Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Direction des moyennes entreprises du Centre : Un deuxième site fonctionnel au secteur 43 de Ouaga

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Finances publiques • • lundi 4 juillet 2016 à 23h38min
Direction des moyennes entreprises du Centre : Un deuxième site  fonctionnel au secteur 43 de Ouaga

La ministre de l’économie, des finances et du développement Rosine Sori/ Coulibaly a procédé ce lundi 4 juillet 2016 à l’ouverture officielle de la direction des moyennes entreprises du centre 2 (DME-C II). La deuxième direction des moyennes entreprises du centre est située au secteur 43 (EX secteur 28) non loin du musée national.

C’est accompagnée de trois autres ministres Pr Filiga Michel Sawadogo de l’enseignement supérieur, de Maurice Dieudonné Bonanet de l’urbanisme et de Nestor Batio Bassière de l’environnement que la ministre en charge des finances, Rosine Sori/ Coulibaly a coupé le ruban, afin d’accéder à la deuxième direction des moyennes entreprises du Centre (DME-C II).

Les moyennes entreprises sont celles qui réalisent un chiffre d’affaires compris entre 50 millions et un milliard de F CFA. Et il existe 4 873 entreprises dans cette catégorie dans la seule ville de Ouagadougou. Il fallait donc créer une deuxième direction à Ouagadougou, car la seule qui existait avait du mal à satisfaire les contribuables.
« Une seule direction naturellement ne pouvait pas gérer toutes ces entreprises-là, parce qu’aux échéances fiscales, ça fait des engorgements ; les gens n’ont pas la place pour s’aligner, etc. En créant une deuxième direction des moyennes entreprises, on désengorge, donc on permet un meilleur suivi des contribuables, un meilleur encadrement également et donc naturellement un meilleur service aussi aux contribuables parce qu’ils attendent moins et on pense qu’on peut augmenter le niveau de collecte de l’impôt », nous explique Adama Badolo, directeur général des impôts.

Cette deuxième DME du Centre permettra également, selon Adama Badolo, d’augmenter la contribution des moyennes entreprises d’au moins 30% pour les six mois restants. « Nous pensons d’ici trois à quatre mois doubler la contribution des moyennes entreprises dans le budget de l’Etat et améliorer le reclassement au niveau des grandes entreprises », soutient- il.

Rosine Sori Coulibaly, ministre en charge des finances a exhorté les agents des impôts en général et ceux de la DME- C II en particulier à travailler avec dévouement, professionnalisme et honnêteté pour satisfaire les contribuables et mobiliser les ressources nécessaires à la construction du pays.
Elle n’a pas manqué également d’appeler les populations au civisme fiscal. « Pour ceux qui hésitent encore à s’acquitter de l’impôt dû, je les invite au civisme fiscal pour éviter de subir la rigueur de la loi », conseille t- elle. Elle invite également les citoyens à dénoncer tout manque de professionnalisme des agents mis à leur service dans les différentes directions.

Le coordonnateur de cette deuxième direction des moyennes entreprises du Centre, Bado Leonard Badelson invite les contribuables à payer leurs impôts dans sa direction, « Nous sommes des partenaires. Les impôts n’existent pas s’il n’y a pas de contribuables, donc nous les invitons à venir payer leurs impôts et à savoir que nous sommes là pour eux. Nous sommes payés pour les servir, ils sont nos clients et nous y mettrons tout ce qu’il faut pour pouvoir les accueillir très bien dans nos locaux et pouvoir satisfaire leurs doléances. » Et pour cela, les contribuables peuvent compter sur la soixantaine d’agents qui y travaillent.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 juillet 2016 à 10:04, par saw En réponse à : Direction des moyennes entreprises du Centre : Un deuxième site fonctionnel au secteur 43 de Ouaga

    Bon je vais jouer les rabats joie. Le bâtiment est t’il un bâtiment de l’état burkinabè ou bien c’est de la location ? Si c’est de la location je trouve que c’est une mauvaise affaire. Il y a pas de places de parking. Peut être aller se garer le long du mur du musée et traverser le gourdron. Pas très sécurisant .En plus cette route sera fermée dans moins d’une année pour les grands travaux de la nouvelle voie (d’après le ministre des infrastructures).

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2016 à 13:10, par Danton En réponse à : hum !

    Pas très rassurant, mais allons seulement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Salaire du fonctionnaire burkinabè : Inéquitable et non basé sur le mérite, selon 70% des travailleurs
Opération spéciale de recouvrement de la Taxe de résidence : Le directeur régional des impôts du Centre explique
Patrimoine immobilier de l’Etat : Il existe désormais un recensement géo-référencé pour les bâtiments et les terrains à Ouagadougou
Célestin Santéré SANON, nouveau Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique
Grève des syndicats des finances : Les services fonctionnent et les salaires seront payés, rassure la ministre Rosine Coulibaly
Coopération UE- Burkina Faso : La coopération accouche d’un nouveau projet de développement
Direction générale des impôts : « eSINTAX », fait officiellement son entrée dans le quotidien des contribuables burkinabè
Grève des syndicats du ministère de l’économie : Le gouvernement doit réagir par le dialogue mais dans la fermeté, selon un lecteur
Syndicats du ministère des Finances : Touche pas à mon Fonds commun
Ministère de l’Economie : Plus de 1300 milliards de francs CFA mobilisés en 2017
Affaire IUTS : Le directeur général des impôts rassure
Coopération Burkina Faso-Suède : 102 milliards de francs CFA pour soutenir les efforts de développement du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés