Direction générale des impôts : « eSINTAX », fait officiellement son entrée dans le quotidien des contribuables burkinabè
Grève des syndicats du ministère de l’économie : Le gouvernement doit réagir par le dialogue mais dans la fermeté, selon un lecteur
Syndicats du ministère des Finances : Touche pas à mon Fonds commun
Ministère de l’Economie : Plus de 1300 milliards de francs CFA mobilisés en 2017
Affaire IUTS : Le directeur général des impôts rassure
Coopération Burkina Faso-Suède : 102 milliards de francs CFA pour soutenir les efforts de développement du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés