LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Enseignement supérieur : Vers l’adoption de nouveaux textes sur les ressources humaines

Publié le mardi 21 juin 2016 à 01h05min

PARTAGER :                          
Enseignement supérieur : Vers l’adoption de nouveaux textes sur les ressources humaines

Du 20 au 23 juin 2016 se tient à Ouagadougou, un atelier de validation des projets de texte d’organisation des emplois spécifiques des institutions publiques d’enseignement supérieur, du manuel de procédures administratives de recrutement des enseignants et chercheurs au profit des institutions publiques d’enseignement supérieur et centres de recherches et du document de procédure de nomination des hospitalo-universitaires.

L’atelier qui a débuté ce lundi 20 juin 2016a pour but de contribuer à l’amélioration de la gestion harmonisée des ressources humaines dans les universités publiques et les centres de recherche. C’est ce que souligne Julia Irène Guigma, directrice des ressources humaines du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : « L’atelier de ce matin est très important et très attendu au niveau des universités parce que ça va nous permettre de régler pas mal de problèmes, notamment la procédure de recrutement des assistants au profit des universités et au profit des centres de recherche pour ce qui concerne les chercheurs. Il y a aussi un autre document qui était très attendu, en ce qui concerne les agents techniques, administratifs, ouvriers et de soutien au niveau des universités qui n’avaient pas de plan de carrière jusque-là. »

En effet, comme l’a rappelé le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Pr Tanga Pierre Zoungrana, les difficultés liées à la gestion de la ressource humaine sont nombreuses. Il s’agit entre autres des difficultés liées à la gestion de la carrière des enseignants et chercheurs nouvellement recrutés et des enseignants hospitalo-universitaires et aussi des différences qui subsistent dans les empois des agents techniques et ouvriers de soutien (ATOS) d’une université à une autre.

Quatre jours durant donc, les participants à cet atelier auront pour tâche de se pencher sur des esquisses de solutions afin d’améliorer la gestion des ressources humaines. Comme l’a souligné le Pr Tanga Pierre Zoungrana aux participants, « l’amélioration des pratiques administratives en matière de gestion des ressources humaines est une quête permanente, un défi que nous devons relever à l’heure où l’efficacité et l’efficience dans la gestion des ressources humaines sont de rigueur. »

Ces solutions sont donc l’adoption d’un manuel de procédure règlementaire harmonisée des étapes du recrutement et de la gestion de la carrière des personnels recrutés ; l’adoption d’une procédure harmonisée de sélection et de nomination des enseignants hospitalo-universitaires et l’adoption d’un texte d’organisation des emplois spécifiques commun à toutes les institutions publiques d’enseignement supérieur, notamment l’harmonisation des emplois des personnels ATOS. Ce qui leur permettra d’avoir désormais un plan de carrière.

Toutes ces solutions permettront d’améliorer les conditions de vie et de travail dans les universités publiques et les centres de recherche.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Bonne nouvelle, ça fait vraiment un ouf de soulagement.

  • Ce texte devait être adopté au lieu de tendre vers l’adoption.Il y a trop d’injustice sur le traitement du personnel ATOS dans les Universités publiques .Et cela est dû à la méchanceté de certains professeurs qui agissent comme si l’université est leur propriété privée.

  • n’est ce pas mieu ? ceux qui pensaient le contraire n’avaient rien compri, ils se jetaient gayardement sur des pistes dont leur niveau d’instruction n leur permet guerre de comprendre. ce sont ces memes tarés qui pensent que les etudients bouffent l’argent du foner cadeau, et ce parce que ni eux, ni aucun membre de leur famille n’a jamais pu franchir le fameu bac. bande de bruleurs, de pilleurs de voleurs. pendant que vous fuiez les bancs pr vous caser quelque part, des gens intelligents se sacrifiaient afin de servir la nation un jour avec loyauté. vous aimez quand on parle d’independance ! pensez vous que sans le superieur, l’alphabetisation suffit-elle à nous sortir de notr misère ? vous reclamez des specialistes quand vous allez dans les formations sanitaires alors que vous demandez à ceux qui les forment de demissionner. pensez- vous qu’ on devient specialiste par magi ? soyons rationnel un jour. c’est parce que l’enseignant n’a rien que meme les voyou l’insulten et encouragent leurs eleves a les bastonner.respectez au moins ceux qui se sont sacrifiez pour revenir vous rendre service !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique